Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Un petit Creux... (Avec Jonathan et Olivia) [Flash-Back 3 Septembre]

Aller en bas 
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 32
Ft : Evan Peters
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don: 3e Oeil
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 18:05
Un petit creux...
Fenn ne s’est toujours pas habitué à Poudlard, en trois jours il a frôlé au moins dix fois la crise cardiaque et s’est perdu le double à l’intérieur du château… Et dans le parc… Il faut dire que c’est un vrai labyrinth là-dedans. C’est pas faute d’avoir essayé de se repérer, d’avoir demandé une description complète des lieux à ses camarades rien n’y fait, cet endroit est un mystère. Beaucoup tentent de le rassurer en lui affirmant qu’il s’habituera, lui rumine ses années collèges et vu à quel points elles étaient insupportables, ça montre toute la difficulté de son intégration ici. Miranda ne lui a pas parlé, il ne s’attendait pas à un miracle mais il pensait qu’elle passerait au moins voir comment il allait… Ce qu’il peut être naïf, pourquoi la situation aurait changé en entrant à Poudlard ? Elle ne le supporte pas, c’est un fait c’est comme ça ! Mais tout serait tellement moins compliqué si elle était là avec lui, si elle le soutenait. Au moins Nona et Popa prennent de ses nouvelles… Que dis-je ? Le harcèle pour savoir si tout se passe bien. Par jour, il reçoit environ trois ou quatre lettres auquel il n’a répondu que ce matin. Entre les cours, les devoirs, les angoisses exténuantes et les repas frugaux, il ne sait même plus ce qu’est la notion de temps libre. Remarquez, le seul bon point dans tout ça c’est qu’il sait faire fonctionner sa baguette, en un an, ses grands parents lui ont fait rattraper son retard et même un peu empiété sur la deuxième année donc pour le moment il est tranquille. Dire qu’il a appris tout ça comme des contes amusants…
De la fenêtre du dortoir, Fenn aperçoit la forêt interdite. On lui en a un peu parlé ces derniers jours, enfin on lui a surtout raconté des anecdotes terrifiantes qui au lieu de le persuader de ne jamais y mettre les pieds comme la majorité des gens sains d’esprits l’aurait fait, ont attisées sa curiosité. Quoi ? Des Araignées géantes on voit pas ça tous les jours ! Et il doit absolument vérifier si les licornes font bel et bien caca des arc-en-ciel, question purement scientifique.

Aujourd’hui a été une journée fatigante, cours de potion et cours d’histoire de la magie avec l’horripilant professeur Mora font mauvais mélange. Alors ce soir il n’avait pas faim, il s’est couché l’estomac vide et à en juger par les grognements atroces de son estomac, c’était une très mauvaise idée. Fenn est allongé sur le dos dans son lit, il pèse le pour et le contre, doit-il descendre jusqu’aux cuisines au risque de se faire réprimander par les tableaux et de croiser des fantômes ? Arf il va bien falloir qu’il s’y fasse. L’adolescent se lève prudemment et tire sa baguette de sous son oreiller, oui oui, prudence est mère de sûreté. Il enfile ses baskets maladroitement et traverse le dortoir à pas de loup dans un pantalon de jogging surmonté d'un tee shirt rouge à peine voyant. Personne ne se réveil, dieu merci, il descend les escaliers jusqu’à sa salle commune où le feu brûle toujours dans la cheminée. Les couloirs sont glaciales, Fenn jure en frottant ses bras.

“Lumos… souffle t-il discrètement.”

On y voit un peu plus clair. Mais les tableaux ne tardent pas à s’indigner, ce qui a le don d’agacer le jeune Gryffondor. Contrairement au reste de cette école, vexer ces anciens au caractère de chiotte ne le dérange pas du tout.

“Raaah ça va ! Grogne t-il le plus bas possible. C’est pas un crime d’aller manger un morceau ! Je vous emmerde pas moi alors soyez gentils et fichez moi la paix…”

Voilà qu’il parle à des cadres maintenant… Rien ne va plus. Fenn entreprend la lourde tâche de descendre les escaliers de Poudlard, qui a eu l’idée de mettre des escaliers en mouvement ? Les construire en marbre version moldu ça aurait été trop simple ? Bon sang. Après plusieurs tentatives à sauter d’étages en étages, le garçon parvient au sous sol en un seul morceau. Il en aurait presque embrassé le mur tellement être arrivé jusque là était inespéré. La nuit le silence règne en maître sur le château, Fenn ne sait pas ce qui est le pire entre un château bruyant qui annonce la couleur dès le départ ou au contraire un château silencieux qui réserve de mauvaises surprises à chaque angle de couloirs. Le chemin jusqu’aux cuisines paraît interminable, le Gryffondor presse le pas, il a la désagréable impression d’être suivi comme tout être normalement constitué seul dans le noir. Malgré lui, il imagine Tyler enfermé ici avec lui… Ce serait hilarant, lui qui affirmait n’avoir jamais peur de rien. Comme il aimerait jeter ses anciens ennemis dans la forêt interdite, la perspective de voir Scott Nortle se faire bouffer par une Acromentule est assez satisfaisante. Fenn rejoint la porte des cuisines et l’ouvre prudemment. L’intérieur est éclairé, il baisse sa baguette.

“Nox, murmure t-il avant de la ranger dans son jogging.”

Il lève les yeux et tombe nez à nez avec une espèce de créature au nez crochu et aux oreilles en aile de chauve souris. L’adolescent fait un bond en arrière d’au moins un bon mètre en poussant un cri, qu’est-ce que c’est que ça encore ?

“Bonjour monsieur, Wigo peut-il vous aider monsieur ?”

Mais ça parle en plus !

“Q...Qui es-tu ? Wowowo, t’approche pas trop ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Demande le garçon en décrivant un arc de cercle autour du dénommé Wigo.

-Je m’appelle Wigo Monsieur, Wigo est un elfe de maison au service de l’école de sorcellerie Poudlard Monsieur, Wigo travail dans les cuisines… Répond t-il en s’approchant de Fenn malgré sa demande.”


Le garçon recul petit à petit jusqu’à se retrouver acculé à un plan de travail.

“Attend quoi ? Tu travails ici ? Tu…”

Il s’interrompt, grimpe sur l’îlot de cuisine et brandit un index devant l’elfe de maison pour lui faire signe de s’arrêter.

“Ok c’est complètement dingue, d’où des elfes travaillent ici ? s’étrangle le jeune homme.

-Monsieur devrait descendre, monsieur va se faire mal si il tombe…

-Raaah mais arrête de m’appeler Monsieur ! Bordel mais c’est quoi encore cette histoire de malade ! Nan, reste où tu es ! Voilà c’est bien stop pas bougé…”


Fenn inspire profondément un genou posé sur le plan de travail, il observe Wigo une minute, ce truc est beaucoup trop laid pour être honnête. Que quelqu’un lui vienne en aide et vite...
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juin - 20:52
Un petit creux ? ToujoursComme tous les soirs depuis 6 ans, j'avais ma fringale nocturne, même si depuis l'éveil j'avais du mal à dormir alors autant s'occuper avec un bol de chocolat ou de poulet, ou des chips, bref qu'importe tant que je peux l'avalé. Puis j'avais en tête pas mal de date, en tant que capitaine de l'équipe je devais aussi faire passer des tests aux nouveaux élèves qui voulait entrer dans la belle équipe des jaunes. Dirigé par ma main vigoureuse et surtout mon caractère de merde sur un balai. Un Tyran voilà ce que j'étais. Mais j'avais été formé par Cedric, et surtout je n'aimais pas perdre. Puis depuis l'arrivé d'une certaine personne dans l'équipe pas mal de chose avait été remis en cause et il est clair que cette personne n'allait pas faire long feu. Je compte bien la remplacée rapidement et viré cette raclure de l'équipe.

Mais pour ça j'ai besoin de force, et rien de mieux qu'un bon repas nocturne avec mes amis elfes de maisons. Je chatouille tranquillement la poire avec une nonchalance si intense qu'on pourrait croire que je bosse dans la dite cuisine depuis la création du chateau. Alors que le passage s'ouvre j’entends des éclats de voix, je fronce un peu les sourcils quand j'assiste a une scène...comment dire...ça aurait pu être drôle si c'était pas aussi tiré par les cheveux.

B'soir Wygo ça roule ? Fis-je en prenant tranquillement la direction d'une table jonchée de petit pain.

Wygo va bien Monsieur, Wygo essai d'expliqué a Monsieur que Wygo peut l'aider mais Monsieur a préféré monter sur la table, Wygo être embêté Monsieur ! Fit l'elfe d'une petite voix un peu perdu par l'attitude du garçon.

Hey mec tu t'es prit pour un hibou ? Descends de la table il va pas te bouffer ! C'est un elfe de maison pas un Inferi ! Fis je la bouche a moitié pleine. T'es nouveau j't'avais jamais vu avant ? J'm'apelle Jonathan, j'suis chez les jaunes en dernières année ! Et lui c'est Wygo un elfe de maison très gentil qui fait les meilleurs éclairs aux chocolats de toute l'angleterre ! Ajoutais-je en décochant un sourire à l'elfe.

Oh Monsieur me comble de bohneur Monsieur aimerait en avoir ? Wygo a fait une fournée pour demain, mais Wygo peut en donné a Monsieur Jonathan ! Fit l'elfe en se courbant pour courir rapidement vers un coin de la cuisine .

Tu vois il bosse là, c'est des cuisiniers ! Sont gentils, dans certains endroits les gens les traitent comme de la vermine sans une once de respect, mais ils peuvent être bien plus puissants que les sorciers, alors descend de là tu vas abimer les céréales pour le dej de demain ! Repris je en montrant d'un signe de tête les immenses bols de flocons d'avoines et de blés.

C'est alors que la porte de la cuisine s'ouvre une nouvelle, alors que le petit Wygo s'empressent de déposer les éclairs, une Poufsouffle entre à son tour, et je la reconnais immédiatement c'est Olivia, la jeune femme est une pro du cache-cache moldu dès qu'elle me voit allez comprendre.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 14:05
Et un cauchemar de plus pour la Poufsouffle qui s'était réveillée en sueur et certainement en hurlant au vu du regard de ses compagnons de chambre. Elle fit un signe de main de s'excuser et leur fit comprendre qu'elle allait sortir du dortoir au grand soulagement de ses camarades féminines. Elle soupira pour elle-même. Cela ne cessera donc jamais ces conneries hein ? Elle tenta de lire son livre quand soudain son ventre s'amusa à faire un bruit de grenouilles ou autres gargouillis similaires... Il fallait dire que hier soir elle n'avait pas manger grand chose et pour cause. Jon avait eut le malheur de venir s'asseoir à côté d'elle pour manger et Oli s’était enfuit comme une sauvage, laissant un Jon quelque peu dérouté le pauvre.  En y repensant , elle le trouvait toujours aussi mignon mais lui en voulait un petit peu, oui la jeune femme était rancunière à ses heures...

Enfin bref, elle se dirigea vers les cuisines du château et tout en se rapprochant des cuisines elle entendit des voix, comme Jeanne la pucelle... Aoutch non non elle ne l'était plus depuis longtemps et puis eh oh c'était ses affaires et faisait ce qu'elle voulait non mais oh ! Olivia sourit brièvement parce que quand je dis ça c'est la tête qu'elle fit en entrant : elle était à la fois amusée et décontenancée. Il y avait la un gryffondor qui jouait à chat perché avec qui ? Jon, qui mangeait un éclair ? Huh ? Mais sur le coup ce fut plus fort qu'elle, elle éclata littéralement de rire. Avouez que la situation prêtait à rire tout de même.  

D'un pas hésitant, oui la, pas le choix on l'avait vu et ne pouvait pas fuir, sous peine de réveiller tout le monde ou autre... Elle entra donc et dit toujours à distance de Jon et de de qui d'ailleurs :

- Ca va les mecs, vous vous amusez bien ? Fit-elle moqueuse.

Puis l'elfe de maison se mit à saluer Oli


- Bonsoir Mademoiselle Olivia,  Wygo peut-il fait quelque chose pour vous ?

- Non Wygo, merci je sais qu'il y'a les restes de hier soir encore non ?

- Wygo peut vous en faire chauffer, Wygo peut rendre service à Mademoiselle Olivia ?

- Bon aller, Wygo tu peux j'adore ton poulet c'est le meilleur de l'Angleterre !

Wygo était si content qu'il alla directement faire chauffer le poulet pour Oli, qui le regard fuyant vis à vis de Jon alla se planquer dans le frigo pour voir si il y avait du lait bien frais, histoire de calmer son insomnie déjà... Elle recommençait à l 'éviter même dans la même pièce,, à force ça en devenait ridicule, mais Oli était comme ça, quand elle s'était attachée et que l'autre la lâchait ou qu'il se passait un truc du genre, bim elle se remettait dans sa coquille...
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 32
Ft : Evan Peters
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don: 3e Oeil
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 19:13
@Fenn Blackwood a écrit:
Un petit creux...
Toujours perché sur le plan de travail, Fenn écoute Jonathan lui parler des fameux elfes de maison l’air sceptique, on est jamais à l’abri de rien dans cette école. Wigo se précipite dans un coin de la cuisine pour aller chercher des éclairs au chocolat. La cuisine ? Ces créatures font la cuisine ? De tous les trucs bizarres auquel il a été confronté ces jours-ci, celui-ci est plutôt pas mal dans son genre. Le Poufsouffle continu son explication mais Fenn n’est qu’à moitié attentif à ce qu’il tente de lui faire comprendre, trop occupé à fixer Wigo qui s’affaire avec une énergie stupéfiante. La porte de la cuisine grince, l’adolescent se retourne d’un seul coup et manque de se casser la figure, c’est le défilé ce soir où quoi ? Une jolie blonde apparaît et éclate de rire en avisant sa position de chat perché. Son cerveau se remet enfin en marche et il réalise le ridicul de la situation, non pas que la possibilité de passer pour un crétin lui soit insupportable mais si il pouvait garder un tout petit peu de dignité ce serait pas mal. Fenn profite de la nouvelle disparition de l’elfe de maison pour descendre prudemment, un pied après l’autre. Mettez-vous un peu à sa place, vous auriez réagi comment vous ? Sûrement pas beaucoup mieux.

“Putain ils devraient penser à prévenir les élèves ! Déclare t-il en guettant les moindres faits et gestes de Wigo. On dirait un peu maître yoda… en moins gros… Et en moins vert… Avec un plus grand nez…”

Il s’interrompt en le voyant revenir et déglutit, il va lui falloir un moment pour s’habituer à la présence de ces créatures dans le château. Après les fantômes, les tableaux et le chapeau qui parle il était au moins un peu préparé à ce genre de surprise. Wigo pose l’assiette d’Olivia sur le comptoir et l’éclair au chocolat de Jonathan par la même occasion. Fenn en profite pour l’interpeller, il tapote son épaule maladroitement et se raidit lorsqu’il se retourne.

“Monsieur a besoin de quelque chose ? Wigo peut encore préparer une collation à monsieur si monsieur veut !”

Mais c’est qu’il lirait dans ses pensées ? Fenn hoche la tête lentement et esquisse un sourire le plus amical possible, pas très concluant.

“Je veux bien si ça ne t’embête pas trop, j’ai pas mangé beaucoup ce soir… Répond t-il mal à l’aise de devoir demander à quelqu’un d’autre de s’occuper de remplir son estomac. Il doit bien y avoir quelques restes du repas de ce soir j’imagine !?

-Wigo peut vous préparer ce qui vous plaira monsieur, monsieur a t-il une préférence ?”


Fenn ne s’attendait pas à cette question, il y a tout un tas de choses qu’il a envie de manger mais curieusement ce soir, son choix se porte plus sur des aliments du petit déjeuner.

“Tu crois que tu pourrais me faire un bol de porridge ? Questionne t-il.

-Wigo peut faire beaucoup monsieur, Wigo prépare ça tout de suite…”


L’elfe de maison décampe aussi vite que pour Jonathan et Olivia. Le Gryffondor cligne des yeux plusieurs fois encore surpris de se faire préparer à manger, surtout à cette heure. Il se tourne vers Jonathan et Olivia, il règne une espèce de tension entre ces deux là, il a la désagréable impression d’avoir loupé un épisode. L’adolescent tire un tabouret et s’assoit suspicieux, mieux vaut ne pas tenter de leur tirer les vers du nez, il sait par expérience que les élèves de Poudlard n’aiment pas être trop secoués. Il se contente donc de piocher une petite poignée de céréales dans un bol et de les grignoter en attendant son porridge.

“Je suis pas le seul à venir chercher un casse dalle en pleine nuit à ce que je vois, au faite je m’appelle Fenn, Fenn Blackwood, je suis nouveau ici et pour la petite explication j’ai vécu jusqu’à mes treize ans chez les moldus, ça fait seulement un an que j’ai pris connaissance de l’existence de la magie alors vous imaginez bien que tomber nez à nez avec un… elfe de maison à 2 heures du matin c’est pas très banale pour moi.”
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Juin - 14:49
Un petit creux ? ToujoursTiens donc Miss cache cache a retrouvé sa voix de sirène ? Note à moi même "pour faire parler Olivia, mettre un mec sur une table a 3h du mat"...Mouais pourquoi cette phrase me fait penser à des trucs pas très catholiques ? Je secoue la tête et je pose mon regard sur le dos de la jeune fille.

On s'amusait comme des petits fous jusqu'à ce que tu débarques tu viens de tout foutre en l'air je suis déçu ! Fis-je en prenant une fausse voix triste avant d'engloutir un éclair.

Alors que Wygo courrait dans les tous les sens pour combler les besoins de chacun, je porte mon attention sur le petit rouge qui semble encore en proie a des frayeurs sans noms.

Bordel c'est bizarre que Granger ou un autre préfet t'es pas fait don de la délicieuse visite du château et des diverses explications qui en découlent ? Venant de Granger je trouve ça assez bizarre c'pas son genre de laisser un nouveau dans le flou ! À moins que tu es pas eu envie d'aller la voir malgré sa demande en te disant bêtement que tu pouvais très bien survivre dans le château tout seul comme un grand ! Répondis-je à celui qui se nomme donc Fenn.

Je reprends un éclair avant de prendre une caisse en bois pour poser mon postérieur dessus, je saisis également une pomme et un couteau et je commence épluché celle ci tout en coupant les quartiers pour les mangés au fur et a mesure.

Mais ouais j'me doute que tombé sur un elfe quand on en a jamais vu ça peut perturber ! Pas vrai Olivia ? Repris je en m'adressant la demoiselle avant de reporter mon regard et mon couteau sur Fenn. Sache que je squatte la cuisine très souvent, je me fais une collation à 6h du mat, ensuite je petit déjeune avec les autres a 7h30/8h suivant les heures de cours, puis je reviens souvent vers 16h entre deux cours pour un délicieux gouter, évidemment le repas se poursuit dans la grande salle mais le soir je viens vers 22h ou 23h puis vers 2h ou 3h du mat ! et je fais ça depuis environ 6 ans ! Ajoutais-je en terminant la pomme. Enfin sauf pour le 3h du mat, c'est juste depuis cette année...Insomnie ! Repris je en cherchant des yeux un pichet d'eau.

Je me hisse de ma caisse pour prendre de l'eau alors que l'elfe revient avec un grand bol de porridge.

Oui oui Wygo a l'habitude de voir Monsieur Jonathan souvent, comme beaucoup d'entre nous ! D'ailleurs Monsieur a apprécié le petit bol que Dajun a déposé dans la salle commune ? Dajun voulait savoir mais ce soir Dajun devait nettoyer la tour nord ! Demanda l'elfe alors que ses petites mains s'entrelacer nerveusement.

UN DELICE ! Avec Yohan on a trouvé que c'était le meilleur flan a la vanille et a la cardamome qu'on a jamais mangé ! Franchement faut le mettre dans les desserts du midi ou du soir c'est délicieux ! Repris je en levant le pouce en l'air. Parfois les elfes inventent des recettes et j'aime bien être en première ligne pour gouter, puis ça permet de pouvoir choisir quand on fait des fêtes ! D'aileurs Olli j'espère que tu viendras a la Yellow sinon je serais fort contrarié ! Ajoutais-je en posant mes yeux sur la blondinette. Dis Tu comptes resté dans le frigo toute la nuit ou c'est un nouveau soin de beauté typiquement féminin pour avoir le teint "frais" ?Raillais-je en croisant les bras.

Ah les femmes je vous jure !
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Juin - 11:10
Oli toujours planquée dans son frigo entendit la remarque sur Yoda et sourit, il y avait des connaisseurs et ca faisait toujours plaisir, mais vu la présence de Jon c'était difficile pour elle de sortir de sa minable cachette, elle faisait vraiment tâche la ! Enfin bref en parlant de Jon une petite réponse cynique habituelle se fit entendre et elle ne releva pas et l'ignora, elle avait l'habitude et franchement elle s'en fichait ! Alors comme ça le petit nouveau s'appelait Fenn Blackwood ? Oh ? Y'aurait-il un lien avec Miranda son ami Pouffy ? Et il avait vécu chez les moldus ah bah ça leur faisait un gros point commun alors ! Mmmh. Parcontre Jon avait raison il avait été mal suivit pour avoir peur des elfes de maisons... Oli répondit un mmh mmh vague à Jon car là elle buvait à grande goulée son lait qu'elle avait versé précédemment dans un grand verre.

L'elfe revint avec son énorme cuisse de poulet que Oli regardait avec envie, non il n'y avait pas le petit filet de bave qui coulait mais c'était presque ça ! Elle allait bientôt devoir faire face à Jon. Elle n'avait pas envie.. Et ça depuis qu'ils avaient rompus si l'on pouvait dire, elle évitait soigneusement ou pas le jeune homme qui d'ailleurs l’interpella sur la yellow. Et lui dit qu'il serait contrarié si elle ne venait pas. Il savait très bien que ce n'était pas son truc ce genre de choses surtout depuis l'air carrow, elle s'était renfermée. Puis elle sursauta lorsque ce dernier lui fit la remarque qu'elle était toujours dans son frigo...


*Allez Oli fait toi violence un peu bordel ! Il ne va pas te bouffer...* Pensa-t-elle sur le coup...

Sans rien dire, elle se tourna d'un coup, ferma le frigo et fit face aux deux mecs qui se trouvaient dans la pièce et lança un regard légèrement excédé à Jon. Puis elle soupira, attrapa sa cuisse de poulet croqua dedans, toujours fixant Jon et lui répondit d'une voix normale, mais restait un brin de froid tout de même. L'on pouvait sentir une petite tension, pas méchante mais elle était là.

- Tu sais très bien que ce n'est pas mon truc ces petites fêtes Jon. Et non je ne fais pas de soins je ne trouvais pas le lait, j'arrive pas à dormir...

*Et beh voilà ça t'a tuer de lui parler ?!!!! Un jour ou l'autre va falloir que tu lui parle il n'est pas con !* Elle tentait de se rassurer quelque peu, elle le fuyait depuis si longtemps qu'elle en avait prit l'habitude...

Puis à voix haute,, elle demanda à Fenn, un petit sourire en coin, beaucoup plus chaleureuse :


- Dis moi Fenn, tu n'aurais pas un lien avec Miranda des fois ?

Puis elle continua de manger sa cuisse comme si de rien n'était, elle choppa un siège pour s'asseoir,, histoire d'être à l'aise, l'elfe de maison avait prit la liberté de lui rajouter des frites ! Il était vraiment super !
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 32
Ft : Evan Peters
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don: 3e Oeil
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Juin - 15:46
@Fenn Blackwood a écrit:
Un petit creux...
Donc Fenn ne s’est pas trompé, ces deux-là s’envoient de sacrés piques sous son regard perdu d’incompréhension. Heureusement qu’il est anesthésié aux ambiances froides et malaisantes, merci Adolphine et son absence total d’affection. Il faudrait qu’il pense à lui rendre visite à Azkaban un jour, pour pouvoir lui dire tout ce qu’il pense de sa pédagogie à deux balles et de ses préjugés merdiques. En parlant de préjugés, Fenn a entendu dire qu’il y en a pas mal à Poudlard sur la qualité du sang ou un truc dans ce genre là. C’est aussi stupide et inutile que le racisme entre les couleurs de peau du côté des moldu, comme si on y pouvait quelque chose. Si il a bien compris, lui est pile dans la catégorie que les sangs purs n’attaquent pas mais n’apprécient pas non plus, il est un peu le réglisse des boîtes Haribo en gros. Chouette perspective. Wigo dépose un bol rempli de porridge devant lui, perdu dans ses pensées le pauvre Fenn sursaute sur son tabouret et manque d’en tomber, il se rattrape de justesse puis remercie l’elfe de maison. Vient alors le long questionnement de Jonathan sur le pourquoi du comment il est toujours complètement paumé à Poudlard. Bien sûr qu’il a reçu le fichu mot d’Hermione Granger mais il n’a pas voulu y répondre pour la simple et bonne raison que cette fille lui donne la chair de poule. Mentionner son nom suffit à le faire frissonner, pas question qu’il passe plusieurs heures seul avec elle… Même pas en rêve. Le Gryffondor plonge sa cuillère dans son bol de porridge et le remue.

“Il n’est pas question que je fasse appel à Hermione Granger, cette fille est flippante et crois moi je suis pas du genre à me défiler mais je préférerais encore passer deux heures enfermés dans la maison d’amityville plutôt qu’avec elle !”

Il s’interrompt une seconde pour fourrer une bonne dose de porridge dans sa bouche. Il lève les yeux au ciel l’air perplexe.

“Attendez maintenant que je croise des fantômes à chaque coin de couloirs j’suis pas sûr que la comparaison soit très adéquat… corrige t-il la bouche pleine avant d’hausser les épaules. Je finirais bien par m’y habituer de toute façon, je pense que j’ai déjà bien fait le tour des trucs bizarres à Poudlard.”

Jonathan commence une interminable description de ses heures de repas que Fenn écoute l’air prodigieusement impassible, il continu d’avaler son petit déjeuner nocturne silencieusement. Ça aurait dû le surprendre ? Peut-être… Qui sait, les surprises sont relatives depuis quelques jours. Le garçon oscille entre Olivia et le gastéropode à côté de lui. Cette situation ressemble un peu aux nuits qu’il passait avec Tyler à l’internat du collège, combien de fois se sont-ils retrouvés dans la cuisine ? Il ne s’en souvient même plus mais contrairement à Poudlard c’était tout à fait contraire aux règles.

“Ouais tu bouffes tout le temps quoi, répond Fenn à Jonathan.”

S’en suit une nouvelle joute verbale entre les deux Poufsouffles, ils ne doivent vraiment pas beaucoup s’aimer ces deux là, voir pas du tout. Ils n’ont pas le même caractère à première vue, Olivia est droite, discrète et polie, Jonathan est l’incarnation de la nonchalance et du je m’en foutisme. Effectivement ils ne sont pas très compatibles. La jolie blonde s’installe devant Fenn, elle mord dans sa cuisse de poulet à pleine dent ce qui plaît bien au petit Gryffondor, il n’aime pas les filles qui font des manières. Vu l’ambiance, il décide de se taire et de se reconcentrer sur son porridge, jusqu’à ce qu’Olivia s’adresse à lui avec une voix qu’il n’attendait pas du tout vu sa froideur d’il y a environ cinq secondes et demi. L’adolescent cligne des yeux troublés.

“C’est ma soeur, se contente t-il de lui répondre un peu plus maussade cependant. Tu la connais ?”
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juil - 12:49
Un petit creux ? ToujoursPas mon genre les petites fêtes gnagnagna ! Ce qu'elle peut être coincée du bulbe celle-là ! Je roule des yeux devant son air qu'elle pense surement 'assez peste" pour l'occasion, et j'hausse un sourcil.

Et bah vient pas ! C'est vrai que passé du temps avec tes amis pour ta dernière année c'est clairement pas ton genre ! Raillais je avec un rictus aux lèvres.

Donc elle veut du lait pour l'aider à dormir MAIS elle se tape une cuisse de poulet aussi large que celle d'un hippogriffe ? Franchement je crois que je comprendrais jamais le jargon féminin. Autant quand on était ensemble elle était toute joyeuse toute mignonne, autant depuis qu'on s'est quitté elle tente de faire le pestouille ou le fantôme ! Cette fille est un vrai mystère !

Du coup mon regard se pose sur le nouveau, je ne sais pas encore trop quoi en pensé, il a l'air paumé, s'insurge pour tout et pour rien alors qu'a la base il aurait du avoir une "visite" guidée des lieux par un préfet mais monsieur a pas voulu car elle le fait "flippé". Bah vaut mieux flippée 5 minutes avec une fille et connaitre le "terrain" que se prendre pour un danseur de claquette dans les cuisine a 2h du mat juste à cause d'un elfe !

Ouep je mange tout le temps ! Soulignais-je en haussant les épaules, bah en même temps ça dure depuis l'enfance, je vois pas pourquoi ça changerait et le plus beau c'est que j'ai un bon système qui fait que comme je pratique beaucoup de sport bah ça se voit pas hehe ! Le tour des trucs bizarres à Poudlard ? Oulà n'en soit pas si sure mon gars, si tu savais ! Ajoutais-je en attrapant une nouvelle pomme.

Ouais si il savait...Poudlard c'est le pire aimant a truc mystérieux et dangereux de la planète. Genre doit y'avoir un système chelou qui attire les merdes juste là, sur le chateau et BIM c'est les élèves et les profs qui prennent. Voyant que la conversation dérive sur le nom de famille de Fenn...Miranda ? La nouvelle atrapeuse ? Ah ouais effectivement elle a le même nom de famille. Mais sérieux on s'en fous ? C'pas le nom de famille qui définie une personne mais ces actions.  
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Juil - 14:43
Oli répondit à Fenn d'un ton gentil et poli :

- Oui je la connais c'est une amie Poufssouffle.

Mais cependant au vu du ton maussade, elle n'insista pas. Par-contre son regard se posa sur Jon. Elle avala difficilement son poulet. Comment osait-il parler d'amitié ? Comment il osait parler de ça ?! Ses joues commencèrent à rosirent tandis que son regard se fit larmoyant. Ne comprenait-il donc pas ce qu'elle avait vécue et pourquoi elle se tenait à distance ? Il n'y avait pas que lui en cause... Elle posa sa cuisse à moitié mangée, et son verre de lait, s'en était assez pour elle de ses joutes verbales... L'adolescente se mit debout... Le seul qui avait été la pour elle était William, il l'avait bien épaulée, fin en même temps c'était un ami très proche... Mais ça n'excusait pas le reste ! Elle se mit à ouvrir la bouche pour ne plus s'arrêter, jamais elle n'avait fait ça depuis ce jour là... Mais elle était tellement en boule que au bout d'un moment, il fallait que sa sorte et peut importait où...

- Tu parles d'amitié Jon, mais je peux te demander où tu étais l'année dernière ? T'étais où quand les carrows m'ont forcées à lancer un doloris à un de nos camarades ? Mmh ? Alors excuse moi d'avoir été plus qu'absente cette année pour cause de traumatisme, pourquoi tu crois que je ne dors plus la nuit ?

Elle se stoppa, les larmes roulant le long de ses joues, elle se tourna et commença par prendre la tangente comme d'habitude, mais elle s'appuya contre le mur, comme si elle en était incapable. De gros sanglots la prenait d'un coup, c'était incontrôlable comme si tout ce qu'elle avait vécu jusqu'à maintenant... Mais tout n'était pas sorti, pas encore, elle s'accroupit, se prostrant... Non elle ne revivait pas la scène mais son insomnie y était pour beaucoup. Et d'une toute petite voix à peine audible, l'on pouvait entendre :


- Et si je t'évitais, c'était parce que je ne voulais pas m'attacher plus que je ne l'étais déjà désolée Jon...

Elle ne bougeait plus d'un iota, dans son coin et fit silence tout d'un coup, le temps que cela passe et qu'elle s'en ailles pour aller dans la salle commune des Poufsouffles pour se cacher et ne plus jamais en sortir...
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 32
Ft : Evan Peters
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don: 3e Oeil
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Juil - 19:47
@Fenn Blackwood a écrit:
Un petit creux...
Miranda est à Poufsouffle, Fenn n’a pas fait le rapprochement entre elle et Olivia. En même temps, à deux heures du matin il n’y a pas grand chose qui lui importe mais ça il ne va pas le lui dire. La remarque de Jonathan n’est pas pour le rassurer, les mystères il en a ras la casquette. Le Gryffondor plonge une énième fois sa cuillère dans son bol et grogne quelque chose de totalement incompréhensible, visant sans aucun doute l’école de Sorcellerie. Pendant que Fenn rumine, les deux étudiants en profitent pour se renvoyer des piques, apparemment rien ne va entre eux. Le garçon décide de ne pas intervenir, ce ne sont pas ses affaires, ça ne le regarde pas, du moins jusqu’à ce qu’Olivia saute sur ses pieds pour incendier Jonathan. Là, Fenn ne peut que lever les yeux et rester bouche bée devant les larmes qu’il voit couler sur les joues de la Poufsouffle. Il connaît ce genre de sanglots pour en avoir fait les frais, il voit dans ses yeux bleus un sentiment qu’il subit depuis sa naissance : l’abandon. Son coeur se serre lorsqu’il repense à Miranda, à ses parents biologiques qu’il n’a même pas connu, à Adolphine qui ne lui voulait que du mal et à ces fichues nones de l’orphelinat qui le jugeaient perdu d’avance. Olivia tourne les talons et se prostre dans un coin contre le mur, Fenn et Jonathan ne bougent pas, l’un comme l’autre assimilent ce qui vient de se passer. Le Gryffondor est le premier à réagir, il abandonne son bol de porridge et se baisse à la hauteur de Wigo aussi choqué que lui une minute auparavant.

“Dis Wigo, tu aurais de la Passiflore dans tes placards ? Ou de la camomille ? Ce sont des plantes moldues…

-Wigo a de la Passiflore, Wigo a même du millepertuis si monsieur Fenn veut, répond l’elfe de maison.

-Pourrais-tu préparer une tisane de Passiflore s’il te plaît ? Demande le jeune homme poliment.

-Wigo s’y met tout de suite monsieur.”


La petite créature se précipite vers les fourneaux, vachement efficace ces elfes quand même. Fenn contourne le plan de travail pour rejoindre Olivia, il s’accroupit devant elle silencieusement, plonge sa main dans la poche de son jogging et en sort son walkman ainsi que son casque. Il l’ouvre, retourne la cassette étiquetée “journey” à l’intérieur puis le referme. L’adolescent lève les yeux sur la jolie blonde recroquevillée devant lui et lui sourit gentiment.

“Je ne connais pas ta situation mais je sais ce que ça fait de se sentir abandonné, peu importe ce que je pourrais te dire, rien ne vaut une chanson…”

Et sur ces mots, Fenn pose son casque sur les oreilles d’Olivia. Il s’est senti seul toute sa vie mais le groupe Journey l’a beaucoup aidé à ne pas baisser les bras. “Don’t stop believin” (Chanson ici) est sûrement la chanson la plus encourageante qu’il connaît, il n’est pas très bon pour faire de longs discours mais la musique c'est son domaine. Si il est incapable de la consoler avec des mots, il est certain que ceux de Steve Perry feront leur effet. Avec le temps il a apprit à gérer ses crises d’angoisses, à refouler les souvenirs passés et à se concentrer sur autre chose. Les traumatismes, il n’a connu que ça depuis qu’il est tout bébé, personne ne les a jamais pris en compte alors il a fallu les traiter seul avec des tisanes destressantes et des chansons passionnées.
Wigo trottine jusqu’à lui et lui tend l’infusion qu’il lui a demandé, la Passiflore est une plante aux propriétés relaxantes, il le sait pour en avoir avalé tous les soirs pendant six ans. Fenn prend délicatement la tasse des mains de l’elfe de maison et le remercie d’un petit signe de tête. Il patiente jusqu’à ce que la chanson se termine puis tend la boissons chaude à Olivia doucement.

“Tiens, ça devrait t’apaiser et t’aider à dormir, ça arrive à tout le monde de craquer t’inquiète ! Je connais rien aux plantes sorcières alors va falloir te contenter d’une tisane purement moldu, plaisante t-il.”

Le garçon se relève en soupirant, oscille entre Jonathan et la Poufsouffle puis plante ses poings sur ses hanches.

“Je peux savoir ce qui se passe entre vous ? Sans déconner vous avez pas mieux à faire que vous pouiller la gueule comme des gamins ? Si j’ai bien compris vous vous connaissez et vous avez l’air d’être amis, j’dis pas que c’est facile hein, moi et l'amitié… Je jette la pierre à personne, mais p’tain en moins d’une demi heure j’ai déjà pigé que vous êtes des boulets en matière de communication…”


Fenn et le tact ? Complètement incompatible, il ne mâche pas ses mots, c’est un mal comme un bien. L’idée de faire une séance de rabibochage à deux heures du mat’ ne lui plaît pas particulièrement mais il ne va quand même pas les laisser se détruire mutuellement. Il s’accoude au plan de travail et se penche vers Jonathan.


“Si j’ai bien compris Jon’, tu reproches à Olivia de s’être éloignée, commence t-il avant de se tourner vers la jeune fille à ses pieds. Et Olivia te reproche de ne pas avoir été là quand elle avait besoin de toi, vous êtes tous les deux blessés dans cette histoire. Je te connais pas bien Oli’ mais ce que je vois dans tes yeux je le connais trop bien pour ne pas m’en mêler, je sais pas ce que tu as vécu mais ça a pas dû être une partie de plaisir… Quand à toi Jon’ ça s’voit que tu l’aimes bien, essaye de comprendre au lieu de l’agresser, ça donneras rien d’bon de foncer dans le tas ! Les gars la vie est trop courte pour se prendre le bec comme ça…”
Codage par Libella sur Graphiorum


i'm not just a kid
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Juil - 16:53
Un petit creux ? ToujoursEn temps normal j'aurais tiqué de la voir prendre la mouche ou câblé de la sorte, mais pas aujourd'hui. C'était foutrement pas le moment de me casser les noises avec son gnagna de fifille victime de toute l'injustice du monde, alors qu'elle s'effondre en pleurant pour se faire chouchouter par le nouveau, mon regard lance des éclairs et la pomme que je tenais entre les mains part violemment contre le mur de la cuisine s'écrasant copieusement sur celui-ci.

OU J'ETAIS ?Hurlais-je soudainement bouillonnant d'une rage loin d'être sourde. Putain tu te fous de ma gueule là ! OU J'ETAIS ? MAIS BORDEL! Dans les cachots parce que j'ai refusé de le faire ! J'ai passé des mois à me faire torturer parce que j'ai pas voulu me plier a leurs volontés ! Fis-je en mêlant crie de colère et parole frustré.

Clairement elle se foutait du monde, me dire que j'ai pas été là pour elle parce qu'elle a subit un impero ? Elle croit que je faisais quoi dans les cachots une partie de marelle ? Elle était là le jour ou j'ai refusé, elle était la le jour ou j'ai pris dans la tête un sort qui m'a mis au sol, elle était là quand on m'a envoyé au cachot, la salle commune est pas loin et les couloirs qui mène au cachots ne sont pas insonorisé, elle a entendu mes cris, je le sais, Gabrielle l'est a entendu, tout ceux et celles qui ont été dans ses cachots, a subir moultes sévices ont été entendu. Et l'autre là qui ramène sa fraise, je vous connais pas mais j'balance ma science ! Putain dans une autre situation, surement si j'avais eu un jour "meilleur" j'aurais pris les choses autrement mais là...Non...Je fixe Fenn et je soupire.

Ce qu'il y'a eu c'est que les femmes sont jamais satisfaites ! On est sorti ensemble, mais je l'ai quitté car je n'avais pas de sentiment pour elle, et voilà ce que ça donne...Tu vois si tu es honnête avec les filles elle joue les caspers toute l'année et te fuit comme la rubéole et si tu leurs mens, elles se transforment en furie et te pourrissent la vie ! Mais non tu vois j'suis pas ce genre de mec, je dis les choses, je l'apprécie comme amie mais elle préfère faire le fantôme bah soit ! Ajoutais-je en agitant ma baguette pour nettoyer le mur et la pseudo-compote de pomme que j'avais créé. Amusez-vous bien moi j'me tire ! J'aurais préféré te rencontrer dans d'autre circonstance Fenn, mais on se croisera surement ! Bonne nuit ! Fis-je en prenant la direction de la porte.

Alors que j'actionne celle ci, je tourne mes yeux océans sur la Poufsouffle mais mon visage est impassible, aucune émotion, comme fermé hermétiquement, une chose est sure ce soir j'avais rien d'un Poufsouffle, je ne mets pas ça sur James, mais je crois que le mélange "jaune et rouge" me va pas du tout ! Je sort alors de la cuisine et je retourne dans la salle commune même si pour le coup entrer le mot de passe ne me paru pas aussi convivial que d'habitude, je monte quatre a quatre les marches du dortoir et je met dans le lit avec fureur en m'énervant dans les draps comme si c'était aussi leurs fautes. Étouffant un cri de colère dans mon oreiller.
 
©️ 2981 12289 0

HRP : Voilà c'est terminé pour Jon xD Navré Fenn & Oli mais le 3 septembre il était de très mauvais poil mouarf



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Juil - 15:20
Olivia toujours prostrée ne regardait plus Jon hurler, elle ne se rendait même pas compte qu'il hurlait en faite. Elle pétait carrément un câble et était dans une sorte de bulle, une sorte de catatonie dont elle seule pouvait sortir. Elle l'entendait mais ne réagissait plus. Oui elle était là et elle avait sortie cela de colère parce qu'elle lui en voulait et lorsqu'on est en colère on sort parfois des choses que l'on regrette par la suite. Et d'ici quelques heures, elle le regretterait déjà, mais le mal avait été fait. Elle l'entendit dire qu'il se barrait, bin qu'il se barre ! Au moins le retour au calme lui ferait peut-être du bien pour partir à son tour. Elle avait bien du mal à comprendre son ami enfin si il était toujours son ami parce que vu la gueule... C'était plutôt mal barré...

Bref, Fenn faisait tout ce qu'il pouvait le pauvre, Oli le remercia, lui rendit ses écouteurs, une fois Jon parti, lui sorti un triste sourire et dit :


- Je suis désolée que tu ai assister à ça Fenn... Moi aussi je préfère y aller j'en ai assez entendu ! Bonne nuit et j'espère à une prochaine dans de meilleures circonstances....

Oli laissa le gryffondor et s'en alla tranquillement rejoignant sa salle commune d'un pas lent comme si elle était fatiguée mais il n'en était rien. Jon avait eut raison de gueuler, elle avait été trop loin dans ses propos mais elle n'avait pas été le voir lorsqu'il était dans le coma pour des raisons personnelles et il faudrait un jour qu'ils s'expliquent tout les deux, ils ne se comprenaient plus du tout. C'est comme si ils étaient devenus des inconnus l'un pour l'autre. Elle qui rasait les murs et évitait tout les contacts et lui qu'elle avait trouver bizarre, enfin pas comme d'habitude quoi...

Bref elle se coucha et ne trouva le sommeil que plus tard dans la nuit....



HRPG : Désolée Fenn mais je crois que Oli est toute retournée XD
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 32
Ft : Evan Peters
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don: 3e Oeil
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Juil - 19:26
@Fenn Blackwood a écrit:
Un petit creux...
Alors là, Fenn ne sais plus quoi dire. Il observe Jonathan crier complètement impassible, partagé entre la possibilité de se tirer de là vite fait et son courage Gryffondorien légendaire. Wigo est terrorisé, bien que les elfes aient constamment l’air sur le qui vive, la différence est flagrante. Le jeune homme ne comprend rien à toute cette histoire, ils ont l’air d’avoir tous les deux beaucoup souffert alors pourquoi est-ce qu’ils ne prennent pas simplement le temps d’en discuter et de s’aider mutuellement ? Fenn n’a jamais eu de petite amie, c’est triste mais c’est la vérité et quand il voit à quel point les relations de couples sont compliquées, il se dit que ce n’est peut-être pas un mal finalement. Jonathan quitte la cuisine hors de lui, bientôt suivi par Olivia et le pauvre Gryffondor se retrouve tout seul en tête à tête avec Wigo qui n’a pas bougé d’un millimètre depuis que le ton a commencé à monter. Fenn soupir, si toutes ses journées ressembleront à ça à l’avenir, il était peut-être mieux chez Adolphine. Après réflexion, tout est beaucoup mieux que chez elle, même se retrouver mêlé à une dispute à deux heures et demi du matin. Si Tyler était là… Qu’est-ce qu’il aimerait le retrouver à Poudlard tout pimpant avec sa tête d’abruti pas fini. Il faudrait qu’il pense à lui écrire, mais c’est toujours compliqué de devoir envoyer la lettre à Nona pour qu’elle puisse aller à la poste. Fenn contourne le plan de travail et se réinstalle sur son tabouret. Le porridge est froid mais vu l’ambiance laissé par les deux amants maudits, c’est un moindre problème. L’adolescent plonge sa cuillère dans le bol, la cuisine est trop calme c’est désagréable. Il se penche vers Wigo, l’elfe de maison est toujours immobile. C’est que c’est fragile ces créatures, finalement c’est peut-être avec elles que le Gryffondor s’entendra le mieux. Il remue une main devant les yeux vitreux du petit cuisinier qui revient immédiatement à la réalité en sursautant.

“Hey Wigo tu t’en remet ? Demande Fenn la bouche à moitié pleine.

-Wigo n’a pas pu séparer monsieur Jonathan et mademoiselle Olivia, Wigo est un mauvais elfe… Clame t-il en se précipitant vers un placard pour s’y cogner la tête violemment.”


Le garçon observe la scène complètement abasourdi, est-ce qu’il est en train de se châtie là ? Franchement ça devient de plus en bizarre. Il lui faut quelques secondes pour réaliser et sauter sur ses pieds pour empêcher l’elfe de se blesser, ils sont tous cinglés dans cette école ma parole. Il pose une main sur son front et grimace quand elle heurte le métal froid de la petite porte contre laquelle la créature s’acharne.

“Qu’est-ce que tu fou ? Ça va pas la tête ? Tu veux t’exploser le crâne ? S’indigne Fenn.

-Wigo est méchant, Wigo est un mauvais elfe, un très mauvais elfe…

-Mais non tu n’es pas un mauvais elfe ! Ecoute mon pote ça n’avait rien à voir avec toi, vu comment ils étaient énervés tu n’aurais de toute façon pas pu les séparer, ça arrive tu sais, ces deux-là ont sûrement pas mal de choses à régler mais encore faut-il qu’ils acceptent de s’écouter... explique le deuxième année posément.”


Wigo observe Fenn de ses grands yeux inquiets, il n’est pas très bon pour ce genre de choses mais depuis vingt minutes il n’a pas arrêté de s’interposer alors au point où il en est. L’elfe de maison s'apaise, du moins il en a l’air, le jeune homme en profite pour retirer sa main. Il se lève en soupirant, il est grand temps d’aller au lit et d’oublier cette nuit désastreuse. Wigo ne bronche pas, il lui souhaite la bonne nuit, Fenn fait de même et ils se séparent sur un espèce de malaise déstabilisant. Le Gryffondor remonte tranquillement dans sa salle commune qu’il trouve vide grâce à dieu. Il grimpe les escaliers jusqu’à son dortoir et se laisse lourdement tomber sur son lit. Le bruit réveil Charlie, l’un des garçons avec qui il partage sa chambre. Fenn aperçoit ses cheveux hirsute et ses yeux plissés dépasser de la couverture.

“Hey man ça va ? Demande t-il d’une voix rocailleuse.

-Franchement ? J’en ai pas la moindre idée…”

Codage par Libella sur Graphiorum


i'm not just a kid
Contenu sponsorisé
 
Un petit Creux... (Avec Jonathan et Olivia) [Flash-Back 3 Septembre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Petit Rp avec l'étalon rebelle ? ~
» Petit Bac
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» diorama petit ruisseau avec arbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Vers les Sous-Sols :: Cuisines-
Sauter vers: