Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

On peut toujours changer il suffit de le vouloir ou pas feat Crystal

Aller en bas 
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 410
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Mer 11 Juil - 17:20

Samedi 7 Novembre 1998


Le bal d’Halloween s’était achevé de manière un peu dans le chaos. Sandrine avait fait partie, malgré elle, d’un petit groupe qui avait vécu l’enfer. Au sens parlé comme au sens propre. La jeune belge avait fait de son mieux pour sortir ses camarades et elle de cette situation mais cela s’était fini avec un blessé grave : Thomas, un élève de sa classe et de sa propre maison. Le jeune homme avait été envoyé par un professeur à Sainte-Mangouste. Les amis de Thomas, Peter et Shun étaient très inquiets de son état. L’adolescente avait donc dans la journée envoyé un hibou à sa mère, médicomage là-bas justement, pour avoir des nouvelles de son camarade mais pour aussi rassurer ses deux autres camarades de classe.
Pour se changer un peu les idées, elle était partie au village de Pré-au-lard, le village sorcier situé à côté de l’école de magie. Sandrine n’y était pas encore venue visiter ce lieu mais elle s’y était enfin décidée. Ce fut donc en parfaite touriste qu’elle pénétra dans le village, saluant parfois des camarades de maison ou de simples élèves avec qui elle avait sympathisé dernièrement. Comme à son habitude, elle ne portait aucune cape de sorcier mais plutôt un manteau tout ce qu’il y avait de plus moldus. Elle se fichait pas mal de la rumeur qui prétendait qu’elle était une née-moldue. Cela la faisait plutôt rire à présent. Bon, ce n’était pas marrant de se faire traiter de « sale sang-de-bourbe » le dos tournée, comme ici en passant prés d’un groupe de serpentard plus jeunes qu’elle, mais elle n’y accordait aucune importance. Elle seule savait la vérité et le jour où tous ces idiots apprendraient qu’elle était une sang pure, elle rigolerait bien de la tête qu’ils feront. Mais apparemment, ce jour semblait être déjà arrivé.
- COMMENT OSEZ-VOUS BANDES DE MAL-ELEVES ? fit une voix.
Une voix qui était bien trop familière pour la jeune fille qui se retourna immédiatement. Devant le petit groupe se tenait sa tante, Hortense.
- Ce n’est pas parce que ma nièce porte des vêtements moldus ou a toujours des objets moldus sur elle que cela signifie que nous les Caudron, nous sommes des sorciers indignes de notre sang. Pour votre information, petits insolents, nous faisons parti d’une longue lignée de sorciers au sang d’une grande pureté en Belgique ! se défendit la tante de Sandrine dans un anglais parfait.
- Bonjour ma tante. Comment vas-tu ? intervient la Gryffondor pour tenter de faire dévier le sujet sur la famille Caudron.
- Très bien ma chérie et toi ? A ce que j’ai comprendre, tu as du mal à bien t’intégrer dans cette école !
- Disons que je me suis mal prise au début mais je travaille pour rattraper tout ça ! C’est une surprise de te voir ici.
Sa tante lui expliqua qu’elle avait été invitée par un groupe de clientes anglaises pour boire un verre au salon de thé de Mme Piedodu. A la manière dont Hortense parlait du salon de thé, elle semblait enchantée. Puis, elle vint à donner des nouvelles de la famille restée en Belgique. La grand-mère de Sandrine avait eu un petit accident en descendant les escaliers dernièrement en plus d’attraper une vilaine petite maladie qui la cloua au lit. Pauvre Agrippa. Ce n’était pas sa semaine.
- Justement que je t’aie ici, ta chère grand-mère aimerait que je m’occupe de te trouver un fiancé.
- Pardon ?
Un fiancé ? Sa grand-mère n’allait pas s’y mettre à venir se mêler de sa vie amoureuse alors qu’elle lui avait promis l’inverse. Et ce n’était pas tout. Elle voulait un anglais venant d’une famille de sang-pur.
- S’il venait d’une famille riche, ça serait un plus bien évidemment ! rajouta sa tante.
Un riche ! C’est bon ! Sandrine avait compris. Il fallait de l’argent et avec le métier de sa tante et gérer l’héritage familial, ce n’était pas assez. Pourquoi sa grand-mère ne cherchait-elle pas à marier plutôt sa tante. Celle-ci était veuve depuis déjà quelques années.
- Oh, il faut que je file ! Je dois justement en parler à tes parents bien que je me doute que ton père ne sera pas d’accord ! Bisou ma chérie !
Tandis que sa tante transplana, Sandrine bouillonnait de l’intérieur. La fiancer ! Et puis quoi encore ? Et puis, pourquoi sa tante lui en avait parlé ? Hélas, cette information ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd. Vous voyez le petit groupe de serpentard ? Ben il s’avéra qu’ils changèrent subitement d’avis au sujet de la petite belge. Une sang pure à sauver et à ramener sur le droit chemin. Bon courage les gars !
Commençant à s’énerver, elle les ignora complétement. Ayant entendu parler du pub des Trois balais, elle s’y dirigea pour boire un verre de biérraubeure. Elle s’assit à une table dans un coin et commanda sa boisson.


Code by Sybline
avatar
Invité
Invité
Mer 11 Juil - 18:32
Je prends cette première sortie à Pré-Au-Lard de l'année comme une renaissance. Poudlard est redevenu une école à peu près digne de ce nom, où on est censé suivre des cours et ne pas avoir à craindre que des Mangemorts débarquent tous les deux jours pour faire la peau à Chéri Potter. J'ai rendez-vous dans l'après-midi avec ma mère pour une séance shopping mais ce matin, je fais ce qui me plaît avant tout. Alors je me balade seule, me laissant porter au gré de mes envies.

J'entends me semble t-il quelques éclats de voix, mais je n'y prête guère attention et de toute façon ils s'éteignent vite Je décide, après un détour rapide par Scribenpenne, de m'octroyer une pause Bièraubeurre du côté des Trois Balais. Le Pub n'est pas vraiment bondé, je l'ai connu avec beaucoup plus de monde et ce n'est pas plus mal. Il y a une table vide à côté de la mienne, chose qui n'arrive presque jamais. Ah, plus maintenant, une jolie blonde vient de s'y installer. La jeune fille a l'air d'avoir mon âge ou presque, pourtant je n'ai pas le souvenir de l'avoir souvent croisée dans les couloirs du château. L'inconnue semble contrariée par quelque chose. Peut-être devrais-je tenter de mener l'enquête ? Je pense que la blonde pourrait avoir besoin d'un peu de solidarité féminine...


Mais je souhaite ne rien brusquer. Je sirote ma Bièraubeurre, et je constate qu'elle en a commandé une aussi. Cette fille a quelque chose de difficile à définir, une sorte de classe et de distinction naturelles qui la rendent très attirante. C'est pénible pour moi, car seule Dafné est au courant de mon penchant pour les filles, même Maman l'ignore, et cela vaut mieux. Je ne ferme pas la porte aux garçons, mais il m'est impossible d'ignorer le fait que je suis nettement plus heureuse sans eux alentour.

Voyant qu'elle me regarde, je lui adresse un sourire timide et lève ma chope de Bièraubeurre comme pour trinquer avec elle. Cela suffira t-il à nous permettre d'engager la conversation ?

En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 410
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Lun 3 Sep - 21:06

Samedi 7 Novembre 1998


Sandrine n’avait pas remarqué au début Crystal lorsqu’elle s’assit à la table à côté de la rouquine. Elle était encore un peu énervée à cause de ces sangs purs qui continuaient à prôner la pureté du sang. Par contre, la seule chose qui la faisait rire, c’était que la plupart la croit née-moldue ! Ou même sang-mêlée ! Les gens n’étaient vraiment pas fichus de voir plus loin qu’au-delà des apparences. Y compris concernant les rumeurs. La jeune fille avait entendu pas mal de rumeurs sur tel ou tel élève mais elle n’y faisait guère attention. Elle savait que trop bien le mal ça pouvait faire. Détruire une réputation et coller à la victime une image totalement différente de ce que la personne pouvait être réellement. Son cousin Jeff n’avait pas hésité à faire de même avec son ami Jérémie en racontant des mensonges sur ce dernier. Evidemment, la blondinette avait toujours pris la défense du jeune homme. Après tout, qui mieux qu’elle pouvait tout savoir sur ce dernier puisqu’ils se connaissaient depuis la petite enfance.
Sa commande arriva enfin. La belge commença un peu à se calmer. Bon, c’est vrai que c’était bon mais à ses yeux, ce n’était pas de la vraie bière. Dite à un belge que la Biéraubeurre, c’est de la bière, il vous dira que non ! L’adolescente en avait déjà bu une fois et cela avait suffi pour la dégoûter à jamais de l’alcool. Voilà pourquoi elle préférait mieux le jus de citrouille, les sodas moldus et l’eau et la bièraubeurre !
En observant un instant le pub, elle croisa le regard de sa voisine de table. Et visiblement, celle-ci le remarqua puisqu’elle lui adressa un timide sourire en levant sa chope de bièraubeurre comme pour trinquer. Sandrine fit de même avant de prendre la parole. Pourquoi pas ? Elle ne la connaissait pas puisqu’elle n’était pas dans sa classe, ni de la même maison qu’elle. La rousse devait être une année supérieure à la sienne, enfin celle qu’elle aurait dû être si on ne l’avait pas redoublé. D’un autre côté, ce n’était pas la fin du monde d’avoir redoubler. Elle aurait été en sixième année de toute façon en Belgique. Cela lui faisait gagner une année en plus avec la septième année.
- Salut ! Je m’appelle Sandrine et toi ?
Une façon simple pour commencer. Non, elle ne draguait pas et puis, elle préférait les garçons. Une fois, elle s’était faite draguer par une fille lors de sa seconde année mais la fille était tellement chelou que Sandrine l’avait envoyée bouler d’une simple remarque. Bon, la fille s’était vengée en racontant que la blonde était lesbienne mais la rumeur fut vite oubliée. Surtout que Sandrine parlait souvent de tel ou tel acteur ou chanteur qu’elle aimait bien. Il fallait être idiot de penser qu’elle avait une préférence pour les filles si elle bavait devant un mec.



Code by Sybline
avatar
Invité
Invité
Lun 10 Sep - 17:00
Je guette la réaction de ma voisine de table. Va t-elle répondre à mon geste ? Oui, elle le fait. Je suis contente, je pense que cet échange muet va nous permettre de parvenir à engager la conversation. La jolie blonde, me semble t-il, se trouve dans l'année inférieure à la mienne, à savoir la sixième année, et je crois qu'elle est à Gryffondor. Mais avant tout ça, elle est mignonne comme tout. C'est une adolescente "solaire", j'ai l'impression qu'elle rayonne, qu'elle émet de la lumière. Pourtant je ne suis pas du tout envieuse de sa beauté, j'ai au contraire envie de la connaître mieux.

C'est elle qui fait le premier pas. Elle m'adresse la parole en se présentant, et j'ai pourtant du mal avec son prénom. A tous les coups elle n'est pas britannique, en tout cas son prénom ne sonne pas du tout anglo-saxon. Que peut-elle être dans ce cas ? Française ? Belge ? Suisse ? Je n'en ai pas la moindre idée, et de toute manière ce n'est pas vraiment important.

" Salut Sandy ! Je m'appelle Crystal Fawley. Tu connais peut-être ma mère, le professeur Fawley ? "

Oui je l'appelle Sandy, parce que j'ai du mal avec son prénom. Désireuse de favoriser l'échange à venir entre nous, je quitte ma table et vient m'asseoir à la sienne, exactement en face d'elle. Cette fille a une classe naturelle en plus de sa beauté lumineuse. Je pense avoir affaire à une autre Sang-Pur. Pourtant il n'émane d'elle aucune arrogance, mais beaucoup de gentillesse au contraire.

" C'est marrant, je suis en septième année et je connais Pré-Au-Lard par coeur mais j'aime toujours venir au village alors que ça doit faire treize fois que je le visite ! Cela me fait toujours du bien de quitter un peu la salle commune de Serpentard et les demeurés qui y vivent... "

Non je ne pense pas du tout à la bande de Pansy ni à Malefoy, ni aux deux crétins Ian Persson et Tiberius Avery. Quoique... si, en fait.

En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 410
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Dim 16 Sep - 15:27

Samedi 7 Novembre 1998


Quand elle pouvait être elle-même, c’est-à-dire la vraie Sandrine, la Gryffondor était quelqu’un de solaire, avec le sourire chaleureux en plus. Certes, c’était une très belle fille bien qu’elle se trouvait encore des défauts physiques mais elle restait une jeune fille assez simple. Tout le contraire de son cousin Jefferson qui, lui, était un garçon arrogant, hautain et fermé d’esprit. La rouquine changea de table, venant à celle de la blondinette afin de mieux discuter entre filles.
" Salut Sandy ! Je m'appelle Crystal Fawley. Tu connais peut-être ma mère, le professeur Fawley ? "
- Oui je vois qui c’est ! Je suis inscrite à son cours d’option en Arts.
Cela ne la dérangea nullement que Crystal l’appelle Sandy. Elle savait bien que son prénom était un peu difficile à prononcer pour les anglais, donc le diminutif était accepté. Elle ne chercha cependant pas à savoir si c’était une sang pure ou autre. Sandrine s’en fichait pas mal.
" C'est marrant, je suis en septième année et je connais Pré-Au-Lard par coeur mais j'aime toujours venir au village alors que ça doit faire treize fois que je le visite ! Cela me fait toujours du bien de quitter un peu la salle commune de Serpentard et les demeurés qui y vivent... "
- C’est la première fois que je le visite ! Je le trouve très chouette d’ailleurs. Cela me fait penser au petit village sorcier prés de mon ancienne école.
Il s’agissait en fait d’un tout petit village, peut-être un peu plus petit que Pré-au-lard mais quand Sandrine et Jérémie n’avaient pas envie de se promener côté moldu, ils allaient là-bas. Pour accéder au village, il fallait passer à côté de l’école de Mauglis et traverser un petit pont. Malheureusement, les voitures ne pouvaient pas passer. Du coup, il y avait un petit parking, dissimulé et uniquement réservé aux sorciers, près du pont.




Code by Sybline
Contenu sponsorisé
 
On peut toujours changer il suffit de le vouloir ou pas feat Crystal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une révélation qui peut changer tout un destin
» Peut-on changer de nom de dresseur ?
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» On ne peut pas lutter contre le système, mais on peut toujours le foutre en l’air ! (Elizabeth)
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Rps abandonnés-
Sauter vers: