Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

[clos]Etrange avent [Aiden]

Aller en bas 
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Sep - 10:40
20 décembre 1998

Jamais courses de Noël n’avaient été aussi étranges. Prétextant quelques cadeaux de dernière minute à acheter, Sophie s’était enfuie fissa de la maison de ses parents, à Birmingham, où elle avait retrouvé le temps des vacances sa chambre de petite fille, et avait déguerpi à Londres le temps d’une après-midi shopping. Tellement de choses s’étaient passées depuis la rentrée des classes que retrouver sa famille moldue était un peu étrange. Elle allait mieux que quatre mois plus tôt, c’était certain, elle l’avait lu dans leurs yeux. Retrouver une activité professionnelle gratifiante, qui la maintenant fort occupée et lui donnait la sensation d’être compétente, n’y était pas pour rien. Son frère, toutefois, n’avait pas pu s’empêcher de lui faire remarquer qu’elle avait trouvé dans « son école » un parfait prétexte pour mettre sa vie en stand-bye. A vingt-cinq ans, elle n’avait toujours pas de chez elle, vivant au choix dans un internat ou chez ses parents pendant les vacances comme si elle en avait douze, elle était toujours célibataire, elle… Sophie avait prise sa nièce des bras de Samuel, et était partie lui changer sa couche dans la salle de bain sans répondre.

Trouver une babiole mignonne pour Sabrina, 11 mois, n’avait pas été difficile. Le parfait cadeau de Noël pour Mickey, trois ans, avait pris plus de temps pour apparaître. Non sans malice, Sophie s’était demandée quelle tête aurait fait son frère si sérieux si elle avait offert un Boursouf à son neveu. Mickey aurait adoré, sa belle-sœur, probablement moins. La laisser totalement démunie devant la créature magique aurait de toute manière été un peu cruel. Elle avait finalement opté pour une mallette de docteur tout à fait moldue, aux nombreux instruments en plastique coloré, pour qu’il puisse jouer à faire « comme tantine ».

Et maintenant, ses paquets posés sur la banquette à côté d’elle, elle savourait une bièreaubeurre au Chaudron Baveur avant de rentrer. De toute manière, elle avait prévenu qu’il était inutile de l’attendre pour le dîner. Elle voulait rester un peu dans le monde sorcier, prendre le pouls de la communauté magique en cette période de crise. La grosse vingtaine d’élèves qui avaient disparu deux jours plus tôt n’était toujours pas réapparue et quoi qu’elle n’y puisse rien, elle se sentait coupable. Merlin, pourtant, elle avait été dans ce train ! Il était presque aussi protégé que Poudlard lui-même ! Et pourtant, nielle ni ses collègues présents sur place n’avaient rien pu faire. En tant qu’infirmière, il n’y avait pas grand-chose qu’elle puisse faire de plus à l’heure actuelle, et la directrice McGonagall l’avait renvoyée à ses vacances sans plus de cérémonie. Si les adolescents ne réapparaissaient pas, la rentrée serait assez difficile comme ça…

Noël s’annonçait vraiment doux-amer, tandis qu’elle contemplait le fond de son verre tout en écoutant des bribes de conversation ci et là. Les rumeurs bruissaient, mais peu d’information véritables semblaient filtrer. Elle se redressa. A quoi s’était-elle entendue, au fond, en venant ici ? C’était un pub, et non une agence de renseignements.




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Sep - 15:50
Congés ? Aiden n'avait pas comprit pourquoi il avait du les prendre...Avec ses élèves disparus mais où étaient-ils bon sang ? Il ne comprenait pas, non il y avait une menace et eux ils devaient prendre des vacances... Bon certes il n'y avait rien à faire de plus mais tout de même... Le professeur était parti prendre l'air, et faire des recherches à la bibliothèque pour essayer de comprendre d'où pouvait provenir cette magie nauséabonde... Ce n'est que dans la soirée qu'il ressorti, les mains vides ou sans renseignement supplémentaire et cela même ses connaissances personnelles ne suffisaient pas...

Il avait l'impression que cette chose connaissait tout Poudlard, que c'était quelqu'un qui voulait se venger de l'école -et ça serait devenu une habitude- mais qui pourrait faire cela et dans quel but ? Dumbledor étant mort... Beaucoup serait prêt à récupérer l'école.. Mais quel con... Le mage avait bien protéger l'école et eux professeurs avaient fait en sorte de renforcer les barrières mais visiblement ça n'était pas suffisant !

Enfin bref autant faire une pause, de toute manière il n’avançait pas plus que ça, voir pas du tout... Il décida d'aller boire un verre au chaudron baveur et cela lui ferait du bien... Il rentra, prit sa commande et en balayant la pièce du regard il cru reconnaître quelqu'un qui bossait aussi pour l'école, mais de dos, il n'était pas sûr, il prit son hydromel, oui il avait prit quelque chose de léger pour continuer ses recherches et n'avait guère l'intention de lâcher le bougre...

Il s'approcha doucement de la personne en question pour ne pas la surprendre, se mit devant sa table et dit avec un léger sourire :


- Y'a-t-il une place à votre table Miss Goodkin ?

Elle releva la tête et c'était bien elle. La petite infirmière de l'école. Il l'avait croiser de temps en temps, mais pas tant que ça finalement. Peut-être que ça lui ferait du bien de parler à quelqu'un de ce qu'il se passait qui sait ? Elle était une personne assez discrète en définitif tout comme lui.

Oh il approchait les dix-neufs heures alors après sa boisson il dînerait et dormirait sur place sans doute, car à un moment donner la bibliothèque finirait bien part fermer ses portes jusqu'au lendemain matin...


avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Sep - 11:39
Elle était retournée à Poudlard, lorsqu’ils avaient réalisé que les adolescents avaient réellement disparu. Elle n’avait pas pu faire grand-chose, mais elle y était retournée quand même. Pour mettre l’infirmerie en ordre de bataille, dussent-ils tous revenir blessés. Les lits étaient faits, draps propres, pyjamas pliés, tables de chevet équipées au cordeau. Le placard à potions était stocké à ras bord, de même que les réserves d’ingrédients. Ne manquaient plus que des patients, s’il devait y en avoir, et quand il n’y avait plus rien eu à faire, elle avait bien dû se résoudre à partir enfin en vacances, prête à revenir si besoin était. Ses parents n’avaient pas de cheminée, mais comme toutes les grandes villes, Birmingham comportait quelques endroits sorciers auxquels les initiés pouvaient accéder, raccordés au réseau de Cheminette.

Elle était en train de calculer pour la énième fois le temps qu’il lui faudrait pour sortir de chez elle, se rendre chez… Elle se redressa dans un demi sursaut, qui agita sa bièreaubeurre de cercles concentriques dans le liquide doré.

« Bien sûr, Professeur Smith, je vous en prie, asseyez-vous. »

Elle lui sourit. C’était drôle comment penser à Poudlard ramenait soudain l’un de ses acteurs jusqu’à elle. Pas qu’elle aurait dû vraiment s’étonner de croiser une connaissance dans un lieu aussi fréquenté que le Chaudron Baveur, mais…

« Vous arrivez à profiter un peu de vos vacances malgré les circonstances ? »

Elle le jaugea rapidement, presque comme si elle avait eu à faire un diagnostic sur lui : il avait l’air fatigué, anxieux, et avait une chope d’hydromel à la main. Mmh. Pas non plus du whisky Pur-Feu, mais la soirée était jeune. Sophie n’ignorait pas toutes les rumeurs qui courraient sur l’infortuné professeur Smith : c’était inévitable, étant donné qu’il avait repris le poste de maudit de professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Par conscience professionnelle, elle ne pouvait pas s’empêcher, lorsqu’elle le croisait où qu’ils partageaient un repas à la table des Professeurs, de guetter les signes d’un alcoolisme éventuel. Jusqu’à présent cependant, elle n’avait jamais trouvé à redire : sans être abstinent, elle ne l’avait jamais vu non plus en état d’ébriété, ou ayant le moindre comportement suspect devant les élèves. Heureusement pour tous, Sophie n’était pas invitée aux petites soirées d’Hagrid et du professeur Vidal…

"Du nouveau ?"

Dans un geste plus routinier que festif, elle trinqua avec lui. Finalement, elle était assez heureuse de le croiser. Peut-être aurait-il des informations fraîches à partager avec elle.




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Oct - 10:18
L'infirmière sursauta légèrement lorsque Aiden lui parla. Il eut un faciès légèrement amusé mais continua à lui sourire comme si de rien était. Il était vrai qu'elle était de dos alors le voir arrivé aurait été difficile...

- Merci bien. Dit-il en buvant une gorgée de sa boisson favorite. Puis reprit : - Désolé de vous avoir surprise ce n'était pas mon intention.

Mais oui il était fatigué, soucieux de ce qu'il se passait à l'école et les vacances ne l'avaient pas reposé loin de la même... Il dormait peu depuis que les élèves avaient disparus, tout comme lui et ses deux élèves la première fois, c'était exactement les même conditions ou presque... Il répondit sérieusement à Sophie :

- Non je crains que ces congés n'aient servis à rien. Je ne dors pas beaucoup depuis que les élèves ont disparus. Ça me rappel quand j'ai disparu moi aussi avec deux de mes élèves, c'est cette même magie qui agit, la même qu'au bal, j'en suis persuadé... Et vous vous avez profitez un peu tout de même ?

Il était clair que Aiden était vraiment soucieux, qu'il cherchait des réponses, mais sans pour autant les trouvées, il ne comprenait pas. Il se caressa le menton où une barbe de trois jours était née. Il se gratta légèrement la tête ce qui le décoiffa. Puis la jeune femme lui demanda si il avait du nouveau. Il secoua la tête négativement.

- J'ai bien peur que non, j'ai fais des recherches à la bibliothèque et elles ne mènent à rien. Je fais chou blanc ! Mais je reste persuadé que c'est quelqu'un qui connaît très bien l'école et ses sortilèges sinon comment ferait-il ou ferait-elle pour lancer ses sorts ? Albus protégeait bien l'école tout comme Minerva, j'avoue que je suis perdu... Et vous que pensez-vous de tout ça ?

Il observait attentivement Sophie, cela faisait du bien de parler à une collègue en fin de compte et de savoir ce que chacun pensait, certes ils avaient eus une réunion à ce sujet mais bon... L'ambiance n'était pas la même. Il trinqua bien volontiers avec l'infirmière avec un triste sourire....


avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Oct - 11:41
« Ce n’est pas grave. »

Elle eut un geste de la main pour balayer ses excuses. Les circonstances faisaient qu’après tout, il était un peu difficile de se détendre. « J’aimerais trouver quelqu’un qui dort bien, dans cette école… » La réponse n’était pas très forte, presque pour elle-même. Les problèmes d’insomnies et de cauchemars devaient être les plus répandus depuis les évènements de l’année précédente. Elle était bien placée pour le savoir, en souffrant elle-même. Si elle en avait pris son parti et laissait le temps arranger les choses, profitant de ce que son travail lui permettait de dormir en décalé lorsqu’elle le souhaitait, elle savait que c’était bien plus compliqué pour certains élèves… Et visiblement certains professeurs.

« La même chose, vraiment ? Qu’est-ce qui vous fait dire ça ? Et est-ce que cela devrait nous rassurer, vous pensez ? Je veux dire… Tout le monde était réapparu vivant. »

Un précédent, aussi déplaisant soit-il, les auraient sortis de l’inconnu et un peu rassurés.

« Je passe les vacances auprès de ma famille. La joie de les retrouver, et sans doute la joie de retrouver son indépendance quand viendra la rentrée ! » Elle offrit un sourire chaleureux à son collègue, et désigna du doigt les emplettes à côté d’elle : « J’étais justement sortie pour acheter des cadeaux à mon neveu et à ma nièce. Et vous, vous ne passerez pas les fêtes tout seul, tout de même ? »

Célébrer Noël pouvait paraître un peu frivole, mais ils avaient réellement besoin de vacances, s’ils voulaient être en pleine forme pour leurs élèves durant le prochain trimestre. Il y avait quelque chose de fort triste à imaginer ce pauvre Aiden passant ses froides journées d’hiver tout seul dans la bibliothèque désertée du château. Certes, une poignée d’élèves y restaient, et de chaleureuses célébrations seraient organisées pour eux, mais vu les circonstances actuelles, elle doutait que l’ambiance soit très festive. Cet acharnement devait cacher un profond mal-être et désir de bien faire… ou des motifs moins louables, pour satisfaire sa conscience ou se créer un alibi peut-être. Sophie n’avait pas vraiment envie de soupçonner tous ses collègues, mais Minerva lui avait demandé de garder un œil ouvert, et ses récentes expériences de vie ne l’incitaient pas à accorder sa confiance facilement.

« J’en reviens à me poser les mêmes question qu’après le bal de Samain : serait-il possible que la personne à l’origine de ces disparitions soit déjà dans l’école, et que nos sortilèges de protection soient donc inutiles ? Nous avons pourtant fouillé le château de fond en comble début novembre mais… je crois qu’il est un peu illusoire d’espérer qu’une seule personne, ou même une seule équipe, en perce un jour tous les secrets. »

Ca ou bien ils ne trouvaient rien parce que la « personne » était un traître sous leur nez depuis le début. Belle perspective ! Elle se garda cependant bien d’en parler pour le moment, curieuse de voir si Aiden émettrait l’hypothèse de lui-même.




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Oct - 13:35
Elle lui demanda si il était sûr de lui. Et il l'était, c'était le même genre de magie qui employait des montres et autres contes de fées, certes au bal ce n'était pas des contes mais il avait senti cette magie malsaine planée là tel un vautour...

- Eh bien c'est une intuition à vrai dire
commença-t-il puis il bu une gorgée de sa boisson et continua d'un air sombre : - J'ai comme l'impression qu'il cherche à faire peur ou à nous montrer l'étendu de sa puissance et nous défier par la même occasion... Après son but je l'ignore et c'est ça qui m'agace... On a déjà perdu une collègue et je n'aimerais pas qu'on perde plus d'élèves... Poudlard est censé être le lieu le plus sécurisé et ce n'est plus le cas, mais on ne peut pas pour autant les privés de connaissances en arrêtant les cours... Oui nous étions réapparus sains et sauf, excepté que moi j'ai échoué ce qui fait toute la différence... Grogna-t-il... Oui il s'en voulait encore beaucoup , il avait mit en danger la vie de ses élèves et jamais il ne se l'était pardonner... Il soupira et fixa un point au sol. Puis Sophie lui parla de ses vacances et lui demanda si il serait seul. Il refixa ses prunelles azur sur l'infirmière puis répondit avec un petit sourire :

- Non, je vais chez ma mère on se réunit tous, avec ma sœur et mes frères pour ce jour là. Mais tout ce qui est certain est que je ne serais pas serein avec tout ce qu'il se passe...

Puis il réfléchit aux dernières paroles de la demoiselle. Pas bête du tout. Après tout il pouvait très bien y avoir un traître dans l'enceinte même de l'école, cela pourrait expliquer bien des choses et pourquoi leurs sorts de protection ne fonctionnait pas ou mal...


- Mmmh, j'avais pensé effectivement qu'il pourrait y avoir un ou plusieurs traîtres parmi nous ce qui expliquerait pas mal de choses... Si ils sont nous notre nez, on mettra du temps à les démasquer, ils connaissent le château par cœur.... Limite il faudrait fouiller les pièces ou chambres personnel des enseignants pour voir si l'on ne trouve pas de signe de magie noire ou quelque chose qui n'a pas de rapport avec l'école, ne serait-ce qu'un détail vous comprenez ?  Si l'on compare, les mangemorts tout du moins certains étaient parmi nous alors pourquoi pas maintenant ? Mais à l'heure actuelle, je ne vois pas qui pourrait nous en vouloir au point de mettre en danger des enfants bordel de merde... Encore nous les adultes je ne dis pas mais les gosses quoi ! Ils ont déjà assez été touchés par la dernière guerre et j'ai pu constater qu'ils étaient mature et loin d'être des enfants qu'on doit protéger... Mais ils ne méritent pas ça, l'école non plus. Et ça m'énerve de ne rien trouvé c'est quelque peu frustrant cette histoire.

Il se stoppa attendant la réaction de Sophie puis d'un sourire, il lui dit :

- Au faite, appelez moi Aiden, après tout nous sommes collègues.

Puis il bu une gorgée de sa boisson, il n'avait pas l'habitude de parler autant, mais au moins cela lui faisait du bien !


avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct - 21:28
« Si « il » cherche à faire peur, c’est réussi. Quant à considérer Poudlard comme un lieu sûr, il me semble qu’il y a longtemps maintenant qu’il s’agit surtout d’une cible de choix pour les mages noirs en tout genre. Vous avez raison, ce n’est pas une justification pour fermer l’école, mais enfin, j’aimerais que nous arrivions à faire un peu plus profil bas. »

Sophie but une gorgée de bièraubeurre, laissant la douceur du liquide dissiper un peu l’amertume de ses paroles. Le professeur Smith en était presque à grogner comme un ours tant il semblait s’énerver dans son récit.

« Que c’était-il passé exactement ? Essayez de ne pas trop vous blâmer, je suis certaine que vous aviez fait de votre mieux. Cette… personne est bien trop organisée pour qu’un seul d’entre nous, pris au dépourvu, puisse y faire grand-chose. C’est maintenant que nous commençons à réaliser ce qu’il se passe que nous avons une chance de vaincre cette nouvelle menace. »

Personne n’aurait pu anticiper ça en septembre, quand ils se remettaient encore de la bataille de Poudlard, réjouis par la défaite de Voldemort. Après une guerre comme celle que la communauté magique avait affrontée, un peu de répit n’aurait pourtant pas été de trop. Elle lui sourit néanmoins chaleureusement et hocha la tête lorsqu’il lui parla de ses plans pour les fêtes, un peu rassurée. Cet homme avait un regard un peu trop intense et profiter de sa famille lui ferait le plus grand bien, même s’il ne se détendait pas totalement. Personne ne se détendrait tant que les élèves n’auraient pas réapparu, de toute manière, mais on ne pouvait pas exactement mettre sa vie sur pause pour autant.

Son soulagement ne dura toutefois pas longtemps. Aiden aussi pensait à un traître. Cette hypothèse s’imposait de plus en plus, aussi désagréable qu’elle soit.

« Je n’aime vraiment pas l’idée que nous ne puissions pas nous faire confiance au point de devoir fouiller nos espaces privés les uns aux autres… Mais je commence également à penser que cela va devenir indispensable, à un moment donné ou un autre. Toutefois… Vous-même, en tant que professeur de DCFM, vous devez posséder des articles liés à la magie noire, je me trompe ? Et vous n’êtes sans doute pas le seul enseignant dans ce cas. Trouver quelque chose ne serait même pas forcément une preuve irréfutable. » Elle réfléchit un instant. « Le mieux serait sans doute de compartimenter les mesures de protection. Si chaque membre du personnel n’en connaissait qu’une partie, un traître aurait moins de ressources pour parvenir à ses fins, quel qu’il soit. Minerva m’a raconté comment le professeur Dumbledore avait organisé la protection de la pierre philosophale, et c’est ainsi qu’ils avaient procédé à l’époque. »

A son poignet, elle pouvait sentir sa montre magique devenir soudain très froide. Sophie baissa le regard un bref instant pour regarder l’heure, et constata, un peu surprise, qu’elle était plus avancée que ce qu’elle ne croyait, tant elle avait été absorbée par sa conversation avec Aiden.

« Merci, Aiden. En ce cas, appelez-moi Sophie. Je pense que je vais rester dîner, voulez-vous vous joindre à moi ? »




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Oct - 15:45
Aiden hocha la tête aux paroles de Sophie, il était d'accord, faire profil bas pour ne pas attirer les mages noires paraissait difficile car ils avaient étudiés la plupart dans cette école mais bon passons pourquoi pas ne pas le soumettre à Minerva bien qu'il doute qu'elle ne l'ai déjà fait et ce serait logique.

Puis cette dernière lui demanda ce qu'il s'était passé... Il bu une gorgée de sa boisson comme pour se donner du courage et commença à lui conter d'une voix triste :


- En gros j'étais en cours et d'un coup je me suis retrouvé dans la forêt interdite coincé dans un tronc d'arbre... En me libérant j'ai été attaqué par les acromentules qui me prenait pour une menace... Et après je n'ai pas été fichue de reconnaître une de nos élèves qui s'était changée en loup... Tout ceci m'a rappeler un conte de fée, celui du petit chaperon rouge c'était vraiment étrange.... Mais la où je m'en veux c'est de ne pas avoir reconnu Miss Loyd... Mais sa transformation n'était pas normale, je ne l'ai pas reconnue...


Le regard bleuté de se dernier regarda ailleurs, c'était de très mauvais souvenirs tout ça pour lui... Il reprit une autre gorgée et passa une main sur son menton mal rasé. Puis il répondit à Sophie :

- Oui, je pense moi aussi, qu'il n'est pas seul, qu'il y'a quelqu'un d'autre qui tire les ficelles et qui s'amuse drôlement d'ailleurs et ses petits jeux ne m'amuse guère. Mais vous avez raison, on arrivera à les vaincre par Merlin croyez moi !


Il écouta Sophie avec attention, il était d'accord mais...


- Oui c'est une bonne idée, il faudrait le soumettre aux autres, mais ne croyez vous pas qu'il serait au courant si l'on reprenait les vieilles méthodes surtout si c'est quelqu'un qui connaît bien l'école et nos uses et coutumes et encore plus si quelqu'un qui a enseigné ici ? Aiden réfléchissait :- Il faudrait faire en sorte de lui tendre un piège, afin de l'attirer, genre jouer à son propre jeu, des contes de fées ou autre, mais j'ai peur que ça ne les mettent dans une grosse colère, alors si l'on fait ça autant éloigner le plus possible les élèves de l'école...

Puis l'infirmière demanda à Aiden de l'appeler Sophie ! Qui l'invita à partager son repas. Il lui sourit et dit :

- Avec Plaisir Sophie, de toute façon je comptais rester sur place pour la nuit alors autant partager notre repas ensemble !

Oui il avait emmener quelques bouquins avec lui et comptait bien les étudier cette nuit. Il les avaient posés près de lui en arrivant.


avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Oct - 11:19
Sophie écouta avec attention le récit d’Aiden. Pour toutes les rumeurs ayant couru sur ce fameux incident, c’était la première fois qu’elle entendait de vive voix la version d’authentique de l’un de ses protagonistes. Ses raits se crispèrent un peu à la mention peu agréable des accromentules, et elle masqua son léger malaise en reprenant une gorgée de bièraubeurre. Vraiment, cette histoire de conte moldu était étrange.

« Il semble que vous ayez été sous l’emprise d’un maléfice, voilà sans doute pourquoi vous ne l’avez pas reconnue. Comment avez-vous atterri dans la Forêt Interdite ? Il est impossible de transplaner à Poudlard. »

Elle le considéra avec attention : clairement, il semblait encore mal à l’aise avec ce qu’il s’était passé. En effet, il n’y avait rien d’amusant dans les récents évènements, et elle n’aimait guère les sous-entendus dans ses paroles.

« Vous ne croyez tout de même pas qu’un élève pourrait être responsable ? »

C’était déjà suffisamment éprouvant d’imaginer qu’un de ses propres collègues puisse être coupable. Mais un élève ? Un an plus tôt, Sophie aurait refusé catégoriquement cette hypothèse. Malheureusement, se faire trahir par ses propres collègues était une expérience qu’elle avait déjà vécu d’un peu trop près, et savait donc plausible. Quant aux élèves… Beaucoup étaient majeurs, et parfaitement capables, d’autres manipulables… La majorité en tout cas suffisament bouleversée par la récente guerre pour que tous les scénarios soient envisageables, jusqu’à la complicité de meurtre. Il n’y avait qu’à voir l’ « affaire Avery ». Tiberius dirait tout ce qu’il voudrait, elle ne se persuaderait jamais qu’il s’était blessé tout seul à cause d’un sort raté.  Sa question exprimait donc plus la crainte qu’une véritable incrédulité, mais elle n’avait pas pu s’en empêcher. Elle aurait voulu retourner dans le monde sans tâche et sans suspicion d’avant-guerre.

« Compartimenter les informations n’est certes pas une méthode très originale… mais c’est efficace lorsque cela est bien fait. Il suffit d’être rigoureux. Quant à éloigner les élèves de l’école… Cela semble un peu difficile, vous ne croyez pas, quand elle n’est ouverte que pour eux ? Ou alors, il nous faut préparer quelque chose pour les vacances de printemps, en espérant que tout aille bien d’ici là. Corrigez-moi si cela vous semble tiré par les cheveux, mais j’ai l’impression que les évènements les plus dangereux ne se produisent qu’à des moments marquants de l’année : Halloween, Noël… Peut-être seront-nous plus tranquilles jusqu’à Pâques ? »

Aiden se joindrait donc à elle pour dîner. Elle inclina la tête en signe d'approbation. Parfait. Sophie se pencha un peu et attrapa le menu abandonné sur une table voisine, qu’elle consulta brièvement avant de le passer à Aiden et de faire un signe de la main à un serveur. La conversation devenait lourde et elle n’était pas mécontente de faire une petite pause. Elle adressa un grand sourire au serveur.

« Je vais prendre les bangers and mash. Et une carafe d’eau, s’il vous plaît. »

Bangers and mash and onions and gravy, oh my! :
 




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Oct - 15:23
Sous le coup d'un maléfice disait-elle ? Et pourquoi pas cela était fort possible après tout. Il acquiesça d'un hochement de tête.

- Vous avez peut-être raison et non je ne sais pas du tout comment je me suis retrouvé la dedans. J'étais seul dans ma classe, les élèves étaient juste partis et c'est là que je me suis retrouvé dans cette forêt. Ce ou ces personnes doivent être très forts...

Oui il ne comprenait pas du coup comment il ou elle faisait mais dans tout les cas la magie était puissante... Puis il arqua un sourcil à l'interrogation de Sophie sur l’implication des élèves.

- Non je ne pense pas mais qui sait, il y a des élèves qui ont des pouvoirs puissants.. Cela dit non je ne pense pas, au bal c'est un adulte qui nous est apparu quand à son complice je ne pense pas que ça soit un élève, et puis pour être honnête avec vous j'espère que ça n'en est pas un.

Pour ce qui était d'éloigner les élèves bien sûr qu'il songeait aux vacances, ils ne seraient pas là donc pas en danger... Enfin tout du moins plus dans l'école...

- Possible, vous avez peut-être raison, je ne sais plus quoi penser à dire vrai ! Mais oui je pensais les éloignés durant les vacances ce serait plus cohérent. Après il faudrait soumettre cette idée à Minerva et aux autres collègues pour voir ce qu'ils en pensent bien évidemment. Mais j'espère également que nous sommes tranquille jusqu'à Pâques auquel cas il nous faudra encore faire face à ces ennemis inconnus...

Puis ils commandèrent leurs plats respectifs et Aiden prit sa commande également :

- Un fish and chips s'il vous plait et de l'eau merci.

Oui Aiden n'avait pas la tête à la fête et avait besoin d'avoir l'esprit bien clair pour continuer ses recherches. Puis il pensait à quelque chose :

- Dites moi, Sophie, peut-être cela vous intéresserait-il de vous joindre à moi pour faire des recherches après dîner ? Qu'en dites-vous ? Peut-être avec un autre œil verrais-je un détail que j'aurais rater ?

Après tout pourquoi pas, un œil nouveau pourrait l'aider qui savait....


avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 195
Ft : Leonie Elliott
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Oct - 15:52
« Tout cela est très étrange. »

Sophie n’était pas très avancée par les explications un peu confuses d’Aiden, mais le pauvre n’avait pas l’air de pouvoir plus expliciter sa pensée. Sans doute son expérience le hantait-il encore et il y avait de quoi. Elle tenta de s’imaginer disparaître brutalement de l’infirmerie. C’était le genre de tour que Poudlard ne lui avait encore jamais joué, et elle espérait bien que cela continuerait ainsi. La Forêt Interdite était avant tout une forêt, et quoi qu’elle héberge des créatures dangereuses, elle se sentait capable, en tant qu’adulte compétente, de s’en sortir avec un peu de prudence et un soupçon de bon sens, mais s’y retrouver avec plusieurs élèves vulnérables sans être préparée était une autre histoire.

Elle partageait son avis sur les élèves. Certains étaient bien plus puissants qu’ils ne voulaient le montrer. D’autres rompus à des techniques inhabituelles, pour des jeunes gens de leur âge. Elle eut une brève pensée pour Miss Persson, son mauvais caractère et ses connaissances en sorts de premiers soins qui trahissaient sans ambiguïté une pratique de terrain que personne n’aurait dû posséder à 16 ou 17 ans.

« Espérons qu’aucun ne se soit fait manipulé. Bien sûr, il faudra planifier tout cela avec le professeur McGonagall. Et certains élèves restent en permanence à Poudlard, excepté l’été. Ce sera délicat à mettre en place… mais cela me paraît de plus en plus nécessaire. »

Ils venaient de commander et Sophie s’aperçue qu’elle était un peu en peine pour lancer un sujet de discussion plus personnel avec son collègue, maintenant qu’il était clair que leur conversation sur la disparition des élèves avait fait le tour de la question autant que possible, étant donné les circonstances actuelles nébuleuses. La serveuse revint assez rapidement avec leurs plats, et la jeune infirmière huma le fumet qui s’échappait du sien : la sauce était au vin rouge, comme elle l’aimait. Elle piqua un oignon caramélisé du bout de sa fourchette, le laissa fondre lentement sur sa langue, si tendre qu’il semblait s’y dissoudre tout seul. Pas de doute, elle avait grand faim.

« Je suis désolée, j’ai promis à mes neveux que je serais rentrée pour leur coucher ce soir. Mais ce sera avec plaisir un autre jour. Demain, même, si vous voulez. Bon appétit ! »

En vérité, passer la nuit à faire des recherches, plutôt que de lutter contre ses insomnies usuelles, était tentant. Aiden semblait sympathique et apprendre à mieux le connaître hors du cadre scolaire serait sans doute agréable. Mais elle logeait actuellement chez ses parents, et quoi qu’elle ait vingt-cinq ans, elle tenait à les ménager et leur montrer du respect. Elle avait dit qu’elle rentrerait, et ne pouvait donc pas se permettre de découcher. Ils se seraient inquiété. Leur envoyer un hibou n’était pas non l=plus une option, et les ondes brouillaient tant les ondes téléphoniques qu’elle n’avait jamais jugé utile d’investir dans l’un de ces nouveaux téléphones portables à la mode. Son argent était mieux investi ailleurs que dans un petit talkie-walkie finlandais permettant de jouer à Snake.

Spoiler:
 




Away from the cold winds of self-scrutiny

(c)Miss Pie

avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 228
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct - 16:23
Oui tout cela était étrange, Sophie avait bien résumé la situation. Malgré tout ils avaient réussis à tomber d'accord sur l'idée de piger leur ennemi mais il était plus convenable de prévenir Minerva et le reste de l'équipe de Poudlard et surtout de faire tout ça sans la présence des élèves histoire de les mettre à l'abri, pour Aiden il était hors de question de les mettre encore en danger... A moins que ces attaques avaient un tout autre but ?! Le but de les éloignés de l'école pour qu'elle soit à leur disposition qui savait ? Peut-être n'était-ce qu'un stratagème, une diversion et pas une vengeance ? Non il ne savait pas, et ils avaient tout étudiés avec Sophie...  Il hocha la tête et dit :

- Oui, je suis d'accord avec vous Sophie, ce sera très délicat et je ne suis pas certain que Minerva soit d'accord. On verra bien de toute façon !

Puis leurs plats arrivèrent et Sophie déclina son invitation pour les recherches. Il ne lui en voulait pas du tout, il lui sourit et dit en buvant une gorgée d'eau :

- Pas de soucis, oui si vous voulez venir demain, je serais encore et toujours à la bibliothèque ! Bon appétit à vous aussi.

Puis il mangèrent leurs repas et ils se séparèrent. Aiden monta dans sa chambre pour ses recherches et y passerait sans doute toute la nuit...


FIN


Contenu sponsorisé
 
[clos]Etrange avent [Aiden]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partition mythique [Clos]
» I lost myself || ft. Aiden
» PV . Etrange et dérangeant
» Un matin à la volière... [sujet clos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-
Sauter vers: