Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

[CLOS]Des Vacances tendues [Feat William] PEGI 18

Aller en bas 
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct 2018 - 14:29
24 décembre

Les vacances étaient bien là. Étant donné les circonstances, les élèves avaient été conviés à rentrer chez eux tout comme ceux et celles qui avaient été blessés. Olivia faisait partie de ces personnes. Elle avait demander à William de l'accompagner et ce dernier était au courant que ses parents l'ignoraient. Ses parents savaient qu'elle rentrait mais c'est tout. Son petit ami avait rager lorsqu'il avait apprit pour la beuglante de la mère de l'adolescente. Elle n'avait pas à la menacer telle qu'elle l'avait fait. Ils n'avaient même pas fait l'effort de venir la chercher au train, vu qu'elle habitait à côté, mais cela présageait de l'ambiance... L'adolescente vivait dans une grande maison typique anglaise, dans une banlieue plutôt chique...

C'est le bras en écharpe qu'elle rentra accompagné donc Will... Son frère ne descendit même pas la saluer... Bon OK... Elle regarda son petit ami qui comprit de suite la situation. Ses parents quant à eux étaient dans le salon à l'attendre. Les regards clairs de ces derniers semblaient surpris. Son père prit la parole le premier voyant que sa fille ne disait rien.

- Oli mais que c'est-il passer, tu as été blessée ? William ravi de te revoir. Merci d'avoir accompagner notre fille. dit-il en lui serrant la main. Le paternel comprit la présence du jeune homme du coup. Et il était heureux de savoir que sa fille pouvait compter sur de bons amis. La mère restait étrangement silencieuse, mais son regard exprimait de l'inquiétude tout de même fallait pas exagérer !

- Ben ça ne se voit pas que je suis blessée ? Oui heureusement qu'il est là c'est clair ! dit Olivia d'un ton assez sec. -Il me semble que l'école vous a averti de la situation et que c'est pour ça qu'on doit rentrer, pourquoi vous n'êtes pas venus me chercher ?

- Ca suffit Olivia ! Si on est pas venus te chercher c'est qu'on devait préparer les fêtes ! On ne peut pas tout faire ! Cracha sa mère, qui reprit du même ton sec : - Fait attention au ton que tu emplois siffla-t-elle. Son père reprit vis à vis de sa mère : - Arrête Rose, on ne va pas s 'énerver à la veille de Noël... William tu connais la chambre d'ami, tu peux t'y installer ! Dit-il avec un sourire. Mais le sourire de ce dernier s’effaça lorsque Oli se mit à tenir la main de ce dernier, rougissant légèrement. Alors la relation entre les deux avaient évoluée ou ? Cela l'inquiétait mais quelque part il connaissait bien l'ado et savait que c'était un bon garçon et qu'il ne ferait pas de mal à sa petite fille. Oli quant à elle ne voulait plus quitter le jeune homme depuis ce qu'il s'était passé ces derniers jours, il n'avait pas quitter son chevet durant deux jours entiers, le temps de se faire soigner et cela avait renforcé leurs sentiments et même plus encore, ils étaient encore plus complices. Petit à petit leurs baisers se faisait de plus en plus passionnés et ce n'était pas anodin. Ils s'aimaient et ne le cachaient pas... Puis Olivia prit la parole et dit :

- Papa, maman, j'ai quelque chose à vous dire... Will et moi... Sommes ensemble, alors je pense que la chambre d'ami... Commença-t-elle avant que son frère ne descende tout aussi surprit que les parents. Il dit d'un sourire moqueur :

- Ils vont faire des cochonneries tout les deux héhé !


Le regard de la Pouffsoufle se fit dur et foudroyant : - Qu'est-ce que tu y connais à l'amour toi ? Hein ? Le vrai amour ? Toi mis à part les collectionner c'est tout ce que tu sais faire... Puis elle s'arrêta vraiment en colère... Comment osait-il les jugés surtout qu'ils n'avaient encore rien fait... Elle serrait toujours la main de Will et c'est ça présence qui l'apaisait. Il n'aurait pas été présent, elle serait partie depuis un moment... Et il le vit dans son regard suppliant.

La mère et le père se regardèrent amusés puis la mère dit :

- Ok très bien, vous pouvez dormir dans la même chambre. Raphael laisse les tranquille... Je vous laisse vous installés, vous descendrez quand vous serez prêt nous avons tout préparer pour le réveillon. Et pas de bêtises hein ? Dit-elle à Oli qui avait très bien comprit... Cette dernière soupira longuement.. Elle s'attendait à ce genre de réflexion à la con... Comment faisaient-ils eux quand ils étaient jeune hein ? Et puis, quand bien même il se passerait quelque chose avec Will cela ne regardait que eux deux, ils étaient grands et savaient ce qu'ils faisaient... Mais il n'y a pas si longtemps ça avait failli dérapé dans la salle commune si il n'y avait pas eu un élève... Ils s'étaient séparés d'un seul coup entendant du bruit, elle contre le mur, Will contre elle... Bref la mère donnait raison à son frère et cela exaspérait au plus au point Oli... Puis elle répondit :- Maman nous sommes grands ne t'inquiète pas... On sait se tenir hein...

Puis ils montèrent dans la chambre pour se retrouver seuls tout les deux....


Dernière édition par Olivia Wylde le Mer 10 Oct 2018 - 21:45, édité 1 fois
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 173
Ft : Josh Hutcherson
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct 2018 - 21:53
Des vacances tenduesft. Olivia

Les parents d'Olivia n'étaient franchement pas sympa envers leur fille et encore moins quand nous étions ensemble et chez elle. Ils pensaient quoi eux ? Que j'allais rester planter devant sans réagir et sans rien dire ? Ben non désolé, c'était très mal me connaitre. En règle générale, je ne répondais jamais aux parents d'un pote, mais là, c'était nécessaire. De quel droit se permettaient-ils de répondre ainsi à leur propre fille, alors qu'elle s'était blessée, ça se voyait non ?! Vous appelez ça des parents, vraiment... Mon père se serait rapidement occupé de moi si j'avais été dans le même état que ma copine. Je m'approchais alors de ses parents en répondant sèchement, je tenais la main d'Olivia.

C'est vrai ça, j'aimerais bien savoir aussi.

Dis-je en attendant leurs réponses. Ils ne s'attendaient pas du tout à ce que je puisse parler sèchement en étant du même avis qu'Olivia. Ils se regardèrent, mais ne me répondirent pas, ça prouve qu'ils avaient quelque chose à cacher. Ca commençait bien ces vacances, tiens !

Non mais sérieusement, vous vous rendez compter de ce que vous lui dites ? Vous êtes en train de dire que vous préférez préparer les fêtes, plutôt que de venir chercher votre fille à la gare ? Cela me choque d'entendre une chose pareille dans la bouche de parents responsable.

C'en était trop. Personnellement, je n'appelais pas ça des parents, mais des inconnus. Puis, je décidais de me calmer en regardant les parents de ma copine qui, enfin, me répondirent.

Vous n'avez pas à nous dire ce qu'on doit faire ou non, William !

Heureusement que je m'étais retenu de ne pas envoyer mon poing dans la figure de son père, tellement il commençait sérieusement à m'agacer en parlant de leur fille ainsi...

Comme viens de vous le dire Olivia, je n'irai pas dans la chambre d'amis, désolé de vous décevoir.

Puis quoi encore ? Pourquoi j'irai dans cette chambre alors que je voulais dormir avec ma copine ? Chose que je ne pouvais pas faire à Poudlard, donc j'en profitais tant que j'étais avec elle. Ouais d'accord, j'ai déjà été dans cette pièce quand nous étions meilleurs amis, mais jamais en couple. Et voilà que son frère fit irruption dans la pièce maintenant ! Il disait clairement qu'on allait faire des cochonneries, c'était quoi son problème a celui-là ?! Mais avant que je ne dise quoi que ce soit pour lui fermer sa bouche, Olivia me précéda. Bien joué !

Laisse tomber, Oli.

Je sentais que sa main serrait la mienne, on se sentait en sécurité quand c'était comme ça. Mon regard se posa à nouveau sûr Olivia. Heureusement qu'on allait dormir dans le même lit, elle s'imaginait quoi sa mère ? Non mais vraiment...

Nous voilà enfin seul, c'est pas trop tôt.. Tes parents sont vraiment... Je ne trouve même pas les mots pour les décrire en fait. Quant à ton frère.. Je te laisse imaginer ce que je pense de lui.

Me retrouver ici avec elle, me donnait pleins d'envies... Depuis qu'on sortait ensemble, j'avais très envie d'elle, mais je n'osais pas le lui dire... Et je devais avouer que c'était de plus en plus dur à cacher...

avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Oct 2018 - 15:10
Le premier round avec les parents d'Olivia ne s'était pas trop mal déroulé, sachant qu'ils n'en avaient pas finis... Enfin surtout la Pouffsoufle... Heureusement que Will était là pour apaiser la jeune femme sinon il y belle lurette qu'elle se serait emportée dans un flots d'insultes et se serait enfermée dans sa chambre... En arrivant dans sa chambre, chambre qui était spacieuse, épurée... De suite en rentrant il y avait un canapé contre le mur, une table basse en face et devant la table basse une télévision. Elle était lumineuse, bien qu'il faisait nuit dehors. Il fallait monter une petite marche et le lit était sur une sorte d'estrade. C'est un grand lit spacieux où l'on pouvait fermer les rideaux devant. Une salle de bain était attenante à la pièce. Will pu remarquer une photographie d'elle et lui accrochée au mur. Sinon le reste était typique ado des posters sur le mur de star du monde la magie et moldu bien sûr. Oli sourit à son petit ami, elle était plus que ravie qu'il soit là dans cette pièce où ils avaient parlés des heures durant en tant que meilleurs amis, mais là c'était différent, ils étaient ensemble et une légère tension se fit sentir. Mais ils avaient tout deux du mal à le cacher. Oli le voyait dans le regard du jeune homme... Elle ferma sa porte à clefs. Bah quoi ? Ne la regardez pas comme ça, elle avait ses raisons ! Non mais oh !

Revenons à nos moutons, oui elle ferma la porte à clefs et dit à William :

- Maintenant on est vraiment seuls. J'suis désolée mais je n'ai pas le choix, Raph aime s'inviter sans prévenir et j'aimerais que pour une fois on soit tranquille !

Et c'était vrai, son frère squattait tout le temps ou presque sa chambre et ça avait tendance à la gonfler...  Puis elle reprit en enlevant sa cape d'école, tout en la posant sur le canapé, elle défit sa valise, comme une moldue :

- Oui tu comprends maintenant pourquoi je ne voulais pas rentrer pour les fêtes. Des fois j'ai l'impression de ne pas faire partie de cette famille ou d'avoir été adopter je te jure...

Elle se laissa tomber dans le canapé, elle refoulait encore ses sentiments vis à vis de sa famille et son copain pouvait le voir qu'elle retenait ses larmes. Oli était fière et n'aimait pas montrer ses faiblesses ou plutôt pleurer devant lui... Il était pour elle sa réelle famille en dehors de Poudlard bien entendu... Elle soupira assez fortement et re continua comme si de rien était à ranger ses affaires dans son dressing. Puis quelque part, il fallait qu'elle s'occupe l'esprit, rester seule comme ça avec Will n'était pas arriver depuis fort longtemps et les pulsions étaient grandissantes. Elle sentait bien que du côté de son petit ami c'était pareil. Près d'un mois qu'ils étaient ensemble aussi donc normal. Elle n'osait pas trop en parler non plus parce qu'elle était timide.

Elle arrivait à la fin de ses bagages et en sorti un paquet, qui était pour son petit ami les plus petits étaient pour sa famille des trucs sans importance acheter dans un bric à brac miteux. Elle voulait lui donner maintenant, ce cadeau là était intime et n'avait pas envie que ses parents le voit... Elle tendit le paquet à Will, en se rapprochant de ce dernier et lui dit avec un petit sourire :

- Je n'ai pas pu attendre et je n'ai pas envie de partager ce moment avec ma famille mais qu'avec toi. On a encore le temps avant de redescendre et de se taper le second round ! Fini-elle en riant. Dans le paquet se trouvait l’écharpe de l'équipe de Quidditch préférée de Will ainsi que des photos dédicacées qu'elle avait réussi à dénicher grâce à Jon héhé. Puis elle rajouta :

- Joyeux Noël mon chéri.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 173
Ft : Josh Hutcherson
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Oct 2018 - 19:38
Des vacances tenduesft. Olivia

Hé ben, ce n'est pas trop tôt... Nous étions enfin débarrassés de ses parents et surtout de son frère agaçant et sans gêne, il se mêlait de tout celui-là ! Je comprenait mieux maintenant pourquoi Olivia s'énervait souvent. Dans quelle famille était-elle tombée sérieusement ? C'était bien la première fois que j'en voyais une comme ça... Elle avait fermé la porte à clé pour qu'on soit tous les deux, enfin tranquille. J'avais trop d'idées dans ma tête dont certaines un peu osées, si vous voyez ce que je veux dire...

Tu n'as pas à être désolée, c'est normal. Je n'aurai jamais cru qu'il serait curieux comme ça...

Changeons de sujet maintenant, ça vaut mieux. Elle avait enlevé sa cape d'école et je fis de même. Dieu que ça faisait du bien d'être soi puis je la vis ouvrir sa valise. Je ne fus pas surpris qu'elle l'ouvre comme une moldue, j'avais vu mes parents le faire beaucoup de fois que ça ne me choquait même pas.

Ouais ben en même temps, qui aurait voulu faire les fêtes dans cette famille, sérieux ? Mais changeons de sujet, parce que ça m'énerve de parler de ça et toi aussi, je crois.

Je lui souris et vis qu'elle était à deux doigts de pleurer, elle en avait gros sur le cœur et parfois laissez sortir les larmes, ça fait du bien. Combien de fois ai-je pleuré quand mes parents se disputaient ? Je l'embrassais sur la bouche et lui sourit. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'elle m'offre un cadeau. Ca venait du cœur et quand je l'ouvris, j'eu un énorme sourire en regardant l'intérieur du paquet.

Tu sais que tu es vraiment quelqu'un de bien, Oli ?

Je la voulais depuis tellement longtemps et... Oh, mais non... Ce n'était pas possible ?! Elle avait réussi à avoir des photos dédicacées de mon équipe préférée de Quidditch !!! Alors la, j'étais vraiment bouche bée...

Wow, comment... Comment tu as eu les photos ? Et l'écharpe en plus ! Mais tu es vraiment une chic fille et la meilleure petite amie ! Je t'aime. Merci beaucoup pour le cadeau, je n'en reviens pas !

Disais-je en l'embrassant sur la joue. Hé, mais ça me faisait penser que j'avais également quelque chose pour elle, qui se trouvait dans mon manteau. Je me levais et fouillais donc là-dedans. Puis, je revins vers elle en lui tendant mon paquet. Ben ouais, pourquoi elle serait la seule à offrir un cadeau ? À l'intérieur, se trouvait une petite bague en or avec un cœur autour. Je savais qu'elle adorerait, parce que toutes les filles aiment les bagues, non ? En tout cas, j'espère...

Oli je... Je dois te dire quelque chose... Je ne peux plus me retenir...

Acceptera-t-elle de passer à la vitesse supérieure ? On était en couple depuis longtemps et j'avais envie d'elle, mais je ne savais pas comment m'y prendre, donc c'est pour cette raison que je lui demandait ça.

avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Oct 2018 - 15:10
Hé bah ouais que voulez-vous, il fallait croire que Oli avait une famille plus que spéciale, mais c'était ainsi et même si cette dernière ne l'acceptait pas vraiment, il fallait faire avec ! Oui Raphaël était tellement jaloux de sa sœur que limite il l'espionnait ou venait avec elle pour voir ce qu'elle faisait, son surnom : Le fayot. Quand elle était à l'école au moins elle savait qu'il ne pouvait pas l'espionner mais ici... Enfin d'où la porte fermée à clef... Elle répondit à Will d'un petit sourire :

- Je ne dirais pas qu'il est curieux, mais plutôt le fayot de la maison qui est très jaloux que je sois une sorcière et pas lui ah ah...

Elle approuva lorsqu'il parla de sa famille, mais n'émit pas le moindre commentaire, parce que tout simplement il avait raison. Elle hocha simplement la tête. Oui le sujet énervait tout le monde et elle la première, parfois elle avait honte aussi... Enfin bref passons, de toute manière nous y reviendrons bientôt oh oui très bientôt lors du repas de famille mouhahaha !

Bref son petit ami vint la consoler en l'embrassant et la le truc qui la faisait craquer chez lui : son sourire... Mon dieu qu'elle payerait n'importe quoi pour le voir sourire tout le temps... Elle fut gâter lorsqu'il ouvrit son paquet double sourire, la jeune femme lui sourit elle était contente que ça lui plaise, elle en était sûr. Elle eut un petit sourire coquin sur le coup, assise dans le canapé et lui à côté fixant ses cadeaux avec les yeux d'un enfant. Cela l'amusait et l'attendrissait à la fois, elle aimait rendre heureux William. Puis elle lui répondit :

- Hé hé j'ai mes sources ! Mais je suis ravie que ça te plaise !


Puis ce fut au tour de Will de lui offrir son cadeau. Tout petit paquet mais... Juste magnifique bague en or avec un cœur autour... Juste sublime, il savait ce qu'elle aimait, il la connaissait depuis si longtemps maintenant. Juste sur le coup, elle ne dit rien parce qu'elle était émue, ce cadeau était pour elle un trésor, qu'elle enfila à son doigt, et la bague lui allait parfaitement.

- Oh Will, elle est juste superbe ! Merci, je t'aime ! Dit-elle en l'embrassant et lui faisant un petit câlin. Elle admirait son cadeau lorsque ce dernier s’apprêta à lancer une bombe, enfin plutôt qu'il énonça ce que les deux pensaient tout bas... Oli releva la tête rougissante, elle ne souriait pas loin de la et restait complètement sérieuse, car elle pensait la même chose, et le mur de la salle commune des Pouffsoufle aussi d'ailleurs, elle savait qu'un jour elle devrait y faire face, c'était évident. Il fallait nommer la chose : Faire l'amour. Atoutch ça y était, elle l'avait penser ! Honte à toi petite adolescente bouh ! Mais comme je le dis, ils restent des ados qui étaient ensemble depuis un bon mois donc imaginez ce qu'il se passe dans leurs têtes à ces deux là... Ils étaient l'un à côté de l'autre et Oli faisait la carpe, donc muette quand elle ouvrit enfin la bouche :

- Oh. Je... Oui... Co.. comment...

Quatre petits mots et elle riait de nervosité pour se reprendre deux secondes plus tard :

- Désolée, je pense pareil que toi, alors ça me rends nerveuse ! Tu me connais... Je...

Deux secondes plus tard, les lèvres de Will étaient sur les siennes... Valait mieux se taire quand s'était comme ça, et de toute manière elle ne savait pas quoi dire de plus.... Mais dieu que ce baiser était langoureux et rempli de passion... Oui oui c'était clair qu'il ne se retenait plus, mais Oli non plus d'ailleurs, elle avait enlacé son petit ami avec ses bras, ouais l'écharpe était malencontreusement partie sur le sol...
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 173
Ft : Josh Hutcherson
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Oct 2018 - 19:21
Des vacances tenduesft. Olivia

Ce qui était bien avec Olivia, c'est qu'on avait les mêmes idées au même moment quand nous étions ensemble. Elle avait accepté de m'écouter et de faire l'amour avec moi ou en tout cas, c'est ce que j'avais cru comprendre. Je ne l'avais jamais fait et vu que je l'aimais de plus en plus, je n'arrivais plus à me retenir... J'allais enfin découvrir son corps entièrement nu et ça me mettait dans tous mes états. Je l'avais alors embrassé très amoureusement en laissant l'écharpe tomber au sol, celle qu'elle venait de m'offrir.. Mais j'étais trop excité pour penser à ça…

Olivia... Tu sais que je t'aime de plus en plus ? Ce que je voulais te dire, c'est que... J'ai très envie de toi depuis qu'on est enfermé dans cette pièce. Je pense que c'est l'endroit idéal pour faire ce que nous voulons faire, je me trompe ?

Demandais-je avec un air coquin. J'avais de plus en plus chaud à l'idée de passé à l'acte... Je commençais par retirer le haut que je portais, parce qu'il faisait chaud ici où c'est moi qui étais trop excité ? Bah... Je lui laissais le plaisir de retirer mon jean, si elle le souhaitait, bien sûr. Je restais torse nu pour l'instant, n'allons pas trop vite.

Je te laisse faire ce que tu veux, je pense que tu sais quand même ce que tu désires m'enlever, non ? Je suis bien torse nu, j'ai moins chaud que tout à l'heure. Et tu veux savoir ? C'est la première fois pour moi aussi. Est-ce que tu acceptes que j'enlève tes vêtements quand tu auras terminé avec les miens ?

J'avais envie d'arracher ses vêtements un par un, mais j'attendais d'abord son autorisation. Je n'étais pas le genre de mec à être violent envers sa copine et surtout pas quand je m'apprêtais à lui faire l'amour, n'ayons pas peur des mots... Je sentais mon cœur s'emballer, mais j'étais heureux. Enfin... J'allais enfin coucher avec elle, chez elle en plus. Heureusement qu'au fond de ma valise, il y avait des préservatifs magiques. Ben ouais, je ne voulais pas la mettre enceinte, je n'étais franchement pas prêt à être père si jeune... Et tant pis pour les parents s'ils entendent des gémissements de plaisir dans cette chambre !

Je pense qu’il est temps qu’on franchisse le pas... Tu ne crois pas ?

Je ne pouvais rien dire de plus, j'étais tellement excité et pressé de le faire que j'avais du mal à trouver mes mots. Je voulais enfin connaître le plaisir...



Hors-HP:
 
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Oct 2018 - 14:16



******************************************


Quelques minutes plus tard, ils étaient enlacés, transpirant, essoufflés... Ce moment avait été magique et Oli regardait Will très amoureusement et lui dit :

- C'était juste... Magique mon amour... Je t'aime. Elle l'embrassa langoureusement mêlant sa langue à celle de Will. Le moment ne dura guère longtemps...L'on vint toquer la porte faisant sursauter Oli... Bordel elle en avait presque oublier sa famille... Le Pouffsoufle avait ce truc de lui faire oublier le moindre de ses soucis ! C'était son frangin...

- Soeurette ! Vous êtes bientôt prêt ? Je me fais chier moi, je peux rentrer ? Allez ouvre ! S'teu plait ! Puis ça va être l'heure de manger les parents aimeraient que vous descendiez...

- Heu... on est pas prêt non... Attends encore je t’appellerais quand on sera prêt ok ?


- Ouais ouais ça va... Vous êtes trop occupés à faire des saloperies hahaha !

Puis il s'en alla et Oli se tourna vers Will qui venait tout comme elle de s'enfiler ses sous-vêtements. Elle pouffa de rire et dit :

- Bon je vais me doucher et me préparer du coup... Mets toi à l'aise.

Puis elle alla se doucher repensant à ce qu'il venait de se passer, elle n'aurait jamais cru que de coucher avec un garçon par amour était si intense, cela lui donnait encore envie la de suite, mais ils ne pouvaient plus, ils n'avaient plus le temps pour ça malheureusement. Elle enfila une jolie robe spécial William, se maquilla et ondula légèrement ses longs cheveux blonds. Un peu de parfum et sorti pour se montrer à son petit ami, qui elle l'espérait la trouverait à son goût..

avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 173
Ft : Josh Hutcherson
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Oct 2018 - 17:53
Des vacances tenduesft. Olivia



Oh oui... C’était vraiment... Extraordinaire... Moi aussi, je t’aime, mon amour.

Bien qu'on venait de passer un moment incroyable, j'avais envie de recommencer et Olivia aussi, visiblement... Mais on fut stoppé net par la voix de son petit frère, évidemment... Il ne pouvait pas l'a fermer celui-là ? Il verra quand il sera amoureux d'une fille, tien ! Avant de me rhabiller, je filais sous la douche après ma copine et mis de nouveaux vêtements. C'est-à-dire un pantalon noir, t-shirt blanc et des baskets blanches assorties. Lorsque je vis ma copine en robe, je ne pus m'empêcher de la siffler, mais pas comme on l'entend. Oui, enfin, je me comprenais.

Wooow... Tu es... Magnifique mon cœur. Je suis vraiment heureux que tu sois ma copine.

Dis-je en étant de nouveau habillé. Mais ce n'était pas dit qu'on allait terminer ce que nous avions commencé il y a quelques instants... Après le repas, on allait très certainement retourner dans la chambre pour recommencer et là, le petit frère n'avait franchement pas intérêt à nous interrompre.

J’ai jamais ressenti autant de plaisir en faisant l’amour avec toi, Olivia. Allez, on va rejoindre tes parents et ton frère.

Je ne savais pas du tout comment réagir face à ses parents... Ils avaient du probablement nous entendre là-haut ou nous demander ce que nous faisions pour mettre autant de temps avant de descendre pour le repas... Bien que je doutais qu'ils eussent une petite idée de ce que deux adolescents amoureux pouvaient bien faire dans une chambre...

avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Oct 2018 - 15:38
Pendant ce temps en bas dans le salon, les parents de Oli commençaient légèrement à s'impatienter, et oui que voulez vous le couple se doutait bien ce de que leur fille et son petit ami faisait la haut... Ce n'était certainement pas des écureuils volants ou autre créature mythique qu'ils affrontaient hein...

- Bon ça suffit je monte ! Je leur avais pourtant dit de se tenir ! Une main se posa sur le bras de Rose pour éviter une catastrophe.

- Non Rose calme toi... Ca ne sert à rien de faire ça ou de leur interdire, qu'avons nous fait à leurs âges hum ?

La mère de Oli virait au rouge, il était vrai qu'ils s'était connus aussi à Poudlard elle une Serpentard et lui un Pouffsoufle... Le père reprit mais avec un ton tranchant, le regard plus dur :

- En revanche il va falloir sévir, elle nous a imposer William alors qu'on lui avait dit en famille. Ça par-contre nous sommes d'accord.

- Attends Lucius, on ne va tout de même pas lui faire ça ?

- Non ma chérie, mais j'ai une autre idée en tête, elle ne sera pas contente, mais je ne lui laisse pas le choix....

- Tout ça c'est notre faute, on aurait du lui laisser le choix...

Le regard du père se fit plus sévère vis à vis de sa femme...

- C'est ça et qu'elle fasses comme ma sœur se faire tuer par un mangemort, c'est hors de question ! Elle ressemble tellement à Elena, c'est le portrait de ma sœur...

Un regard de compassion passa dans le regard de Rose :

- Mon cœur pourquoi tu ne le lui dis pas ? Que c'est pour la protéger et que tu as peur, tu sais que la dessus, je ne suis pas d'accord avec toi...

- NON ! C'est mon dernier mot, elle n'a pas à savoir qu'une de ses tantes à été tuer par ces salopards...Je ne veux pas qu'elle...

Juste avant de descendre, elle embrassa Will une dernière fois et le remercia en lui disant que elle aussi avait ressenti beaucoup de plaisir, elle était raide dingue de lui et cela se voyait dans son regard... Mais lorsque la jeune femme descendit avec Will, et qu'elle entendit son père parler... Ce fut la goutte d'eau...


La jeune femme était en face d'eux... Elle regardait ses parents l'air complètement perdue. Olivia avait les larmes aux yeux, une vérité venait d'être révélée au grand dam de son père interloqué...

- Tu... Tu m'as toujours dis que Tante Elena était morte d'un cancer... Je je... Mais POURQUOI TU M'A MENTI ? Hurla-t-elle d'un coup...

- Olivia, calme toi s'il te plait, je voulais te protéger...
Commença son père.

- MAIS ME PROTEGER DE QUOI BORDEL ? DES MANGEMORTS ?!!! Oli reprit son souffle et parla d'une voix sourde et grondante :

- Sais-tu vraiment ce qu'il m'est arrivé à Poudlard l'année dernière putain ? Je suis sûre que non hein, tu ne t'intéresse qu'à ton boulot qu'à Raph... Ah oui la ptite Olivia si parfaite, si mignonne, si pure !!!! Hein ! La jeune femme ne s'arrêtait plus comme si toute la peine et la rencoeur sortait d'un coup... Non elle n'avait pas fini. Les larmes n'en finissaient plus de couler...

- Papa, un Carrow m'a forcée à balancer un doloris à des élèves, j'étais sous impérium merde à la fin ! J'ai torturer des gens à mon insu et tu ne veux pas que je fasses Auror parce qu'une de mes tantes est morte tué par un de ses monstres que je veux combattre ?


Lucius regarda sa fille abattu, le sol pouvait s'ouvrir sous ses pieds, mais où était-il toutes ses années ? Rose lui avait pourtant dit ce qu'il lui était arrivée, mais il avait laisser ça de côté préférant, penser à son travail, plutôt que d'affronter la vérité... Il ouvra la bouche pour dire :

- Ta tante était Auror ma chérie... Je... Mon travail me prends beaucoup trop de temps... Et celui de ta mère aussi... Oui Rose était infirmière à l’hôpital de Londres mais Oli s'en fichait, elle avait été là pour elle pas lui... Oli sentait la présence de William à ses côtés, elle sentait son soutient, LUI avait toujours été là pour elle, mais s'en était trop... Ce mensonge était de trop... Les larmes coulaient toujours le long de ses joues, ses yeux rougis par la peine... Sa mère ne disait rien, elle laissait le problème se régler entre père et fille.

- Non... J'suis désolée mais le repas se fera sans moi !

Elle fit demi-tour, entendant son père l'appeler désespérément mais sans succès, elle était repartie dans sa chambre, même son frère là, ne dis rien, à présent il n'y avait que William qui pouvait l'apaiser, la calmer... Oli était choquée, blessée mais surtout trahie...

Son père regarda William, d'un air neutre, la punition attendrait, il avait blessé sa fille, lui enlever maintenant serait mal venu et il perdrait sa fille, il voyait bien qu'elle était heureuse. C'est la mère qui prit donc le relais en disant à William :

- Désolée pour ça William, ce n'était pas vraiment prévu que tu sois là et que Oli, le saches mais dans le fond c'est mieux qu'elle le saches, je n'étais pas d'accord avec Lucius sur ce sujet là. SI tu pouvais  redescendre avec elle ce serait bien, prends le temps qu'il faut, je sais qu'elle est heureuse avec toi et que tu es un gars bien, se serait bien qu'on est une vrai discussion tous ensemble et avec Rapahel, il ne le sait pas non plus...

De toute les manières Rose savait très bien que le jeune homme remontrait consoler sa fille, elle voyait dans ses yeux qu'il était amoureux, il avait le même regard que quand Lucius la regardait...
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 173
Ft : Josh Hutcherson
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Oct 2018 - 20:08
Des vacances tenduesft. Olivia

Alors qu'on descendait les escaliers pour rejoindre ses parents et son frère, je fus surpris d'entendre qu'une dispute avait éclaté entre eux. C'était pour ça qu'ils refusaient qu'Olivia devienne Auror ? Parce que sa tante avait été tuée par un Mangemort ? Je comprenais la réaction de ses parents, mais de là à interdire à ma copine de devenir ce qu'elle souhaitait le plus, non, je ne pouvais l'accepter. Je les laissais se parler et une fois que la crise fut passée, je ne pris toujours pas la parole. Je dirai quoi en plus ? Ca n'en valait pas la peine.

Comment une famille telle que la sienne, pouvait-elle interdire autant les choix de sa fille ? Justement, si elle voulait être comme sa tante, personne ne devrait la stopper ou quoi que ce soit. Mes parents auraient, au contraire, soutenu Olivia dans ses choix, pas comme les parents ni le frère de ma copine, pfff. Ca avait le don de sérieusement m'agacer. Ca chauffait grave entre eux et il y avait de quoi ! Cependant, j'étais du côté d'Olivia, n'en déplaise à ses proches. Je la voyais, qui pleurait et ça, ça me mettait dans une rage pas possible. Je n'aimais pas la voir comme ça. Ce qu'elle avait vécu avec les Carrow avait été horrible et j'avais été le seul à la soutenir, panser ses blessures, et ses parents qu'avaient-ils fait ? Rien, absolument rien ! Puis, je vis ma copine remonté dans sa chambre tout en pleurant.

Par contre, lorsque sa mère vint me parler, je ne disais rien, parce que j'étais très remonté contre elle ainsi que son père. Ils venaient, une fois de plus, de blessé Olivia et ça, je ne leur pardonnerais jamais. Le repas se fera sans nous et toutes les vacances de Noel en prime ! Sur ce, je décidais de rejoindre ma copine dans la chambre. Je toquai à la porte et quand elle vint m'ouvrir, je la retrouvais sur le lit, toujours avec les larmes aux yeux.

Olivia... Calme-toi... Fait ça pour moi, mon cœur.

Dis-je en en mettant ma main sur sa joue tout en essuyant une larme.

Je n'aurai jamais cru ça de ton père... Et tu sais quoi ? Je n'ai pas envie de prendre le repas avec eux moi non plus. On va redescendre pour le leur dire calmement ainsi qu'ils n'ont pas le droit de t'interdire tes choix. Mes parents sont d'accord pour que tu viennes passer le reste des vacances de Noel chez moi, tu acceptes ?

Je soupirais. Grosse dispute chez Olivia, signifiait qu'elle allait, désormais, passé Noel chez moi. Mais pour ça, il fallait d'abord qu'elle accepte. Tant pis pour le repas avec ces abrutis de parents et son idiot de frère ! Je n'avais franchement aucune envie de me retrouver à table durant plusieurs heures avec eux. J'avais très bien compris qui ils étaient maintenant. Impossible de leur faire confiance.

avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 254
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Oct 2018 - 12:08
Oli était dans une colère... Mais elle était surtout blessée... Sur son lit, recroquevillée sur elle-même, elle réfléchissait... Sa tante Elena avait été tuée alors qu'elle faisait son travail d'auror. Elle savait les risques qu'impliquait ce travail mais à ce point là... Et puis lorsqu'elle avait disparue durant plusieurs jours, elle n'avait pas été capable de réagir nada... La jeune femme n'en avait pas parler à William sur le coup et n'avait pas vu ses réactions lorsqu'elle était rentrée, il l'avait retrouvée à l'infirmerie de l'école et du coup elle avait entre temps retrouvée ses esprits mais... Ce n'était pas fini et la dispute avec son père avait réveillé des sentiments douloureux qu'elle ne voulait pas retrouver...

Son petit ami vint la retrouver... Il mit une douce main sur sa joue, et essuya une larme qui coulait le long de sa joue, il lui demandait de se calmer. Elle tentait mais en vain, les larmes coulaient et ne s''arrêtaient plus. Ce n'était pas son père enfin pas totalement. Alors elle se confia enfin à ce dernier et se cala contre le torse de Will pour être en sécurité dans ses bras.

- Tu... Tu sais quand j'ai disparue durant plusieurs jours.... Il y a eu ses sept nains comme je t'ai raconté mais... Je...

Cela lui coûtait de raconter tout cela à Will mais il fallait que ça sorte, elle se reprit étouffant un sanglot :

- Je n'ai pas pu réagir correctement, je ne suis pas faite pour être Auror, j'avais peur Will... J'ai été incapable de protéger mes camarades... Tout ce que j'ai fais c'est être blessée par un éclat de roche et quelques contusions c'tout... Mon père à peut-être raison après tout...

Les larmes continuaient de couler, elle avait été beaucoup plus affecter qu'elle l'avait montrer en fin de compte et le confier avec William lui faisait du bien. Qu'allait-il lui dire pour la réconforter ? Elle ne savait pas ce qu'il pouvait penser à cet instant. Puis le Pouffsoufle lui proposa de finir les vacances chez lui, peut-être qu'un peu d'air lui ferait du bien après tout. Elle allait répondre lorsqu'un toque timide cogna à sa porte. C''était son père. Oli toujours dans les bras de Will ne bougea pas et fixa son père sévèrement que voulait-il ?

- Ma chérie, je viens en paix, pour te parler. Je, je ne veux pas te perdre...


Oli posa son regard humide sur son paternel ne disant rien attendant de voir ce qu'il allait lui dire.

- Je... Je ne sais pas par où commencer. Je tiens à m'excuser dit-il en s'asseyant près d'elle, ignorant William pour le coup. Il ne voulait pas lui parler et de toute manière ce n'était pas le moment il voulait se confier à sa fille.

- Mon comportement je le sais n'est pas digne d'un père exemplaire, mais j'ai tellement peur pour toi Olivia, que je me comporte comme un abruti... Je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre votre conversation... Je ne suis pas d'accord avec toi, tu es une fille unique ma chérie et je t'aime de tout mon cœur... Tu es faite pour être Auror, ne te sous-estime pas, tu es une Wylde et chez les Wylde on est borné tu as hérité ça de moi dit-il avec un faible sourire. Quand tu as disparue j'ai remué ciel et terre, j'ai écris à ton école, je t'ai cherchée, on a tellement eu peur pour toi... Le regard de Lucius changea et des larmes coulèrent le long de sa joue... Oli touchée part autant de tristesse ne s'attendait pas à ça, elle regarda Will d'abord étonnée puis dit en allant dans les bras de son père :

- Oh, papa je ne savais pas ! Tu es tellement distant et froid, mais pourquoi tu ne me dis jamais rien... Je suis désolée...

Le père étreint sa fille puis dit :

- Non ma chérie ne t'excuse pas tout est de ma faute... Je voulais uniquement te protéger ma fille, mais je ne l'ai pas fait de la bonne manière. Puis il reprit :-  Si tu veux aller chez ton copain va-y, si tu en as besoin, de toute façon tu nous avais demander d'aller chez une de tes copines je crois non ? On est d'accord avec ta mère, on pense que ca te fera du bien de sortir un peu. William je compte sur toi pour veiller sur elle.

Pas d'excuses ni rien, mais on sentait le froid dans le ton du père, il voulait l'éloigné de sa fille et il n'appréciait guère cela, mais il ne disait rien pour ne pas perdre sa fille ce serait la dernière chose à faire. Lucius se releva et dit :

- Allez vient manger ma chérie je t'en prie, ta mère à fait de bonnes choses à manger et ce sera bien que vous veniez même si vous partez demain matin mmh ?

Oli avait retrouver le sourire, et dit : - on te dit sa tout à l'heure papa ! Merci, on va descendre !

Le père reparti soulagé d'avoir parler avec sa fille, finalement c'était Rose qui avait raison... Il avait eut une attitude complètement débile et en avait payer le prix fort ce soir...

Une fois seuls, Oli regarda William avec un tendre regard puis lui dit avec un sourire :


- J'accepte avec plaisir, je serais contente de revoir tes parents depuis le temps ! Merci mon chéri de prendre soin de moi comme tu le fais. Elle se rapprocha de lui l’étreins et l'embrassa avec passion. Avant de s'asseoir sur son lit pour se recoiffer afin de redescendre pour le repas.

Quelques heures plus tard et un repas, les choses étaient apaisées mais l'on sentait bien encore un malaise, le père ignorant toujours lui en voulant William d'éloigner sa fille et Oli l'avait bien remarquer. Ils avaient pris la décision de partir le lendemain les cadeaux avaient été remis et l'adolescente avait préciser qu'ils étaient attendus chez William dès le lendemain de Noël, après tout il fallait bien partagé... Cela dit Olivia n'oublierait pas ce jour de ci-tôt !


END
Contenu sponsorisé
 
[CLOS]Des Vacances tendues [Feat William] PEGI 18
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des négociations tumultueuses [feat. Kiva] [Pegi 18]
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» Nouvelle Garde [William]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Londres :: Lieux d'Habitations :: Centre de Londres-
Sauter vers: