Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

[Clos]Perdue et seule ou presque [Feat JON]

Aller en bas 
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 18:58
Samedi 9 janvier 1999

Il fallait qu'elle sorte, qu'elle prenne l'air... Poudlard était devenu étouffant pour elle. Et pourtant ! Elle qui aimait tellement cet endroit, le chérissant, elle avait ses meilleurs souvenirs ici... Elle claqua la porte du dortoir un matin de janvier... Tout allait de travers et elle n'arrivait pas à remonter de la noirceur qui l'entourait, tel un parasite. Ses traits habituellement joyeux étaient tirés, triste. Elle était pâle car elle dormait très mal suite à ce qu'elle avait fait avant les fêtes. Puis il y eut sa rupture avec William qui l'avait déçue au plus au point. Où était passé son meilleur ami qui la soutenait toujours qui était toujours là pour elle ? Il l'avait enfoncée mais pas aidée. Et pour finir sa discussion avec Avery et Goyle, elle en frissonnait toujours et craignait de le croiser dans les couloirs celui là...

Non elle ne savait plus où aller en définitif et qui elle était. Son meilleur ami le lui aurait peut-être rappeler, mais il n'était plus là, ils ne s'étaient pas parler depuis Noël et Oli lui en voulait tellement des mots qu'il avait prononcer ce jour là... Ca avait été horrible ! Le seul qui avait réussit à la secouer comme il fallait et qui était toujours là c'était Jon et ce malgré sa colère, il l'avait aidée pour sa main. Ils avaient toujours eu un lien très fort malgré leur rupture qui s'était passée dans le calme et le respect contrairement à ce qu'elle avait vécu récemment.

Elle marchait, marchait sans vraiment avoir de but finalement, elle atterrit dans le petit village non loin de l'école. Toujours à marcher, réfléchir, elle avait besoin d'être seule pour mettre les choses au clair, faire le point. Car malgré son affection pour Jon, même si elle était complètement bourrée cette soirée, là elle avait senti cette attirance, qu'elle avait toujours eue pour le jeune homme et attention je ne parle pas de sentiments ou autre, je parle bien d'affection et d'attirance...

En clair, notre petite Poufsouffle était complètement perdue et ne savait plus quoi pensé, ni quoi faire. Elle se remettait clairement en question mais sa tête était ailleurs et ses notes n'était pas bonnes et chutaient depuis le début de l'année. Si elle continuait à se prendre la tête comme elle le faisait clair que son avenir n'était pas aussi tracé qu'elle le pensait. Elle se demandait ce qui lui était passé par la tête avant les vacances et ce qui lui avait prit surtout, elle qui était si joyeuse si positive... Elle était devenue l'ombre d'elle, tellement que sans s'en rendre compte, elle ne vit pas une personne qui naviguait sur le même chemin et vint la percutée de plein foué ! Oli rebondit sur cette personne et atterrit sur ses petites fesses...


- Oh je suis désolée, je ne vous avais pas vu.... Dit-elle en levant son regard bleuté vers ? Jon ?

Son regard était surpris et elle était extrêmement gênée et rougissait à vue d’œil. Ouais ben hein depuis la fiesta et les cours, ils n'avaient pas vraiment prit le temps de se causer si vous voyez ce que je veux dire... Alors elle resta sur le cul, et ce n'était pas une métaphore pour une fois...

Jon ? Oh j'suis désolée... J'ai pas fais gaffe !  
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 21:16
Lost & AloneJe m'en CONTRE-FOU ! T'entend ?! Fis-je lentement en essayant de bien prononcer chaque mot.

Mon regard bleu bataillait avec celui d'une rousse de 17 ans, ses cheveux montés en une sorte de chignon a demi défait encadré son visage juvénile, elle avait la mâchoire serrée et quand elle se mordit la lèvre je compris immédiatement ce qu'elle allait faire, le "CLAP" sembla retentir dans toute la salle commune, je ne pose même pas la main sur la joue, je sens que celle-ci palpite, je peux limite sentir la chaleur qui en émane, la douleur est là, silencieuse mais bien là. Elle serre ses petits poings et je la connais si bien que je sais que je vais prendre un retour dans les secondes qui vont suivre, j'amorce un mouvement saisissant son bras dans le feu de l'action. Mes yeux n'ont pas cessé de fixer son visage, Elle semble pas surprise de mon geste, elle ne se débat pas, mais je la connais que trop. Je lâche son bras et sans un mot je sors de la salle commune d'un pas vif et rapide.

La tête baisse, les mains fourrées dans mes poches je marche rapidement, bien trop rapidement, je prends la direction de près au lard, boire un coup, ouais voilà je vais aller boire un truc ! Ou manger...Je vais me manger sur la nourriture. Quand l'air me fouette le visage, j'ose enfin la touchée, ma joue, je la sens encore qui palpite doucement. Je dois avoir une putain de trace de main dans la face. Sérieux...Elle a toujours été douée pour les gifles la Gaby.
Je rejoins le village de près au lard, heureusement qu'on est le Week end est qu'on dispose encore de ce droit. L'entrainement est pour demain, j'ai donc le temps de reprendre mes esprits.

Je flâne dans le village, prenant d'assaut la boutique de friandise, avant de prendre quelques minutes de détentes aux trois balais avec une petite chope. Je soupire, je me vois mal rentrée la "queue" entre les jambes, le regard penaud. Je reprends ma petite ballade, prenant le sentier vers les habitations jonchées de champs en tout genre. Un sourire ourle mes lèvres, j'aimerais courir, prendre ma forme animale et m'octroyais une petite course  revigorante. Alors que je me stoppe pour attraper un fondant du chaudron quelques choses me heurte avec autant de grâce qu'un pitiponk en tutu. Je cligne des yeux quand je vois une Olivia sur le derrière. Qui se confond en excuse, enfin qui essaie de communiquer sans nul doute.

T'sais t'es pas obligé de te rouler par terre dès que tu me vois c'pas nécessaire ! C'est même très gênant ! Fis-je en haussant un sourcil amusé, je lui tends la main pour l'aider à se relever. Tu t'es perdu ? Demandais-je cette fois avec plus de sérieux.

Je n'avais encore jamais croisé la Poufsouffle dans cette partie de près au lard.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 22:34
Oli ne put s'empêcher d'échapper un petit ricanement discret à  la remarque de Jon. Elle attrapa la main de se dernier afin de se relever. Le visage de la Poufsouffle demeurait impassible malgré le maigre sourire qu'elle lui avait offert. Le premier depuis dieu sait quand. Elle ne comptait plus à dire vrai. Mais cela dit elle ne put s'empêcher de rétorquer au jeune homme d'un air légèrement amusée :

- Je ne peux pas m'en empêcher, que veux-tu on s'refait pas !

Puis il lui demandait si elle s'était perdue. Mmh nan nan elle perdue naaaaan voyons ! Elle se reprit et resta sérieuse. Le ton de sa voix était monotone et les couleurs qu'elle avait prises, avaient disparues. Jon pouvait aisément distingué les cernes sous les yeux de Oli, qui était toute pâle et qui lui répondit très sérieusement :

- Non, j'avais besoin de prendre l'air. Et toi tu fais quoi dans le coin ?

Elle fit mine de ne pas remarquer la forme de la main qui était sur sa joue, si il voulait lui en parler, il le ferait de lui même. Elle n'était pas du genre à se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais tout de même plus fort qu'elle pour s'inquiéter un minimum.

- Ca va ta joue ? Dit-elle en la désignant d'un geste de la tête. Mais pas de questions ni rien. Comme je l'ai dis, elle ne se mêlera jamais de ce qui ne la regarde pas. Il faisait froid, et Oli s'emmitoufla dans son échappe jaune de sa maison. Elle avait mit des affaires personnelles pour le reste de ses habits. Après tout c'était le week-end mais elle était beaucoup moins pomponnée que d'habitude. Pas un pète de maquillage. Ses cheveux étaient lâches et formaient un rideau autour de son visage, et étaient légèrement ondulés.

Ils marchaient côte à côte et Oli ne parlait pas beaucoup contrairement à d'habitude puis elle s'interrompit un instant regardant les yeux bleutés de son ami.


- Je n'ai pas eu le temps de te remercier pour ton baume, il est diablement efficace.

La jeune femme était elle-même sans l'être, elle avait l'air gênée comme si quelque chose la chiffonnait. Mais, pourquoi serait-elle dans cet état là avec Jon ? Il l'avait aidée à se soigner et en plus ils avaient fait la fête ensemble alors pourquoi. Oh sans doute parce qu'elle même avait encore un peu honte de ce qu'il s'était passé avant les vacances, tout simplement, elle culpabilisait encore et se planquait dans le château afin de s'isoler et éviter les problèmes... Enfin ca ne l'avait pas empêcher de croiser un Avery en colère alors depuis elle se faisait toute petite. D'où le lieu où elle se trouvait en ce moment, il était calme et était certaine que personne ou presque pouvait la trouver. Elle ne s'attendait pas forcément à tomber sur Jon mais quelque part elle était contente qu'il soit là. Au moins ils pourraient discutés tranquillement sans être interrompus. Et puis la présence du jeune homme semblait l'apaiser, et elle ne savait toujours pas pourquoi il lui faisait cet effet là. Elle savait qu'elle n'avait pas de sentiments amoureux pour lui, elle l'avait aimé mais c'était du passé, ils n'étaient plus ensemble mais c'était comment dire, de l'attachement et une profonde amitié, elle le respectait énormément. Même à la fête quand ils étaient bourrés son bisou lui avait donner une sensation étrange, comme si cette attirance était toujours là, Jon n'était pas moche bien au contraire mais il y avait un truc c'était certain. Il arrivait à la troublée encore allez savoir pourquoi...
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 12:51
Lost & AloneDu sarcasme ? Olivia ? Ah ouais y'a un souci apparemment, quand elle se hisse enfin sur ses deux pieds je la fixe et je penche la tête sur le côté, elle a l'air bizarre. Je tente de détecter ce qui pourrait ne pas aller mais elle mentionne ma joue. Un sourire nait sur mes lèvres et je fais glisser ma main sur ma joue avec une certaines délicatesses.

Une légère divergence d'opinion avec Gaby ce n'est ni la dernière ni la première fois ! Répondis-je avec un petit rire amer.

Ce qui était tout à fait vrai, on a beau avoir une relation assez similaire a celle que des jumeaux peuvent avoir ils nous arrivent parfois de nous prendre un peu la tête. Mais ça fini toujours par un câlin devant le feu le soir. Donc je ne m'inquiète pas vraiment.
Olivia me remercie alors pour mon baume, je fronce les sourcils, le baume ? Quel baume ? Ah oui sa connerie d'avant les vacances, je fronce le nez et je la fixe.

J'aurais apprécié ne pas devoir l'utiliser pour ce genre de blessure Fis je le visage impassible.

Petit rappel à l'ordre sur son acte, chose qui à mon sens reste encore impardonnable, pétage de câble ou non. Je m'appuie sur la barrière et mon regard se perd dans le paysage vallonnée, des mottes de neiges sont encore bien présente et ça rend le tout si beau, si doux.

Bon accouche et vide ton sac ! Fis-je soudainement sans poser mon regard sur elle.

Sous ses airs de "je fais de la politesse" je pouvais vite voir qu'il y'avait autre chose, alors autant qu'elle balance ce qu'elle a sur le coeur.
Je n'avais pas répondu a son hibou, ni à celui de Callum, les raisons ? Je n'avais pas mon mot à dire sur leurs disputes, quand bien même elle avait besoin de parler elle n'avait qu'a le dire, car en effet dans sa lettre elle parlait de "si moi je voulais parler" or, je n'avais rien à confier.
Je caresse le bois du bout des doigts, faut dire que son comportement durant la fête de Sandy m'avait paru très disproportionnée vu que Miss j'aime pas la fête n'a jamais voulu venir aux Yellow alors la voir vidé la bouteille dès les 1er minutes ça m'a fait doucement rire. Plus dans la moquerie que dans l'amusement formel. Alors autant qu'elle balance ses émois qu'on soit enfin tranquille.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 14:01
Ah les divergences d'opinions, elle connaissait bien... Avec Jon ils en avaient eus pas mal... Et pas qu'avec lui d'ailleurs... Elle esquissa un petit sourire, elle le comprenait. Il la regarda bizarrement, il ne la connaissait que trop bien. Il se doutait de quelque chose mais elle n'osait pas lui parler. Elle savait qu'il n'avait pas répondu à sa lettre pour ne pas se mêler de ses histoires enfin elle s'en doutait un peu sans être voyante.  Si c'était le cas il avait bien fait et de toute façon cela n'aurait rien changer à la suite des événements. Puis arriva le coup du baume. Il avait raison. Elle alla à ses côtes s'accoudé à la rambarde fixant à son tour le paysage calme et resplendissant. Elle respira un bon coup et ferma les yeux quelques secondes cela lui faisait du bien, elle aurait du se mettre au vert plus tôt ! Elle les rouvrit brutalement lorsque Jon la ramena à la réalité pour le baume... Elle baissa les yeux, mais ne répondit pas. Que dire de plus ? S'apitoyer sur elle-même ne servait à rien ce qui était fait était fait point ça elle avait pigé. D'ailleurs le jeune homme pu voit l'animal effrayé qu'elle était devenue, bien qu'en compagnie de Jon elle se sentait en sécurité. Son regard exprimait de la peur et bien d'autres choses.

Les dernières paroles de ce dernier lui arracha un sourire, toujours là et il savait que quelque chose n'allait pas, mais elle-même avait du mal à l'exprimer, autant de solitude ça force le repli sur soi et à ne plus gindre...

- L'accouchement ne va pas être très drôle alors. dit-elle un brin amusée. Mais elle se reprit aussitôt et tenta de parler, les mots sortaient difficilement, elle était dans le mutisme depuis je ne sais quand, retranchée, seule depuis des semaines sans pouvoir en parler. Elle s'accrocha à la barrière comme si c'était une bouée à laquelle se tenir puis se lança :

- J'ai beaucoup réfléchi à ce que j'ai fais, tu me connais je me suis apitoyée mais j'ai pigé que ça servait à rien. La seule fois où j'en ai parlé... La elle hésita, même devint encore plus blanche que tout à l'heure et eut même un frisson et trembla, ah bah oui Aslinn et Tib lui avait foutu une trouille dans les couloirs et elle en avait même peur de le dire à Jon mais merde elle n'avait que lui putain et au vu du regard interrogateur de ce dernier il fallait lui dire, cela lui ferait peut-être du bien. Elle ne pleurait pas, non elle avait assez chialer comme ça notre blondasse. Et se reprit, tremblant de tout son être, mais en fixant cette fois le regard bleu de Jon.

- C'était lundi quand j'ai rencontrer Tiberius qui avait apprit ce que j'ai fais à son frère, il a raison d'être en pétard contre moi, j'ai cru que j'allais y passer d'ailleurs. Et que Aslinn m'a menacer d'en faire une affaire perso tu vois... Dit-elle en tremblant encore. Mais cela passa avec un peu de temps. Oli replongea son regard dans le paysage et reprit d'une toute petite voix :

- Je sais que c'est impardonnable ce que j'ai fais, je me fais toute petite depuis ce jour là. Mais Jon, j'sais plus où j'en suis, je n'ai plus personne mis à part toi... Elle regardait ailleurs, histoire de ne pas encore donner l'impression de vouloir pleurer, elle en avait marre de pleurer, elle avait assez morflée c'était suffisant pour elle. Elle s'en voulait et son ami encore restant pouvait le voir. Elle reprit toujours de cette petite voix à peine audible :

- Ça m'a servit de leçon, je te jure que plus jamais, plus jamais je ne recommencerais. Surtout si c'est pour te perdre... J'ai déjà perdu un de mes meilleurs amis et c'est très... La, elle se stoppa ici. Oui elle venait de vider son sac et pencha la tête, tout en s'appuyant sur la barrière. Elle avait beaucoup de mal à le concevoir. Perdre un petit ami c'était un moindre mal, mais perdre son meilleur ami Will et son confident Jon ce serait trop pour elle....
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 21:20
Lost & AloneBon d'accord cette fois je n'avais pas été hyper patient, balançant a la demoiselle qu'il était temps qu'elle accouche et balance ces soucis au lieu de prôner une politesse qui pour le coup ne lui sied guerre. Quand elle ouvre enfin la bouche elle mentionne le fait qu'elle s'est bel et bien apitoyé sur son sort, je tente de ne pas rouler des yeux, bien sûr qu'elle a agit comme ça, je la connais assez pour savoir comment elle fonctionne dans sa petite tête blonde. Ce n'est pas méchant juste un de ces plus gros défaut. Autant le mien c'est d'accorder ma confiance aux mauvaises personnes autant elle c'est de se pleurer dessus au moindre faux pas.

Apprendre que Tibérius lui soit tomber dessus ne me surprend pas le moins du monde, il aurait été un piètre frère ainé si il n'avait pas défendu un tant soit peu son cadet et connaissant quelques peu "l'animal" il n'a pas du y aller de main morte. Et apprendre que Lynn à mis son grain de sel, cela ne me surprend pas non plus. Après tout en plus d'être prêfete elle avait l'air d’éprouver une grande affection pour le cadet des Avery. Du coup je ne réponds pas, après tout si deux personnes lui encore mis les points sur les "i" je ne vais pas en rajouter. Pourtant les propos d'Olivia me font un peu bondir.

Comment ça ? Fis-je en la fixant avec intensité. On en a pourtant parlé aux trois balais...Me dire que tu es perdu maintenant je trouve ça cullotée sachant que je t'ai bien dit ce jour-là que tu pouvais me parler si ça n'allait pas, l'a tu fais ? Ajoutais-je alors que mon visage se ferme sous ses yeux. Quand elle mentionne la perte de son meilleur ami cette fois mon soupir se fait bruyant et las. Par la robe de chambre en laine de Dumbledore tu vas te sortir les doigts du fion à un moment donner ou comment ça se passe ? Commençais-je en posant mes mains sur ses épaules. Tu te prends par la main et tu vas "le" voir quitte a lui mettre une grosse baigne dans sa gueule et expliquez-vous de manière concrète ! Tu veux être une auror ? Alors lève la tête et régle tes problèmes ! Ajoutais-je en la secouant un peu.

Je n'y mets pas vraiment les formes mais si je la secoue pas psychologiquement et physiquement elle va encore se morfondre dans son coin "ouin j'ai dérapé" "ouin William me comprend pas" "ouin m'a fichu dehors a noel" "ouin ouin le vilain Avery". Putain tu veux niquer du mage toute ta vie alors réveille-toi ma grande sinon ils vont te bouffer toute crue et sans sel. Putain qu'est ce qui faut pas faire je vous jure
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 22:51
Bordel il avait encore raison... Oli avait cette putain de manie de ne pas avoir confiance en elle et elle recommençait à faire chier Jon avec ça. Et le pire c'est qu'elle ne tenait pas ses promesses, ils se reprenaient la gueule et à cause de qui ? Elle ! Mais sort toi les doigts du cul pensa-t-elle une seconde alors qu'il la secouait tel un prunier... Il voulait quoi qu'elle fasses des fruits ? Mmmh cette réflexion n'était pas très nette en réfléchissant...

- Oui c'est vrai je te l'avais dis, mais j'avoue qu'avec les cours et tout le reste je n'ai pas vraiment eu l'occasion de venir te voir. Elle se stoppa. Nan nan ce n'était pas une excuse bidon mais c'était vrai. Et il pu le lire dans son regard.

- Je sais que j'ai ce défaut de ne pas avoir confiance en moi. Mais tu as raison va falloir que je me sorte les doigts du cul.

Jon la secouait, et elle sentait la fermeté de ses mains et sa proximité. Ca faisait un moment que ce n'était pas arrivé. Bon sang... Elle ferma les yeux brusquement et se mit à sourire aux dernières paroles de Jon. Non elle ne se moquait pas de lui, mais il l'avait faite réagir sur un truc, il était toujours la pour lui remonter les bretelles, toujours là pour elle au contraire de William. Vu le contexte c'était lui qui devenait progressivement un confident. Seul quelqu'un de proche pouvait faire ce qu'il faisait là. Elle rouvrit les yeux toujours d'un sourire, en mettant ses deux mains sur celles de Jon. Puis dit :

- Merci Jon ! Tu es toujours là et je ne te remercierais jamais assez. Tu as le chique pour me remettre en place quand il faut. Tu es le seul qui y arrive. Pour moi tu sera toujours plus qu'un ami. Encore les mains sur celles de Jon, elle dit :

- Quant à William j'ai encore besoin d'un peu de temps pour faire le point et réfléchir, ce con n'y est pas aller de main morte, alors je lui ferais comme toi, je lui secouerais les puces.
Dit-elle avec un léger sourire encourageant et d'une voix douce. Peut à peut Jon pouvait se rendre compte que Oli reprenait contenance et surtout sa confiance en elle.

Elle venait de comprendre que finalement elle n'était pas si seule que ça et sans s'en rendre compte avait prit les mains de Jon dans les siennes. Peut-être avait-elle juste besoin d'un moment de réconfort ou d'un simple câlin ? Certainement, mais besoin d'un contact oui. Ca lui manquait. Jon lui avait aussi manquer en tant qu'ami attention ne me faites pas dire autre chose. Mais oui la petite blonde avait sans doute besoin d'un peu d'attention et de tendresse dans ce monde de brut !
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 12:54
Lost & AloneJe la fixe alors qu'elle semble chercher des excuses pour son manque de "temps" pour les confidences, encore une fois ces propos sont si incohérents avec ce qu'elle ose dire. Si clairement tu oses dire ne pas avoir le temps ect alors ne me sort pas le couplet du "je suis seule y'a personne ouin ouin". Je tente de ne pas montrer a quel point elle peut être pénible quand elle agit ainsi. Elle semble pourtant réagir, et de la bonne façon à mes propos sur le fait qu'il est temps qu'elle se réveille un peu. Même si j'admets avoir des doutes sur cette "promesse" qui n'en est pas vraiment une.

Je peux faire ça avec n'importe qui, suffit de dire ce qu'on pense ! Fis-je en la fixant alors qu'elle sourit et pose ses mains sur les miennes, position un peu bizarre elle a pas peur de se faire mal au bras comme ça. Je retire mes mains de ses épaules et de ses mains également pour les fourrés dans mes poches.

Avec le temps frais mes doigts on besoin d'un peu de chaleur, je lui souris quelques peu avant de me gratter vite fait le nez pour la fixer une nouvelle fois.

Ecoute, qu'importe ce qu'il a dit, c'est ton meilleur ami, tu dois au moins garder ça en tête, c'est forcement un défaut de communication et je m'y connais avec mes deux têtes mules ! Repris je avant de poser mon doigt sur son nez. Fait pas la même erreur que moi !Soufflais-je en appuyant sur son front.

Non il était hors de question que Oli perde son alter égo comme moi j'ai surement perdu les miens.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 15:03
Oui il était vrai qu'il pouvait faire ça avec n'importe qui. Elle hocha la tête et décocha un grand sourire à Jon tout en lui disant :

- Un jour ce sera moi qui te tirerait les oreilles ! D'un air taquin. Oli retrouvait le sourire peu à peu grâce à Jon. Qui aurait dit que de se faire secouer pouvait redonner le sourire et confiance ? Non Jon avait ce truc que personne n'avait d'autres. Bien qu'il ne se confiait que rarement, il était comme ça. Puis il avait cet influence positive sur la Poufsouffle qu'elle n'expliquait pas. En même temps ils étaient restés assez proches tout les deux et même pour des ex petits amis. Elle l'apprécierait et le défendrait même si il était fâché contre elle. C'était ça être de vrais amis, ne jamais se lâcher même lorsqu'on se fâche hein ? Bon dépendait de la connerie mais quand même !

Elle le fixa de son regard azur et ce dernier mit ses mains dans ses poches, il était vrai qu'il ne faisait pas très chaud dehors et même elle planqua ses mains vite fait dans ses poches. Non pas qu'elle n'appréciait pas le contact de ce dernier mais la posture de ses bras -qui était en passant très inconfortable- la gênait quelque peu. Elle reprit son air sérieux lorsque ce dernier reprit la parole, elle sourit faiblement et dit :

- Oui tu as peut-être raison, on ne se comprenaient plus, comme si nous étions des étrangers. On s'est dit des choses horribles et tu m'connais quand on me dit de foutre le camp, j'obéis ! Dit-elle avec un petit sourire. Elle sourit à Jon et lui dit tout en posa une main sur son bras : - Oui t'inquiète, la vie est trop courte, je n'ai pas envie de gâcher une amitié pareille, je ferais de mon mieux pour le secouer à mon tour et lui faire comprendre qu'on est deux imbéciles qui ne se sont pas écoutés ! Dit-elle en ayant un doux sourire.

ENFIN elle était en train de sourire. Mon dieu ! Jon avait réussit à la décoincée. Et la, elle eut ce petit regard taquin qu'il connaissait très bien, ce regard que quand elle allait largué une connerie. Le sourire allait avec le regard cela va de soit.


- Je t'embrasserais bien pour m'avoir aidée, mais j'suis pas certaine que ça soit une bonne idée, je risquerais de succomber encore à tes charmes ! Dit-elle avec un petit sourire coquin. Non pas qu'elle dirait non, mais elle avait toujours été comme ça, à le câliner ou autre même après s'être séparer et la, il n'y avait rien qui l'empêchait mais quand même... Jon était très mignon et elle n'avait plus de copain non plus, elle demandait de la tendresse mais peut-être pas à ce point. Bien que, bien qu'elle pouvait être tentée rien que pour un petit moment. Cela faisait écho à cette soirée du trente et un où elle avait complet rouler sous la table... Mais elle se souvenait parfaitement qu'elle l'avait retenu et lu avait rendu son bisou. L'alcool aidait certes mais il y avait une petite part de vérité la dedans. Elle ne savait pas trop, avec Jon leur relation avait toujours été spéciale et quand bien même il se passerait quelque chose ou pas, ce serait toujours naturel avec lui et elle ne se poserait pas plus de question.... Elle fut claire cette fois et lui dit plus sérieusement :

- T'sais nos petits moments câlins et complices m'ont manqués...

Même en tant qu'amis ils se câlinaient et c'était cela qui lui manquait en faite, leurs discussions au coin du feu, bras dessus, bras dessous...
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 15:06
Lost & AloneDe me tirer les oreilles ? Je laisse échapper un rire moqueur, allons Olivia j'ai fais les 400 coups dans tout Poudlard et ta jamais ouvert la bouche, t'es à peine capable de gronder une mouche et même quand tu veux marquer ton territoire tu parviens à en faire des caisses et surtout a merdé avec un grand M...Alors me tirer les oreilles...J'avais bien sur pensé tout cela sans le dire tout haut. Mais peut-être un jour ! Qui sait, elle parviendra peut-être à être moins chouineuse et à se montrer plus adulte et peut être que là je serais plus enclin à me faire gentiment disputer.

Je mentionne donc leurs petits soucis de communication, domaine que je connais que trop bien, et évidemment elle semble parfaitement d'accord, hélas pour elle William c'est souvent tout ou rien, ce mec je le trouve très lunatique, un coup ça te tape dans le dos en mode "mon poto" et 5 minutes après ta tire la gueule parce que tu joues avec les cheveux d'Olivia. Il a toujours été comme ça avec moi, du coup à la longue j'ai commencé à ressentir une certaine animosité envers mon camarade de maison. Et de savoir que sa relation avec Olivia c'est un peu cassé la gueule ça me fait un rire dans le fond. Fallait s'y attendre, en couple on peut pas avoir les mêmes attentes qu'en amitié.

Quand elle mentionne un baiser de remerciement je la fixe comme si elle avait soudainement percuté un troll dans un marais, mmh faut croire que la fête du nouvel an l'a bien marqué. Pourtant j'ai agi avec elle comme avec tout le monde.

Ah non surtout pas ! J'ai roulé trop de pelle à la fête de Sandy j'ai eu les lèvres gercées pendant deux jours ! Fis-je en mettant mes mains devant moi comme pour la repousser.

Le pire...c'est que c'est vrai...A savoir si c'est le mélange détonnant avec l'alcool et la bave plus le bonus hiver mais j'ai eu mes lèvres dans un sale état. Elle mentionne ensuite nos moments complices et je la fixe quelque peu impassible.

C'est ce qui arrive quand on se met en couple !Répondis-je sur un ton sans nuance.

J'ai beau être tactile, dès lors qu'elle s'est mise avec Callum j'ai cessé de l'aborder le soir au coin du feu, je reste assez respectueux et faut dire qu'elle n'a rien réclamé non plus donc à ce niveau là je vais pas la supplier, ayant ma jumelle comme peluche nocturne ou tout autre personne faut dire que pour le coup la présence d'Olivia ne m'avait pas réellement manqué. Quand on est tactile on l'est avec tout le monde.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Nov - 14:10
Olivia ne put s'empêcher de rire à la réaction de Jon. Elle le charriait juste un peut. Elle n'avait guère l'intention de se remettre avec lui. Son amitié lui convenait parfaitement. Il avait eut les lèvres gercées ? Oli avait toujours quelque chose sur elle pour ça. C'était un truc moldu mais c'était quand même pas mal efficace et elle n'avait pas encore utilisé d'ailleurs... S'arrêtant de rire elle dit d'un ton plus sérieux en tendant l'objet moldu qui ressemblait plus à un rouge à lèvres qu'à un baume.

- On s'détend beau gosse, je plaisante ! Sur un ton taquin. Puis dit avec un grand sourire : - Tient ! C'est un baume à lèvres moldu, mais c'est super efficace. Il est tout neuf je te le donne, ca te servira peut-être un de ses quatre. Et t'évitera de souffrir à l'avenir.

Oui Oli en avait toujours sur elle parce que l'hiver, elle avait systématiquement ce genre de problèmes. Et puis elle en déjà un qu'elle utilisait. Les moldus les vendais par paquet alors un de plus ou de moins. Elle s'en fichait un peu. C'était vrai qu'il faisait froid, mais la Poufsouffle était bien emmitouflée dans son manteau noir et son écharpe jaune et noire. Elle était contente de bavasser avec son ami, ca lui faisait le plus grand bien à dire vrai.

Oui elle s'était mise en couple et connaissant Jon, il laisser l'histoire suivre son cours. Il avait raison. Mais n'empêche que ! Il lui manquait quand même. Oli restait sérieuse face à la réponse de son ami. Son visage ne portait plus aucune expression particulière comme si elle était un peu déçue de sa réponse. Oui elle savait bien qu'il était comme ça avec tout le monde et n'était pas le moins du monde jalouse des autres. Elle finit par avoir un faible sourire en lui disant d'une voix faible.

- Certes, mais je ne le suis plus....

Il n'y avait aucun sous entendu particulier dans ses paroles vu que c'était la réalité.  Ce n'était même pas un reproche. C'était à elle de venir vers Jon et non l'inverse pour ce genre de choses et finalement elle finit par se rendre compte de l'erreur qu'elle avait commise en s'apitoyant sur elle-même : Elle était passé à côté de pleins de moments avec ses amis et pas que Jon. Comme elle l'avait dit précédemment la vie était trop courte et il fallait en profiter un maximum ! Elle se mit à sourire et dit à Jon :

- Je ne suis plus en couple et je compte bien profiter un max de la vie ! J'ai trop déprimé ca suffit comme ça ! J'suis passée à côté de trop de choses de la vie mais ca va changé crois moi. Oli était déterminée et cette conversation avec son ami lui avait fait comprendre au moins ça, d'arrêter de se morfondre pour un rien et d'avancer dans la vie la tête haute. Jon avait une réelle influence sur elle et elle était fière de l'avoir comme ami. Bien qu'un amant lui aurait fait grand bien ces derniers temps, un ami lui convenait tout aussi bien. Elle s'approcha doucement de Jon, comblant le peu d'espace qui restait entre eux, le prit dans ses bras et lui dit d'un ton tout doux :

- Merci d'être toujours là Jon... Je t'adore. Elle le serra tout doucement contre elle, la jeune femme avait vraiment besoin d'affection. Et le faisait comprendre à sa manière à son ami. Ce n'était même pas dans ses habitudes de prendre un ami dans ses bras, c'était extrêmement rare. Elle n'avait pas été habituée à montrer ses sentiments de la sorte. Chez elle les câlins avec ses parents étaient juste inexistants et Olivia avait envie de changer la dessus. Elle ne recevait pas beaucoup d'affection dans sa famille et encore moins maintenant que Will et elle se tiraient la tronche...  Oui Olivia allait maintenant profiter de la vie et arrêter de se prendre la tête pour rien....
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Nov - 10:28
Lost & AloneElle me tend un objet qui ressemble à un rouge à lèvre, je fixe le dit tube et je l'ouvre avec précaution, ah ouais il me semble que ma grand mère en avait avant, mais qu'elle préfère utiliser du beurre. C'est d'ailleurs ce que j'ai dû faire pendant les vacances et j'me suis légèrement fait envoyé promené car MADAME pensé que je vidais le frigo. Comme si c'était mon genre d'aller ouvrir le frigo à 2h du mat pour...Ouais bon..C'est parfaitement mon genre en fait !

Parler de couple et voir Olivia aussi...faible ? Pour le coup j'en voulais énormément à William, c'est à cause de lui qu'elle est dans cet état, même si dans un sens je retourne la situation et je comprends que la colère du jeune homme envers moi à du être similaire quand nous nous sommes quitté Olivia et moi, bien que je ne me sois pas montrè aussi...colérique, du moins je l'espère. Bien que je n'apprécie pas vraiment le jeune homme, je me voyais pas dire à Olivia "Non va pas lui parler c'était "juste" ton meilleur ami on s'en fou".
Mon problème ? Je donne des conseils que j'applique pas moi même, et pourtant il va bien falloir que j'ai une discussion avec Becca et Seth un jour, ou alors j’attends que leurs patiences arrivent à son terme et je me prends les foudres quand ça tombera et faudra pas que je m'en plaigne car je l'aurais cherché.

Durant ma brève introspection ou je m'auto engueule, je sens soudainement les petits bras d'Olivia qui enserre la taille, la jeune femme prenant alors un léger calin, je pose mon menton sur le haut de son crâne et je caresse doucement son dos.

ça sert à ça les amis ! Répondis-je avec un léger sourire. J'espère que tu vas pas replonger comme avant les vacances, je peux comprendre que tu passes par des moments difficiles, ta grand mère, tes parents, ton ex copain meilleur ami un peu lunatique, ta disparition avant les vacances, bref ça fait beaucoup c'est clair, mais faut pas te laisser abattre ! Sinon ce truc va en profité ! Repris en jouant avec une mèche de cheveux.

Ce truc...Ou comment mettre un mot sur un sujet qu'on ne connait pas by Jonathan Peterson. Je pourrais lui conseiller un bon psychomage, même si le pauvre j'ai pas pu lui parler de mon "trouble de l'identité" sinon j'aurais fini à Saint Mangouste.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 317
Ft : Lili Reinhart
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Nov - 13:58
Toujours contre Jon, elle se sentait bien mieux. Il frotta son dos doucement et posa sa tête sur la sienne. Un vrai câlin il n'y avait que ça de vrai. Dorénavant elle demanderait plus souvent des câlins ! Elle écoutait Jon avec attention, mais profitait du câlin dans le même temps, elle ferma les yeux se laissant presque bercer par son ami. Elle finit par lever la tête vers Jon, le fixant dans les yeux et lui souffla doucement :

- Je crois que finalement, ce qui m'a le plus vexé dans cette histoire c'est que Will m'est fichu à la porte sans essayé de comprendre pourquoi je n'étais pas bien. Je me suis retrouvée confrontée à de la magie si puissante, que je n'ai rien pu faire pour protéger nos amis. Mais ça il ne l'a pas entendu et du coup bah c'est parti en vrille ! Cela dit, oui je ne me laisserais pas abattre, j'me dis que j'en ressortirais plus forte !


Elle s'en était rendue compte, ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort ! Et Olivia ne voulait justement plus se laisser faire. C'était fini ça ! Elle posa doucement une main sur le visage de Jon avec un léger sourire :

Et c'est grâce à des amis comme toi, qu'on retrouve la pêche ! Ce petit câlin m'a fait du bien, j'en avais besoin tu sais. Dans ma famille on est pas très « câlin » et depuis Will bah... Tu vois je n'ai plus grand chose. Dit-elle en ayant un petit rire. Elle retira sa main avec la douceur d'une caresse et reposa sa tête sur son torse doucement. Elle soupira et profita d'un moment de calme. Tout deux étaient apaisés et parlaient tranquillement. Elle avait retrouver son ami, son Jon qui lui avait manquer depuis tout ce temps et c'était vraiment bien. Elle pouvait vraiment tout lui dire. Au fil du temps il était devenu son confident. Il était plus qu'un ami à ses yeux. Tellement adorable. Eux au moins dans leurs ruptures avaient été plus adulte et une autre relation s'était alors installée une belle amitié et elle savait qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre à tout moment.

Bref, elle redressa la tête et lui fit un bisou sur la joue. Bah quoi, il avait pas dit pas sur les lèvres, elle respectait les dires de monsieur héhé ! Puis elle recula légèrement et dit avec un sourire :


- Dis moi un chocolat chaud et un morceau de gâteau te tenterais ? J'ai un pti creu moi !

Et oui comme tout bon Poufsouffle qui se respectait, elle avait une petite envie de grignotage. Elle allait beaucoup mieux, preuve en était elle câlinait Jon et lui avait fait un bisou sur la joue, en plus elle lui proposait une séance bouffe ! Et puis le partager avec Jon serait un réel plaisir !

HJ : S'tu veux tu peux répondre et clôture à moins que tu es une autre idée pour prolonger. J'ai adorer ce rp en tout cas !Smile
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Nov - 13:05
Lost & AloneJe l'écoute et je souris quelque peu. Se faire mettre à la porte c'est rarement réjouissant, quoique assez anodin pour moi, quand on a une mère qui donne des rendez-vous à la maison on se retrouve très souvent mis à la porte pendant des heures, oh bien sur le concept est différent, l'avantage c'est que j'ai très souvent la permission de sortir et je rentre à l'heure que je souhaite. Mon père s'en inquiète un peu il grommelle dans un coin mais si je ne dors pas à la maison je prends toujours soin de le prévenir. Il est vrai que même si j'avais envie de coller William contre un mur pour lui demander des explications je suis presque sûr que c'est pas une bonne idée et que ça n'aidera surement pas la jeune femme.

Au moins elle a cessé de chouiner et elle semble plus paisible, chose qui est à mon sens bien plus sympathique que tantôt. Non pas que rassuré une amie ne me déplaise mais en ce moment les demoiselles ont pris l'habitude de me pleurer dessus et j'ai du mal à réagir correctement.

J'hausse un sourcil je suis très câlin mais dans ma famille non plus on ne l'est pas vraiment, chose à laquelle je me suis plutôt bien habitué. Et c'est peut être pour ça que je suis tant fusionnel avec Gabrielle. Avoir près de soi une personne tactile et caline ça aide. Olivia dépose un bisou sur ma joue et je lui décoche un sourire presque enfantin. Quand elle propose d'aller se faire un petit encas je souris une nouvelle fois.

Hehe si tu me prends par les sentiments je peux pas refuser !Répondis-je en lui tendant le bras pour qu'elle le prenne.

C'est d'un pas léger-et un peu précipité- qu'on se rend au sein du village pour partager un petit gouter fort sympathique avant de rejoindre Poudlard bras dessus bras dessus, riant quelque peu tout en rejoignant la salle commune d'un pas plus léger.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
 
[Clos]Perdue et seule ou presque [Feat JON]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intrus chez les elfes (ou presque) ! [Feat Eard]
» "La Route Perdue"
» Il suffirait de presque rien ...
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Cybèle, l'elfe perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Pré-Au-Lard :: Les Alentours :: Le Petit Village-
Sauter vers: