Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Hululements métalliques [Libre]

Aller en bas 
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 60
Ft : Amybeth McNulty

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 11:53
10 janvier 1999

La Salle des Trophées n’était jamais fermée, et elle avait également l’avantage de n’être pas trop fréquentée, si ce n’était par Peeves, qui aimait venir y faire des cabrioles. On pouvait aussi parfois y croiser des élèves en retenue, chargés par Rusard d’astiquer les vieilles coupes et les badges ternis, mais autrement, c’était un lieu où il était facile de venir se réfugier.

En l’occurrence, Kestrel n’avait nullement besoin de se cacher. Elle voulait juste d’un endroit où se poser au calme le temps de travailler à son robot, et c’était le lieu parfait, suffisamment ouvert pour qu’elle puisse regarder les gens passer dans les couloirs et lui donner de l’inspiration, mais assez rencogné pour lui offrir un calme relatif. C’était toujours plus calme que la Salle commune de Gryffondor, en tout cas.

Assise en tailleur entre les deux rangées de vitrines, sa boîte à outils ouverte à côté d’elle, elle essayait tant bien que mal de faire avancer son prototype de hibou mécanique. Il était assez laid, fait de pièces de métal de récupération aux couleurs disparates, et pas très finement gravé, mais elle espérait qu’à terme, il fonctionnerait suffisamment pour la dispenser d’utiliser les hiboux de l’école. Clairement, elle était plus douée pour la partie mécanique que l’invention et la conception elle-même, et elle peinait à concilier son mécanisme élaboré et la contrainte design de la coque d’oiseau métallique. La moitié du moteur magique ne voulait pas rentrer dedans, malgré les petits coups de plus en plus exaspérés de tournevis doré qu’elle donnait sur les « plumes » de métal pour les desserrer.  

Bon. Il fallait au moins tenter le coup. Peut-être pourrait-elle ensuite trouver un élève d’une année supérieure suffisamment compatissant pour lancer un Reducio sur son moteur ? Elle se leva et après avoir remonté le mécanisme d’un tour de baguette, lâcha sa création dans les airs. Le volatile de métal battit des ailes dans un mouvement raide avant de flotter puis voler, ou plutôt foncer droit dans l’une des vitrines. Son poids fit exploser le verre, et tomber les coupes à l’intérieur comme des dominos.

« Uh oh. »

Kestrel resta immobile devant les dégâts, toute crispée à cause du boucan provoqué. Des morceaux de hibou métalliques s’agitaient faiblement au milieu des trophées en pagaille et des éclats de verre. Et dire qu’elle n’arrivait même pas à lancer un Reparo correct ! Rusard allait la dévorée toute crue.


CHATON SAUVAGE
• lilie
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Nov - 14:54
Hululement métaliqueEt merde ! Et merde ! Et merde ! Voilà je crois que je peux dire mieux, je marche d'un pas rapide, j'aime pas ça, non non non j'aime pas ça  Tout va de travers, je m'arrête brusquement ma main gauche s'appuie sur un mur et je ferme les yeux quelques secondes, mon coeur bat à tout rompre, si fort que je le soupçonne d'essayer de sortir de ma poitrine, je déglutis, a tâton ma seconde main cherche le sac avant d'y plonger dedans sortant ma flasque d'eau, non je vous rassure pas d'alcool dedans, je bois de grande lampée avant de la déposer dans le sac. Je souffle encore quand soudain un bruit monstrueux résonne non loin de moi.

J'hausse un sourcil, ah ça c'est Peeves qui s'éclate dans la salle des trophées, je passe la tête par l’entrebâillement de la porte avant de découvrir une demoiselle inconnue, du moins que je n'ai pas eu le bonheur de croiser apparemment. J'entre dans la pièce avant de vérifier le couloir pour refermer la porte.

Mes yeux balayent la pièce et j’émets un léger sifflement, avant de me pencher vers un bout de fer en forme de plume, sortant ma baguette que j'agite avec nonchalance, les morceaux de verres se reforment et les trophées volètent pour reprendre leurs places. A chaque pas je tombe sur des débrits que je ramasse pour rejoindre la demoiselle. Je lui tends les morceaux.

Original, petit atterrissage en catastrophe je présume ? Demandais-je avec un sourire. Oh t'en fais pas pour la salle des trophées elle a vu bien pire que ça ! Ajoutais-je avec un clin d'oeil.

La pauvre demoiselle semblait tétanisé ou peut être qu'elle culpabilise, alors que je termine de "réparer" tout ça j’entends des pas dans le couloir, je fais signe a la demoiselle de se baisser et je pose mon doigt sur mes lèvres dans un chuut silencieux. On entend la porte s'ouvrir et la douce voix de Rusard qui chantent les louanges des élèves bruyants qu'il aimerait tant pendre au plafond par les chevilles, sacré Rusard ! Quand il repart en insultant alors Peeves, je me relève et je parviens enfin à voir que les morceaux forment un hibou.
Aurais-je donc à faire a une nouvelle inventrice ? Elle s'entendra bien avec Kitty alors, c'est fort appréciable que Poudlard est une bonne dose d'inventeur dans ses rangs.Je me rends compte que je me suis pas présenté.

Je suis Jon et toi petite inventrice destructrice de mobilier ? Demandais-je amusé avant de trouver le moteur pour y jeter un oeil assez intéressé. C'est ton oeuvre ?Repris je en touchant le tout avec beaucoup de délicatesse.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 60
Ft : Amybeth McNulty

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 10:15
Kess resta figée, raide comme la justice, alors que dans un bruit de porte et un léger sifflement, la vitrine se mettait à se réparer toute seule. De deux choses l’une : soit elle venait de tomber sur son futur sauveur, soit elle était quitte pour une retenue. Après quelques secondes de silence, elle trouva finalement le courage de se retourner : un grand garçon de Poufsouffle se tenait devant elle, souriant, lui tendant les débris de son « hibou ». La fillette les reprit avec gratitude, tout en dévisageant son camarade sans la moindre gêne apparente. Sans la moindre mauvaise intention non plus : elle était simplement curieuse, parce que sa tête lui disait vaguement quelque chose, mais qu’il était bien trop grand pour qu’elle le connaisse. Ah, oui ! Il devait être dans l’équipe de Quidditch de sa maison, même si elle aurait été incapable de dire à quel poste.

« Merci beaucoup ! »

Elle n’eut pas le temps d’en dire plus que le Poufsouffle lui faisait signe de se baisser, un doigt sur les lèvres. Kestrel obéit en ouvrant de grands yeux : est-ce que Rusard avait réellement pendu des élèves au plafond ? Il y avait toutes sortes de rumeur sur ce que lui et d’autres avaient fait l’année précédente, mais franchement, elle n’en croyait pas la moitié. On était au vingtième siècle, quand même !

« Kestrel Reed, enchantée. » se présenta-t-elle quand la menace eut disparu. Elle fronça un peu le nez, guère charmée par le surnom que venait de lui attribuer Jon. Petite et destructrice, on avait quand même fait plus flatteur… même si c’était assez vrai.

« C’est un hibou mécanique, pour remplacer un vrai quand ceux de l’école sont tous pris. Le moteur était facile à faire, mais les ailes m’embêtent : trop lourdes, trop desserrées… Mais je vais finir par y arriver. »


Elle voyait bien, tout de même, que Jon semblait avoir du respect pour sa création foireuse, et c’était agréable. « J’irais le tester dehors, la prochaine fois. Merci de m’avoir sauvé la mise ! » Il disait que la salle des Trophées en avait vues d’autres : se pourrait-il qu’elle soit tombée sur un énergumène briseur de règlement ? Ou au moins quelqu’un avec des anecdotes croustillantes à raconter ? Ses yeux se mirent à briller. Elle adorait les histoires.


CHATON SAUVAGE
• lilie
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 13:22
Hululement métaliqueKestrel Reed...Nop ça me disait rien, donc elle est surement en 1er année, ah l'innocence des premiers jours, l'envie subtile de tout découvrir de ce monde magique, de ce château et surtout de tester le moindre sort, enchantement ou potion qu'on a réussie a faire seul sans aide. Cela me rappelle des souvenirs. Souvenirs très lointains, peut être un peu trop sachant qu'une autre première année s’imite dans mes souvenirs, une année qui n'était pas vraiment la mienne et qui fut également riche en rebondissement.

J'observe les éléments de la jeune fille qui me présente son projet, c'est vraiment intéressant et une très bonne idée je dois l'admettre, beaucoup d'élève et très peu de hibou au sein de l'école, après oui certains ont leurs hiboux, ou des hiboux "familiaux"....Non Jon ne commence pas à songer a Erol le pauvre hibou des Weasley qui a plus d'une fois atterri dans le beurre pour te faire un magnifique masque j’entends encore Gabrielle en sortant qui me nargue en sous entendant que c'est très nourrissant pour la peau. Quoi qu'il en soit je continue l'observation des objets tout en réfléchissant.

Tu as utilisé quel type de métal ? Il en existe des légers, et avec la magie ils peuvent être assez simples a "plié" selon tes envies, tu peux ajouter des charmes et ou des malefices, par exemple un charme du bouclier pour éviter qu'il ne s'abime en cas de choc !Suggèrais je en la fixant. Mais tu fais comme tu veux hein, je suggère hein ! Ajoutais-je en levant les mains.

J'avais l'habitude de voir le regard sombre de Kitty quand je faisais des suggestions, le genre de regard qui sous entendais "c'est MA création je fais ce que je veux". Je soupire et je regarde l'une des vitrines avant de la déplacer doucement. Un sourire apparait sur mon visage.

La trace de brulure est encore là !Soufflais-je. En 1er année j'ai fais exploser un truc ici...je te raconte pas le bruit, la fumée et l'odeur...Par merlin l'odeur...Fis-je en riant et en grimaçant, mélange assez bizarre. J'ai dû fuir en laissant la salle tel quel, j'ai juste caché la brulure derrière et j'ai pris mes jambes a mon cou ! Repris je en riant.

Ce fut ma 1er retenu, pris en flagrant délie de fuite par un professeur que j'avais renversé au passage.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 60
Ft : Amybeth McNulty

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Déc - 10:44
Kess ne s’était pas attendue à ce que Jon s’intéresse à son bricolage, et fronça le nez tandis qu’il jaugeait son ouvrage. Elle n’avait pas très envie de se faire juger sur un prototype aussi défectueux, mais bon, elle n’avait guère le choix. Il venait de lui sauver la mise et elle n’était pas en position de faire la fine bouche et partir orgueilleusement. Qui savait, il pourrait peut-être l’aider ?

« C’est de l’étain. Le zinc était moins cher mais trop léger. Il faut que le hibou puisse décoller, mais pas qu’il se fasse emporter par les bourrasques de vent. » Elle réfléchit un instant. S’il fallait réussir des sorts pour modifier les propriétés du métal, ça n’arrangeait pas trop son affaire, même si c’était une bonne piste à explorer. « Merci pour tes conseils ! Je vais aller me renseigner à la bibliothèque. » Emprunter Métaux magiques pour les Nuls ou quelque chose du genre. Peut-être que ce projet l’aiderait malgré tout à faire des progrès en métamorphose ? La matière du professeur Belmond lui donnait du fil à retordre, mais moins, bizarrement, que les Sortilèges. Elle avait peut-être moyen d’en tirer son épingle du jeu.

Elle s’approcha un peu et regarda ce que Jon lui désignait. « Je suis bien contente d’être tombée sur toi aujourd’hui. Moi aussi, je suis en première année. » Elle leva le regard et scanna rapidement Jon de la tête aux pieds. Le genre qui faisait exploser des trucs, donc. « Et tu t’en es sorti comme ça ? » Si c’était ça, Poudlard devait être plein de secrets laissés par des générations d’élèves maladroits ou un peu trop aventuriers. L’idée qu’il y ait plein de petites traces des promotions précédentes à déchiffrer lui plaisait assez. Quitte à laisser une trace de son passage…

« N’empêche, ça doit être un grand honneur d’avoir un trophée à son nom dans cette salle. »

Un peu décotée par les élèves, certes, mais une présence tangible dans les murs de l’école pour l’éternité. Elle se prit à espérer réussir à faire quelque chose qui lui vaudrait cet honneur, un jour.


CHATON SAUVAGE
• lilie
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Déc - 20:40
Hululement métaliqueJe fronce un peu les sourcils, je suis terce pas dans sa petite tête mais c'est bien probable qu'elle soit obligée de bidouiller avec des sorts et des charmes au bout d'un moment. Bien qu'elle soit novice dans le milieu de la magie, comme beaucoup d'entre nous, pour que le hibou mécanique trouve son destinataire elle devra surement faire avec un sort non ? Autant les vrais hiboux sont apparemment dotés d'un fantastique don pour trouver les gens ou qu'il soit, autant une machine j'ai des doutes. Surtout que la technologie pure et dure ne peut pas fonctionner a Poudlard.

En tout cas c'est une très bonne idée, j'aime beaucoup ! Tu as du talent ! Remarquais-je avec un léger sourire.

Je fais alors preuve de nostalgie en parlant d'un bref moment de ma 1er année, ma 1er expérience foireuse et bruyante. Elle avait l'air d'apprécier la petite anecdote, évidemment je me doute que je ne fus pas le seul a faire des expériences. Bien que je soupçonne les jumeaux d'avoir fait bien pire dans les passages secrets du chateau.

Poudlard regorge de mystère et de petites traces du passé, suffit de savoir ou regarder ! Fis-je avec un petit clin d'oeil. Quand la demoiselle parle de l'effet que cela doit faire d'avoir son propre trophée ou du moins son nom dessus, un voile passe dans mes yeux.

Mon regard se tourne d'instinct vers les trophées des équipes, ou celui de James Potter est présent, mon reflet dans la vitre me montre presque son ombre derrière moi, je ferme les yeux quelques secondes avant de les rouvrir, il a disparu, je souffle discrètement.

Oui je n'ai jamais su pourquoi j'en ai pas eu un, vu que j'ai soi-disant pulvérisé le record d'aller retour dans le bureau du Professeur Mcgonagall, avant qu'elle ne soit directrice, mais je suppose qu'elle a exagéré ! Repris je sur un ton des plus naturels, presque monotone.

Combien de fois l'imminente sorcière m'avait dit cela, "Peterson je vous vois plus dans mon bureau qu'a mes cours cela devient grave !" Et après elle me file un biscuit...C'est peut être ça qui était grave, elle avait peut-être peur d'être en manque de biscuit.

Je sais que pour créer, tester ou inventé être dans un coin tranquille c'est bien et plus pratique, mas la prochaine fois essaie d'avoir quelqu'un pour surveiller les environs, faudrait pas qu'on te confisque ton oeuvre...Crois-moi c'est très pénible quand ça arrive ! Grognais-je sur la fin. Je bosse dans ce domaine, l'invention je veux dire, donc si un jour ta besoin d'un avis ou d'un coup de pouce, hésite pas ça sera avec plaisir, évidemment c'est toi qui voit ! Repris je avec un sourire amical.

Prenant alors la direction de la porte, je vérifie rapidement dehors. La voie est libre en tout cas.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 60
Ft : Amybeth McNulty

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Déc - 23:51
Elle, du talent ? Kestrel baissa les yeux sur le tas de ferraille dans ses bras et haussa un peu les sourcils. Ca sentait le vil compliment gratuit d’un élève plus âgé ayant pitié de sa maladresse et de son jeune âge, et sa fierté était un peu piquée. Bon, elle n’était pas en position de se plaindre vue l’aide que Jon lui avait apporté, mais tout de même. Elle se garda malgré tout d’admettre à haute voix que les inventions n’étaient pas son domaine de prédilection. Elle était bien plus douée en mécanique, surtout pour réparer des objets qui existaient déjà. Elle s’émerveillait devant les mécanismes complexes, les petits ressorts et rouages, les sabliers magiques dont le sable filait bien droit, suspendu dans les airs d’une partie à l’autre, chaque grain actionnant des dispositifs ultra-précis. Elle aimait comprendre comment cela tournait, et réparer, plus qu’inventer. Des doigts d’orfèvre presque plus intelligents que sa petite caboche qui manquait définitivement de la flamme des ingénieurs… Ce qui ne l’empêcherait pas d’essayer avec son hibou. Pour le défi (et parce que ça serait quand même utile, aussi).

Kess laissa échapper un sourire plus franc alors que Jon lui racontait ses exploits chez le professeur McGonagall. La directrice était une femme tellement impressionnante… Il avait dû se faire arracher la tête ! Elle était fière, en tout cas, que les deux derniers directeurs de Poudlard aient été des Gryffondors comme elle. Avoir eu le professeur McGonagall comme directrice de maison devait avoir été quelque chose et elle était un peu jalouse de ses camarades plus âgés à ce sujet.

« Mais tu auras peut-être ton nom quelque part si tu gagnes la Coupe de Quidditch cette année, non ? »

Elle n’ajouta pas que pour cela, il devrait déjà battre Gryffondor. Son patriotisme maisonal en matière de Quidditch allait de soi.

« Merci du conseil ! Tu travailles déjà dans l’invention, vraiment ? C’était quoi, celle qu’on t’a confisquée ? » Elle était impressionnée malgré elle et cela se voyait sur son petit visage sincère. « Tu sais, mon hibou, c’est plus un défi qu’autre chose. Moi je n’ai pas l’intention de révolutionner le service postal ou de devenir ingénieur. »

Quoique… ça aurait pu être intéressant de moderniser le système des postes sorcières. Elle ajouterait ça à la longue liste fourmillante et sans cesse changeant de ce qu’ « elle voulait faire plus tard ».



CHATON SAUVAGE
• lilie
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 11:42
Hululement métaliqueJe doute qu'un jour mon nom soit écrit sur un trophée, et même si j'étais très pénible pour les entrainements de Quidditch les autres équipes était bien plus soudé. C'était mon plus gros défaut dans ma façon de faire au sein des jaunes. Mais tant pis c'est ma dernière année donc bon ils feront mieux avec le prochain capitaine. Je verrais bien Androméda même si elle est jeune elle dispose d'une certaines fougue et d'un volontariat dans le domaine que j'apprécie beaucoup et elle se laisse pas faire.
Mon regard se perd quelque peu durant ce bref instant de rêverie et de pensée saugrenue.

J'en doute ! Soufflais-je dans un murmure.

Oui je n'ai pas confiance depuis quelque temps. Peut-être à cause de tout ce qui se passe ? Et surtout de mes propres problèmes, c'est pas une bonne chose de tout mélangés j'en ai conscience mais c'est plus fort que moi.

La demoiselle semble assez curieuse de nature elle aussi, je pose mes yeux sur elle. Elle est à la fois si semblable et si différente de ma petite Kitty, je souris doucement avant de mettre une main dans ma poche.

Des bulbes sauteurs à poudre !Fis-je en me remémorant les faits. Je les avais volés au professeur Chourave, j'avais dans l'idée de les modifier pour les faire cracher des poudres colorées, à la base je voulais faire une petite blague a un "ami" ! Fis-je avec un léger sourire. Quand j'ai voulu...intégrer la dite poudre, tout a explosé...J'avais mis trop de poudre de doxy dans mon mélange ! Repris je sur un ton presque grave. Mais en 1er année c'est délicat de connaitre les bons dosages sans avoir testé ! Ajoutais-je avant que mon regard ne se perde sur le mur. Quand je pense que mes petits bulbes sont en train de moisir dans un casier de ce vieux concierge de malheur...N’empêche la poudre orange lui allait bien au teint ! Fis-je avec un petit rire moqueur.

Rien qu'en le disant je revoyais le visage de Rusard déformé par une colère bien distincte, le visage complétement poudré, évidemment je payais pas de mine à l'époque, je me suis vu dans un miroir, mes cheveux étaient hérissés et les pointes noirci, mes sourcils avaient cramé, mon visage recouvert de poudre bleue, orange et jaune, je ne parle pas de ma robe de sorcier brulé a certains endroits. J'me souviens même que la poudre s'était insinué dans des coins peu recommandables.

C'est une bonne chose si tu as déjà une idée ou un but pour ton avenir ! Cela change de tout ceux et celle qui veulent devenir Auror ! Répondis je avec un sourire franc
©️ 2981 12289 0[/quote]



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
 
Hululements métalliques [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Troisième Étage :: Salle des Trophées-
Sauter vers: