Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Sweet Heart & Sweet Moment ~ Pv Gabrielle

Aller en bas 
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Déc 2017 - 12:31
Sweet Heart & Sweet momentsJe venais de sortir du terrain, première session pour sélectionner les autres joueurs de l’équipe. Ce fut assez délicat, en effet un de mes batteurs est mort durant la guerre, sans oublier ceux qui ont préféré ne pas revenir pour une 8e année, je devais donc leurs trouvés des remplaçants et il faut admettre que c’est pas facile pour moi. A dire vrai c’était limite pesant, l’ancien capitaine à déjà eu du mal à remplacer Cedric, j’appréciais énormément Digorry, pas physiquement mais mentalement, c’était pas quelqu’un de méchant, il était assez timide dans le fond mais très intelligent.

Je me traîne jusqu’à la salle commune, les pensées dans le vague, je monte vers les salles de bains du dortoir et je prends une douche salvatrice, je prends mon temps sous l’eau chaude, détendant mes muscles le plus possible. J’en avais bien besoin, ces derniers temps j’ai les nerfs à vif, ma dispute avec Beck ne m’a pas aidé. Sans oublier…Enfin…Non cela semblait si réel, je secoue la tête et j’éteins les robinets avant de plonger mon visage dans une serviette sèche. Je la noue ensuite autour de ma taille et je prends la direction de ma malle dans ma chambre pour saisir un blue jean et ma chemise blanche de Poudlard, je ne noue pas la cravate, après tout il est déjà 21h et je suis dans ma salle commune, nul besoin d’affiché l’écusson des jaunes. Je prends une paire de chaussette et je descends dans le salon de la salle commune. Un petit feu ronfle dans un coin, tandis que des plantes sont sur la droite, je m’avance vers l’une d’elle que j’effleure du bout des doigts. Cela fait du bien de voir que nos plantes sont intactes malgré la guerre.
Je tourne mon regard océan vers les sièges non loin de la cheminé et je me glisse jusqu’à eux, je pose mon postérieur sur l’un d’eux en soupirant profondément, je tends alors le bras vers une petite table orné d’un plat creux, à l’intérieur quelques caramels étaient posés, comme d’habitude. Et je fus satisfait de constater que Yoyo m’en a laissé. Celui-ci étant allongé sur le lit dans le dortoir une BD moldu a la main. Je mâchonne donc un caramel avant de glisser ma main sur la droite saisissant doucement le bras de Gabrielle qui venait d’arriver.

Je la tire avec douceur, et la hisse sur mes genoux comme je l’ai souvent fait par le passé, une fois la jeune fille posée sur mes genoux, je plonge mon visage dans son cou et y dépose un baiser aussi léger qu’un papillon, avant de déposer un nouveau baiser sur sa joue.

Bonsoir ma puce ! Murmurais-je doucement en respirant son odeur. Tu m’attendais ?Demandais-je en fixant son doux visage.

Depuis mon coma Gabrielle était encore plus aux petits soins pour moi, elle savait que j’avais eu une discussion houleuse avec Beck et même si les deux jeunes femmes n’ont pas eu l’occasion de se connaitre, Gabrielle a tout de même défendu Beck et je dois admettre que ça m’a perturbé, mais la présence de la rouquine me faisait un bien fou. Elle arrivait toujours à calmer mes émotions, à les apaiser. À créer une sorte de bulle de bien être. Sans Gabrielle ma vie n’aurait plus de sens, sans elle je ne serais pas revenu à Poudlard. Et rien que pour ça elle avait encore plus toute mon amitié, ma tendresse et ma loyauté.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Mer 20 Déc 2017 - 23:57
Gaby & Jon



sweet heart sweet moment

La journée a été longue mais assez banale .    Je me suis efforcée de mettre toute ma concentration dans les cours bien décidée a ne pas me relacher plus que je ne l'avais déjà fait , même si une partie de mon esprit divaguait ailleurs .    Il m'était facile de me laisser emporter dans mon imagination et de me renfermer dans ma bulle ermetique a toute chose qui serait susceptible de m'enerver . C'était un peu ma manière a moi de passer le temps ou ne pas craquer si je me sentais entourée de trop de pression .   J'ai donc du redoubler d'effort pour me concentrer sur les paroles du professeur faisant face a l'assemblée .  Je devais bien être une des seules a être sérieuse  ma timidité m'empechait de parler avec beaucoup de monde et certains dont le seul interet en cours etait de parler ou chahuter m'insupportaient .   Jon et ses amis avaient parfois tendance a  ne pas etre les meilleurs eleves qui soient mais c'était different d'autant qu'a la difference des autres je trouvais les betises de Jon assez drole .    

J'enchainais les cours avec une juste pose pour peux me permettre quelques minutes de soulagement , plutot soulagée de pouvoir enfin me poser dans mon coin sans personne pour me déranger . En passant je jeta un œil sur le terrain de quidditch au loin ,  mon regard s'attardant . Je ne sais pas ce que j'esseyais de faire probablement réussir a distinguer Jonathan parmi toutes les silhouettes chevauchant leurs balais que je distinguais au loin .   Je repris mon chemin  soupirant .   J'avais la facheuse tendance de connaître l'emploi du temps quasi par cœur de mes amis et je savais que Jon avait probablement terminé son match

je grimpa a toute vitesse les grands escaliers et les couloirs me retenant de me jeter comme une masse sur mon lit  Malgre tout après avoir terminé mes devoirs et troquer de tenue pour quelque chose d'un peu plus confortable je trouve assez de force pour me décider a descendre a la salle commune  juste avant d'aller diner . J'esperais que la salle commune ne serait pas noire de monde , c'était un peu notre qg a Jon et moi quand on avait pas eu le temps de se voir au cours de la journée .  Je finis par atteindre celle ci reconnaissant presque aussitôt celui la adossé comme un pachat dans son fauteuil favorit  , un caramel dans la bouche .  Je le sens presque sans le voir saisir mon bras delicatement et me tirer vers lui , n'opposant pas de résistance . Je suis assez pudique par  nature mais je connais assez Jon pour ne pas avoir de gène en sa présence .  Il est plutot pas mal dans son genre mais je sais pertinnement qu'il n'aurait jamais d'idée mal placée ou quoi que ce soit et il en est de même de mon côté . Je me blottis confortablement contre lui je dois avouer qu'il fait un bon fauteuil . Je le sens plonger sa tete vers mon cou y deposant un baiser leger avant de reserver le meme traitement a ma joue , me sentant betement rougir detournant mon visage par peur qu'il ne se moque gentillement de moi avant de retourner mon attention sur lui

- Bonsoir ma puce . Dit il doucement , le sentant en même temps respirer son odeur , elle se félicita d'avoir mis du parfum même si elle ne transpirait jamais vraiment

- Tu m'attendais ? Demanda t'il

Je fermais  les yeux l'espace d'un instant profitant de l'instant avant de couvrir du regard son ami , si le terme ami convenait tant notre lien était fort .  Sa seule présence suffisait a m'apaiser surtout que je captait très bien de par mon don les ondes  positives qui émanait de lui . Pas une seule fois depuis notre rencontre je n'avait sentit de la négativité chez mon camarade , je l'avais déjà  cotoyé dans tout mes états y compris lorsqu'il était mal ou en colère mais c'etait toujours seulement passager c'etait quelqu'un de calme c'etait une de ses innombrables qualités
 

- A ton avis einstein ? Dit je malicieusement en passant une main dans sa chevelure brune pour l'ebourrifer .  
- Biensûr que je t'attendais  j'ai attendu toute la journée ce ,moment tu sais . Déclarais  un sourire s'épanouissant sur mes lèvres

Je ressentit en me concentrant un peu sur mon pouvoir toute l'affection que Jon éprouvait en ce instant pour moi et ça me donna d'autant plus envie de rester dans ses bras pour l'eternité . C'est fou comme il pouvait etre adorable sans meme faire exprès  . C'était bien une des raisons qui faisait qu'une bonne partie de la gente féminine lui courrait après et ce crétin ne le voyait même pas
(c) sweet.lips
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Déc 2017 - 10:16
Sweet Heart & Sweet momentsLe seul fait de sa présence autour de moi apaisait déjà toute mon âme, son odeur, sa voix, sa chaleur. Ce simple moment près d’elle me revitalisé, c’était presque aussi bon qu’une douche ou qu’un repos bien mérité. Elle passe sa main dans mes cheveux et me les ébouriffent avec tendresse, je fais mine de les recoiffé alors que franchement à cet heure de la journée je me fiche bien d’être décoiffée. Mais ses propos font naitre un nouveau sourire sur mes lèvres. Mes yeux bleus la fixent avec douceur. Si elle n’avait pas été là cet été, si elle n’était pas venue alors qu’elle j’étais dans un état pitoyable, je ne serais pas revenue. Sa présence, ses mots, elle m’avait fait comprendre que ma place était à Poudlard. C’est grâce à elle que je suis ici.

Et moi donc tu m’a manqué aujourd’hui !Fis je doucement en jouant avec une mèche de ses cheveux.

Je ne supporte plus ses journées ou je ne peux pas être près d’elle, j’ai besoin de sa présence, surtout en ce moment, depuis ma dispute avec Beck je me sens encore plus mal, contre toute attente quand j’en ai parler a Gaby elle a pris sa défense…Oui j’ai été sur le cul si je peux dire, pour elle j’avais mes raisons mais également mes tords et je devais me montrer compréhensif devant mes paroles car cela avait pu perturber la Gryffondor. Et dans un sens ma jumelle astrale a raison, je sais que les propos que j’ai pu tenir on surement perturbé ma meilleure amie, Beck est une tornade, un orage, mais je n’ose pas dire que son rapprochement avec Seb me fait un mal de chien. Que j’ai cette désagréable impression d’être relayé au second plan. Et je sais très bien que ni Seb, ni Beck ne prend cela au sérieux, pour eux c’est limite évident et normal de se comporter comme ça que je sois présent ou non. Et leurs animosités envers Gabrielle n’arrangent pas les choses. Un sentiment qui n’a pas lieu d’être. Ils osent dirent qu’ils me connaissent bien pourtant si c’était le cas ils auraient vu que mon manque d’attention est comblé par la rouquine, un manque qu’ils ne veulent pas combler.

Je pose mon nez sur son cou et j’y dépose un nouveau baiser, j’apprécie le fait qu’elle ne part pas ou ne recule pas quand je me montre aussi tactile, mais c’est un besoin que j’ai. Et faut dire que c’est nettement plus doux que notre première rencontre. Un sourire amusé orne mes lèvres quand j’y pense. La répartition et le repas dans la grande salle venaient de finir, on était donc conduit vers la salle commune par notre préfet en chef. Alors que je venais de poser mes valises j’étais redescendu du dortoir des garçons de mon année pour admirer le reste de la salle commune, mon regard trop occupé par les détails quand tout mon corps rentra dans quelque chose d’autre. C’était tout simplement une personne, une jolie rousse au minois adorable, je me suis confondu en excuse lui tendant ma main pour l’aider à se lever et a ce moment là quand nos regards se sont croisés quelque chose s’est produit.
A dire vrai je ne sais pas vraiment ce qui s’est produit, mais dans son regard j’ai eu l’impression de retrouvé une partie de moi, quelques choses qui me manquer, depuis lors on est devenu inséparable, un besoin primaire de se voir au minimum une fois par jour, l’été étant le plus difficile mais on parvenait à se croisé sur le chemin de traverse. Puis même si mes journées se déroulent souvent avec Seb et Beck le soir les deux « amis » rejoignent leurs salles communes me laissant seul, mais heureusement je ne suis pas réellement seul ! Car j’ai Gabrielle ! Mon ancre, mon garde fou, mon ange.

Tu as passé une bonne journée ? Demandais je avec douceur en jouant toujours avec une mèche de cheveux. Une main autour de sa taille pour qu’elle reste bien calé contre moi. Tu sais je crois…je crois vraiment que Sebastian et Rebecca vont me tombé dessus à un moment ou a un autre, pour eux le fait que je veuille pensé un peu plus à moi et non a eux ça doit les énervé, je ne leurs ai pas donné de bonne habitude en agissant ainsi je le sais !Soufflais je en me confiant doucement. Pourquoi il n’y a que toi qui me comprend aussi bien ?Repris je en soupirant doucement.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Dim 31 Déc 2017 - 1:59
Gaby & Jon



sweet heart sweet moment




'' Et toi donc tu m'a manque aujourd'hui ! '' L'entendis je prononcer doucement tout en jouant avec une de mes mèches de cheveux rebelles , de mon éternel couleur rousse flamboyante .  Je fis mine d'etre agacée , repoussant sa main d'une tape , de toute façon j'avais une force de mouche
Je sens son regard sur moi et je vois cette même petite lueur familière , de la tristesse , de la mélancolie alors que je le vois plongé quelque part dans ses pensées .   D'un simple sourire , sincère , j'essaie de lui transmettre un peu de ma compassion .  Il est assez fort pour se battre seul je le sais mais ça ne fait pas de mal de reconnaître qu'on a besoin d'aide , et j'ai la chance de pouvoir contempler toute sa personne , ses failles comprises . Ca ne le rendait que plus brave a mes yeux

Si il y a bien une personne qui arrive a m'aérer l'esprit  , a me déconnecter du temps c'est bien Jon . Le temps en sa compagnie s'écoule a une toute autre vitesse  , on arrive a s'isoler dans une bulle agréable qui n'appartient qu'a nous , hermétique a tout les problèmes  de la vie quotidienne qui nous poursuivent . Certaines personnes son chers a mon cœur ou portée dans mon estime mais lui il m'est indispensable .  J'ai besoin de lui et je sais qu'il a besoin de moi , l'exprimant a sa manière . Je  ne compenserais jamais Beck et Seb , je préférais même certainement qu'il les garde auprès de lui contrairement a ce que ces derniers pourraient penser . De toute manière ce n'est pas comparable on ne lui apporte pas les mêmes choses  . J'ai déjà jalousée ces derniers , je me sens proche de lui et je ne suis jamais laisée mais il a l'air tellement heureux , tellement complet en leur présence . Le simple fait de le sentir s'éloigner pour se renfermer sur lui même , sentir son incompréhension me ronge .
Mais bien que j'ai tenté de le raisonner , de lui dire subtilement qu'il s'était un peu trop emporté , je comprends pleinement ce qu'il ressent , je l'ai vécut de multiples fois dans mon passé , sentir une âme si proche nous échapper , changer sans que l'on ne sache vraiment pourquoi …
D'autant que mon empathie est décuplée quand je suis auprès de lui , il ne peut pas mentir , rien cacher , c'est comme si je ressentais la moindre de ses émotions même sans le chercher vraiment .

Je sais aussi qu'il se fait du soucis a propos de cette rancoeur un peu gratuite , un peu parce que peut être que quelque part je l'ai cherchée ,   et je ne peux pas m'empêcher de craindre d'être la source involontaire de l'aggravation des choses entre eux  . Si je le séparais de ce qui se rapproche le plus de sa famille au sein du château je ne m'en remettrais pas …
Je suis coupée dans le fil de mes pensées le temps de sentir son nez sur mon coup , déposant un nouveau baiser , geste naturel qui m'était toujours aussi  agréable même si a mes yeux il n'y avait même pas besoin de ça pour ressentir son affection  
Je sens qu'il est focalisé sur quelque chose , relativement agréable de ce que je perçois et sans m'en rendre compte mes yeux fixent un point invisible alors qu'un souvenir comme un flash minuscule mais intense m'apparaît brusquement .  Je revois les moindres  détails comme si j'y étais , mes sensations , les détails du décor m'entourant et surtout cette impression si étrange , cette évidence quand j'ai percuté de plein fouet le brun avant de croiser son regard . Je relève mon regard vers lui en recouvrant la réalité et j'ai la certitude que nous avons comme partagé ce songe , c'est une des choses de notre lien qui m'étonne toujours mais on a appris a appréhender ça comme si c'était naturel dorénavant , plus rien a voir avec notre première expérience de ce genre ..

"" Tu a passée une bonne journée ? ''  Me demande t'il doucement avec un intérêt que je sens réel , question a laquelle je réponds par un hochement de tête approbateur , le sujet c'est lui et pas moi ma journée a moi elle n'a pas d'importance et de toute manière il sait bien que sa seule présence suffit a illuminer la fin de ma journée
. Je me cale un peu plus contre lui , je sais bien ce qu'on pourrait penser en nous voyant mais en réalité je m'en contre fiche ,  le premier qui aura le malheur d'interrompre ce moment devra subir ma colère accumulée au cours de la journée , je lui souhaite bonne chance . D'autant que je sens Jon préoccupé , je devine d'or et déjà ce qu'il essaie de m'exprimer , je l'encourage d'une pression de la main

'' Tu sais je crois…je crois vraiment que Sebastian et Rebecca vont me tombé dessus à un moment ou a un autre, pour eux le fait que je veuille pensé un peu plus à moi et non a eux ça doit les énervé, je ne leurs ai pas donné de bonne habitude en agissant ainsi je le sais ! '' M'exprime t'il tristement

C'est bien Jon ça , il se soucie énormément des autres parfois au détriment de sa propre personne . C'est une de ses grandes qualités comme a la fois un de ses grands défauts .  Je ne pouvais pas le blâmer pour avoir donner tant , c'était naturel chez lui et tout ce qu'il y avait de plus honorable et puis je partageais ce trait de caractère  mais il était vrai qu'il s'était parfois oublié en cours de route et peut être ne s'était il pas assez affirmé sur ce point auprès de Seb et Rebecca . Il n'avait sûrement pas su comment aborder la chose de peur de les blesser , il avait du garder les choses pour lui mais maintenant tout etait en train de déborder

''  Pourquoi il n’y a que toi qui me comprend aussi bien ?
 '' Repris t'il en soupirant doucement.

Je lui adresse un sourire accompagné d'une tape amicale sur l'épaule , qu'il ne doit  même pas sentir d'ailleurs

'' Hum laisse moi réfléchir deux secondes . " fis je en faisant semblant de me concentrer   '' Parce que je suis géniale , parce que malheureusement je te ressemble bien trop ou tout simplement parce que j'arrive plus facilement que les autres a lire les émotions... insinuai je faussement sure de moi
'' Surement un peu des trois ''  Je déclare malicieusement

Je retrouve rapidement mon sérieux caressant sa main du bout des doigts dans une tentative de l'apaiser , ce que je réussit souvent a faire sans soucis a moins qu'il ne soit trop préoccupé

'' Mais tu sais je suis sur que les choses vont s'arranger entre vous  . Peut être qu'ils ne comprennent pas bien , ton changement de comportement , qu'ils sont préoccupés par d'autre chose mais avec un peu de recul tu verras vous arriverez a dialoguer '' Je m'interrompt un bref instant . '' Ca sera comme avant mais en mieux ''  J'ajoute avec optimisme

- De toute façon crois moi votre amitié a supportée  assez de choses pour ne pas s'arrêter a ça , c'est comme toi et moi un truc qui s'explique pas ..j'insinue alors que je tente de chasser de mon esprit les images qui m'assaillissent de la grande bataille si meurtrière qui a déchirée il y a peu Poudlard , ce jour la j'ai bien cru que j'allais perdre tout ceux auxquels je tenais , que je ne reverrais plus jamais les grands yeux malicieux et le sourire inimitable de Jon et mes proches …
(c) sweet.lips
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Jan 2018 - 16:39
Sweet Heart & Sweet momentsElle est tellement mignonne quand elle me tapote la main avec un faux airs agacé car je lui touche les cheveux. Je ne dis rien trop conscient que ce geste est purement inoffensif, je la regarde avec douceur, cette fille représente beaucoup pour moi. Cela fait des années que je jalouse le lien qui s’est installé entre Beck et Sebastian, depuis qu’il a pris la place d’Alpha, Beck s’est montré si loyale comme la louve qui protège son chef, son amant…Ce lien entre eux me fait souffrir en silence, je me sens mis à l’écart alors qu’à la base j’étais censé être celui qui les protègent, qui les protègent du danger et des punitions. D’une certaine manière j’ai toujours été l’Alpha mais de manière dérivée et non officielle, je m’en veux d’avoir « cédé » cette place à Sebastian, mais voilà si un soir Beck a une crise il est le plus près…Celui qui pourra intervenir dans l’immédiat alors que je serais bloqué par le portrait de la grosse dame. Alors oui ce lien je l’ai tissé avec Gabrielle, les loups à crinières ne se formalisent pas aux meutes comme les loups communs, ils deviennent solitaires ou alors se basent en couple. Mais si réellement mes deux meilleurs amis se souciaient de moi et surtout de ce que je suis vraiment ils auraient pu « chercher » les caractéristiques de cet animal qui représente mon âme. Mais…Non…Aucun d’eux ne l’a fait et ça je le sais.

Plus le temps passe moins j’éprouve le besoin de les protégés, je ne veux plus faire d’effort pour eux, je veux juste vivre ma vie, elle est bien trop courte, la guerre l’a prouvée, mes souvenirs d’autrefois me l’ont prouvé. Qui sait ou je serais dans une semaine, un mois ou un an ? Et j’ai une mission, je dois me débarrasser de ses souvenirs, être la réincarnation de quelqu’un pourquoi pas mais je ne veux pas de ses souvenirs. Ils me prennent la tête. Les souvenirs de James me rappellent sans cesses ce que je ne suis pas.

Tout en regardant Gabrielle je sentais que quelque chose la dérangeait, que son cerveau tournait à pleine régime tout comme les battements de son petit cœur. A croire qu’elle se sent coupable de mes disputes avec les deux autres ? Non, elle n’y est pour rien, et si ces deux rouges et ors pensent le contraire c’est qu’ils n’ont clairement pas comprit. On aurait pu être un beau quatuor d’amis si seulement ils lui avaient donné sa chance. Ou si je leurs avaient imposé ! Encore une fois mon défaut lié à mon envie de pensées aux autres au lieu de ma propre personne me coûte beaucoup ! C’est une chose que j’envie à James…Il l’imposait les choses, oui je ne suis pas James, mais je me dis que parfois j’aurais dû être plus « imposant » dans mes décisions. Même si ça produit des disputes, une fois l’orage passé les deux auraient surement compris que si j’imposais c’est tout simplement parce que j’en éprouvais le besoin. Oui clairement je leurs ai donné de mauvaises habitudes.

Alors que je me confie tristement à elle, la jeune femme fait preuve d’humour pour me répondre, quand je vous dis qu’elle me comprend à la perfection, elle sait ce dont j’ai besoin, je lève sur elle un regard amusé, un sourire aux lèvres alors que j’hausse un sourcil. Elle caresse doucement ma main et je ferme les yeux, apaisé, détendu…Il n’y a qu’elle qui me donne cette dose de douceur dont j’ai besoin.

ça sera mieux quand ils comprendront que ce n’est pas parce que j’ai envie de faire tel truc que je vais pertinemment les laissé tomber ! Vu que techniquement c’est eux qui me mettent à l’écart même si ils font cela inconsciemment ! Je ne te l’ai jamais caché que leurs proximité me dérange, ils sont ensemble 24h sur 24h et parviennent à me reproché d’être avec toi alors qu’ils font la même chose !Grognais je alors qu’un éclair furieux survint dans mes yeux. Je ne leurs appartient pas et je pense avoir le droit de pensé à moi pour une fois ? Donc à partir d’aujourd’hui si « on » veut s’assoir a la même table « on » le fera !Fis je en la fixant tout en soulignant le « on » qui signifiait « toi et moi ».

Oui il est temps que j’impose les choses, que ça leurs plaisent ou non. Il faut savoir que contrairement à la moitié de Poudlard, Ni Beck Ni Seb ne me fait peur. Je connais bien plus effrayant que ces deux-là, ils peuvent me frapper ou hurlé de colère je peux également me montrer très têtu. A un point qu’aucun des deux rouges et ors ne peut concevoir. Mais ma patience à certes une limite très expansive, il n’en reste pas moins qu’au bout de 6 ans je pense avoir fait assez d’effort. Et ma rancœur peut être très tenace elle aussi. Quand ils me tomberont dessus je verrais bien ce qu’ils se produira.

De toute façon tant qu’ils ne viendront pas réclamez des réponses ou feront des efforts pour comprendre mon points je ne peux pas me projeté sur le futur de notre amitié, une chose est sure. Si tu n’étais pas là tu sais très bien que je serais encore entre les quartes murs de ma chambre !Ajoutais je en caressant sa main avec mon pouce.

Oui je ne le répète pas assez, mais quand j’étais au plus mal cet été à cause des souvenirs trop douloureux de la vie de James, j’ai fait appel à Gabrielle, mes parents n’y ont pas vu d’inconvénient étant donné qu’elle été déjà venu par le passé. Ils ont vite vu que sa présence m’avait apaisé, mes nuits étaient plus paisibles. Et je ne voulais pas revenir à Poudlard. Mais elle a su trouver les mots. Elle a souligné le fait que Beck et Seb avaient eux aussi subit ce coma, et qu’ils auraient surement besoin de mon soutient et de mon amitié à la rentrée. Sans oublier la proposition de Georges Weasley pour la boutique. Gabrielle a souligné que si je n’achevais pas ma formation à Poudlard je ne pourrais pas devenir un bon « inventeur ». Elle avait tout comprit, elle avait choisi les mots parfaits, mes amis, mon sens de l’amitié et mon amour pour la création.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Dim 7 Jan 2018 - 0:45
Gaby & Jon



sweet heart sweet moment


Je sais qu'il s'en veut , il se sent coupable pour quelque chose qu'il n'a pas commis .   Il devait probablement s'en vouloir d'avoir laisser les choses se faire que ce soit par rapport a cette complicité qu'il ressent chez ses deux comparses dont il se sent exclu sans rien comprendre après avoir tant fait pour eux . Je me doute aussi qu'il doit se maudire d'avoir laissé la place de '' chef '' a Seb parce qu'il était bien trop gentil pour tenir tête et s'affirmer officiellement comme chef  et que quoi qu'il en dise , cette place lui appartient de droit et il le sait , j'en suis convaincue , au plus profond de lui . Il n'a rien de mal a admettre ça , Jon a toujours été celui qui avait les épaules le plus solide , le plus de sang froid , de courage et d'empathie pour revêtir cette tache  , c'était comme naturel chez lui de se comporter héroïquement et de protéger les siens  .

Malheureusement pour une raison qui nous est encore inconnu , ils ont développé une sorte de connexion un peu particulière a notre manière , quelque chose qui ne s'explique pas mais qui a vite fait d'exclure celui qui ne partage pas cela . Pendant un instant , un seul j'ai peur que je ne lui suffise plus ou qu'il s'ne veuille de notre lien , pensant que ce reverement de situation est une manière pour les deux de lui faire payer cela mais je ne regrette pas un seul instant notre complicité et il n'a strictement aucune raison de s'en vouloir pour quoi ce soit .

Il réfléchit toujours bien trop et il se blâme pour beaucoup trop de choses , heureusement j'arrive a peu près a ma manière comme je le peux a le faire décrocher du fil de ses pensées au moins l'espace de quelques instants même si je sais qu'avec sa fierté , il est capable de se faire une tonne de soucis et de ne rien montrer .
On est proche assez pour que je sente un certain nombre de choses sur ce quoi a quoi il pense et ressent mais je n'ai pas accès a tout et Jon est assez fort pour berner son monde , dans une intention bonne biensur  je sais que c'est pour ne pas qu'on se fasse trop de soucis pour lui .

Mais ses soucis sont les miens quoi qu'il advienne , quoi qu'il fasse .  

Jon est un loup solitaire et il a assez de recul sur les choses pour pouvoir prendre les choses avec sagesse et se débrouiller par ses propres moyens , ce n'est pas un loup pour rien a vrai dire … mais il a aussi a mon sens hérité un peu de certains aspects de la personnalité de cet animal , en effet être calme ne l'empêche pas de parfois être une vraie tête brûlée doublée d'une tête de mule .

 

Je ne me formalise pas de ça et je tâche de faire bonne figure histoire de dégager un peu d'ondes positives au milieu de toute cette inquiétude qui n'est pas bonne ni pour l'un ni pour l'autre  mais je sens l'esprit de Jon s'aventurer dans des recoins plus sombres de sa mémoire  et ça m'intrigue je sais , je sens qu'il y a des choses qu'il ne me partage pas pour mon bien mais il est question de souvenirs déstabilisants , intenses et  ce fameux '' James '' dont j'ai entendu le nom lors de ses rêves agités .

Ce souvenir fait écho a ceux de cet été , a la fois le meilleur et le pire moment passé avec lui . Le meilleur parce qu'il y a du bon , on est parvenu  a développer notre lien , a profité a fond de la présence de l'autre . Le pire parce que je l'ai vu au plus mal , impuissante car j'ai déjà aux prises avec mes propres et parce que ça me dépassait


ça sera mieux quand ils comprendront que ce n’est pas parce que j’ai envie de faire tel truc que je vais pertinemment les laissé tomber ! Vu que techniquement c’est eux qui me mettent à l’écart même si ils font cela inconsciemment ! Je ne te l’ai jamais caché que leurs proximité me dérange, ils sont ensemble 24h sur 24h et parviennent à me reproché d’être avec toi alors qu’ils font la même chose ! Grogne t'il  soudainement furieux alors que je croirais presque un éclair passé dans ses yeux   [i]Je ne leurs appartient pas et je pense avoir le droit de pensé à moi pour une fois ? Donc à partir d’aujourd’hui si « on » veut s’assoir a la même table « on » le fera !


Je fige mon regard sur un point invisible , pensive avant de prendre la parole c'est instinctif j'ai besoin de le rassurer

Je suis entièrement d'accord avec toi Jon tu a tout  a fait le droit , ils le font aussi donc je ne vois pas pourquoi tu t'en empêcherais ou tu t'en sentirais coupable . Et puis entre nous je ne vais pas me plaindre si tu passe un peu plus de temps avec moi , je ne vais pas te cacher que ça me ferait du bien a moi aussi … insinuais je le sourire aux lèvres

- Tu sais je crois que vous êtes depuis pas mal de temps tout le temps ensemble a partager presque tout mais vous etes en train de changer vous avez besoin d'espace chacun et ça toi autant qu'eux il faut que vous l'acceptiez . … Je m'interromps le temps de chercher mes mots .Je crois aussi qu'ils ne parviennent pas bien a saisir ce que tu leur reproche comme le fait qu'ils semblent se rapprocher comme ça du jour au lendemain et qu'ils ne te sont pas reconnaissant pour tout ce que tu a fait pour eux  . Et toi  de ton côté tu ne comprends pas bien ce pour quoi ils t'en veulent ...  peut être parce qu'ils ont l'impression aussi que tu changes , que tu t'éloigne pour passer plus de temps avec moi au fil du temps ....  

De toute façon tant qu’ils ne viendront pas réclamez des réponses ou feront des efforts pour comprendre mon points je ne peux pas me projeté sur le futur de notre amitié, une chose est sure. Si tu n’étais pas là tu sais très bien que je serais encore entre les quartes murs de ma chambre Ajoute t'il en caressant ma main de son pouce


C'est vrai que ça serait normal et vraiment plus rassurant pour toi qu'ils le fassent . Comme ça serait bien que tu essaies un peu aussi de comprendre pourquoi ils font ça Je déclare calmement . Mais vous avez cette satané fierté tout les trois qui vous empêche de parler et qu'il va falloir surmonter . Dis je ne le pinçant légèrement en souriant .  Il sait très bien que ce n'est pas dans le but de le faire ma , c'est un peu ma manière de lui faire passer le message que ça m'exaspère un peu et que j'aimerais bien lui mettre un coup de pied dans le derrière pour qu'il accomplisse ce petit effort .


Parfois je me sens comme une maman , je ne peux pas m'empêcher de le couver un peu comme il le fait aussi avec moi et les deux autres même si je sais qu'il pourrait parfaitement se débrouilller sans moi sur certaines choses . C'est comme un besoin , un truc naturel et je me sens utile en aidant les gens que j'aime .      Je suis fière a l'idée que j'ai pu contribuer ne serait ce qu'un peu a ce qu'il est devenu , un homme bien qui fait beaucoup d'efforts pour cela et je suis bien décidée a ce qu'il continue sur sa lancée …


(c) sweet.lips
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Jan 2018 - 11:03
Sweet Heart & Sweet momentsAprès lui avoir dit ce que je pensais la jeune fille fixe un point dans le vide, comme à son habitude Gabrielle réfléchie de manière posée en prenant tout en compte. Je pose mon coude sur l’accoudoir du siège et je loge mon menton dans ma main tout en attendant, mon second bras entourant la taille de la demoiselle. Oh bien sur mon étreinte est des plus basiques, je n’y mets pas de force, elle peut s’en défaire si elle le souhaite. Notre proximité me fait du bien, elle le sait, mais elle sait également que je ne suis pas le genre de personne à « forcé » autrui. La voix de ma jumelle percute mon cerveau de part en part. La voir avouer que si je passais plus de temps avec elle lui ferait du bien me remplit d’une tendresse que je ne parviens pas à contrôler. Je souris comme un idiot. La suite des paroles de la belle éteint doucement mon sourire joyeux. Mais il faut admettre qu’elle n’a pas tort.

Peut être qu’on a besoin d’espace ? Ou est-ce seulement moi ? Je n’ai pas l’impression de ne pas « leurs donner d’espace » bien au contraire. Puisque je n’impose rien. Le seul moment ou j’impose soi-disant quelques choses c’est quand ils sont en mauvaise posture et que je ramène ma fraise, et encore je ne dis rien, je les fixe les bras croisés, tapotant le pied sur le sol comme un père face a deux enfants qui viennent d’être pris sur le fait. Cette posture est juste présente pour qu’ils se rendent comptent des dégâts. Puis je pose mes yeux sur le périmètre pour voir ce que je peux en tiré et tout prendre sur le dos. Parce que quand Beck me sort qu’ils peuvent assumer leurs conneries, pourquoi pendant des années ils m’ont laisser prendre le blâme à leurs places ? Puisqu’ils étaient présents à l’arrivée d’un Professeur ou de la Direction ? C’est quelque chose que je ne comprends pas. Oui je ne nie pas le fait que je fais cela de mon plein gré. Mais quand on y songe n’est ce pas la meilleure preuve de mon amitié ? Sebastian veut devenir auror, vous croyez vraiment que le ministère le prendrait au sérieux si ils tombent sur un dossier scolaire avec plus de 15 conneries par mois durant 7 ans ? Peut être au département des jeux magiques mais surement pas au département de la justice et donc des aurors. Et Beck ? Le professeur Lupin l’a souvent dit, obtenir un poste quand on est hybrides c’est difficile. Alors si en plus de son caractère fonceur, de sa condition elle a en sa possession un dossier scolaire remplit de bêtises et d’heure de colle personne ne la prendra au sérieux. Moi ce n’est pas pareil, joué au Quidditch ou être dans l’invention ne posent pas de problème, au contraire George était presque « trop » ravi de voir que j’avais dépassé les heures de colles de lui et son jumeau.

Contrairement aux apparences ce n’est pas de la reconnaissance que j’attends, mais de la compréhension, un peu comme Gabrielle. La comparaison leurs déplaît, mais si seulement il avait…Non si J’AVAIS eu la force nécessaire pour imposer certaines choses comme l’aurait fait James. Vous imaginez si Lily avait craqué en première année ? Leurs groupes seraient des plus soudées avec le temps. Car oui Sirius n’a pas supporté voir son frère changé pour une femme. Pourtant James a quand même fait selon son désir. Et franchement j’aimerais pouvoir faire la même chose. Alors oui maintenant si le matin je veux m’assoir avec eux ET avec Gabrielle je le ferais, j’imposerais sa présence et si ils la font fuir je la suivrait en leurs disant dans le blanc des yeux la déception qui me font ressentir et je quitterais leurs tables en leurs souhaitant un bon appétit.

Oui on a tous une fierté mal placé mais c’est surtout que j’ai trop souvent laissé faire les choses et ils ne sont pas habitués à me voir sous ce jour-là ! Sans mon masque de joie ! Ajoutais je d’une voix morne.

Je revois alors cet instant…il y’a trois ans en arrière après une victoire de mon équipe je les avait invités, je comptais leurs présenté mon copain du moment, je voulais aussi qu’ils parlent avec Gabrielle, je voulais fêter la victoire avec ceux que j’aime mais ils ne sont pas venus. Le lendemain quand je suis allé déjeuner avec eux, je leurs ai demandé ce qu’ils ont fait la veille, et Sebastian a répondu le plus simplement du monde « Rien de spécial et toi ta fête c’était bien ? » oui ce jour là j’aurais dû répondre par un « Ouais mais elle aurait été parfaite si vous aviez daigné amené vos royaux postérieurs car ils m’ont tous demandé si on était vraiment amis » mais non au lieu de ça j’ai souris gaîment en lançant un « Ouais super ambiance ! ». Ni l’un ni l’autre n’a pu alors voir la déception lié à leurs absences, alors quand Sebastian me balance que « SI » je compte dans la meute pourquoi la notion du partage n’est pas présente quand ça me concerne ? Je suis déçu de leurs visions des choses même si c’est en parti ma faute.

Nous verrons bien, mais si ils ne font pas d’effort alors ils me perdront c’est inéluctable !Avouais je en fixant l’âtre de la cheminée. Et si on survit à cette crise alors j’aurais foi en avenir plus serein !Soufflais je en fermant les yeux.
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Lun 22 Jan 2018 - 20:07
Gaby & Jon



sweet heart sweet moment



Je lui sert mon plus beau sourire en réaction au sien , sauf que celui la contrairement a certains que j'esquisse machinalement par courtoisie , il est tout ce qu'il y a de plus sincère .  Je plains ceux qui se complaisent dans leur mélancolie , la vie m'a appris a me satisfaire de petits bonheurs que m'offre le quotidien et cet échange d'ondes positives , que je perçois particulièrement bien , en fait partit .      Je sens presque ma gorge se serrer l'espace d'un court instant alors que je vois sa légèreté s'éteindre légèrement devant mes propos . Je m'en veux  parce que je si pouvais l'envelopper d'autant plus que je le fais déjà dans ma bulle de bonne humeur je le ferais .  Mais  je suis dans un conflit de loyauté , en tant qu'amie je me dois aussi de lui partager ce que je pense pour l'aider au mieux , lui dire la vérité même si les mots sont tranchants et aussi dur a entendre pour moi que pour lui ..
Puis je finit par me détendre un peu , il n'a pas l'air si abattu que ça ; plutôt pensif et finalement je trouve ça plutôt positif qu'il se remette en question ,  même si je ne peux pas prétendre avoir la science infuse . Après tout le mieux placer pour régler cette situation c'est lui en personne .

Peut être que j'ai étais maladroite sur ma manière de m'exprimer … j'avais le sentiment soudain qu'on , moi compris , lui en demandait trop , lui reprochant a la fois de laisser passer trop de chose et d'être paradoxalement trop dur , fier sur certaines autres choses .  Peut être fallait il simplement éviter de trop se torturer l'esprit et laisser couler les choses … même si la pensée de l'imaginer sombrer loin d'eux sans rien faire  me coûtait quelque peu .

J'essaie d'y voir clair et ne pas me perdre dans le chaos qu'aurait vite fait de laisser mon cerveau  parce qu'il est déjà assez perdu comme ça mais en fait je ne sais pas vraiment sur quel pied dansez .. Seb et Becca et l'amitié fraternelle qu'ils donnent m'a toujours été  indissociable de Jon , parce que c'était comme une évidence et que je les ai connus ainsi comme une famille depuis le plus lointain que je m'en souvienne .  Je savais très bien qu'accepter Jon c'était accepter les deux comparses avec . … Ils s'aidaient mutuellement a surmonter les épreuves , Jon avait besoin de moi sur certains aspects mais sans eux il  n'aurait probablement remonté la pente aussi bien .
Seulement ses derniers temps ils lui causaient presque autant de soucis si ce n'était plus que de bonheur , jon endossant presque un rôle paternel a leur égard , qu'il avait accepté sans rechigner , sans s'en rendre compte ..  Et son bien être était ma priorité . C'était peut être égoïste mais pour toutes ses raisons , je désirais presque au fond qu'il s'éloigne pour un temps de leur influence histoire de se retrouver .

Je sentais quelque chose , une intuition et je crus comprendre aussi clairement dans son esprit que si le nom s'y était imprimé en lettres fluos , le nom James .    J'avais des échos , de vagues notions de qui il était et notre lien me permettait d'y voir un peu plus clair mais je ne m'étais pas attardée sur le sujet et puis je préférais question de respect éviter de graviter autour de ses pensées trop privées parce que j'étais intimement convaincue qu'il en aurait fait de même .  Mais si il y a bien quelque chose dont je me doute , c'est l'influence qu'on ses souvenirs sur lui ,  la manière dont elles provoquent sa comparaison d'avec l'ancien Gryffondor .  
L'air sur son visage m'indique qu'il est sans douter en ce moment même en train de se blâmer pour ne pas avoir fait preuve de plus courage ,  a la manière du légendaire  brun a lunettes . Mais il n'a pas besoin de ça  ,  a mes yeux il est milles fois plus intéressant comme il est et puis tout le monde s'accordera pour dire que Jon est quelqu'un d'infiniment bon et brave , audacieux . Parfois même trop .  
Je sens qu'il est en train de changer et ce qui m'inquiétais par le passé , me laisse aujourd'hui envisager un avenir radieux ..

'' Oui on a tous une fierté mal placé mais c’est surtout que j’ai trop souvent laissé faire les choses et ils ne sont pas habitués à me voir sous ce jour-là ! Sans mon masque de joie   ''  l'entendis je s'esclaffer d'une voix aux accents mornes


j'acquiesce un peu tristement , silencieuse parce que mes yeux parlaient pour moi , lui soufflait qu'il n'avait que trop raison  au fond .    Mais c'était bien dommage parce que je restais convaincue que laisser parler ses sentiments aurait arrangé bien des choses sur le moment . Seulement il en était j'imagine arrivé a  un état ou il devait se demander si ce n'était pas trop tard pour oser réagir ..

J'espérais de tout mon cœur que la raison l'emporte sur les doutes . Mais de toute manière j'avais pris une décision si les trois ne prenait pas les choses en mains je ne savais pas encore de quelle manière mais je m'en occuperais , tant pis si ça ne plaisait ni a Jon ni aux deux autres enfants terribles .  


'' Nous verrons bien, mais si ils ne font pas d’effort alors ils me perdront c’est inéluctable !  '' Avoua t'il  en fixant l’âtre de la cheminée. '' Et si on survit à cette crise alors j’aurais foi en avenir plus serein ! ''   Souffla t'il en fermant les yeux.

'' Si seulement … '' m'entendis je soupirer dans une sorte de prière silencieuse .

Mais alors que je fermais les yeux une idée me vint et  et je me redressa aussi vite , espérant ne pas avoir fait sursauter Jon dans le processus

'' Tu sais quoi beau brun … ''  insinuais je d'un ton malicieux , en visualisant mon plan machiavélique .          '' Tu sais que je ne serais pas du genre a t'inciter a ce genre d'agissements en temps normaux mais la je pense qu'une petite escapade comme au bon vieux ne serait pas de refus . .. ''

Je m'interromps le saisissant par les épaules tout en le regardant droit dans les yeux pour lui faire comprendre que pour une fois je ne plaisantais pas , après tout ce n'était pas mon genre de mentir …

Ma proposition était tout a fait inhabituelle et je me heurtais peut être a un mur mais j'espérais que mon effort  l'inciterait a accepter celle ci …


(c) sweet.lips
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Jan 2018 - 10:13
Sweet Heart & Sweet momentsLes émotions c’est quelques choses de délicat, surtout que les miennes ont tendance à se mélanger avec celle d’un autre, de ce fait j’ai du mal à distinguer l’un et l’autre. Pourtant je m’ouvre comme je peux à la rousse, ma jumelle astrale me connait assez pour savoir que je suis sincère avec elle. Même si j’ai un ou deux secrets logés dans mon cœur, le fait ne pas lui en parler ce n’est pas une question de confiance. J’en ai envie. Mais ces secrets englobent également Sebastian et Rebecca, et ils risqueraient de voir cela comme une trahison vu leurs « regard » sur ma jumelle.

Je prends un caramel dans un bol que j’engouffre paisiblement, tout en répondant aux paroles de la rouquine. J’espère entendre quelques choses de réconfortant, mais la jeune fille prend parfois leurs partis mettant l’accent sur mon entêtement. Chose qui à chaque fois me vexe quelque peu. La dispute avait Beck m’avait mis dans un tel état que je voulais seulement des calins, de la tendresse, pourtant la rouquine qui autrefois m’apportait ce besoin vital préféra sauter sur ces deux pieds de manière un peu trop joyeuse.
J’hausse un sourcil alors qu’elle ouvre la bouche pour faire sa proposition. Une sortie nocturne ? Je soupire, depuis quelques jours nous ne sommes plus sur la même longueur d’onde. Je suis persuadé que les souvenirs de James en sont la cause, il me pourri l’existence jusqu’à mon lien avec ma jumelle.

Je te l’ai dit, cette année je veux me consacré à mon avenir, c’est terminé les sortis nocturnes pour faire des conneries !Fis je en m’enfonçant dans le fauteuil.

Elle le sait pourtant, dès qu’il se passe un truc dans le château c’est mon nom que les professeurs hurlent, et je veux que ça change, ça m’épuise tout cela. Je veux juste créer, je veux seulement voir les gens avec mes créations en mains et si pour cela je dois dire au revoir à mes blagues alors je vais pas me gêné. Il y’a un an ou deux j’aurais sauté sur mes deux pieds, en glissant sur le sol en chaussettes mais là je n’avais pas envie, pas la tête à cela.

Tu devrais y aller toi…Fis je avec un sourire sarcastique.

Gabrielle faisait rarement les choses seules, surtout pas une connerie dans le château, elle n’était pas du genre à dépassé les régles, je me demande si je n’ai pas eu une mauvaise influence sur la rousse mais qu’importe si vraiment elle a envie de faire mumuse dehors qu’elle y aille. Je n’avais guerre envie de me faire collé cette année.
©️ 2981 12289 0[/quote]



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Sam 17 Fév 2018 - 0:59
Gaby & Jon



sweet heart sweet moment


 Je sais qu'il est sincère , il ne pourrait pas me mentir et de toute façon je suis persuadée qu'il ne s'y risquerait pas ; enfin jusqu'à présent … ¨Parce qu'en cet instant j'ai une boule dans la gorge a cette idée mais j'ai la terrible impression que quelque chose a changé sous son éternel visage de bébé que j'aime tant .     Peut être qu'il a envie de me le relever comme je brule d'envie de lui balancer mes quatres vérités , mon ressenti en un instant d'impulsivité ; mais je ne le fais pas de peur de blesser et j'imagine qu'il a probablement aussi des raisons suffisantes .

N'empêche que je me sens frustrée comme une stupide gamine privée de son jouet préférée , jalouse  par la perceptive qu'il ait pu partagé son secret avec un , une autre que moi ou même ; effrayée par celle qu'un fossé lent mais indeignable ne se tisse entre nous ..

J'ai beau me dire que notre lien est si puissant qu'il pourrait tout surmonter je vis dans la peur constante qu'on ne m'abandonne ;  une peur infondée mais nichée au fond de mon cœur ; derrière mon eternel sourire de facade .

Je te l’ai dit, cette année je veux me consacré à mon avenir, c’est terminé les sortis nocturnes pour faire des conneries ! l'entendis je dire en s’enfonçant dans son fauteuil.   

Je devine déjà mon visage esquisser une moue enfantine a l'instard d'un gamin qui vient de se faire sermonner par ses parents .   Mes joues ont du virées au cramoisies alors que soudainement  je suis saisie par un mélange de gêne et d'énervement .   Je suis en colère contre moi ,  de ne pas savoir comment l'aider ou encore de ne pas avoir fait attention au fait que son avenir primait désormais sur le reste ; une pensée qui aurait pourtant du me faire plaisir plus que tout au monde  . Mais je le suis contre lui , peut être bêtement parce que je me suis sentie un peu piquée par la manière dont il a formulé cette remarque

- Tu devrais y aller toi me dit il avec une pointe de sarcasme , son sourire le confirmant  

Je souris l'espace d'un instant a la pensée qu'il doit surement se demander quelle mouche m'a piquée et si mon petit ange interieur a enfin finit par céder a son influence … Mais je me ravise en me remémorant la maladresse dont j'avais pu faire preuve a son égard dans une veine tentative d'apaiser ses angoisses .  Malgré tout je finis par mettre de côté la rancoeur qui m'a traversé l'esprit

'' Pff .. . je suis désolé c'était stupide .. '' j'insinue en souriant un peu tristement . ''   Qu'on se le dise je n'aime toujours pas vraiment ça hein c'est juste que je ne sais pas …  J'ai tellement envie de t'aider Jon et j'ai pensé bêtement que ça te ferait plaisir .. ''  j'avoue un peu honteuse alors que je me rapproche de lui pour l'envelopper dans une étreinte protectrice . Dans ces moments la je crois que cela suffit pour qu'il comprenne tout l'attachement que j'éprouve pour lui

Je leve les yeux vers lui les plongeant dans ses iris a l'eclat familier

- ''  Finalement je crois qu'on est bien mieux ici ; du moment que je peux rester avec toi ça me suffit  . ''   Je déclare tout naturellement , un sourire illuminant mon visage il y a encore quelques instants a peine crispé

(c) sweet.lips
[/quote]
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1426
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mar 2018 - 12:50
Sweet Heart & Sweet momentsAu moment même ou j’avais éludé sa proposition je m’en étais quelques peu voulus. C’était évident que la rouquine cherche seulement à me faire plaisir. Peu de gens à Poudlad savent que je souhaite me calmer quelques cette année, mais les événements récents font que j’ai surtout envie de sombrer. Faire des conneries aurait pu me rendre le sourire, mais je n’en avais même pas envie. C’est comme si ce besoin c’était brisé. Elle me prend doucement dans ses bras et toutes mes pensées sombrent s’évaporent.

Je soupire de quiétude, je souffle, comme si elle venait de me redonner une bouffée d’air, je ferme les yeux quelques secondes, respirant son parfum comme si ma vie en dépendait. Pourquoi est ce que mon cerveau tourné vers des pensées obscurs, je devais reprendre du poil de la bête, je devais reprendre ma vie en main. Après tout si elle était près de moi c’est que j’avais un soutien infaillible dans la voie que je souhaite emprunter.

Non c’est moi ma puce, je suis désolé, je sais bien que tu as dit cela pour me faire plaisir j’ai une mauvaise influence sur toi ma petite flamme ! Fit je d’une voix douce en caressant sa joue.

Le mot flamme faisait aussi bien référence a sa chevelure qu’au caractère enflammé qu’elle avait tendance à cacher aux autres. Elle était la preuve par A+B que le monde s’arrête souvent à l’apparence et que beaucoup ne cherchent pas à creuser en profondeur pour connaître une personne. Cela arrive à tous, même à moi. Oui…Pourtant j’essaie tant bien que mal de démontrer que certaines barrières n’ont pas lieu d’être.

Je dépose mes lèvres sur sa joue et je soupire en la faisant glisser de manière plus confortable contre moi et sur le fauteuil. Une habitude, un moment que j’apprécie, cela nous est déjà arrivé de nous endormir près de l’âtre du feu dans cette position. La maison Poufsouffle est bien familière avec ses membres, et tous savent très bien que ni la rousse ni moi ne sommes pourtant ensemble. Qu’on s’aime à notre façon et que dans le fond on pourrait très bien avoir la même façon d’être avec les autres. Du moins surtout moi. C’est seulement que je sais avec qui je peux le faire et avec qui je ne dois pas le faire.

Oui on est bien ici, on est à la maison, on ne craint rien tant qu’on est ensemble ! Murmurais-je doucement en posant ma tête sur la sienne avec douceur.

Ma main caressant son bras avec tendresse, je savais que depuis quelques nuits Beck et Seb avait des contacts similaires aux nôtres, et même si pour le coup cela m’avait fait mal de pas être présent pour la louve et ses cauchemars, j’avais encore du mal à me faire à l’idée que ni Seb ni elle n’apprécie mon lien fusionnel avec Gabrielle. Sauf que ce lien existe depuis si longtemps, elle a été là à chaque fois. Et j’espère qu’elle le sera toujours.
C’est dans ces pensées que je me sens sombré dans une nuit sans rêves, comme dans une bulle avec ma jumelle astrale. Une bulle qui sera éclatée le lendemain au petit matin, avec les bruits de pas incessants de nos camarades de maisons.
©️ 2981 12289 0

HRP J'ai mis fin a notre petit RP et j'espère qu'on s'en fera d'autre I love you



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
 
Sweet Heart & Sweet Moment ~ Pv Gabrielle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I hate everything about you ; you're my nightmare, sweet heart and you have no way to run. (NIKARA)
» hey sweet heart, its me ≈ astrid
» Ryan ✤ Don't be so shy my sweet heart
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Vers les Sous-Sols :: Salle Commune des Poufsouffles-
Sauter vers: