Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Cours de 6, 7 et 8ème année

Aller en bas 
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 235
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Fév 2018 - 14:03
Le professeur Smith était peut-être un poil nerveux, en effet, il était sur le point de donner un cours communs aux sixièmes, septièmes et huitièmes années. Il avait choisi un cours théorique, donc pas de points en jeu pour une fois, a moins qu'on lui sorte tous les détails... Mais là, il allait aborder la mythologie hindoue.

Il se racla la gorges et se présenta quand même :

- Bien pour ceux ou celles qui ne me connaissent pas encore, je suis le professeur Smith, votre nouveau professeur de défense contre les forces du mal. Et directeur des Gryffondor. Et vu que je me suis présenter nous allons faire un petit tour de table pour que je mette des noms sur les visages.

Il se retourna et écrivit le nom du cours théorique de ce jour :

Les Râkshasas

Toujours sans sa robe de sorcier, une chemise blanche à carreau bleus, pantalon beige, chaussures de cuir noires. Cheveux en batailles et il sourit et dit tranquillement d'un air interrogateur :

- Alors quelqu'un peu me dire ce que c'est et de quelle origine ?

Son regard azur parcouru la salle d'élève en élève d'un air patient et bienveillant puis il dit d'un air mystérieux :

- Ils seraient nés du pied du dieu Brahmâ, dieu  hindou de la sagesse. Mais ne vous y trompez pas ce sont de véritables monstres.


Il s'appuya contre son bureau, d'un coup de baguette, fit apparaître une sorte d'hologramme de taille réelle. Le monstre apparue tout en grognant. La créature avait une tête de tigre, habillé en guerrier. L'image avait l'air si réelle que ce monstre pouvait se trouver dans la salle. Oui c'était une nouveauté de ce cours là, Aiden avait bricolé ça pour donner à ses cours une version plus animée on allait le dire comme ça.

https://i.servimg.com/u/f62/11/71/92/94/raksha10.jpg

- Alors des questions ? Dit-il un petit sourire un coin.

HJ : Etant donné qu'il n'y a peut de huitième années, j'ouvre le cours aux 7eme et au 6eme pour ceux et celles qui le veulent Wink


En ligne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 503
Ft : Saoirse Ronan

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Mai 2018 - 23:45
Aslinn, comme à son habitude, était arrivée à temps pour le cours, un peu en avance même. Elle avait donc eut tout le loisir de se trouver une place. Elle n'aimait pas le premier rang et avait donc opté pour le second.
Elle observa les autres élèves entrer l'un après l'autre, saluant ses camarades au passage. Lorsque le prof marqua enfin le début du cours, le silence se fit. Aslinn sortit de quoi prendre des notes. Oh, encore un cours sur une créature. Elle écouta ce que le prof avait à dire la dessus. Pour le moment pas grand chose, il ne faisait qu'introduire le sujet. Il leur posa une question sans vraiment leur laisser le temps de répondre et leur donna la réponse. Aslinn pris note de ce qu'il disait, prenant ensuite le soin de rapidement griffoner la créature en notant les détails les plus importants et en légendant son croquis. Si certains semblaient étonné de voir cette nouvelle technologie utilisée en classe, pour Aslinn cela n'eut pas plus d'effet que voir son patronus pour la seconde fois. Elle ne le trouvait pas plus impressionnant qu'un yéti et l'effet de surprise d'un truc qui pop soudainement devant ses yeux était déjà passé. Elle se contenta d'esquisser un petit sourire. En revanche, le terme monstre ne lui plaisait pas tant que ça. Certes ils étaient connu pour être dangereux et avides de viande humaine mais était-ce des monstres pour autant ? Les humains mangent bien la viande d'autres créatures et on ne les qualifie pas de monstres pour autant. Aslinn avait sa propre vision de la définition de monstre et les rakshasas n'en faisaient pas partie.

Le temps des questions... Voila un moment intéressant. Elle leva la main et prit la parole quand il le lui autorisa.

- Selon la mythologie ils sont capables de voler, de disparaître et d'utiliser des pouvoirs d'illusion. Est-ce qu'ils en sont vraiment capable ? Et est-ce qu'on peut distinguer physiquement un rakshasa d'une rakshasi ? De par leur taille, leur pelage ou autre ?



Admin
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 543
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû 2018 - 0:02
Damien était arrivé peu de temps avant le début du cours, sur le fil comme toujours. Les scènes de ses entrées en classe dans le timing parfait faisait penser à cet aventurier qui passait tout pile sous la grosse dalle qui retombait. Il avait à peine le temps de récupérer son chapeau de l'autre côté. Damien ne portait pas de chapeau mais ça ne l'empêchait pas d'oublier sa baguette dans son dortoir la plupart du temps. A force c'était parfois même ses colocataires qui la prenaient pour lui. Assisté...

Damien était donc arrivé à temps et s'était vite installé vers le fond de la classe. Lorsque le prof fit apparaitre son hologramme, Damien du bien être le seul à en être ravi. Il se mit à applaudir comme s'il était dans une salle de spectacle.

- Génial !

Il préférait cela dit les personnages de sable que Raf faisait apparaitre mais voir une créature, peut importe la matière utilisée, lui faisait toujours plaisir.

Le prof leur laissa lui poser des questions. Mauvaise idée. Damien leva la main et sans y être invité, commença à parler.

- Est-ce qu'on peut en voir un en vrai ? Parce que ce truc c'est cool, mais en vrai ce s'rait vachement mieux non ? Genre... Même observer de loin ce serait cool. Pourquoi vous le qualifiez de monstre ? Il est trop beau, j'le trouve pas monstrueux. Aucun animal n'est monstrueux, c'est un mot à la con inventé par les humains parce que ce sont de grosses chochottes. Mon père quand il s’énerve il se transforme en manticore, ça c'est flippant mais pas les râkshasas. C'est pas parce qu'ils boivent du sang que ce sont des monstres, suffit de voir les moustiques.

Damien reprit son souffle, presque exténué d'avoir parlé. Il se saoulait déjà lui même. Il jeta un petit coup d'oeil à son voisin de classe.

- J'préfère quand même les nundus.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 85
Ft : Dylan O'Brien
Localisation : Poudlard et puis à Londres pendant les vacances

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Sep 2018 - 22:23
Cours de 6, 7 et 8ème année
feat un max de monde


Bon Bah voilà il était à nouveau étudiant, élève ici et forcément… Il n’allait pas que se promener dans les couloirs, manger comme quatre dans la grande salle et faire le clown dans la salle commune des Poufsouffle. Bha ouais il devait aussi accessoirement /out lol, assister aux cours. Sur son planning du jour, il devait se rendre à un cours commun avec les 6e et 7ème année… wooow… Il y aurait du people du coup dans la pièce… Peut-être qu’ils avaient transformé la salle sur demande en grand amphithéâtre ou un truc du genre .
Bref poussé par la curiosité et aussi par le fait que c’était un cours obligatoire pour son obtention de ses ASPIC en fin d’année, le jeune né moldu dirigea donc vers la salle indiquée.
ET POUR UNE FOIS, il n’était pas en retard. Il choisit sa place vers le milieu, ni trop devant, ni trop derrière, bref milieu perfect. Il posa son cul sur le banc et ouvrit son sac pour en sortir des livres.
Le prof arriva et directe… il mit le paquet…

- Bien pour ceux ou celles qui ne me connaissent pas encore, je suis le professeur Smith, votre nouveau professeur de défense contre les forces du mal. Et directeur des Gryffondor. Et vu que je me suis présenter nous allons faire un petit tour de table pour que je mette des noms sur les visages.

Newt déroula un parchemin et s’empressa de saisir sa plume pour noter le titre de l’étude du jour :
… Râkshasassssss … ?
Il venait juste de noter, quand le professeur posa la question qui tue :

- Alors quelqu'un peu me dire ce que c'est et de quelle origine ?

Newt se tassa sur son banc essayant de se faire tout petit, il n’avait aucune idée de ce que c'était le Râkchose… Mais heureusement d’autres plus calés se chargèrent d’y répondre. Une fille leva la main, une serdaigle, puis ce fut le tour d’un rouge et or.
Newt se gratta la nuque, bordel… il était complètement largué… Il ouvrit son livre et feuilleta pour trouver une note, une info et surtout un visuel de ce truc.
Le professeur reprit, apportant plus d’infos sur son origine. Ha ? Créature Hindoue ?... Il vérifia le sommaire. Sauf qu’il fit apparaître un visuel du « monstre » bien avant qu’il puisse trouver quoi que ce soir sur ce truc.
Newt en lâcha sa plume et eut un mouvement de recul sur son banc.

Ho my god ! On dirait une créature de world of Warcraft… Lâcha-t-il malgré lui.


- Alors des questions ?

Le Griffondor sembla s’extasier sur le machin. À l’évocation que ça suçait le sang comme un gros moustique, Newt afficha une grimace. Il ne voudrait pas se faire saigner par un truc aussi … Griffus et aux crocs acérés. Puis le rouge et or se tourna vers son voisin, terminant par :

- J'préfère quand même les nundus.

Newt plissa le front, se mordilla la lèvre et soupira en se malmenant les tiffs… Bordel c’est quoi ça un Nundus .
Il lança un regard désespéré autour de lui et reprit sa fouille du bouquin. Il n’imaginait pas avoir autant de retard à rattraper…
Il finit par renoncer car il n’y avait rien dans ce bouquin qui l’aidait. Alors il le referma, pianota de ses doigts un instant dessus et après un regard circulaire autour de lui, se décida de lever la main. Quand le professeur lui fit signe, il posa sa question, au risque de paraître une fois de plus débile à souhait, mais bon… tant pis :

Il n’y a rien sur ce Râkmachinchose dans ce livre, ni même du … hmmm..., Il fronça les sourcils, tourna son profil vers le Gryffondor, un … Nude dus ?... Naindus ?... Enfin je suis complètement paumé et quel est le rapport entre ses créatures et la défense contre les forces du mal . … Juste à titre informatif, n’y voyez aucune offense professeur Smith.
☾ anesidora



- « Je ne suis pas ultra musclé et loin d'être un tombeur. Alors l'humour, c’est ma seule option » -
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 324
Ft : Casey Cott
Localisation : Poudlard.

Feuille de personnage
Don: Demi Vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Sep 2018 - 17:18

Cours de DCFMft. les 6èmes, 7èmes et 8èmes annéesLa matinée avait été quelque peu agitée, il s'était réveillé avec des sueurs froides, beaucoup trop tôt et après ce qui semblerait être une terreur nocturne, c'était rare pour une personne de son âge, mais ça arrivait. Il avait aussi probablement réveillé quelques camarades du dortoir
dans son réveil bruyant, mais le sommeil les avait surement vite rattrapés. Lui, il était parti à la salle de bain des préfets se détendre, après cette nuit qui fut, à son sens, horrible. Il s'était mit totalement nu, c'était pour lui le seul moyen de se nettoyer correctement, et de toute façon il aurait bien fallu qu'il soit habillé pour sortir. La mousse, et l'eau chaude avaient eu raison de ses appréhensions, il se sentait mieux, et c'était mieux ainsi.
Les cours commencés, il fonce au cours de défense contre le forces du mal, il avait des lacunes, alors il ne fallait pas qu'il en loupe une miette. C'était en commun avec les septièmes et huitièmes années, il pourrait revoir Newt après  le poudlard Express, ça avait été sympathique, enfin il croit.

Trêve de bavardage, il était enfin arrivé en cours. Il avait prit place dans le milieu de la salle, juste derrière Newt, ainsi s'il ne comprenait pas, il pourrait toujours lui demander.

- Bien pour ceux ou celles qui ne me connaissent pas encore, je suis le professeur Smith, votre nouveau professeur de défense contre les forces du mal. Et directeur des Gryffondor. Et vu que je me suis présenter nous allons faire un petit tour de table pour que je mette des noms sur les visages.

Ok, le prof n'avait pas l'intention d'être sympathique. Il Fallait se présenter, ouais, Anthony opte pour le simple et efficace !

-Anthony Declan Angwin, 17ans, sixième année.

Après que tout un chacun ce soit présenté, il fallait maintenant en venir au cours. Les Râkshasas, c'était surement des créatures horribles, comme l'était leur nom à orthographier. Un parchemin sur la table, et plume en main, il écrit le maximum de choses qu'il entend, pour être sur de ne rien louper, si bien que par moment il en oublie qu'il y a d'autres gens dans la classe, que lui et le professeur, jusqu'à ce que Newt ne lâche une réplique dont il a le secret, et Anthony ne put se retenir de pouffer de rire quelques instants, il était probablement insouciant. Les gens s'extasiaient, le jeune homme, lui, en avait plutôt peur, de cette créature.Il laissait les élèves poser leurs questions, il ne voulait pas faire le garçon trop intéressé, sachant qu'il s'était en quelque sorte permit lui-même de venir.
© Justayne




9¾ ▼ Feel all kind of Magic
En ligne
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 478
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Sep 2018 - 4:48

Tiberius dérapait à chaque détour de couloir. Manquait de perdre l'équilibre, se rattrapait de quelques pas qui patinaient contre les dalles de l'école puis reprenait sa course. Sa montre à gousset indiquait qu'il allait être en retard. Très en retard, d'après les pronostiques de la Gazette du Sorcier. Mais vous savez, les rumeurs... Alors, pas plus malin qu'un autre mais bourré de vieux traumatismes, il évita précautionneusement les escaliers centraux. Quand bien même gagnerait-il du temps en les empruntant, ces escaliers étaient casses-couilles pour le coincer une bonne heure sur place juste parce qu'il était le seul, à cette heure-ci à les emprunter. Pas de connerie, on avance. Et vive la Reine.

Tiberius glissa sur quelques mètres, dépassant largement les limites de la porte de la classe. Ces derniers temps, ses absences répétées et son manque de sérieux aux cours lui avait valu la réputation du fantôme. Tiberius avait passé plus de temps à voler au-dessus du château qu'en classe. Il s'était faite une mission de priorité que de maîtriser le vol et sa forme d'animagus. Mais quand les premières retombées lui parvinrent, que la directrice lui assura qu'il n'avait guère d'avantage de raison d'être absent et qu'on menaça de le renvoyer – son insolence et son attitude n'avaient guère jouées en sa faveur – Tiberius avait décidé de reprendre contact avec la réalité. Ses petites investigations devaient ralentir et il était désormais assez à l'aise sous sa forme animagus pour retourner en cours.

Le professeur Smith, Tiberius avait du mal à le cerner. Leur relation n'avait pas commencé tendrement. Mais les événements du bal avait adoucit ses sévérités improbables. Il semblait à Tiberius que le professeur Smith lui accordait un peu de respect. Et qu'une solide relation de confiance avait été nouée sans même qu'il ne s'en rende compte. Quelque part, Tiberius aurait préféré sécher plutôt que d'emmerder le professeur avec ses retards.

Mais il fallait bien qu'il commence quelque part. Et il serait vite tenu au courant des humeurs farouches du directeur des Gryffondor. En espérant qu'il soit dans l'un de ses meilleurs jours.

Doucement, Tiberius ouvrit la porte. Légèrement. Il se glissa dans l’entrebâillement et se glissa dans la classe en profitant qu'un énorme jaguar des sables ne s'occupe de détourner l'attention. Parfait, parfait parfait. Pas de remous, cette fois. Pas de blague. Le cours était actif, ses camarades semblaient passionnés et le professeur avait déjà fort à faire avec ses élèves. Alors, il se faufila discrètement à côté d'un serpentard de sa classe, lançant un geste de la main discret à Damien pour le saluer.

Tiberius s'installa sur la chaise et regarda son voisin de table. Se rendit compte de qui il était vraiment. Un gros con avec qui il avait déjà eut à se battre en duel quelque fois. Son regard l'insultait déjà et Tiberius n'avait pas envie de s'y attarder. Il changea immédiatement de place pour le poufsouffle sur la table voisine. Le regarda. Mauvaise pioche. Il était tombé sur le seul dépressif névrosé de la maison d'Helga, d'après ce qu'il en avait entendu. Tiberius lui adressa un sourire plein d'hypocrisie.

« Salut, beau gosse... » Puis tourna la tête pour essayer de choper une autre place. Souleva à peine ses fesses en repérant une, de l'autre côté. Il regardait le professeur, guettant le moment pour s'élancer. Mais la place désirée était à trente kilomètre et à moins de transplaner en plein milieu de la classe, il n'aurait aucune chance de l'atteindre sans se choper une retenue. Tant pis. Il reposa son cul sur sa chaise. Se rassit sagement, déçu et la mort dans la l'âme.

Quitte à se faire chier avec un mec a qui il n'avait jamais adressé la parole, autant y mettre du sien. Il inspira profondément, se tourna vers son camarade en sortant ses affaires.

« Angwin, c'est ça ? Sois un amour : Mets moi au parfum. » Il désigna l'hologramme qui rugissait au milieu de l'estrade.

Juste une affaire de débriefer le pourquoi le professeur leur montrait une énième créature qu'ils auraient encore une fois put étudier avec leur professeur de SACM.


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 324
Ft : Casey Cott
Localisation : Poudlard.

Feuille de personnage
Don: Demi Vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Sep 2018 - 22:38

Cours de DCFMft. les 6èmes, 7èmes et 8èmes annéesOk, ça c'était bizarre, pourquoi son voisin, aussi condescendant qu'il puisse être, lui demande d'être un amour ? Surement l'écusson vert montrait qu'il ne prenait pas pour quelqu'un de grand dans la société, mais bien au dessus encore. Il aurait pu être sympathique à ses yeux, s'il ne lui avait pas parlé ainsi alors qu'ils ne s'étaient pas adressés la parole, enfin sauf à la cérémonie des répartitions, quelques mots échangés avant que leurs routes ne se séparent à cause du Choixpeau. A l'époque, Anthony avait surement un peu craqué sur sa tête blonde, et son insouciance d’antan, mais tout ça avait changé.

Il était en retard, pourquoi pas, le fantôme, si tard qu'il arrive, c'était déjà un exploit qu'il vienne en cours, à vrai dire cela ennuyait Anthony qu'il se soit assit à côté de lui, parce que quelque part, il aimait rester dans sa solitude, même s'il parlait de temps à autres à Newt. Ce qui le dérangeait, c'était cet air .. Cet air oui, un air mesquin, fier, qui semblait si naturel, non ça ne ressemblait pas au Tiberius qu'il avait rencontré en première année.Mais bon, qui sait, il allait passer l'éponge, essayer de se montrer disons, digne et laisser passer, et voir ce que ce "retour" allait donner.

-C'est un Râkshasas, une créature.. Hindoue, c'est ça, ouais un truc indien qui tue, d'après ce que j'ai compris. Le sang, tout ça, mais si tu veux vraiment t'informer, demande à Damien il a l'air absorbé par le cours, il boit les paroles du prof.. Moi j’essaie de prendre de l'avance pour les prochaines années, parce que je sais que c'est pas mon fort.

Il n'avait pas tort, bon il avait été peut-être trop gentil, mais soit, il verrait ce que ça donne. Il donne un coup de baguette pour animer une grenouille en origami qu'il venait de plier, et la laisse sauter vers Newt, avec un message lui disant de venir le voir, le soir, près de la fontaine. Il ne fallait juste pas que la grenouille ne soit interceptée, ni vue par le professeur, c'est ainsi qu'il lance un Oppugno sur celle-ci, elle est lancée à vive allure, mais pas assez pour crever le plafond, et redescend devant son voisin de devant.
© Justayne




9¾ ▼ Feel all kind of Magic
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 543
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Sep 2018 - 21:16
Damien se tourna vers son camarade de table, Newt, lorsque celui-ci s'interrogea sur les nundus. Il lui adressa un sourire avant de changer d'apparence, du moins la tête et la couleur de sa peau. Il avait à présent une tête de nundu, plus petite qu'une vraie puisqu'adaptée à sa taille. Il ressemblait à une sorte de minotaure version nundu.

- C'est ça un nundu.

Il reprit presque aussitôt son apparence normale.

- C't'une créature africaine qui aime les humains. Par aime j'veux dire qu'il le bouffe, pas qu'il leur fait des câlins. Son souffle est mortel aussi, genre comme l'haleine d'un vieux qui a bouffé de l'ail et plein de trucs dégueux. Le rapport c'est que les gens pensent qu'ils sont méchants.

Il entendit ensuite son nom juste derrière lui, reconnaissant la voix d'Anthony. Il bascula alors en arrière, sauvé de justesse par la chaisse qui se cogna contre le banc des deux élèves. Sans ça il aurait terminé au sol. Il pencha la tête pour les avoir dans son visuel. Il reconnu Tib, du moins il lui semblait que c'était lui. La tête retournée, il n'était pas sur.

- On parle des Râkshasas. Chez les moldus ils sont considérés comme des démons mais en fait ce sont juste des créatures qui boivent du sang, surtout humain. Dans le parcours de Râma ils disent qu'ils ont été créés à partir du pied de Brahmā. De base ce sont des gardiens mais pas des gentils gardiens. De toute façon un gardien tout gentil ça sert à rien, c'est pour ça que les gens prennent des gros chiens pour garder leur maison et pas un petit lapin édenté. Bref, ils ont pas vraiment d'apparence précise même si celle qu'le prof nous montre c'est leur forme la plus courante.

Damien reprit son souffle avant de poursuivre.

- Ah ! Et si t'en croise un, évite de te faire griffer, leurs griffes sont empoisonnées un peu comme celles des ornithorynques mâles mais en pire. Ils peuvent aussi voler parfois, et transplaner. Les Râkshasas, pas les ornithorynques mâles. Si tu veux j'te filerais un bouquin d'un collègue de mon père où il en parle.

Ils seraient nés du pied du dieu Brahmâ, dieu hindou de la sagesse. Mais ne vous y trompez pas ce sont de véritables monstres.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
En ligne
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 478
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Sep 2018 - 22:54
Wow. Tiberius était impressionné... Il n'avait demandé qu'un bref débriefing de ce qu'il avait raté et voilà maintenant que tout le monde s'y mettait pour lui ratisser le manuel du Parfait Petit Magizoologue en Herbe de long en large et en travers !

Tiberius avait vaguement écouté les explications d'Anthony sans vraiment s'y intéresser. En vérité, les hésitations incertaines du Poufsouffle laissaient largement entendre qu'Angwin était déjà largué jusqu'à la moelle. Et devant, Tiberius avait le spécialiste des bestioles en tout genre. Spécialiste qu'Anthony eut l'air d'ignorer. Evidemment que Dam était complètement absorbé par le cours ! Dès que le professeur se mettait à monologuer sur les créatures les plus infâmes de cette Terre, il y avait toujours Saint-Damien pour venir à leur secours à base de « Mais naaan, c'est pas qu'elles sont maléfiiiques, elles sont juuuste incompriiiises et puis elles sont si mignoooonnes ». Il faisait le coup presque à tous les cours et ça en devenait prévisible. De fait, Tiberius hésita.

Il voulait appeler Damien parce que Damien était cool, marrant et qu'il l'adorait. Mais en même temps, il savait à quoi s'attendre, quand on parlait de créature avec lui. Et à côté, il y avait encore le pauvre Anthony qui piaillait dans son oreille pour lui raconter sa vie et celle de toute la classe. Tiberius tourna la tête vers lui alors qu'il continuait de parler de prendre de l'avance. Il sourit, mal à l'aise, en le toisant de haut en bas et tenta d'acquiescer gentiment, d'un air de « Tu m'en diras tant ».

« Génial. Fais donc ça... » Puis se tourna vers Damien qui, brusquement, s'éclata contre son bureau.

BAM !

D'un geste machinal (et parce que dans l'élan du Gryffondor, son bureau avait reculé un peu et risquait de ne pas supporter le poids de la chaise), il retint Damien pour éviter qu'il ne lui tombe sur les pattes.

Il eut donc droit à son pavé encyclopédique. Amen. Mais évidemment, Damien ne pouvait pas se contenter d'aller à l'essentiel et Tiberius le trouvait emmerdant à vouloir déballer tout le pokédex du bordel et en prime, ses petits commentaires de spécialistes.

« De toute façon un gardien tout gentil ça sert à rien... »

« Dam, grouille... » Tiberius lança un regard vers le professeur, certain qu'ils allaient se faire remarquer.

« C'est pour ça que les gens prennent des gros chiens pour garder leur maison... »

« Putain, Dam. » Ce con ne l'écoutait pas !

« Et pas un petit lapin édenté. »

« Eh, Dam, plus tard ...! Tu vas... » Il le regarda. Ricana et secoua la tête, pas bien certain d'avoir bien entendu. « Quoi ? »

Tiberius leva une nouvelle fois ses yeux vers le professeur. C'était mort, ils allaient se faire choper et Dam était partie pour lui faire le volume deux. Il avait quinze autres anecdotes à raconter et ils y seraient encore demain.

Tiberius avait correctement noté tout ce barda dans un coin de son esprit. Parce que ça restait intéressant et instructif. Il lui parlait de mythologie et de religion. De gardiens et de sang. De quoi exciter ses sens de petit sorcier. Mais Damien aimait beaucoup trop y ajouter sa petite note pour que ce soit vraiment intéressant. Il tenta alors à plusieurs reprise de lui dire de se retourner. De le prévenir que le professeur allait les repérer mais il ne voulait rien entendre parce qu'il était partie. Au revoir Damien. C'était un plaisir de te connaître.

« Si tu veux j'te filerais un bouqu... »
« Dam, Dam, Dam... » Il mit le doigt sensuellement sur ses lèvres. Lui sourit. Lui fit un clin d’œil. « Tu parles trop. »

Subitement, il lâcha le dossier de sa chaise collé à son bureau et avec son pied, recula le sien pour que Damien soit emporté en arrière par son propre poids. Sachant Damien beaucoup trop agile pour ce genre de connerie (l'Afrique, les singes, tout ça...), il donna un léger coup de la pointe de sa chaussure contre l'un des pieds de la chaise du Gryffondor. Pour s'assurer que le pauvre garçon ne se cogne pas la tête contre le rebord de la table (tout de même, on n'était pas chez les sauvages), Tiberius eut le réflexe de la reculer vers lui.

Puis sagement, il croisa les bras sur son bureau, laissa son ami sur le sol et leva les yeux au cours, sourire satisfait accroché aux lèvres, comme si rien ne s'était passé.


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 355
Ft : Michael Provost
Localisation : Dans les forêts bulgares en terre familiale pour les vacances

Feuille de personnage
Don: Demi vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep 2018 - 16:31
Tu observais l'hologramme au centre de la pièce avec un peu d'appréhension. Les commentaires saugrenus de ton camarade excité de Gryffondor ne faisaient que renforcer l'étrangeté de la créature... Une gueule de félin, un corps d'homme ? Oh oui tu sentais véritablement le danger que pouvait inspirer ce monstre. Probablement un hybride, comme toi... Cette simple idée t'avait rapidement fait relativiser sur sa condition (car il fallait dire que ce n'était pas le petit singe fou des animaux qui te ferait apprécier la créature à se ajuste valeur). Assis au fond de la salle, tu pouvais observer tous les élèves distraits et parfois écouter des bribes de leurs conversations inutiles et stupides... La meilleure d'entre elles se tenait juste face à toi ! Deux nigauds (dont le psychopathe animal faisait partie) s'égosiller et faisaient les crétins. Le clou de leur spectacle arriva finalement lorsque monsieur Avery prit l'initiative de fermer le clapet de son camarade... Tu frappas instinctivement la paume de ta main contre ton front, évitant de regarder le pauvre Gryffondor tomber lamentablement sur le parquet... Franchement, ce n'était pas le genre de scène à laquelle tu aurais pu assister lors de tes années à Durmstrang.

Tu tentas peu à peu de te réintéresser au cours. Il n'était pas question de te laisser distraire par des élèves un peu trop bruyant ou excité... Heureusement pour toi, Aslinn remontait bien le niveau de la classe. C'était un soulagement ! Après tout, elle instaurait parfaitement la culture et l'intelligence que pouvait offrir une Serdaigle. Si tu devais te concentrer sur un élève en particulier, ce devait certainement être elle ! Dommage pour toi, tu ne t'étais pas particulièrement bien placé à ton entrée dans la salle... Cependant, tu ferais en sorte d'ignorer les perturbateurs. Tu levas énergiquement la main afin de te réintégrer dans le cours :

« Oui monsieur ! Ces Râkshasas. Ont-ils une intelligence humaine ? Ils seraient considérés comme des animaux ou des êtres par le ministère ? Des hybrides... Peut-être ? »


"i can get anything i want"
Now the sirens have a still more fatal weapon than their song, namely their silence... Someone might have escaped from their singing; but from their silence, certainly never  ♛ by endlesslove.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 85
Ft : Dylan O'Brien
Localisation : Poudlard et puis à Londres pendant les vacances

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep 2018 - 22:33
Cours de 6, 7 et 8ème année
feat un max de monde


Ouais Bah un an de cavale hein… ça n’aide pas à réviser et potasser tout ça. Bon après il y avait eu le retour au calme, il avait dû retrouver ses parents, les désoublietter et puis réussi à faire avaler à sa famille que ce long séjour aux États unis était de leur décision et parfaitement normal.
Il préférait ne pas évoquer tout ce qui s’était passé, et ce qu’il avait vécu tout seul… Sinon clair que ses parents ne lui renverraient jamais ici à Poudlard. Qu’il ne serait jamais open pour qu’il continue à fréquenter les sorciers… Déjà qu’ils ignoraient les pratiques de punition étrange dans cette école.
Bha oui imaginez donc, Potter avait aidé Hagrid à cacher et faire échapper un dragon… Sa punition, « va dans la forêt interdite », la même qui dans le petit speech de Dumbledore s'était interdite et on risquait la mort… Va comprendre la logique du papa Noël quoi .
Enfin voilà Newt tentait de suivre le cours mais finit par renoncer à chercher dans le bouquin. Et finalement c’est un rouge et ou juste à côté en mode "le petit Damien illustré", usant de son don de métamorphe, qui lui montra un peu la tronche du Nundu.

HO MY GOD ! Lâcha Newt en reculant un peu sa chaise face à ce brutal changement de visage.

Faut prévenir quand tu fais ce genre de truc tu sais. Ajouta-t-il une main sur le cœur. Faut pas être cardiaque avec toi. Pouffa-t-il à moitié alors que Damien reprenait une apparence normal.
Il écouta ensuite l’explication détaillé de Damien en plissant doucement les yeux en signe de tentative de concentration et d’imprimer cette nouvelle quantité d’informations.

- C'est ça un nundu. C't'une créature africaine qui aime les humains. Par aime j'veux dire qu'il le bouffe, pas qu'il leur fait des câlins. Son souffle est mortel aussi, genre comme l'haleine d'un vieux qui a bouffé de l'ail et plein de trucs dégueux. Le rapport c'est que les gens pensent qu'ils sont méchants.

Un câlin ? Sérieusement ? … Un souffle à l’ail qui tue ?... Ça ne doit pas être très copain avec les vampires ce machin, hein ? Et il se mit à ricaner de sa blague, mais comme d’hab tout seul, du moins presque car il y avait Anto qui souriait souvent à son humour pourri.
D’ailleurs en parlant de lui, un petit papier voleta jusque devant lui et détournant l’attention de Newt pendant que les autres continuaient à débattre ou faire un peu plus de bordel. N’empêche ça partait en n’importe quoi ce cours. Il y avait vraiment une ambiance très décontractée et déconnade sur le château. Après la guerre, y avait certainement un désir violent de profiter un max de la vie.
Newt déplia le petit papier et prit connaissance de sa petite note. Il pinça les lèvres et saisit sa plume pour écrire une rapide réponse. Il replia le mot et l’envoya leviOOOOOser vers son camarade jaune.

« Hannn sorry j’ai une retenue ce soir, suis de corvée de nettoyage de chaudron des 2èmes années. » Y était inscrit à la hâte dans une écriture un peu penchée et assez pattes de mouche.

Il esquissa une mimique navrée et écarta les bras dans un signe d’impuissance. Sa petite escapade nocturne d'hier dans les toilettes de Mimi Geignarde en compagnie d'Elisa n’avait pas vraiment été au goût de la vieille MacGo . Mais il avait échappé heureusement à l’enthousiasme sadique d’un Rusard qui avait tant trépigné à l'idée de sortir ses chaines de son vieux coffre poussiéreux. Cependant le vieux concierge avait eu le droit à l'ascenseur émotionnel, et c'est pas Newt qui allait s'en plaindre... hooo non.
☾ anesidora



- « Je ne suis pas ultra musclé et loin d'être un tombeur. Alors l'humour, c’est ma seule option » -
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 324
Ft : Casey Cott
Localisation : Poudlard.

Feuille de personnage
Don: Demi Vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Sep 2018 - 23:27

Cours de DCFMft. les 6èmes, 7èmes et 8èmes annéesIl reçoit le papier en retour, un peu perdu. Attend, il était en retenue ? Ok, qu'est-ce qu'il avait fait ? J'veux dire, laver les chaudrons des deuxièmes années, en général tu sais même pas ce qu'était la potion à la base, parce que souvent y'en avait qui loupaient et qui créaient des blobs visqueux et même parfois vivants. Marre de ce papier, il le fait disparaître dans sa poche et se penche en avant pour murmurer à l'oreille de son camarade.

- J'irais avec toi, j'ai fini tous mes livres, j'aurais rien à faire, et je crois pas que ça posera de problèmes.

Il était peut-être un peu lourd en effet, mais en même temps, passer de longues minutes, parfois des heures à nettoyer des chaudrons, non c'était clairement pas fun, même s'il serait autorisé à y aller, mais qu'il ne devrait rien faire, au moins il pourrait lui parler. En définitive, il avait vraiment envie de lui parler. C'était dur parfois, et le fait qu'il seraient à coup sûr seuls, ou même avec un prof, il savait que ça irait. Il pourrait même prétexter vouloir le surveiller ? Ca pourrait aussi marcher, pour un préfet, de veiller sur ses camarades. Bon, il était plus vieux d'un an, mais où était le problème ? Les deux années de cours qui les séparaient ? Probablement, mais c'était rien ça, il devait bien surveiller les classes inférieures. Il reprend son attention au cours, en attendant une nouvelle réponse.

- Oh, si j'ai une question. Admettons qu'un Râkshasas soit doué d'une conscience, disons égale à la notre, si ce n'est supérieure; serait-il possible qu'il prenne conscience qu'il serait plus fort avec des semblables, et qu'il créent une émeute, un groupe ? Ils pourraient faire ça ? Enfin, ça reste un hypothèse.
© Justayne




9¾ ▼ Feel all kind of Magic
En ligne
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 249
Ft : Robbie Kay

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Mer 12 Sep 2018 - 18:23

Date inconnue (après septembre)

Un nouveau cours de défense contre les forces du mal pour le jeune Connor. Second cours avec le professeur Smith mais première avec les sixième et les huitième années. Ah ben pour une fois, il aura un cours avec sa sœur. Ça leur changera un peu. D’ailleurs, il s’assit à côté de Drusilla.
- Bien pour ceux ou celles qui ne me connaissent pas encore, je suis le professeur Smith, votre nouveau professeur de défense contre les forces du mal. Et directeur des Gryffondor. Et vu que je me suis présenter nous allons faire un petit tour de table pour que je mette des noms sur les visages.
Et c’était reparti pour du blabla inutile ! Il ne pouvait pas passé au sujet tant attendu ? De plus, le prof ne sembla pas être au courant que les enseignants devaient porter une robe de sorcier. On leur bassinait le crâne à porter leur robe de sorcier avec leurs uniformes. Enfin, le prof marqua sur le tableau le nom des Râkshasas.
- Ils seraient nés du pied du dieu Brahmâ, dieu  hindou de la sagesse. Mais ne vous y trompez pas ce sont de véritables monstres.
D’un coup de baguette magique, un hologramme apparu, montrant à quoi devait ressembler cette créature. Connor en fut presque impressionné mais au moins, ça rendait le cours un peu plus vivant. C’était mieux que le dernier cours et que les autres professeurs précédents. A y réfléchir, le cours d’Ombrage n’était pas si terrible que ça car la pratique était interdite. Smith demanda si certains avaient des questions. Le Serpentard regarda discrètement dans son manuel pour donner une réponse mais il fut devancé par la cousine de Goyle. Le Winsford remarqua du coin de l’œil Avery qui s’était décidé de venir faire acte de présence avant de s’installer à côté d’un Poufsouffle. Il entendit un peu la conversation entre son camarade de maison avec en plus du Pouffy l’autre Gryffy. Une grimace apparut sur le visage du brun. Le rouge et or avait l’air de bien en savoir mais ça ne fait pas les affaires de Connor. Encore une information en moins pour lui et des points en moins pour Serpentard. Cette année, il voulait cette fichue coupe ! Ils ne l’ont plus eue depuis que Potter était arrivé dans cette école. C’était ce qu’un ancien de Serpentard avait dit lors de la cinquième année du garçon. L’énervement commençait à pointer chez lui. Il ne disait rien mais sa sœur pouvait le deviner rien à observer le visage de son aîné. Tout était dans le regard !
- Calme-toi Connor ! Fit sa sœur. T’es toujours comme ça en classe ?
- Ouais ! répondit-il un peu froid.
Fort heureusement pour lui, ce cher Tibérius fit une chose qui permit à Damien de se taire. Voir le Gryffondor se retrouver par terre fit lâcher à Connor un sourire en coin. Voilà au moins un qui ne dira plus rien pour l’instant. Satisfait, il continua à chercher en vitesse des informations pendant que les autres posaient des questions. Mais il ne trouva pas d’informations qui n’avaient pas été déjà dites. Ah si ! Il trouva ! Il referma le livre discrètement et leva la main, comme toujours, attendant que le prof lui donne la permission de répondre et lorsqu’il l’eut, il répondit :
- Connor Winsford, 7éme année professeur. Au Népal, les Raksasha ont une image bienfaitrice. Porter une de leur représentation ou l’exposer est considéré comme une protection !
Et voilà ! Normalement, cela devait donner quelques points à Serpentard. Enfin, il l’espérait !
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 316
Ft : Adelaide Kane
Localisation : Poudlard, sans doute à la bibliothèque

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Sep 2018 - 13:41
Beth trouvait un peu étrange cette nouvelle mode de cours groupés que leurs professeurs semblaient tous avoir adoptée. S'ils pensaient que ça leur donnerait moins de travail , il y avait des chance pour que le réveil soit difficile, il n'y avait qu'à demander à cette pauvre professeure de potions dont elle avait déjà oublié le nom tellement son passage à Poudlard avait été éclair. La plupart de ce nouveau genre de cours se transformait d'ailleurs en fiasco aussi inexorablement que l'infirmerie se remplissait les veilles de tests de connaissances. Il fallait pour tenir une classe de cette envergure un professeur aussi effrayant que Mora ou aussi inventif que le nouveau directeur des Poufsouffle. Et avec tout le respect qu'elle lui devait, Beth n'était pas certaine que le Professeur Smith soit de cette trempe. Elle avait déjà eut du mal à bien suivre ses premiers cours avec lui, trouvant ses explications souvent un peu brouillonnes et incomplètes, mais bon ça avait le mérite de les rendre un peu plus autonomes. Et puis le directeur des Gryffondors étaient jeunes, il avait encore le temps d'apprendre à tenir une classe. Enfin, si on ne croyait pas à la malédiction qui semblait entourer le poste bien sûr...

Les courtes nuits de la Serdaigle faisaient qu'elle avait tendance à vouloir les prolonger dans la matinée, si bien qu'elle devait se dépêcher pour ne pas en retard, sautant souvent l'optionnel petit déjeuner. Le manque de caféine dans son organisme se fit ressentir dès les premières minutes où elle avait pris place à une table du fond non loin de Terenei. Sa posture était un peu moins étudiée que d'habitude et elle avait un peu l'impression de glisser sur sa chaise au fur et à mesure que les minutes passaient, ses yeux clignant à une fréquence plus rapide que la normale.

L'apparition de l'hologramme devant eux la fit reculer instinctivement de quelques centimètres. C'était quoi encore que cette horreur ? N'en déplaise à Damien qui s'égosillait à quelques mètres de là sur cette "mignonne" créature, ce truc était bien la dernière "personne" avec qui elle aurait envisagé de prendre le thé... Si tant est qu'elle avait souhaité boire de ce breuvage au goût d'eau chaude vaguement amère avec quiconque d'ailleurs. Elizabeth n'avait pas abandonné les cours de SACM pour rien, les créatures magiques n'étant pas son intérêt premier. Qu'on ne s'y trompe pas elle n'était pas non plus du genre à occuper son temps libre à égorger des licornes dans la forêt interdite non plus, c'était juste qu'elle préférait consacrer son temps à l'étude d'autres branches de la magie. Malgré tout, on ne se réinventait pas Poufsouffle en un jour et elle pris tout de même la peine de prendre quelques notes à ce que Smith leur racontait, écoutant d'une oreille distraite ses réponses aux questions toujours pertinentes de sa préfète, alors que Wilson faisait son malin à étaler le peu de culture qu'il avait.

Ce n'est qu'un bruit sourd qui interrompit sa semi-rêverie. Un sursaut plus tard, elle chercha sa provenance pour ne pas s'en trouver vraiment étonnée. Dans une proportion d'environ soixante-quinze pourcents (pas qu'elle tenait particulièrement des comptes) des cours (du moins ceux qu'elle partageait avec lui), Tiberius semblait trouver franchement amusant de faire disparaître des chaises du séant de leur propriétaire. Beth n'avait pas encore assez d'éléments concluants pour statuer sur le fait que ce genre de comportement dangereux étaient généralisé chez les garçons de son âge ou s'ils étaient l'exclusivité des arrogants décérébrés qui ne pouvait pas se tenir cinq minutes durant un cours. En tout cas, comme pour souligner la régularité de ce type d' "incidents", personne autour du petit groupe d'agitateurs ne semblait faire grand cas du sort de Damien et Beth se demandait même si le Professeur allait faire une remarque quelconque. C'était fou quand même de voir à quel point le Serpentad menait son petit monde à la baguette.

"Il va bien ?" Beth s'était penchée vers Terenei qui de sa stature plus importante avait une meilleure vue que la sienne. En temps normal, elle aurait juste lever les yeux au ciel et serait passée à autre chose, la santé de ses lointains camarades de classe bien loin dans la liste de ses préoccupations, mais affronter ensemble une citrouille au regard enflammé créait certains liens. Ou en tout cas elle se sentait assez redevable du Gryffondor pour s'assurer que sa cervelle ne s'était pas rependue sur le sol de la salle de classe à la suite d'une mauvaise chute.


She's cold as ice, but in the right hands, she melts.
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 235
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Sep 2018 - 16:09
Beaucoup de questions de bordel dans cette salle. Aiden coupa l'image du monstre d'un coup de baguette et regarda toute la salle remplie d'élève curieux d'autres moins, comme tout les cours. Puis un de ses élèves tomba de sa chaise avec Avery derrière coïncidence ou ? Mmmh il les toisa tout les deux ainsi que le reste de la salle  :

- Quand tout le monde sera revenu a sa place et aura arrêter de discuter, je pourrais peut-être répondre à vos questions.

Oui il avait vu Avery du coin de l'oeil et le coup qu'il avait fait, il n'était pas si débile que ça puis, une fois le silence revenu, il répondit aux questions tout d'abord à Miss Goyle :

- Tout à fait Miss Goyle, ils en sont tout à fait capable et ce sont la même race en faite, mais ils ont différentes têtes que ça soit avec des loques ou très bien habillés, mais celle que vous avez vu est la plus commune. Le plus puissant peu détruire des montagnes mais ils n'obéissent qu'à Ravana qui est le plus fort !  Puis il répondit à Damien :

- Monsieur Carmichael, non pas en vrai, ils sont trop dangereux pour être observer comme ça, il en va de votre sécurité, ils ont la capacité de vous faire devenir fou, si il vous griffe il vous empoisonne... Et quand il vous tue, il se nourrira de votre chair et de votre âme, cependant vu que je n'en ai pas invité il ne pourra pas entrer ici, rassurez-vous... Dit-il avec un air amusé.  

Puis vint le tout d'un Pouffsoufle qui lui demandait quel était le rapport avec son cours.

- Je n'y vois aucune offense, je comprends votre question, le rapport est que si vous voyez cette créature bien que d'origine indou, il y en a version européenne et comment y ferez-vous face ? Comment la tuer ou vous défendre ? Il faut connaître, ses points faible si possible afin de vous enfuir ou la tuer carrément. Voilà le rapport Monsieur Campell.
Aiden avait direct, et avait répondu avec un grand sourire même, sans être énerver ni rien, il avait évoluer.  Puis un autre Pouffsoufle se présenta et Smith hocha la tête en signe qu'il avait enregistrer son nom, puis cela continua, c''était bien les élèves étaient plus ou moins réceptif et il était plutôt satisfait.  Puis un autre Serdaigle lui posa une question et il y répondit :

- C'est une question intéressante monsieur Cvetkov, mais ce sont plus des démons aux yeux du ministère d'où l'utilité de vous présenter ces créatures. Elles sont mi humaines mi tigres donc l'on peut penser qu'ils ont une intelligence humaine, mais cela dit, méfiez-vous, je ne pense pas qu'elles aient une âme a proprement parler, par-contre de l'intelligence sans aucun doute.  J'espère avoir répondu à votre question ! Dit-il avec un sourire. Puis Anthony posa une très bonne question et Aiden y répondit le plus sérieusement du monde informant dans le même temps ces élèves :

- Alors oui ils vivent en communauté, dans la forteresse de Lanka et ils y font régner la terreur, alors vous imaginez que si, ils font ça ici en Europe je pense que nous aurions de gros soucis à nous faire, pour le moment ce n'est pas le cas, mais ne parlons pas de malheur monsieur Angwin. Dit-il avec un petit rire. - Mais votre hypothèse est tout à fait fondée, ce serait possible, mais pas prouvable. Puis vint le tour d'un petit Serpentard, il était malin, il savait quelques petites choses c'était bien ! Aiden répondit tout naturellement :

- Effectivement leur nom veut littéralement dire : Protecteur et effectivement, dans certaines régions ils protègent les eaux. Leur noms sont gardiens des eaux, mais ce sont tout de même des Azuras soit des démons donc méfiance quand même. Vous avez de bonnes connaissances monsieur Winsford c'est bien !

Puis le professeur reprit :


- Bien, pour l'information ils dorment sur un lit d'insectes morts et le seul moyen  seul de tuer ces bêtes c'est une dague en cuivre... Avez-vous des remarques ou autres questions ?

HJ : Si vous voulez réagir pas de soucis, en revanche plus de nouveaux élèves s'il vous plait, ce sera pour le prochain cours maintenant Wink


En ligne
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 478
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Sep 2018 - 17:03
Le professeur ne semblait pas tellement outré. Tiberius avait songé une seconde qu'on le virerait très vite du cours. Peut-être qu'il pourrait éventuellement terminer celui-là. Il semblait à Tiberius que tenir tout un cours était de l'ordre de l'invraisemblable, tant les professeurs avaient du mal à accepter ses débilités hyperactives. Aucune idée si tout ça avait un but profond. Tiberius se faisait juste chier.

Personne n'avait réellement réagi. Tiberius haussa des sourcils. Il était resté bien droit et immobile sur sa chaise, à peu près certain qu'on y viendrait aider le petit Gryffondor. Qu'on l'insulterait et que Tiberius pourrait se la jouer petit con. Mais personne. Personne ne sembla faire cas de ce qu'il venait de se passer. Pincement au cœur. Damien était apprécié. Aimable, généreux, bienveillant. Populaire. Est-ce que Tiberius faisait si peur que ça ? Est-ce que les élèves avaient perdu toute combativité après les événements du Samain ? Qu'importe. Ca emmerdait Tiberius que Damien soit ainsi ignoré. Pour lui, c'était injuste. Alors, passant outre les ordres du professeur, il se leva discrètement, jambes légèrement arquées pour un minimum de discrétion. Il fit le tour de sa table et chuchota en ricanant grassement, penché sur le petit Damien.

« Reste pas à te rouler par terre, ehe. » Il l'aida à se redresser. « Ca va...? » Sa voix était emprunte d'un enthousiasme puéril et il avait tout de même du mal à retenir des petits spasmes d'hilarité des épaules, tant la tête de Damien était géniale. On aurait dit un petit chiot sortie du lit.

Tiberius écoutait les explications du professeur d'une oreille. C'était intéressant. Ca éveillait quand même en lui une certaine curiosité. Avec les détails que lui avait confié Damien, sa curiosité de petit sorcier se mettait à imaginer une telle rencontre. C'était fantasmatique. Il se jurait qu'un jour il ferait le tour du monde pour se confronter aux pires bestioles que ce monde ait porté.

Cependant, alors qu'il acheva de redresser son ami pour se réinstaller à sa place (il glissa plus qu'il ne s'assit sur s chaise) Tiberius tilta sur « l'âme ». Une âme... Voilà un concept intéressant. On parlait d'écorcher l'âme. Que la magie noire détruisait l'âme. Que les créatures infernales n'en avait pas. Que c'était quelque chose de métaphysique. On en parlait avec des paraboles toutes faites, des arguments sans trop de fondement. Mais... Concrètement ? Qu'est-ce que c'était l'âme ? Ca définissait quoi ? Le mal était tout relatif. Dans certains pays, le meurtre n'était pas mal. L'éthique était un concept bien encré dans la société mais purement inventé par l'Homme. Beaucoup trop flou aussi pour Tiberius. Il ne pouvait pas croire que l'âme définisse l'éthique. Ou vice versa.

Il savait que la magie noire était la magie de la mort, de la destruction. Qu'elle blessait physiquement ou psychologiquement. C'était la maladie, la dégénérescence, le changement. La magie blanche, elle, était codifiée par des désirs de partage. De générosité. Le don de soi. Okay. D'amour ? Ne pouvait-on pas pratiquer la magie noire par amour ? Magie noire signifiait sentiment négatif. Pas nécessairement néfaste (la peur et la colère étaient autant de sentiment indispensables à la vie que la joie). La magie noire était néfaste par principe. Parce qu'elle était effrayante et impressionnante. Qu'elle faisait peur parce qu'elle faisait des victimes. Personne n'aimait être victime. Mais si la Magie (dans l'idée d'une force naturelle et primordiale) autorisait ce genre de chose, alors la magie noire n'était-elle pas tout aussi naturelle et indispensable ? La douleur et la mort n'étaient mal que parce que la société la dépréciait. Alors, l'âme, dans tout ça ? Etait-ce mauvais de ne pas en posséder ? Si des créatures n'en possédaient pas, est-ce que ça signifiait que l'âme était handicapante pour certaines forme de vie ? Etait-ce néfaste de ne pas posséder d'âme ? Pour sa propre santé, il était indispensable de prendre soin de nos organes autant psychiques que physiques. Donc... La magie noire était peut-être indispensable mais puisqu'elle écorchait l'âme, les sorciers n'étaient peut-être pas faits pour la pratiquer ? Etait-elle réservée à une certaine caste de créature ? Pour autant, des animaux et des créatures se mutilaient elles-mêmes... Difficile à dire...

Okay. Okay.

Donc. Tiberius savait que quand l'âme se déchirait, le physique d'une personne se changeait. Prenait les traits de l'animal totémique du sorcier. Il savait également que le sang des licornes était si pur qu'en boire maudissait. Le sang des licornes était-il si pur que ça... ? Le sang des licornes n'était-il pas une expression, finalement, de la magie noire ? Mais dans ce cas-là, les licornes ont-elles une âme ? Etait-ce quelque chose d'exclusivement anthropologique ? Des créatures pouvaient avoir une âme ? Un homme bon pouvait-il ne pas avoir une âme ? Puis qu'un homme mauvais peut également en avoir une... Comment une âme se déchirait ? Par l'horreur ? La destruction ? Pourquoi ? Quelle corrélation y avait-il entre la psyché, les traumatismes et l'âme ?

Tant de questions. Tiberius regardait le professeur, tendant une main vers Dam, comme pour s'excuser, sans trop faire attention à lui. Lentement, il leva le bras. La mine concentrée et soucieuse.

« Excusez-moi, professeur. » Il n'attendit pas qu'on l'interroge pour poser sa question. Comme d'habitude. « Vous dites que ces créatures se nourrissent d'âmes et n'en n'ont pas elles-mêmes... »

C'était l'occasion de parler d'un concept vraiment intéressant.

« Pourrions-nous avoir un cours sur ce qu'est l'âme, exactement... ? A quoi sert-elle ? Ce que c'est vraiment... » Il haussa des épaules et secoua la tête, une grimace perplexe sur le visage. « On parle souvent de l'âme en magie noire et... » Il agita sa main sans trop aller dans les détails. Il n'était pas souhaitable qu'on en sache trop sur ses intérêts morbides. « Et tout ce qui concerne les forces du mal... » Il engloba tout ce joyeux bordel d'un geste vague de la main. « Mais personne ne précise jamais ce que c'est exactement. Comment ça fonctionne, ce qu'elle détermine et ce qui influe sur elle. Comme si c'était tabou d'en parler de manière concrète. » Il ne voulait pas qu'on lui balance des espèces de maximes occultes et prophétiques sur combien l'âme pouvait être pure mais que le mââââl pouvait la briser. Il voulait qu'on lui explique posément. De façon rigoureusement cartésienne.


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
En ligne
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 249
Ft : Robbie Kay

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Lun 17 Sep 2018 - 21:24

Date inconnue (après septembre)

Le professeur attendit que le calme et le silence soient de nouveau de mise. Puis, il répondit enfin aux questions et aux réponses de certains élèves. Lorsque vint au tour de l’information qu’avait donné Connor, ce dernier fut assez fier de lui. Bon, il n’y avait pas eu de points pour sa maison mais il avait un peu remonté le niveau. Surtout après la connerie qu’avait fait Avery en faisant tomber le Gryffondor de sa chaise. Un sourire satisfait se dessina sur le visage du brun quand le prof le félicita pour avoir de bonnes connaissances. Ce n’était pas qu’il avait de bonnes connaissances mais c’était un petit malin. Son but n’était pas de faire le lèche-botte au prof mais ramasser énormément de points pour cette maudite coupe de maison.
D’ailleurs, en jetant un petit regard vers son camarade de maison qui n’en faisait qu’à sa tête, on voyait bien sur la tête de Tibérius un léger air déçu. Quoi ? Il n’avait pas réussi à obtenir l’attention sur lui ? Le cours ne faisait que commencer. Connor était persuadé que ce dernier trouverait une autre façon pour être le centre … et ensuite trouver une excuse pour quitter la classe. Par contre, il fut surpris de voir le blondinet aider un peu Damien à se relever. Levant les yeux au ciel, Winsford reporta son attention sur le cours. Qu’est-ce qu’il s’en fichait si le rouge et or allait bien ou non. Il y avait des moments, il n’arrivait décidément pas à comprendre l’aîné des Avery. Tout à coup, la voix de celui-ci se fit entendre.
« Excusez-moi, professeur. »
Connor tourna légèrement la tête vers son camarade. Tiens, pour une fois n’était pas coutume, le blondinet leva le bras mais évidemment, il n’attendit pas d’avoir la permission pour continuer. L’aîné des Winsford se demandait parfois quel genre d’éducation Tibérius avait-il pu avoir ? Le minimum de politesse et de respect, ça ne devait pas en faire partis.
« Vous dites que ces créatures se nourrissent d'âmes et n'en n'ont pas elles-mêmes...Pourrions-nous avoir un cours sur ce qu'est l'âme, exactement... ? A quoi sert-elle ? Ce que c'est vraiment... »
Là-dessus, le vert et argent eut une bonne idée. Comme il le disait, on en parle souvent en magie noire et tout ce qui concernait les forces du mal mais depuis qu’ils étaient à Poudlard, pas un seul professeur n’avait pris la peine de l’expliquer. Tibérius pouvait être un vrai connard mais il n’avait pas toujours de mauvaises idées, comme ce fut le cas ici. Connor leva la main pour appuyer sur la demande de son camarade de maison. Pour une fois que Tibérius avait un bon sujet de cours.
- Professeur, si je puis me permettre, C’est une excellente idée que lance Tibérius ! Depuis que nous avons commencé à étudier la magie, on nous parle justement, de comme dit mon camarade, de l’âme en magie noire par exemple mais ça serait bien d’en savoir plus. Cela pourrait nous permettre de mieux comprendre la magie noire par exemple sur l’âme des êtres vivants, que ce soit animal, humain ou créature fantastique et de connaître les dégâts que cela peut faire sur l'âme afin d’au contraire mieux nous en protéger !

avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 543
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Sep 2018 - 21:57
Damien ne l'avait pas vu venir. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire il s'était retrouvé à terre. Un gros BOUM avait accompagné sa chute. Il s'était salement cogné l'arrière de la tête sur le sol froid de la pièce. Putain ce que ça faisait mal... Et personne n'en avait rien à foutre. Peut-être que personne ne le voyait d'ici ? C'était possible, quel autre explication est-ce qu'il pourrait avoir ? Aucune. On ne l'avait pas vu tomber, ni entendu tomber. Ça ne pouvait être que ça. Cette école n'était pas fréquentée par assez d'enfoirés pour qu'une classe entière n'en ait rien à foutre qu'un camarade se soit mangé le sol.
Un peu embêté, Damien se frotta l'arrière du crâne. C'était un peu visqueux, comme si ses cheveux étaient soudainement devenu super gras. Pourtant ce matin il s'était lavé, avec shampooing et tout ce qui va avec. Il resta au sol un petit instant, le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait.

Il lui semblait entendre une voix féminine s'inquiéter de son état. C'était de lui qu'on parlait ? Non, ça devait être quelqu'un d'autre. Oh ! C'était surement pour ça que personne ne l'avait remarqué. Quelqu'un avait du tomber au même moment que lui. Mystère résolu.

Tiberius était finalement venu l'aider à se relever. Ah oui ! Il était encore au sol, assis sur sa chaise allongée. Il tourna le regard vers Tiberius, l'air béat. Hein ? Il se releva avec son aide, ne prêtant pas plus d'attention que ça au bruit de fond que faisait le professeur. De toute façon il ne comprenait qu'un mot sur deux. Il remercia Tiberius.

- Dankie Ian. Dit is goed.

Il se frotta la main sur le visage. Merde... Il constata qu'il avait le bout des doigts rouge, il devait s'en être un peu mis sur le visage aussi, à la racine de ses cheveux. Il questionna son voisin de table en s'asseyant sur sa chaise, à nouveau debout.

- Wat is dit ? Aardbeien sap ?


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
En ligne
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 324
Ft : Casey Cott
Localisation : Poudlard.

Feuille de personnage
Don: Demi Vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Sep 2018 - 14:07

Cours de DCFMft. les 6èmes, 7èmes et 8èmes annéesDonc en fait, c'était pas le cas, mais qu'il avaient pas "encore" prit conscience qu'ils pourraient genre se rependre dans le monde comme la peste, en sortant de chez eux.

- Alors oui ils vivent en communauté, dans la forteresse de Lanka et ils y font régner la terreur, alors vous imaginez que si, ils font ça ici en Europe je pense que nous aurions de gros soucis à nous faire, pour le moment ce n'est pas le cas, mais ne parlons pas de malheur monsieur Angwin. Mais votre hypothèse est tout à fait fondée, ce serait possible, mais pas prouvable.

Ouais, c'était pas prouvable, il y avait surement des sortilèges, ou je-ne-sais-quoi pour les empêcher de sortir, sinon ils y auraient déjà pensé.

- Ah ! Si monsieur ! continuait-il Ils procréent comme des mammifères, ou comment ? Il doit y avoir des individus féminins du coup ? Je comprends pas trop. Ou alors ils sont intersexe ? Ou Hermaphrodite plutôt ? Le cycle doit être spécial en plus non ? Et puis ils trouvent où leurs armes ?

C'était probablement des questions pertinentes, mais avec les jeunes gens dans la salle, certains devraient sûrement se retourner assez vite pour le regarder bizarrement, mais en soit, la question n'était probablement pas si bête. Il espérait que Damien n'y répondrait pas par un monologue d'une heure, parce que les créatures, il en connaît un rayon, et il aime bien tout déballer, même ce qu'on a pas demandé, ça faisait aussi son charme, mais parfois, il devenait lourd aussi, tout comme Anthony avec ses problèmes personnels. M'enfin, il avait tout -ou presque- écrit sur son parchemin, et était bien content d'en apprendre plus, il reverrait ça les prochaines année, mais qu'importe, l'avance servira à libérer du temps pour chanter.
© Justayne




9¾ ▼ Feel all kind of Magic
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 355
Ft : Michael Provost
Localisation : Dans les forêts bulgares en terre familiale pour les vacances

Feuille de personnage
Don: Demi vélane
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Sep 2018 - 13:15
Ce cours était un désastre ! Après tout, tu devais t'en être douté. Tes camarades partageant cette matière ne dépassaient rarement les neuf ans d'âge mental une fois entré dans la salle... C'était comme une pièce hors de la réalité ! Une fois assis derrière leur bureau, tous les élèves en devenaient cons. Simplement. Questions débiles, agitations inutiles, blagues douteuses et autres bizutages dignes de préadolescents ridicules... Oui, il était difficile de rester cloué à sa chaise tranquillement. Le cours semblait bien plus se déroulait entre les tables des élèves que face au professeur lui-même... Pourtant, tu avais bien tenté de t'intéresser ! Ta question t'avait semblé bien pertinente, et si la réponse ne t'avait pas réellement réjoui, tu la prenais ainsi. Ta participation à ce cours devait être terminée pour aujourd'hui (il était de toute évidence impossible de se concentrer).

Derrière toi sévissaient toujours les deux énergumènes du fond... Une camarade Serdaigle s'était même permise de se retourner afin de te demandait si le petit singe allait bien... Tu soupiras, dirigeant ton regard vers le petit couple une fois de plus. Le singe saignait du crâne. Ses doigts étaient d'ores et déjà enduit du liquide poisseux... Un énième soupire. Tu observas une dernière fois le professeur, vraisemblablement encore dans ses explications... Putain, mais personne n'allait rien faire ? L'autre mongole et son traumatisme cranien ne semblait déranger personne. C'était extraordinaire, et flippant à la fois. Tu te retournas donc vers la jeune Serdaigle face à toi, levant les yeux au ciel.

« Il s'est ouvert le crâne... » lui chuchotas-tu.

Tu tentas alors de reprendre difficilement le cours. Si ton implication était terminée pour cette heure, peut-être que de nouvelles questions intéressantes pourraient être soulevées par tes camarades... Quelques interrogations sur l'âme par-ci par-là... Chose qui te semblait bien étrange. Tu étais presque sûr d'avoir déjà étudié ce sujet. Du moins, à Dumrstrang... Les questions qui retinrent cependant bien plus ton attention furent celles posées par Anthony. Tu avais d'abord légèrement écarquillé les yeux. "Non s'il te plaît Tony, fais pas ça..." Trop tard. Les questions avaient été lancé ! Tu avais frappé ta tête contre la table. Venait-il réellement de s'imaginer le cycle menstruel d'un de ces "tigres démons" ? Non vraiment... D'accord, ces questions pouvaient être intéressantes... Mais non ! Non, pas ici. Fais des recherches...

Tu te décidas finalement rapidement à quitter sans faire de bruit ta place afin de t'approcher du petit singe blessé. Tu passas nonchalamment près de Tiberius Avery, lui décochant un léger sourire malicieux en roulant des yeux. "T'es un peu con toi eh". Avec le brouhaha de la classe, il y avait peu de chances que le professeur ait repéré ton changement de place... Tu te tenais désormais à côté du Gryffondor bavard.

« Tu veux qu'on aille à l'infirmerie ? Vraisemblablement personne n'a remarqué ta chute ultra bruyante... » Tu lui chuchotas avec toute la compassion que tu pus imprégner dans tes paroles... En réalité tu ne souhaitais qu'une chose : quitter cette salle ! C'était là une parfaite occasion de t'échapper de ce désastre.


"i can get anything i want"
Now the sirens have a still more fatal weapon than their song, namely their silence... Someone might have escaped from their singing; but from their silence, certainly never  ♛ by endlesslove.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 543
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Sep 2018 - 20:22
"Et puis ils trouvent où leurs armes ?" Damien avait bien une réponse mais il se la garda pour lui. Pas sur que ça fasse plaisir au professeur, ni même à Anthony si celui-ci s'était levé du mauvais pied.

Terenei était finalement venu le voir. Il n'était pas à l'autre bout de la classe ? Comment est-ce qu'il était arrivé jusqu'ici ?

- Waaah trop fort.

Damien cligna des yeux, reprenant un peu plus ses esprits. Il allait déjà un peu mieux et visiblement, reparlait à nouveau anglais. Il ne s'était d'ailleurs pas encore rendu compte, et ne se rendrait sans doute pas compte seul, qu'il s'était exprimé en afrikaans juste avant.

- J'veux bien ouais. Mais insulte pas Ian, c'est pas sa faute. Enfin... si mais non.

Il n'en voulait pas tellement à Tiberius même s'il l'avait quand même fait tomber de sa chaise. Il lui rendrait la pareil plus tard. Un croche patte dans les couloirs ou une connerie du genre ferait l'affaire. Il était persuadé qu'il n'avait pas eut l'intention de le blesser mais juste de l'emmerder. A force Damien se demandait si c'était une coutume chez les jeunes sorciers anglais ou si c'était juste Tiberius qui était un enculé avec tout le monde.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 235
Ft : Seth Gabel
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Oct 2018 - 10:44
Aiden avait tellement été absorbé par les questions de ses élèves qu'il n'avait pas fait attention à la chute de l'un d'entre eux. Il remarqua que certains était autour de lui et qu'il avait l'air d'avoir mal. Son regard bleuté inquiet se posa sur Damien et il interrompit le cours quelques minutes.

- Monsieur Carmichael, j'ai vu votre chute, vous allez bien ? Souhaitez-vous que l'on vous accompagne à l'infirmerie pour que l'on vous soigne ? Je vous donnerais un résumé du cours, ne vous en faite pas.

En temps que directeur du Gryffondor, il se devait de réagir, bien qu'il l'aurait fait pour tout autre élève des autres maisons bien sûr. Il regarda sa tête et il saignait un peu, bon ce n'avait pas l'air grave mais il devait être vu par Sophie. Il regarda Terenei et lui dit :

- Monsieur Cvetkov pourriez-vous accompagner Monsieur Carmichael à l'infirmerie que Mademoiselle Goodkin le voit ? Il ne faut jamais négligé une blessure à la tête. Dit-il d'un ton ferme mais qui se voulait chaleureux et compatissant à la fois. Aiden était réellement inquiet pour son élève et cela pouvait se voir.

Bref quelques instants plus tard, il reprit son cours, espérant que le Gryffondor s'en remettrait vite. De toute façon, il le convoquerait pour prendre des nouvelles de son élève un peu plus tard où il irait le voir après le cours. Bref Aiden arqua un sourcil à la question de Anthony, ce n'était pas vraiment la question mais il répondit tout de même.

- Nous ne savons pas grand chose sur leurs reproductions et si même ils se reproduisent. Ils sont assez discret la dessus. Quand à leurs armes, ils les forgent eux même avec le sang de leurs ennemis. Il les forgent avec leurs magies. J'espère que j'ai éclairé votre curiosité Monsieur Angwin.

Puis ses pupilles azure se fixèrent sur Tiberius. Une très bonne question, qu'il avait abordé. Le professeur ne le sous-estimait pas du tout, et malgré tout les soucis qu'il avait eut avec lui, leur relation semblait s'être apaisée et un sentiment de respect et de confiance avait l'air de s'être créer sans trop savoir comment d'ailleurs. Il réfléchit un cours instant avant de répondre à ce dernier et aussi à Connord qui semblait s'y intéresser également.

- Monsieur Avery, c'est une question très pertinente que vous venez de poser là. Il y a tout un tas de légende ou autre explication scientifique sur l'âme ou qu'est-ce que l'âme ? Même effectivement en magie noire... Je vais tenter de vous l'expliquer à vous et à Monsieur Winsford.

Il prit une pause sentant le regard interrogateur de ses élèves. Non pas de pression mais une légère appréhension, il espérait que ses explications soient claires et précises. Puis il reprit :

- On dit que quand le corps meurt l'âme se détache. Elle fait partie intégrante de nous, ce qui fait notre être. L'âme est immortelle, elle survit à la mort physique. En gros l'âme c'est l'essence même de l'être humain, elle sert à nous diriger dans nos vies actuelles, une sorte de repère. C'est vraiment quelque chose de pur et puissant. Sans notre âme, nous n'aurions pas de sentiments ou ce qui fait l'être humain en général. C'est qui fait que certains mages noires sont si puissants... Vous imaginez sans âme ce qu'un homme ou une femme pourrait faire ?

Aiden restait très sérieux et s'appliquait dans son explication. Il tentait d'être le plus clair possible, ce n'était pas évident d'aborder ce sujet mais de toute les manières, il reprit avec un sourire :

- Dans la logique, votre précédent professeur à du aborder le sujet dans un autre cours il me semble non ? Avez-vous d'autres questions n'hésitez pas à me les poser ! Voir si vous avez besoin, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi et on peut en parler sans problème.

Il posa son regard dans la salle attendant une réaction à ses explications sur l'âme et espérait vraiment qu'elle suffirait à combler leurs curiosité en attendant le prochain cours....




Dernière édition par Aiden Smith le Mar 23 Oct 2018 - 12:25, édité 1 fois
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 85
Ft : Dylan O'Brien
Localisation : Poudlard et puis à Londres pendant les vacances

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Oct 2018 - 0:45
Cours de 6, 7 et 8ème année
feat un max de monde

Il en lâcha sa plume et son crayon tout mâchouillé nerveusement au bout… Jetant des regards désespérés autour de lui, alors que les réponses fusaient un max. Il se frotta le visage, le menton, observant la pauvreté de ses notes pour le moment…

HO MY GOD !!! Songea-t-il  avec effrois du big retard ou largage qu’il était en train de vivre.

Il reprit cependant courageusement sa plume, qu’il trempa dans son petit pot d’encre et se concentra à mort pour écrire toutes les infos sur cette bestiole. Il écoutait, tournait son regard sur chaque élève répondant aux questions du professeur, puis revenait sur ce dernier, ayant l’impression de suivre un tournoi de tennis tellement il avait mal à la nuque à force de tourner sa tête constamment.
Sans parler de sa main, de ses doigts tachés d’encre un peu, dont il pouvait sentir pointer la légère douleur d’une crampe.
Cependant il n’était pas sûr d’avoir bien tout copié pour le moment correctement. Ça allait trop vite, même en mettant quelques abrégés, obligé il avait zappé certains trucs… Espérons pas trop important hein ?

Nan mais sérieux… Il se croyait vraiment en train de notifier les caractéristiques d’un perso d’héroïc fantaisie, de ce genre de jeu en ligne et en réseau. Ouais ça semblait pareil et son côté moldu geek en fut un peu titillé. Peut-être devait-il justement voir les choses sous cet angle ? ce serait plus facile pour lui. Établir le genre de fiche à la « jeu de rôles » avec ses caractéristiques, ses attaques, ses malus et compagnie, bref… Il verrait ça dans la salle commune plus tard… Merde pas ce soir, il avait cette fichue retenue.
D’ailleurs en parlant de ça, Anthony lui proposa de se voir plus tard, mais justement il avait une fichue retenue. C’est ce qu’il griffonna sur le papier qu’il renvoya à l’expéditeur.
Ce dernier en prit connaissance certainement car il finit par se pencher vers lui, pour lui glisser le plus près de son oreille qu’il pouvait :

- J'irais avec toi, j'ai fini tous mes livres, j'aurais rien à faire, et je crois pas que ça posera de problèmes.

Newt sursauta légèrement et tourna son visage vers lui, il lui fit un petit smile, un clin d’œil et leva le pouce pour indiquer qu’il avait « pigé » et que c’était « okay ».
C’est à ce moment qu’un élève tomba de sa chaise, nouveau sursaut Newtien.
En tout cas la chute avait été rude et le Gryffondorien semblait s’être fait bien mal à la tête.
Terenei en tout cas fut ultra-réactif, se levant et se portant directe à son aide. Newt en arrêta de noter pour observer et se tenir prêt à aider son ami Serdaigle en cas de besoin.
Mais il semblait bien gérer la situation.
Mais alors que son attention était bien distraite du cours, ce dernier se poursuivit et lâcha une quantité d’autre infos qui s’échappèrent loin des oreilles attentives et de la plume du jeune Poufsouffle…
Réalisant que le professeur après s’être inquiété pour Damien, avait repris ainsi que la classe et qu’il n’avait rien retenue, Newt grogna d’exaspération et se tourna vers Anthony, affichant un air de touffu chien battu.

Hey ? Tu pourras aussi me passer tes notes ? Souffla-t-il tout bas. Steplaiiiiiiiiitttttt…

☾ anesidora



- « Je ne suis pas ultra musclé et loin d'être un tombeur. Alors l'humour, c’est ma seule option » -
Contenu sponsorisé
 
Cours de 6, 7 et 8ème année
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Runes n°3 [3eme année]
» Cours de métamorphose n°1.
» Cours de Runes n°2 [5eme année]
» Cours de Runes n°6 [5eme année]
» Cursus universitaire : 8ème année et plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Premier Étage :: Salle de DCFM :: Cours-
Sauter vers: