Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Fin de l'Event [Feat les membres de l'event]

Aller en bas 
avatar
Administrateur
Messages : 2042
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Mar 13 Mar - 18:32
Entre Illusion & Réalité
Hermione, Gabrielle & Elisabeth

L’épreuve était bien plus complexe que de simples haches et des mains zombifiés qui sortent de terre pour vous empêcher de bouger. En effet une fois le premier membre qui passe, les seconds sont plongés dans une bulle, ils doivent décerner le vrai du faux afin de pouvoir sortir et rejoindre leurs amis. Hélas pour Jonathan qui attend le cœur battant que ses deux meilleurs amis lui viennent en aide, ni Monsieur Baker ni Miss Lloyd ne parvient à trouver la faille dans cette bulle peut idyllique. C’est alors que les mains zombifiées tirent de plus belle le Poufsouffle. Celui-ci s’éveille alors sur le lit à l’infirmerie. Il transpire, le cœur battant un hurlement sort de ses lèvres, il sent qu’on le projette sur le lit une nouvelle fois, face à lui deux professeurs le maintiennent tandis que l’infirmière déposent sur la bouche du jaune et noir une potion apaisante. Il tourne alors de l’œil et ne bougent plus d’un poil.

La directrice est là, bien droite, une main sur le cœur, jugeant du regard les personnes présentent dans l’infirmerie. Baker Et Lloyd n’ont aucune blessure physique, celle qu’avait le rouge et or a été rapidement soignée. Gabrielle Joyfull et Hermione Granger vont également bien, elles sont entrain de s’habiller pour se rendre dans leurs dortoirs respectifs. Évidemment miss Joyfull a tenté en vain de resté avec son ami jaune et noir mais la directrice a du faire preuve d’autorité pour que la jeune fille quitte l’infirmerie. Elle leurs a demandé un récit de ce qui s’est produit. Encore une fois personne ne sait ce qui se passe. La seule qui est rentré indemne n’est nul autre que Miss Fitzduncan. La directrice lui a posé quelques questions, mais la bleu et bronze était assez incohérente, elle a parlé d'un temple, et des parques, des divinités mythiques que peut de sorcier se vantent d'avoir vu, étant donné qu'elles ne sont pas censé exister. La directrice pensent tout simplement que la jeune femme est en état de choc.

Elle sort de l'infirmerie, elle doit réfléchir et surtout voir avec Zacharia si il a du nouveau sur la précédente enquête, elle va lui parler de cet événement car il est clair que quelqu'un dehors s'amusent à faire disparaître des élèves durant une journée et a chaque fois les dits élèvent semblent changés. Eux qui ont survecu à la guerre voilà qu'en une journée leurs regards changent. Ce n'est pas normal.
.


©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr



Régles
▬ Pour clôturé l'event, les personnes qui n'ont plus/pas participé aux dernières actions sont donc conduit a l'infirmerie, vos états sont différents, pensé a prendre cela en compte dans vos RP futur.
▬ Comme vous n'avez pas franchi la dernière étape, vous recevez seulement 25 PC pour votre participations.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1792
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Mar - 17:04
Citation :
27 Septembre 1998
Crazy ThingsJ’avais raté mon coup, tombant comme un idiot dans un trou, je maugréais contre moi-même, ah c’était bien moi ça. Encore une fois j’avais voulu passer devant, voir si c’était possible, les protégés en sommes, sauf qu’a la place je me vautre comme un abruti de première.

L’un de vous deux peut m’aider ? Demandais-je d’une voix forte, ma jambe quelques peu bloquer. Mon regard se pose sur Beck et Seb mais ni l’un ni l’autre ne bouge. Les gars ?Repris je d’une voix plus forte. C’est alors qu’une douleur traversa ma jambe, je baisse rapidement la tête et je crois rêver.

Une main, une main à demi pourrie enserre ma jambe, la douleur se fait plus intense avant que je ne me rende compte qu’une deuxième s’est hissé hors du sol pour saisir la base de mon genou. Mon cœur palpite, et je commence à paniquer, ne sachant pas quoi faire, je m’attends a ce que d’une seconde à l’autre un sort tranchant ou un hurlement de fureur venant de Beck et Seb me sortent de là, me hissant de ce trou immonde. Mais non…Une nouvelle main sort de terre et me happe par l’autre jambe.

Les gars ???? Repris je d’une voix plus forte.

Mais toujours rien, mes yeux se posent sur eux, ils sont pourtant là, leurs regards à l’air posé sur moi mais aucun d’eux ne bouge le petit doigt. Alors…Alors c’est là tout ce que je représente pour eux ? Une donnée sacrifiable ? Un loup qui a voulu se l’a joué en solo et qui cueille ce qu’il mérite. Je m’efforce de me débattre mais d’autre main sort de terre et m’agrippent de plus belle, je fonds dans le trou, je tombe tiré par le bas, petit à petits je disparais sous terre, ma dernière vision fut celle de ces deux personnes qui comptent pour moi et qui n’ont pas levé le petit doigt. Je ferme les yeux alors que je pense que je vais surement mourir là sous terre sans oxygène, ce n’est en rien ce que j’avais pu imaginer.

En réalité, il y’a un souterrain, des sortes de cadavres, de zombi, ou d’inféri, je ne sais pas vraiment ce qu’ils sont, tout ce que je sais c’est que leurs mains se plantent dans chaque parcelle de ma peau, j’hurle alors tant la douleur est atroce.

Le hurlement transperce alors toute l’infirmerie, mon souffle est haletant comme si je venais de courir, je suffoque, je me débats, les yeux écarquillés, je revois leurs mains qui plongent dans ma peau, je revois leurs bouches édentées qui se plantent dans ma chair, je sens leurs membres qui me tirent au sol. Une nouvelle douleur me transpercent et cette fois je tombe dans le sommeil.

Quand j’ouvre les yeux la lumière me pulvérisent les yeux et j’hurle une nouvelle, le flot d’images est intense, je revis chaque seconde passé dans ce sous-sols. J’entends la voix de l’infirmière qui me dit que j’ai besoin de repos, sa potion ne marche pas je continue de rêver, sa potion ne marchera plus sur moi…elle n’a jamais marché. Je pourrais sortir demain, je ne demande pas ou sont les autres, je n’en ai pas la force, ni l’envie et à dire vrai ça me traverse pas l’esprit. Quand l’obscurité envahie la pièce j’ai l’impressiion de les entendres, là sous le sols…
©️ 2981 12289 0



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Mer 21 Mar - 23:20



In the Deep

ft Event Team

And when I got away, I only got so far. The Other Me Is Dead. I hear his voice inside my head… We were never alive, and we won't be born again. ○ Dead Memories

Il fait noir. L'air est humide, je peux sentir mon souffle former des goutelettes dans la barbe qui me chatouille les lèvres. Je peux sentir le vent frias s'engouffrer dans la pièce, traverser mes vêtements et me geler la peau.
Il fait noir alors que je sens le poids de la chaîne à ma cheville. ELle me mord la peau mais ce n'est pas grave. Ce n'est qu'une blessure physique parmi les autres. Je reste éveillé malgré la nuit bien avancé et la fatigue qui fait tomber lourdement mes paupières sur mes yeux alors que le signal d'alerte se met en marche. Mais je suis trop fatigué. Au bord de l'inconscience, je sens que l'air s'est fait plus froid à leurs approche. Je remarque le silence des prisonniers à leurs approche. Un détail en plus emmagasiné dans mon esprit déjà trop plein et trop fragile. Je suis incapable de bouger au fond de la pièce. Je n'en ai plus la force déjà alors que ma tête bascule en arrière à l'approche de mes bourreaux. Ils sont là. Ils sont entrés... Non ... Non !

Je reprend conscience de la situation alors que je sens que je m'étais figé dans le couloir humide. Encore une fois j'avais basculé dans un souvenir. Jon avait pris de l'avance alors que je m'accrochais à la paroi rocheuse. Je touchais mon visage. Pas de barbe. Je souffle alors que je fais glisser ma main jusque dans mes cheveux pour reprendre contenance. Mais au moment où Jon réussit à passer le premier piège mis en place, voilà qu'il bascule et tombe. La hache vacille alors que Jon traverse au même moment. Du sang tapisse les murs au même instant alors que je reste écarquillé devant une telle vision d'horreur. Je ne peux juste pas faire un pas alors que je sens mon souffle s'arrêter et se bloquer. Non... Non... NON NON NON !!!! Je hurle.

-JON!!!

Je me redresse subitement. La salle a disparu alors que mon état de panique me fait voir la pièce clairement. Je tremble alors que je me relève subitement. Je tombe sur le sol froid de l'infirmerie en me cognant la tête contre le carrelage. Je grogne alors que je vois des étoiles, les souvenirs confus. Je n'arrive pas à parler alors que je sens ma gorge me brûler. Jon... Jon est mort... Jon est... NON ! Je ferme les yeux pour tenter de comprendre mais un mal de crâne me fait vaciller sur le côté alors que je me tiens les tempes comme si ma tête allait exploser alors que je suis toujours allongé sur le sol froid.

Je replonge aussitôt dans la cellule à Azaban alors que les souvenirs se superpose. Je suis bien à l'infirmerie mais je vois cette forme noire flotter et glisser sombrement vers moi alors que mon mal de crâne devient plus fort encore. Je n'ai qu'une envie me transformer en loup pour lui échapper et courir loin d'ici. Comme Sirius l'avait fait. Etait il devenu lucide à la vue de Pettigrew... C'était qui ce Pettigrew... Je connais pas ce nom... Je deviens fou c'est ça !!! AHAHAHAHAH !!!! Je réussis à me glisser contre le mur de pierre en rampant alors que je me recroqueville comme un animal alors qu'un rire primal sors de mes lèvres. Au moment même où j'y pense il cesse subitement. Le mal de crâne se calme mais je refuse de croire que Jon puisse étre mort. Et qu'est ce que je fous à l'infirmerie ? Ah oui, ça doit être encore une illusion. Ou un truc du genre produit par mon cerveau devenu barge. Si c'est le cas... je me pince la peau. J'ai mal et siffle. Mais je recommence. Si c'est ça, je peux pas me blesser pas vrai ? Je continue jusqu'à me faire un bleu mais la douleur est vive. Elle me remet sur pied alors que je siffle encore en frottant mon bras pour faire passer la douleur. Je renifle bruyamment. On devait être dans la soirée au vue du soleil qui décline au loin embrasant le ciel d'une lueur orangé. Je souffle alors que je me retiens au barreau du lit alors que je veux me déplacer pour trouver l'infirmière.

Je pousse un drap et tombe sur un Jon dans le lit voisin en train de dormir. Je reste figé face à la vision alors que je prend la parole pour la première fois depuis mon réveil.

-.... T'es... ma voix est grave et rauque. Je tousse. T'es pas réel !!! Je t'ai vu mourir !

Je me précipite vers lui, presque en trébuchant alors que je cherche dans un coin de son visage, près de sa tempe une trace d'une ligne faite par la hache. Mais rien. Aurais je été berné ? Et pourtant... Je souffle alors que je recule et tombe dans la chaise me tenant la tête qui venait de me secouer sur l'instant de la douleur. Quelle journée de Bouse...
(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé
 
Fin de l'Event [Feat les membres de l'event]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT 2015 | CARCASS] Récapitulatif d'Event
» Echange de pokemon Event
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Septembre 1998-
Sauter vers: