[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) 0hf0
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Y12l
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) 4ffa
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Nq3u


Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez
 

[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années)

Aller en bas 
Perceval C. Mora
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 219
Ft : Andy Muschietti

Feuille de personnage
Don: Legilimens & Occluments
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyLun 9 Avr - 22:26
13 Octobre 1998

Dans quelques minutes il serait quatorze heure et son cours commencerait. Il n’aimait pas donner cours juste après le repas. Les élèves digéraient et étaient tous à moitié endormi et Perceval avait la sensation de gaspiller du temps à faire cours à un troupeau de mollusques. D’autant plus qu’ils allaient à présent aborder le sujet du Code International du Secret Magique qui était un des chapitre les plus dense de leur livre d’Histoire de la Magie.

Le Professeur revenait de la Grande Salle où il avait eu la grâce de faire don de présence auprès de ses collègues. Don de présence était bien le terme, si l’historien parlait avec peu, il en appréciait encore moins. La plupart des membres du corps enseignant lui apparaissaient comme fades, irritants, psychologiquement instables voire carrément idiots. La seule avec qui il arrivait à avoir des discussions sans avoir le sentiment de perdre des points de Q.I. était leur Directrice. L’impression qu’il avait lorsqu’il discutait avec elle était fortement similaire à ce qu’aurait pu ressentir un équilibriste sur une corde raide à plusieurs mètres du sol et sans filet. Electrisant. Il en venait presque à regretter l’innocente Professeur Moon dont la stupidité avait au moins eu le don de le distraire. Parler avec elle était comme parler à un enfant en bas-âge et il avait adoré démonter toutes ses petites convictions de née-moldue prétentieuse avec la même délicatesse qu’on explique à un bébé que le Père Noël n’existe pas et que le gros bonhomme en costume rouge n’est autre que l’Oncle Amédée avec une barbe. A bien y réfléchir si elle ne venait que rarement aux repas c’était peut-être un peu de sa faute. Et puis ensuite son petit jouet avait fait un burn-out, ou il avait été « remercié » comme le disait si bien McGonagall.

Son déjeuner avait été affreusement déprimant et long, et il n’avait pas hâte de se retrouver face à des étudiants démotivés qui tireraient une tête de trois pieds de long. Dans la vie on n’a pas tout ce qu’on veut malheureusement. D’un geste de sa baguette magique il ouvrit la porte de la salle et attendit que les élèves prennent leur place. Il était assis à son bureau mais gardait le dos droit et l’attitude solennelle, jugeant les adolescents au fur et à mesure qu’ils lui passaient devant pour rejoindre leur chaise. Ils avaient beau être plus agés que son autre classe, Perceval les trouvait parfois plus stupides. Leur posture courbée d’adolescent dont la croissance inégale déformait et la façon qu’ils avaient à le fixer avec des yeux dans lesquelles flottait une incompréhension bovine l’agaçait. Ils étaient moins impressionnables que leurs cadets et certains avaient eu la bonne idée de se frotter à quelques mangemorts en mai dernier et pensaient que cela leur donnait un passe-droit pour violer les règles de bienséance et faire preuve d’insolence. Dans sa classe, les actes de bravoure passée lui importaient peu, ils n’étaient que des élèves et lui un professeur avec un programme chargé à leur inculquer.



i got nasty habits ; i take tea at 3
“He looked like the sort of person who would tell you that he did not have an umbrella to lend you when he actually had several and simply wanted to see you get soaked.”
Tiberius H. Avery
Serpentard
Serpentard
Messages : 537
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMer 11 Avr - 19:54
Son pas traînait dans le couloir. Il vérifia une dernière fois sa baguette dans son fourreau puis bifurqua. Il eut un petit instant d'hésitation. Il avait le ventre lourd et une horrible envie de se poser dans la salle commune pour taper une énorme sieste. Le cours d'Histoire était loin d'étayer sa bonne humeur et il avait une profonde langueur en pensant aux heures qui allaient suivre. Il regarda l'heure. Il arriverait en retard s'il ne se dépêchait pas. Il avait dû faire un petit tour avant le cours pour récupérer son manuel. Ian et Billie l'avaient certainement devancé.

Tiberius, comme la grande majorité des élèves, avait plus ou moins assimilé le cours d'Histoire à une bonne sieste reposante. Après les repas, il passait son cours à somnoler sur ses affaires, se laissant bercer par la voix du professeur. Après l'Histoire, Tiberius était toujours d'attaque pour achever sa journée. De bonne humeur et d'excellente disposition.

Néanmoins, cette année était celle du changement. Du gros changement. Tiberius s’intéressait à l'Histoire pour tout ce qu'elle avait d’intéressant. Finalement, connaître le passif des sorciers était quelque chose d'important. Surtout cette année où Tiberius commençait à réfléchir plus sérieusement à son avenir et surtout à l'avenir du monde sorcier. Il ne pourrait guère faire grand chose avec ses petites mains d'adolescents mais... L'accès au savoir lui donnait bien plus de conscience politique. Dommage que ce fusse un sacré petit bâtard qui hérita de la matière.

Tiberius détestait le professeur Mora. Favoritiste, de mauvaise foi, incroyablement sadique dans ses fonctions, beaucoup trop disciplinaire, il lui semblait que le professeur avait un léger grain. Comme, sans doute, il fut le cas de tous les directeurs de Serpentard. A leur manière. Cette maison avait connu tant de directeurs que les verts et argents ne pouvaient même plus se reposer sur une figure de confiance. Et celle de Mora était loin d'attiser la sympathie de Tiberius.

Cependant, il pouvait au moins accorder une éloquence très agréable pour un petit gars comme lui. Ses cours étaient intéressants quoiqu'il reprochait au professeur de manquer d'un peu de tranquillité. Tiberius participait légèrement aux cours, toujours curieux d'approfondir des faits survolés pour avancer le programme. Il le faisait finalement rarement, comprenant, quelque part, que le professeur Mora ne l'avait pas vraiment à la bonne. Tant pis ! Tiberius se protégeait de ses attaques en s'assurant qu'il n'eut rien à se reprocher. Il avait, de toute façon, comprit que les professeurs étaient loin d'avoir l'humour facile, cette année. Ca rendait l'étude beaucoup plus morne pour le Serpentard.

Tiberius s'enfonça dans la classe d'un pas lent. Il avait pressé un peu la marche, avant d'entrer, arrivant pile à l'heure. Il n'accorda pas vraiment de regard sur le professeur et chercha d'instinct ses amis. Arrivant après eux, comme de juste, il s'installa juste derrière eux, forçant l'élève d'à côté à bouger ses affaires, en leur accordant un sourire et expliquant son détour. En s'installant, il redressa le regard sur son directeur et s'aperçut qu'il semblait prêt à dégainer sa première punition. Alors qu'il allait entamer une conversation avec les deux Persson, il fit un geste de la main. « Plus tard. » Conclut-il en sortant ses affaires, ne faisant pas attention à son camarade voisin


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
Anonymous
Invité
Invité
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMer 11 Avr - 22:17
Harry digérait et était à moitié endormit.

Cette fois le Gryffondor avait fait grâce de sa présence en cours. Hermione avait longuement insisté et argumenté pour qu’il prenne un peu plus part au programme scolaire, arrêtant de choisir à la carte les cours qui l’intéressait ou non. Harry s’était défendu en expliquant que sa carte n’était pas faites selon l’intérêt qu’il portait aux cours mais plutôt par rapport à son humeur et à la position des étoiles. Le regard qu’Hermione lui avait lancé l’avait dissuadé de sécher le cours d’histoire de la magie de la même façon qu’une arme à bout portant l’aurait fait : avec contrariété et une énorme peur pour sa vie.

Ce n’était pas le premier cours d’Histoire auquel Harry consentait à se montrer. En début d’année il avait daigné s’y présenter de façon presque régulière avant de lâcher l’affaire, comme pour de nombreux autres cours. Il ne savait pas vraiment pourquoi il s’était désintéressé de la chose. Contrairement à son prédécesseur le professeur Mora arrivait à rendre ses cours intéressants, que ce soit par les leçons qu’il donnait à ses élèves ou les points qu’il retirait avec la même fougue que l’ancien professeur de potion donnait des retenues. Il avait un sale caractère mais un an passé en la présence d’Ombrage (et des Carrow pour les autres) donnait aux pires des enseignants des airs de chaton féroce.

Pendant qu’Hermione et Ron se disputaient à voix basse à propos de la longueur du parchemin à rendre sur le dernier cours (que lui-même n’avait pas prit la peine de rédiger, n’ayant pas participé au précédent cours et n'en ayant de toute façon pas envie), Harry avait poussé ses affaires sur la table vide à côté de lui et croisé les bras sur son propre bureau pour s’installer confortablement et commencer une sieste bénéfique à la digestion. A part ses amis proches il était rare que qui que ce soit ose s’installer à ses côtés, lui permettant ainsi de s’étaler comme bon lui semblait sur deux tables. Il était à peu près sur que son titre de héro ne lui permettrait pas une vraie sieste de vingt minutes avec quelqu’un comme Mora en face de lui mais il pouvait toujours gratter les quelques minutes qu’il laissait aux étudiants pour s’installer et que le cours ne commence vraiment.

Harry se redressa d’un coup, presque offensé, quand ses affaires se firent rapatrier vers lui. Il remonta ses lunettes qui avaient glissées durant les courtes secondes de répit qu’il s’était octroyé. En voyant Tiberius à ses côtés, penché sur sa table pour discuter plus facilement, il opta pour une expression exaspérée. Le Gryffondor poussa doucement de son bras les affaires vers le bureau de Tiberius et comme si de rien n'était, porta son attention vers le professeur devant son tableau. Il appuya son poing contre sa joue, comme si sa tête eut été trop lourde pour se porter toute seule. Avec son expression endormie et ses cheveux ébouriffés Harry semblait tout juste sorti du lit.
Tiberius H. Avery
Serpentard
Serpentard
Messages : 537
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMer 11 Avr - 23:17
Discutant avec ses camarades de devant, Tiberius n'avait pas vraiment fait attention à la tête enfoncée dans le bureau de son voisin. Avait-il juste vu la doublure rougeoyante d'un de ses camarades de chez Gryffondor. Aucun intérêt.

Commençant à poser ses cahiers dans un ordre anarchique sur son bureau, il eut un regard suintant de condescendance sur ce bras qui avait décidé d'avaler son espace personnel. Il arqua un sourcil et redressa la tête vers son voisin, prêt à lui dégainer une violente et acerbe menace.

« Si tu n'enlèves pas tes... » Il s'interrompit en voyant le visage boursouflé du grand Harry Potter et ses lunettes toujours aussi tombantes.

Tiberius fut surpris et resta muet quelques secondes. Son visage fut alors déformé d'une espèce de mépris hypocrite. Il sourit, grinçant et pencha la tête sur le côté.

« Et bah tiens... Le Grand Héros nous a fait l'honneur de sa présence... » Grimaçant presque, il repoussa de nouveau ses affaires d'un geste vif. Sa voix murmurée se voulait la plus respectueuse du monde pour le professeur qui pouvait le virer a n'importe quel moment.

Pas qu'il ne le craignait vraiment, en vérité. Mais Tiberius jugea qu'il avait quitté et séché assez de cours pour se permettre de se faire expluser à celui de son directeur de maison. Attendre au moins que la première heure passe. Toutefois, en poussant de nouveau ses affaires, un livre tomba et le Serpentard passa un regard vers Mora, s'assurant que ce dernier ne se fâche pas pour la chute d'un pauvre livre.

Une fois place nette, Tiberius désigna le milieu de leur bureau.

« Je t'explique, Potter... » Son nom sonna presque comme une insulte. « Ici, c'est ton côté de la table. Et là, c'est mon côté... Alors garde ta merde pour toi. Il y en a qui voudraient bosser dans de bonnes conditions. »


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
Aslinn S. Goyle
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 621
Ft : Saoirse Ronan

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyJeu 12 Avr - 0:31
Durant la pause de midi, Aslinn était rapidement passée dans la Grande Salle. Manger, en silence, ne lui avait pas prit plus de dix minutes et elle était sortie presque aussi vite de la grande pièce trop bondée à son goût. Son cours suivant, celui d'Histoire de la Magie se donnait au premier étage. Elle n'avait pas le coeur de remonter jusqu'à la tour des Serdaigle, lever les yeux vers les escaliers lui avait presque donné des vertiges. Elle s'était donc contenté de profiter peut être pour l'une des dernières fois de l'année de l'extérieur. Il commençait à faire un peu plus frais et son écharpe bleu et bronze n'avait pas été de trop. Elle s'était posé sur un banc dans la cour, profitant du silence de l'heure de repas. Elle avait sortit un bouquin, celui de son cours suivant, et avait entamé une petite lecture histoire de passer le temps jusqu'à ce que les cours reprennent.

Lorsque la cour avait commencé à devenir trop peuplée elle s'était décidée à bouger. Trouver un endroit calme était son seul objectif. Elle s'était donc rendue près de la salle de son prochain cours de la journée, au premier étage. Il n'y avait encore personne. Elle posa son sac à terre juste à côté d'elle et continua sa lecture, le dos appuyé contre les pierres du château. Ces derniers temps elle cherchait à s'occuper l'esprit, à se concentrer sur des choses précises au lieu de broyer du noir.

Finalement elle vit d'autres élèves arriver. Bientôt quatorze heure. Elle referma son livre mais le garda dans ses bras. Finalement le cours allait commencer. La porte ouverte elle se faufila à l'intérieur de la pièce et opta pour une place discrète aux rangs proches du tableau. La au moins elle était sûre d'être à l'abri des bavardages. Le Professeur Mora était plus strict et plus... vivant que le Professeur Binns. Si Aslinn avait toujours regretté de ne pas avoir eut de vrai cours d'Histoire de la Magie elle était à présent servie. Les années précédentes elle avait bien tenté de suivre le cours et avait essayé de s'instruire elle même dans les livres qu'elle avait put dénicher à la bibliothèque mais rien ne valait un VRAI cours, donné par un vrai professeur. Pour l'heure elle avait encore du mal à se faire son avis sur cet enseignant. Trop strict ? Juste ce qu'il faut ? Après le règne des Carrow c'était difficile à dire, tous ses repères avaient volés en éclats.


Damien Carmichael
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 675
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyJeu 12 Avr - 22:58
Damien avait un peu trop mangé à midi et voila qu'il était à présent en pleine digestion, affalé sur son bureau dans la salle de classe du Professeur Mora. Il avait posé son sac juste à côté de son banc et utilisait son livre de cours comme oreiller de fortune, les bras croisés au dessus et la tête posée sur le tout. Il attendait que le cours commence. Damien avait opté pour un banc vers le fond, juste derrière Harry Potter. Il n'avait pas encore de voisin et espérait ne pas en avoir ou il risquerait de s'auto déconcentrer pendant le cours.

Harrison dans sa poche s'agita doucement lorsqu'au banc devant lui Harry et Tiberius jouaient les dos argentés.

- Hey les gars ! Pourquoi vous pissez pas chacun de votre côté du bureau pour marquer votre territoire ?

Il avait redressé la tête et leur adressa un sourire à tout les deux, ayant trouvé une petite distraction jusqu'à ce que le cours commence vraiment. Finalement il allait peut être se déconcentrer pendant le cours si ses deux camarades de devant jouaient à qui était le plus con. Le match risquait d'être serré. Des pop corn ou tout autre chose à grignoter aurait été le bienvenu le temps du spectacle. Quoique... non, encore un truc et il allait frôler la crise de foie.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
Ian Persson
Serpentard
Serpentard
Messages : 484
Ft : Bill Skarsgård

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyLun 16 Avr - 22:27
Ian et Billie avaient posé un livre pour deux sur la table qu’ils avaient choisi, à quelques rangs près du fond de la classe. Ils discutaient à voix basse en attendant que toute la ribambelle d’élève s’installe. Le sujet de conversation tournait autour des nouveaux ajouts fait au jeu de rôle de Billie. Ian tentait tant bien que mal de la pousser à intégrer une ribambelle de nouvelles créatures. Ils furent interrompu par la douce voix de Tiberius et les jumeaux se retournèrent sur leur siège comme un seul homme pour intégrer leur ami à la discussion qui changea radicalement de  direction. Conversation qui ne dura pas longtemps, chacun s'asseyant de nouveau correctement sur sa chaise. Ian prit un des nombreux bic qui était dans sa trousse et ouvrit son cahier de cours. Il tira un trait qui n’était pas droit et marqua sur le coin gauche de la page la date du jour.

Ian passa un bras par dessus le dossier de sa chaise, se laissant aller sur les deux pieds arrières. Il était persuadé que cette position d’équilibre incertain l’aidait à se concentrer. Le tout était de ne pas glisser en arrière. Il tourna la tête en entendant Tiberius s’outrer pour une raison particulièrement débile. Ian n’en était pas plus étonné que ça. Peut être avait-il envie de tester les nerfs de tous les nouveaux professeurs. En revanche il fut nettement plus étonné de le voir se chamailler avec Potter. La réflexion de Damien le fit sourire alors qu’il se retournait vers le tableau. Ian se mit à mâchonner sans y faire trop attention le capuchon de son stylo.




War Is Peace, Freedom Is Slavery, and Ignorance Is Strength
On avait toujours dans l'estomac et dans la peau une sorte de protestation, la sensation qu'on avait été dupé, dépossédé de quelque chose à quoi on avait droit.

(c) Myuu.BANG!

Elizabeth Fitzduncan
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 495
Ft : Adelaide Kane
Localisation : Poudlard, sans doute à la bibliothèque

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMer 18 Avr - 14:07
Cela aurait été un doux euphémisme de dire que Beth n’avait pas très envie d’aller en cours d’Histoire de la Magie cet après-midi-là. La dernière fois qu’elle avait eu affaire au directeur des Serpentards, elle avait eu le déplaisir de se retrouver avec une retenue sur le dos pour une bien maigre violation du règlement selon elle. Même sans ça, le week-end avait été riche en émotions qu’elle n’avait pas encore eu le temps de vraiment traiter correctement pour aborder ce début de semaine en toute sérénité. Elle fit tout de même l’effort d’arriver particulièrement à l’heure, histoire que le Professeur Mora ne trouve pas quelque chose à lui reprocher dès les premières minutes de cours. Apparemment, en vue des nombreux élèves déjà présents, elle n’était pas la seule à craindre les foudres tyranniques de l’enseignant.

Une fois n’est pas coutume, elle se dirigea vers le fond de la salle dans l’objectif de se faire discrète pour toute la durée du cours qu’elle comptait malgré tout suivre avec attention comme à son habitude. Elle voulait bien admettre que le nouvel historien surpassait largement le Professeur Binns quand il s’agissait de rendre sa matière intéressante tout autant que sa personnalité était exécrable. Délicatement, elle disposa ses affaires sur une des dernières tables libres (visiblement les places de l’arrière étaient très prisées) dans la rangée à gauche de celle des jumeaux Persson à qui elle adressa un léger sourire en guise de salutation silencieuse. Elle remercia intérieurement Merlin que le troisième membre du trio serpentardesque soit visiblement en plein milieu d’un affrontement puéril avec Potter (décidément héros de la nation) pour la remarquer. Sa dernière conversation avec Tiberius était un des derniers événements qui lui restait en travers de la gorge et qu’elle ne souhaitait pas se voir renouveler de sitôt. Beth ouvrit son livre à la page du nouveau chapitre qu’ils étaient censés traiter aujourd’hui, écoutant distraitement la dispute d’une oreille.


She's cold as ice, but in the right hands, she melts.
Anonymous
Invité
Invité
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyJeu 19 Avr - 19:20
Mais pourquoi ? Telle était la question du jour. Pourquoi ? Pourquoi ils s'entêtaient à mettre un cours juste après les repas, année après année ? Qui ça "ils" ? Elzéar ne le savait pas, ceux qui trafiquaient les horaires ! McGonagall ? Probablement pas. L'ensemble du corps enseignant ? Plus probable. En tout les cas, imposer un cours immédiatement après le repas n'était pas une bonne idée. Ni pour les professeurs, ni pour les étudiants. Les premiers étaient moins patients, les derniers plus nonchalants. Difficile de faire plus mauvais mélange. Soit les élèves manquaient de se vomir dessus dans les cours plus "physiques" soit ils risquaient de s'endormir dans ceux plus barbants. Comme l'histoire de la magie, par exemple. Entendons-nous, ce n'était pas que Elzéar n'aimait pas l'histoire ! Ho, il aimait bien la matière, surtout quand il s'agissait de parler des légendes Arthuréennes (allez savoir pourquoi, les chevaliers, lui, ça le branchait), mais il fallait tout de même avouer qu'il ne s'agissait pas d'un cours ou ils devaient énormément bouger. Rester assied, regarder et écouter le professeur, prendre des notes ... rêvasser et s'endormir presque. Voilà. Au dernier cours, Elz s'était même retrouvé avec un filet de bave à essuyer.

Le jeune homme traînais par conséquent dans les couloirs, son pas lourd et son regard fatigué de type qui avait un peu trop mangé de pâtes, se posant sur les quelques élèves qui se dirigeaient ailleurs. Ailleurs ou au même endroit que lui. Quoiqu'il en soit, alors qu'il regardait une armure qui venait de bouger, le Serdaigle fonça droit dans une fille de troisième année. Il l'aida à se relever en y allant d'excuses grandiloquentes qui pouvait passer pour un autre âge -- Elzéar avait le sens des excuses théatrale -- avant de poursuivre son chemin. Il devait vraiment apprendre à faire attention à ou il mettais les pieds. C'était à se demander comment il pouvait encore être en vie ! Bref. Ne nous étalons pas sur sa maladresse, sinon nous serions encore à en discuter dans six mois. Tel n'était pas le but de ce sujet précis.

Le bleu et argent entra dans la salle de classe du Professeur Mora. Perceval de son prénom. Elzéar eu un sourire à l'évocation de ce prénom tout à fait romanesque. Perceval, comme le chevalier que nul ne surpasserait. L'histoire avait donné raison à cette prédiction. Elzéar posa son sac au sol, observa la chaise sur laquelle il s'apprêtais à s'asseoir comme si elle allait bouger ... et s'assied. Sans heurts cette fois ! Il releva ensuite la tête, tout sourire, avant de s'adresser à Elizabeth qui était, en fait, sa voisine de table.

" Salut ! "

Il sortie ses effets scolaires dans des gestes lents, espérant ne rien faire tomber. Évidemment, il pouffa légèrement en entendant la boutade de Carmichael. Haha ! Une bonne blague de gars ça ! Bien puérile.

" Pissez ... " marmonne t'il en secouant la tête

C'était d'un drôle ! Totalement immature, mais très drôle.
Anonymous
Invité
Invité
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyDim 22 Avr - 16:32
13 octobre 1998


Premier jour de cours pour Sandrine. Elle avait eu encore quelques difficultés mais à son grand soulagement, elle se débrouillait plus ou moins mieux que le week-end passé. Elle avait encore en tête sa rencontre avec le professeur dont elle avait justement cours maintenant. Une retenue pour s’être perdue ! Elle l’avait encore à travers la gorge et attendait avec l’impression d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Bon, perdre dix points, elle s’en fichait. Elle avait encore un peu de mal de comprendre ce système de maison mais une retenue pour s’être perdue dans les couloirs, c’était abusé ! Du coup, elle s’était mise en tête de se faire la plus petite possible durant le cours d’histoire. Si le prof l’interrogeait, elle répondrait mais elle ne lèverait pas la main pour donner la réponse. Il penserait peut-être qu’elle voudrait faire sa « miss qui sait tout ». Et pourtant, l’histoire faisait partie de ses matières préférées à l’école, avec potion, défense contre les forces du mal et la pratique des sorts.
Elle avait suivi un petit groupe d’élèves de sa maison pour se rendre en classe d’histoire et lâcha un timide « Bonjour monsieur » en passant devant lui. Elle avait envie de le frapper pour samedi soir mais elle restait une élève et lui un prof. Même s’il pouvait être le dernier des connards, elle lui devait le respect et la politesse, enfin le minimum. C’était déjà pas mal selon elle et c’était ce qu’elle avait toujours fait avec ses anciens profs. Respect, politesse minimum et self-control ! Parfois, elle était étonnée du self-control dont elle était parfois capable de faire preuve. Elle lança un timide sourire à Beth en la saluant brièvement avant de se prendre une place dans le fond de la classe et attendit le début du cours en sortant son livre de cours.
Perceval C. Mora
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 219
Ft : Andy Muschietti

Feuille de personnage
Don: Legilimens & Occluments
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyLun 23 Avr - 15:25
Perceval s’apprêtait à faire démarrer son cours, après tout il était l’heure, quand un bruit sourd attira son attention vers les tables du fond. Il ne s’agissait que de Tiberius qui avait fait tomber son livre et il n’y prêta pas plus attention. D’un geste silencieux de sa baguette il ferma les portes de sa classe sans un bruit et se leva de toute sa hauteur pour signifier que le cours avait débuté. Les conversations chuchotantes cessèrent petit à petit, jusqu’à ce que les bruits de chamaillerie qui provenaient des tables du fond soient les seuls à s’élever au milieu du mutisme presque religieux du reste de la classe. Le professeur croisa les bras en fixant Tiberius et Harry de son regard de prédateur. Mais loin de s’interrompre d’eux-même, un troisième élève se joignait à présent à eux, entrainant un quatrième qui se mit à rigoler comme un crétin en répétant un mot puéril avec l’humour d’un enfant de maternelle. Perceval commençait à être familier avec Carmichael et McKenzie et les avait tout deux catégorisé dans la catégorie des mollusques. Peu de participation en classe, toujours avachis sur leur table malgré les nombreuses remarques cinglantes de leur professeur. Le serdaigle avait même déjà bavé sur la table durant son cours et Mora en était venu à se demander si son attitude n’était pas due à un retard mental.

Sans qu’il ai eu à prononcer un mot, Perceval envoya une craie du tableau en plein milieu de la table occupé par les deux perturbateurs. La violence de l’impact laissa une marque blanche à deux centimètre de la main de Potter alors que la craie rebondissait dans un claquement sec en direction de la tête de Damien qui se trouvait à la table juste derrière eux dans le petit amphithéâtre.

- Apparemment nous avons une classe de maternelle dans le fond de notre classe aujourd’hui. Siffla-t-il.

Tous les cancres avaient apparemment décidé de se rassembler en troupeau aujourd’hui. Son regard perçant coula sur Avery, Potter, Carmichael et McKenzie sans oublier Fitzducan, maintenant familière de ses retenues, et même Caudron lui avait fait l’honneur de sa présence aujourd’hui, et qu’elle ait choisis de s’installer dans le coin des cancres n’en était que plus révélateur. Il revint ensuite vers le gryffondor tout au fond de la classe.

- Ainsi qu’un grand comique. J’enlève deux points à Gryffondor pour sa blague idiote et un point à Serdaigle pour nous avoir fait profiter une seconde fois du détail le plus puéril de sa plaisanterie.

Ses yeux lançaient des éclairs et il était clair que toute contestation serait punie encore plus sévèrement. Faisant voler son livre dans ses mains il l’ouvrit à la page du chapitre du jour et demanda d’une voix âcre :

- Maintenant est-ce que l’un d’entre vous serait assez aimable pour me donner la date de signature du Code International du Secret Magique que nous puissions enfin commencer le cours ?

Au tableau, une autre craie avait commencé à écrire d’elle-même le titre de la leçon ainsi que la page du manuel où les élèves devaient se rendre.



i got nasty habits ; i take tea at 3
“He looked like the sort of person who would tell you that he did not have an umbrella to lend you when he actually had several and simply wanted to see you get soaked.”
Damien Carmichael
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 675
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyLun 23 Avr - 15:53
Sans s'en rendre compte Damien se retrouva avec une marque blanche en plein milieu du front. Il se releva d'un bond sous le coup de l'impact. Mais heu.... Il fit une petite moue boudeuse lorsque le prof le ramena à l'ordre en retirant des points à sa maison. Il aurait put se mettre en colère contre le prof mais il était en tort et devait l'accepter, parce que c'est ce que faisait un Carmichael. Si la fierté de son père était légendaire, sous le regard de sa mère ils étaient bien forcés d'accepter tous leurs erreurs et de s'excuser lorsqu'il en était besoin. En guise d'excuse Damien baissa la tête sur ses affaires, évitant le regard glacé du professeur. Il lui aurait bien donné un truc à manger en gage de soumission à son autorité mais ils n'étaient pas dans un groupe de grands singes.

Il écouta ensuite le début du coup. Le Code International du Secret Magique ? Il l'avait relu il y a peu, pour essayer de se mettre un peu plus à jour par rapport aux cours donnés à Poudlard. L'Histoire de la Magie donné à Ouagadou ou à Poudlard était différente. Il leva la main, espérant ne pas se planter sur la date. Lorsque le prof lui en donna l'autorisation il lui fourni alors sa réponse.

- 1889 ? Non... 1689.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
Anonymous
Invité
Invité
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyLun 23 Avr - 16:18
13 Octobre 1998

Un mois  s'était écroulé après la reprise de Septembre cette année là Drago comptait bien montrer le meilleur de lui-même et de donner le tout pour le tout en cours. Cette année était pour lui importante, même s'il savait que cette année il ne sera pas épargné par la plupart de ses camarades qui se demandent et le haïssent. Et oui Drago était chanceux après le jugement de l'après guerre, bien qu'il craignait vraiment qu'on le mette à Azkaban. Il avait réussi à être un sorcier libre, là où d'autres pour des faits moins graves avaient fini en prison.

Revenons en en notre sujet principal, comme tous les jours Drago se rendit à ses cours, aujourd'hui il avait eu droit au cours d'Histoire de la Magie, une matière intéressante, tout dépend du sujet tant que cela ne parlait pas de la révolte gobeline. Arrivé en même temps que ses camarades il entra en salle de classe saluant le Pr Mora, un homme qu'il appréciait vraiment. Il enseignait très bien et savait comment calmer les élèves perturbateur voir cancres. Potter et d'autres comme Avery & Cie n'étaient pas épargné par le professeur qui les avaient à l'œil. Assis au deuxième rang de la rangée du milieu il était seul sur le banc, la paix il se sentait à l'aise au moins il avait toute la place pour lui.

Avant que même ne commence le cours, une chamaillerie se fit entendre même si ça parlait légèrement bas on entendait comme même ce qu'il se disait le blond tourna la tête et vit Harry qui se trouvait au même banc que Potter qui avait l'air endormi, il ne croyait pas ses yeux Avery qui se prenait la tête avec le Héros, il soupirs et leva les yeux. Il reporta son attention vers le prof qui n'eut pas de mal à recadré les élèves "cancres" qui apparemment avaient fait l'honneur de leur présence à croire qu'ils s'étaient tous donné le mot. Enfin lorsque le calme revint le prof commença le cours par une première question. Drago prit sa plume et l'écrivait sur le parchemin vierge. Aussitôt après l'avoir écrit il leva la main afin de répondre à sa question. Il fut malheureusement dépassé trop tard par un élève qui prit la parole avant de répondre à la question. Là première était causé avant que ce dernier se reprenne de justesse. S'il avait été plus rapide que celui-ci. Il baisse la main et attendit avec impatience la prochaine question.
Tiberius H. Avery
Serpentard
Serpentard
Messages : 537
Ft : Dane DeHaan.
Localisation : Là où il ne le devrait pas.

Feuille de personnage
Don: Occlumens & Animagi
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMar 24 Avr - 1:07
Tiberius vit un projectile d'une fulgurance balistique fuser entre Harry et lui. Tiberius sursauta et manqua de tomber. Son regard s'était arrêté sur la petite marque de poudre blanche sur la table mais le couinement de son voisin de derrière attira son attention. Damien avait une énorme marque de rouge et de blanc en cible sur le front et portait sur sa figure l’apitoiement du chien que l'on vient de gronder.

Comme d'un mouvement de préservation ultime, Tiberius se retourna brusquement et appuya son poing contre les lèvres, retenant un fou rire violent et – il le savait – absolument explosif. Tiberius avait vu la tête dépitée de Damien se baisser comme un chiot et la situation était atrocement comique. Le Serpentard aurait voulu parler, échanger un regard compatissant avec la pauvre victime des craies folles du professeur Mora, voir la réaction de Potter ou même redresser la tête vers Mora. Bref, réagir. Faire quelque chose d'intelligent. Mais il était resté dans une position prostré, animé de violentes crises qui avait exploser en un raclement de gorge intempestif. Il posa la main sur son visage, le poing serré sur la table et était pris d'une espèce de suffocation hyperventilée. Sa poitrine semblait avoir des spasmes et il aurait été impossible à dire s'il allait survivre. Parfois, un couinement s'échappait de sa gorge. Il allait craquer. Il allait craquer et des hilarités remontaient brusquement dans sa poitrine dès lors qu'il calmait une nouvelle vague. Quand le professeur d'Histoire rappela la réaction de leur ami Zarzar, il inspira une grande et profonde goulée d'air. Il mangea fort ses lèvres et les cloisonna du mieux qu'il put. Son fou rire ressemblait à des sursauts de gerbes qu'il ne pourrait pas retenir très longtemps.

Pour se donner consistance, il leva à peine sa main en direction du professeur – qui n'avait évidemment enlevé des points qu'à Gryffondor et Serdaigle, ne manquant pas de le tuer une nouvelle fois de rire – pour faire acte de soumission. Comme s'il s'excusait d'un geste, incapable d'ouvrir la bouche ou de redresser la tête.


Petit à petit, le cours reprenait alors qu'il tentait de se calmer, de reprendre son calme et surtout son souffle. Tiberius se redressa doucement, par petits accoues. Il avait une crampe aux abdominaux et il se sentait encore fragile. Il baissait parfois la tête quand un nouveau rire voulait franchir ses lèvres. Pour l'un d'eux, particulièrement virulent, il dû se tenir la bouche. Doucement, il commença à noter la date, le titre sur son cahier, la main toujours contre ses lèvres, les yeux pétillants de malice. Tiberius était concentré. Très concentré. Il était tenté de regarder Harry, de savoir s'il était aussi hilare que lui mais... Il savait que s'il le faisait, c'était terminé. Il exploserait. Exclu de cours. Retenue avec Mora. Rien qui n'enchantait le garçon.

Néanmoins, devant eux, une main de Serpentard se leva. Celle de cet enfoiré de Drago. Et encore, le sobriquet lui semblait gentil. Drago était un traître, un lâche et avait assez de dossiers au cul pour ouvrir une papeterie. Lorsque ce fumier leva la main pour la baisser ensuite, Tiberius retint un sourire. Drago releva une seconde fois la main – sans doute pour corriger Damien qui avait l'air bien calmé, lui – et Tiberius resta interdit. Un peu stupéfié par l'attitude de lèche-boule de ce petit con – qui ferait mieux de se faire petit – il hésita. Il tourna presque instinctivement la tête vers Harry. Un regard fut échangé. Une idée fut partagée. Tiberius baissa les yeux, croisa les lèvres crispées de Potter. Les siennes suivirent. Un gloussement. C'était terminé.

Tiberius s'effondra sur sa table et explosa d'un rire bruyant qui n'attendait que d'être libéré depuis de longues minutes. Il fut pris d'une crampe horrible et douloureuse. Il sauta sur sa chaise, tordu de douleur et d'hilarité, le visage crispé à en rester coincé.

« Pardon ! Pard... Oh c'est trop...! » Il enfouit le visage dans ses mains, avachit sur sa table et se tourna sur le côté pour se penché, se cachant à moitié de la sévérité de leur professeur. Pour une fois, Tiberius le plaignait.

Plus Tiberius riait et moins il arrivait à se contrôler. Il glissa son cul à moitié en dehors de la chaise, par petits spasmes incontrôlés, tentant en quelques mots d'essayer de se faire sortir de cours, demander l'autorisation. Mais toujours mué d'éclats tonitruants, il était incapable de le prononcer correctement. Tout son corps était agité d'une énergie nerveuse et il attrapa le poignet de Potter comme s'il aurait été capable de tomber sur sa chaise – et vu sa position, il n'en était pas loin.


They said I couldn't. That's why I did.
(c) okinnel
Aslinn S. Goyle
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 621
Ft : Saoirse Ronan

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyMer 25 Avr - 21:57
Aslinn envoya un regard désapprobateur en direction d'Elzéar lorsque le professeur décida de retirer 1 point à Serdaigle pour une bêtise de ce niveau. "Esprit et sagesse". Il était bien bas l'esprit de Serdaigle, estimé à 4 ans selon Aslinn et les livres sur la petite enfance.

La préfète reporta son attention vers le professeur. Elle ne lui en tiendrait pas rigueur à lui pour avoir retiré un malheureux point à Serdaigle. A sa place elle en aurait retiré sans doute un peu plus. Un élève de serdaigle avait fait une erreur et il devait en assumer à présent les conséquences. Le retrait abusif de point était une chose, celui justifié en était une autre.

Lorsque Mora posa une question Aslinn était prête à y répondre. Elle n'avait pas trop de difficultés avec les dates bien qu'elle cherchait toujours une logique pour les retenir, un moyen mémotechnique. Elle se fit devancer par l'élève de Gryffondor qui était à l'origine d'une autre perte de point.

Et voila que Tiberius recommença à faire du... Tiberius. Il aurait put se retrouver à terre, littéralement plié en 2 que ça aurait été pareil. Est-ce qu'il avait un véritable don pour se faire remarquer ou est-ce que tout ça n'était qu'une grossière mise en scène à chaque fois ? Un troll des montagnes serait plus discret à côté de lui. Comment pouvait-il être frère avec Hippolyte ?


Perceval C. Mora
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 219
Ft : Andy Muschietti

Feuille de personnage
Don: Legilimens & Occluments
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyJeu 7 Juin - 17:19
Après l’agitation puérile qui avait brisé le calme de sa classe juste après que la sonnerie ait retenti, une certaine tranquillité reprenait sa place entre les quatre murs de la salle d’Histoire de la Magie. La plupart de ses élèves avait docilement baissé le nez sur leur table où étaient éparpillés plumes et parchemins et on ne distinguait plus que les mouvements saccadés des épaules des deux grands perturbateurs du jour qui essayaient vainement de se retenir de rire, cela détonnait beaucoup avec l’immobilité transie des autres adolescents. Il marqua une pause, attendant que l’un ou l’autre craque en premier, mais les tressautements des deux imbéciles finirent par peu-à-peu s’estomper. L’incident était clos.

Deux mains seulement se levèrent et les sourcils du professeur Mora se froncèrent de façon dramatique, faisant disparaître ses yeux verts dans leur ombre. Ses yeux arpentèrent la classe avec une expression de profonde déception mêlée de mépris. Mais alors qu’il arpentait sa classe en longeant le premier rang, il y eut une nouvelle explosion de caquètements disgracieux et grossiers. Même table. Même cancres. Les yeux de Perceval se noircirent d’une rage sourde et contenue. Son visage se crispa mais restait impassible, jusqu’à ce que son sourire de crocodile affamé ne vienne animé ses traits. Les bras croisés, regardait Potter et Avery, immobile. Patient.

- Descendez. Tous les deux.

Il avait parlé d’une voix calme mais elle qui pourtant avait rempli tout l’amphithéâtre et semblait encore résonner entre les murs, ricochant sur les élèves qui se regardaient en se demandant à quelle sauce les fauteurs de trouble allaient être mangés. Perceval décroisa les bras pour joindre ses longues mains comme des serres alors qu’il toisait les deux excités de toute sa hauteur. Il souriait toujours mais ses yeux pareils à ceux d’un griffon furieux lançaient des éclairs.

- Puis-qu’apparemment ni l’un ni l’autre ne pouvez vous empêcher de vous comporter comme des enfants de cinq ans, vous recevrez une punition appropriée. Que chacun aille se tenir d’un côté du tableau, face au mur et les mains dans le dos. Vous y resterez jusqu’à ce que je me lasse de votre présence parasitique.

L’historien attendit qu’ils s’exécutent pour reprendre son cours là où il avait été insolemment interrompu. Il donna la parole au gryffondor qui essayait visiblement de se racheter pour s’être donné en spectacle quelques minutes plus tôt.

- C’est cela, se contenta-t-il de dire d’un ton glacial. Signé en 1689 et mis en place en 1692 par la Confédération Internationale des Sorciers. La mise en place du code est le résultat de centaines d’années de persécution des sorciers par les moldus. Je n’ai pas besoin de vous rappeler le chapitre sur les chasses aux sorcières qui eurent lieu à travers toute l’Europe à partir du début du 15e siècle et aux Etats-Unis au 17e siècle, j’espère. C’était à votre programme l’année dernière. Vous pourrez demander au fantôme des gryffondor dans quelles conditions il a presque perdu la tête. Un sourire mauvais s’étira sur son visage. Le premier réflexe de notre, à l’époque, récent Ministère de la Magie fut de tenter de créer des accords avec le roi et la reine d’Angleterre William III et Mary II afin que les sorciers soient protégés par les lois moldues comme n’importe quel citoyen de la couronne mais les monarques refusèrent de nous accorder leur protection. C’est ainsi que le Ministère décida de prendre la direction inverse, et de protéger le Monde Sorcier en le faisant disparaître des yeux moldus.

Il n’avait pas eu une seule fois besoin de regarder son livre ou ses notes alors qu’il parlait. Il connaissait son sujet sur le bout des doigts et préférait s’adresser directement à la salle. Il s’arrêta de parler quelques seconde pour vérifier que tous étaient bien en train de prendre des notes puis continua de sa voix grave.

- Nous allons à présent parler du contenu de Code. Est-ce que quelqu’un peut me dire par exemple en quoi consiste l’article 73 ?


i got nasty habits ; i take tea at 3
“He looked like the sort of person who would tell you that he did not have an umbrella to lend you when he actually had several and simply wanted to see you get soaked.”
Rebecca E. Lloyd
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 25
Ft : Cara Delevignne

Feuille de personnage
Don: Lycanthropie
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) EmptyDim 9 Juin - 16:25
Histoire de la magie.
Quelle bonne façon de commencer une longue après-midi en perspective !
Ce cours n’avait jamais fait partie de ses préférés, bien qu’elle ne le manquât jamais. Harassant au possible, surtout avec certains professeurs qui n’ont plus besoin d’être cités, c’était un cours qu’elle voulait suivre, une matière qu’elle voulait connaître. Mais réussir à suivre sans fermer les paupières s’avérait parfois plus ardu que nécessaire. Alors y aller juste après la pause déjeuner n’annonçait rien de bon.
La présence du professeur Mora n’était pas non plus là pour inciter Rebecca à suivre ce cours, avec sa fameuse tendance à enlever des points aux élèves comme respirer, la jeune blonde n’était pas la mieux placer avec son caractère pour faire gagner sa maison. Il était cependant plus intéressant que son prédécesseur, ce qui aidait par moment les cours à moins s’éterniser dans le temps que par le passé.

Assise dans le milieu des rangs, Rebecca était légèrement tournée sur sa chaise et ne perdit pas une miette des échanges quelques tables derrière elle. Ne laissant rien transparaître et bien décidé à ne pas s’en mêler, elle écouta les garçons s’en jeter à qui mieux mieux alors que le professeur Mora s’était déjà installé derrière son bureau. Voilà qui n’annonçait rien de bon.
Et voilà, à peine quelques minutes et déjà trois points d’enlevés. Elle sentit un sourire fleurir sur ses lèvres, il n’y avait pas à dire, Mora était vraiment trop fort dans son genre.
A la suite de la première question du cours, la réponse fusa de quelque part derrière elle et elle reconnut la voix de Damien. 1689 ? Mince, elle aurait parié que c’était 1692. Rebecca se perdit un instant dans ses pensées pour essayer de retrouver où elle avait lu cette date. Elle fut cependant bien vite de retour en cours au son des gloussements surexcités qui résonnaient dans la classe. Pas besoin de se retourner complètement pour savoir d’où ça venait. Elle était d’ailleurs sûre que tout ceci ne durerait pas longtemps, ce n’était pas le genre de ce professeur et elle comptait bien ne pas s’attirer d’ennui pour une fois.
Retenir son caractère était une tâche ardue par moment mais la petite voix au fond de sa tête savait se montrer autoritaire et elle commençait à avoir mal à la tête à force de s’entendre dire qu’il fallait qu’elle apprenne à se contrôler. Il était plus facile, pour une fois, de bien se tenir plutôt que continuer à se bagarrer avec une partie étrangère de sa conscience.

Relevant les yeux au-devant de la salle, elle aperçut derrière le regard du professeur Mora une émotion qu’elle connaissait bien. La colère. Réprimant un nouveau sourire moqueur, elle se dit que ce cours promettait finalement d’être intéressant. Il faudrait peut-être qu’elle pense à aller remercier Tiberius qui n’avait pas l’air lui, de vouloir se contrôler.
Les mains croisées, face au mur, ainsi exposés aux regards. Intéressant… mais la jeune femme attendait la suite, elle se doutait que Mora n’en resterait pas là.
Les explications qu’il donna sur la date du code répondit à sa question mentale sur les dates. Ok, elle avait donc bien lu cette date quelque part. La question suivante lui fit ouvrir la bouche sans même qu’elle ait vraiment décidé de participer au cours.

- Il responsabilise les ministères dans la dissimulation et le soin des créatures magiques

Rebecca était sûre de sa réponse, bien qu’elle ne soit sûrement pas totalement exacte à la formulation du code et elle essayait encore de se rappeler où elle avait bien pu lire ça sans réussir à retrouver le titre du livre en question. Celui qui reposait sous son bras contenait sûrement la réponse mais elle savait qu’il ne s’agissait pas de celui-ci, bien qu’elle commençât à feuilleter les pages pour le vérifier.
Contenu sponsorisé
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années) Empty
 
[COURS] Histoire de la Magie - Code International du Secret Magique (6e, 7e et 8e années)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» [Cours 1] Histoire de la Magie
» My name is Beilschmidt ... Ulrich Beilschmidt [Germania - Prof. Histoire de la Magie]
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Premier Étage :: Salle d'Histoire de la Magie :: Cours-
Sauter vers: