Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

[COURS] Soins aux Créatures Magiques - Le Murlap (6e, 7e et 8e années)

Aller en bas 
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 170
Ft : Diego Luna

Feuille de personnage
Don: Animagi Xoloitzcuintle
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Avr - 22:37
Jeudi 22 Octobre 1998

Rafael était prêt à accueillir ses élèves des niveaux plus élevé pour ce nouveau cours dont, il devait l’avouer, il n’était pas peu fier. Il avait réussi à se procurer une bonne vingtaine de murlaps qui se prélassait actuellement dans trois grands aquariums situés au centre de la clairière ou se déroulaient habituellement les cours de Soins aux Créatures Magiques, dans un des rares rayons de soleil de cette fin du mois d’Octobre. Le temps était clément pour une fois. Décidément ils en avaient de la chance. Le magizoologue avait bien prit le temps de calmer les petite bestioles dont la chair rose était dénuée de tout poil, de leur parler, de les rassurer et à présent on aurait presque pu les prendre pour quelques gros cochons d’Inde très laids au lieu de ces rats des mers du nord au tempérament naturellement agressif.

Les élèves arrivaient graduellement au fur et à mesure que l’heure de début de cours commençait et Rafael était assez content de constater qu’il commençait à reconnaître certaines têtes parmi les plus assidus à ses classes probablement. En vérité il n’en savait rien, comme promis lors de son cours d’introduction, il ne prenait jamais la peine de faire l’appel.

- Bonjour, bonjour ! Hé hé, venez plus près !

Il fit de grands gestes convulsifs des bras pour illustrer son invitation. Une fois que tout le monde était à peu près à une distance où ils pourraient l’entendre, il continua :

- Aujourd’hui on va s’occuper de murlaps.

Il se dirigea vers les réservoirs en verre derrière lui et pour illustrer la futur leçon à venir, il en sorti un délicatement de la pierre sur laquelle il était allongé comme un bienheureux au soleil. Les autres bêtes du grand bocal n’en firent pas grand état et se contentèrent de le regarder d’un œil curieux, certaines nageant dans l’eau salée et d’autres à plat ventre sur des cailloux que le professeur avait disposé çà et là pour reproduire les décors des littoraux britanniques dont elles étaient originaires. Il revint vers ses élèves avec un visage qui semblait dire que prendre cette hideuse bestiole dans les bras était la meilleure chose qui lui soit arrivée de la journée.

- Ca, ça vit sur vos côtes hé ! Vous voyez ces tentacules ? en parlant il carressa le dos de l’animal qui eut un petit frémissement de plaisir. Ça peut servir à deux choses. Quelqu’un sait ?

Dans son cours, il attendait rarement que les doigts se lèves, il acceptait que ses élèves prennent spontanément la parole après ses questions et ne se fâchait jamais des réponses, aussi saugrenues qu’elles soient. Si personne ne répondait il ne s’en vexait pas plus, et enchaînait sur des explications de sa petite voix guillerette.

- Aujourd’hui on va récupérer les excroissances. Vous allez en prendre chacun un, et aussi un tube de pommade d’insensibilité. Il faudra bien en mettre tout autour du tentacule avant de couper. Je vais vous montrer comment.

D’un petit signe de tête il enjoint les adolescents à aller se servir dans les aquariums. Des petites boîtes de bois étaient disposées à intervalles régulier sur le sol où chaque étudiant pourrait déposer son murlap pour le travail pratique qui allait s’en suivre.

- Oh ! Faites attention, ils ont un sale caractère. S’ils sont énervés ils mordent les doigts et c’est le doigt qui lâchera avant qu’eux ne lâchent.

Il éclata d’un petit rire amusé comme s’il venait de raconter une bonne blague.

- Alors vous pouvez mettre vos gants si vous voulez. Et pour les calmer, il suffit d’imiter le bruit des vagues.

Et il se mit immédiatement à montrer l’exemple en expulsant lentement de l’air entre ses dents dans un feulement étrange et long, qui aurait éventuellement pu rappeler le bruit des vagues à un malentendant bourré. Mais à la grande surprise des élèves, cela avait l’air de fonctionner. Rafael quant à lui, attendait que ses élèves soient chacun à leur petit plan de travail individuel avec une créature pour continuer son cours.


"If having a soul means being able to feel love and loyalty and gratitude, then animals are better off than a lot of humans."
―James Herriot
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 553
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Avr - 23:51
Damien arriva tout content au cours de son parrain. Il avait Harrison dans la grande poche de sa cape et pour une fois n'avait pas oublié sa baguette, accrochée à sa taille.
En arrivant il remarqua qu'il était en retard, de quelques minutes seulement. Il se fondit dans la foule et écouta la fin de ce que le professeur racontait. Il n'entendit pas la question qu'il leur posa et arriva tout pile lors de la réponse. Cool des murlaps ! Il se saisit d'une des boîtes et observa les créatures jusqu'à croiser le regard de l'une d'elles.

- Coucou toi, tu veux venir faire équipe avec moi ?

Il se pencha au dessus de l'aquarium et attrapa l'une des créatures avec délicatesse, la soulevant doucement, les mains sous les pattes avant de l'animal. Il le tourna vers lui et l'observa un court instant avec un grand sourire avant de le poser dans la boîte. Il osa une nouvelle main vers l'animal, lui gratant la tête, juste derrière ses oreilles dans une sorte de petit massage avant de se mettre à imiter lui aussi le son des vagues, veillant à ne pas imiter une mer en pleine tempête.



Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 476
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Mar 17 Avr - 23:25
Jeudi 22 Octobre 1998


C’était le premier cours de soins aux créatures magiques pour Sandrine. Oh, elle avait pu se remettre en ordre grâce à une camarade Gryffondor et elle lui en était très reconnaissante. Il fallait reconnaître qu’en cette fin d’octobre, il faisait encore bien bon. La veille, elle avait eu une lettre de son père qui voulait savoir ce qui s’était passé pour qu’elle ait une retenue dès le premier jour. Elle s’était contentée de lui renvoyer un courrier où elle lui promit de tout lui expliquer dès son retour à la maison … Euh enfin à l’appartement. Passer d’une maison à un petit appartement était également un fameux changement pour elle. Mais passons.
Une fois que tout le monde fut là, la belge fut surprise de voir que le prof ne faisait pas l’appel des élèves. Dommage, ça lui permettait un peu de retenir le nom de ses camarades de classe. Bon, elle en avait déjà retenu quelques-uns comme Tibérius, Damien, le trio Peter, Thomas et Shun, Billie, son frère Ian, Beth, Elzéar et c’était à peu près tout pour l’instant. Par contre, le prof de SACM avait l’air bien plus sympathique que le prof d’histoire. Elle allait bien voir avec la suite du cours. Déjà, elle se rapprocha comme le reste des élèves et écouta ce que disait le prof. Des murlaps ? Elle en avait vaguement entendu l’année précédente mais sa prof de Zoologie n’en avait que peu parlé. La jeune fille prit un air dégoûté quand elle vit à quoi ça ressemblait. Pire que des méduses ou des pieuvres. Le prof reprit après quelques minutes puisque personne ne pouvait répondre à sa question.
- Aujourd’hui on va récupérer les excroissances. Vous allez en prendre chacun un, et aussi un tube de pommade d’insensibilité. Il faudra bien en mettre tout autour du tentacule avant de couper. Je vais vous montrer comment.
Au signe de tête, Sandrine alla se servir mais elle ne savait pas trop comment prendre l’animal. En entendant une remarque du prof, elle se dit que mettre des gants était sans doute mieux. Elle prit délicatement la créature et la déposa en douceur sur son plan de travail, juste à côté de Damien. C’était peut-être l’occasion de faire un peu plus connaissance avec lui ou du moins, lui demander de l’aide si elle faisait une erreur ou quelque chose dans le genre. Puis, elle attendit la suite des explications du prof.


Code by Sybline
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 692
Ft : Ella Purnell

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Avr - 1:42
Billie s’était tranquillement dirigée en compagnie de son frère vers le coin du parc réservé aux cours de soins aux créatures magiques. Ce cours s’était révélé être une bonne surprise. Bien que le nouveau professeur se montrait aussi enthousiaste que Hagrid concernant sa matière à l’époque ou il l’enseignait encore,  il avait fait preuve d’une meilleure maitrise du sujet, et surtout il n’avait pas la même obsession pour créatures potentiellement mortelles. Dans ses nombreux récits oui, mais pas en cours ce qui était déjà une nette amélioration par rapport au demi-géant.

La serpentard avait pris sa place dans la foule pour écouter les indications du professeur concernant la bestiole du jour. Le murlap. La créature ne lui était pas entièrement inconnue, elle avait lu un chapitre dessus dans le livre de Norbert Dragonneau deux ans plus tôt et les propriétés de ses tentacules revenaient souvent en cours de potion également, aussi fut-elle surprise de voir que tout le monde séchait à la question du professeur. Elle leva la main avant de se souvenir que dans ce cours-là on pouvait prendre la parole comme on le voulait.

- Les tentacules permettent de résister aux sortilèges si on les mange… et on s’en sert aussi pour fabriquer l’essence de Murlap, qui soulage les blessures il me semble.

Billie perdit son sourire quand elle comprit que le travail serait individuel cette semaine et ne pourrait pas se mettre en binôme avec son frère comme à leur habitude. Ils échangèrent un regard qui en disait long et se dirigèrent vers une des cuves pour attraper l’un de ces horribles rats rose des mers. La bestiole se débattit dans ses bras et l’adolescente se vit contrainte à sa grande honte d’imiter maladroitement le bruit des embruns sous le regard hilare d’Ian, mais au moins la bête se calma un peu. Elle se dirigeait vers un espace de travail libre quand elle faillit rentrer dans une fille blonde dont la couleur de la robe indiquait qu’elle appartenait à la maison des gryffondor. Billie reconnu Sandrine et eut une grimace méprisante. Elle reprit sa route vers sa place en prenant quand même le temps de saluer Damien d’un signe de tête (ses mains étant prises). Une fois la bestiole dans sa boîte, Billie se pencha vers son jumeau qui s’était installé à côté d’elle et lui demanda en chuchotant assez fort pour que quelques personnes autour d’elle entendent :

- Pourquoi tu crois que la nouvelle a séché les cours la semaine dernière ? Tu penses qu’elle était trop occupée à faire des avances à un autre pauvre garçon dans les toilettes ? Ou peut-être qu'elle préfère les coincer à l'infirmerie maintenant, c'est plus façile ils sont trop faible pour se débattre...

Tiberius avait bien sûr parlé à ses deux meilleurs amis de l’incident des toilettes du sixième et ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde et elle avait aussi eu vent de son altercation avec le préfet des Serpentards de cinquième année à peine quatre jours plus tôt. Décidément en plus d’être odieuse et malpolie, cette fille aimait beaucoup trainer dans les endroits les moins hygiéniques de tout Poudlard -mis à part peut-être la cabane du garde-chasse- avec des garçons de tout âge. Et pour ne rien arranger, Billie avait trouvé les notes que la Belge avait laissé sur la table de nuit du serpentard dans l'infirmerie. Il n'avait pas fallut longtemps pour que l'Infirmière Goodkin lui apprenne que sa "petite copine" avait bravé l'interdiction aux visites pour les lui déposer. L'obsession de cette fille avec Tiberius était franchement malsaine et l'adolescente venait à se demander si elle ne devrait pas l'encourager à porter un tazer en permanence sur lui. Au cas où.

Les élèves autour d'elle qui avaient entendu sa remarque s'étaient mis à pouffer et à lancer des oeillades en direction de la concernée. Il n'en fallait pas plus pour commencer une rumeur. Après un dernier sourire vipérin en direction de la belge elle se tourna vers le professeur pour attendre la suite du cours.


Mais le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d'entendre ça plutôt que d'être sourd.
- George Abitbol

(c) black pumpkin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 512
Ft : Saoirse Ronan

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Avr - 0:19
Aslinn était arrivée à l'heure, quelques minutes avant l'heure du cours pour être plus précis. Elle avait filé juste après son précedent cours pour ne pas louper une miette de ce que le Professeur Vidal allait raconter. Non seulement c'était une matière qu'elle adorait mais en plus, cette année, c'était l'un de ses auteurs favoris qui le donnait. C'était presque trop beau pour être vrai. Elle s'attendait à ce qu'à tout instant l'image du professeur s'évapore pour laisser place à un demi géant ayant abusé du polynectar. Chaque cours il était pourtant bien la et chaque cours elle s'en réjouissait.

Aujourd'hui ils allaient s'occuper de murlaps, des sortes de gros hérissons, ressemblant plus à des rats sans poils, pourvu de tentacules au lieu de piquants. La préfète approcha des aquarium et en attrapa un délicatement, ses gants sur les mains pour éviter de leur transmettre des microbes sorciers. Elle dut lui souffler un petit vent marin pour le calmer, l'agitation des autres murlaps n'aidait pas franchement les animaux à rester calme et encore moins la nervosité de certains élèves.

Elle s'installa à un plan de travail, sur le côté, la où il ferait calme. Elle espérait que le murlap qu'elle avait choisi ne soit pas trop stressé par un environnement plein d'adolescents, elle préférait donc mettre toutes les chances de son côté en le calmant le plus possible.


Admin
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 170
Ft : Diego Luna

Feuille de personnage
Don: Animagi Xoloitzcuintle
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Mai - 14:50
Rafael passait dans les rangs en observant avec satisfaction ses élèves se débrouiller avec leur murlap. Certains faisaient même des bruits de vagues plus ou moins réussis et le magizoologue avait soudain l’impression de se retrouver sur les côtes venteuses de la mer du nord. Lui-même avait son propre murlap dans la main qui semblait somnoler comme un bienheureux sous les douces caresses du professeur. De temps en temps un tentacule se rétractait sous les doigts de l’enseignant mais à part cela, il était tout à fait immobile. Une élève leva la main pour répondre à sa question et il en fut presque surpris, face au manque d’enthousiasme des élèves pour participer au cours il en avait presque oublié qu’une question avait été lancée. Il hocha la tête avec un sourire absent.

- Oui c’est ça ! On peut soit les faire mariner dans de la saumure et les manger comme des cornichons soit on les utilise pour créer l’essence de murlap comme vous dites. C’est un  très bon cicatrisant en plus. Quatre points ça va ?

Il continua son tour, s’arrêtant de temps en temps pour calmer un murlap plus agité que les autres et reprit la parole une fois qu’il fut de nouveau face aux rangées d’élèves.

- Alors je vais vous montrer comment récupérer les tentacules maintenant et vous les mettrez dans les bocaux d’eau salée, les bocaux en question se trouvait sur la droite de leur petit plan de travail il y en avait un grand, et un plus petit qui pourrait difficilement contenir plus d’un tentacule, si vous travaillez bien vous pourrez garder un pour vous, continua-t-il avec un clin d’œil, le reste ira pour Señorita Goodkin.

De sa main libre il saisit sa baguette pour faire léviter une des boîtes à l’envers devant lui et posa son murlap sur le fond retourné afin que tout le monde puisse clairement voir ses manipulations.

- Tout d’abord il faut étaler bien la pommade d’insensibilité autour du tentacule que vous voulez couper. N’hésitez pas à en mettre beaucoup, il vaut mieux en mettre trop que pas assez pour pas leur faire mal, tout en parlant il s’exécutait avec une patience et une minutie peu commune, la pommade c’est en bleu dans le petit pot à côté de vous.

A côté des établis individuels se trouvait effectivement des petits bols en bois remplis à ras bord d’une sorte de pâte bleuté et un peu gluante.

- Attention mettez bien vos gants parce que si vous touchez, vous ne sentirez plus vos doigts pendant 15 minutes. Vous avez vu comment j’ai mis la pommade hé ? Tout autour ! Ensuite vos prenez votre baguette et vous lancez un diffindo sur le tentacule à un demi-pouce de sa base. C’est très important sinon ça pourra pas cicatriser vite et ça va le blesser.

Il leur montra le geste et l’intonation du sort plusieurs fois pour couper les trois tentacules autour desquels il avait étalé la pommade. La petite bestiole rose ne frémis pas une seule fois, la pommade faisait son effet. D’ailleurs la petite coupure nette pratiquée par le magizoologue cicatrisait déjà sans qu’une goutte de sang n’ai eu le temps de finir de se former dans la plaie. Le murlap et plus particulièrement les excroissances qu’il arborait sur son dos, n’avait pas des vertus cicatrisantes pour rien.

- Ah, et attention, les tentacules ont tendance à sauter quand on les détache du murlap.

Comme pour illustrer ses propos, les appendices que Rafael venait de couper se mirent à sautiller frénétiquement sur son plan de travail improvisé.

Citation :

RÈGLES :

Pour cette phase du cours je vous demande d'aller lancer un dé sortilège dans le sujet prévu a cet effet -->ICI
Vous répondrez ensuite au sujet en prenant compte de votre résultat (réussi ou raté, n'oubliez pas que vous avez le droit de relancer si vous tombez sur le "essaie encore" ).

- Répondez au sujet en remplissant le formulaire et en lançant le dé requis par le professeur.
- Si vous réussissez le sort du premier coup il vous sera ajouté dans votre inventaire.
- Si vous ratez il y aura un tour de rattrapage!
- Si vous possédez déjà le sort DIFFINDO vous n'êtes pas obligés de lancer le dé et vous pouvez considérer que votre personnage réussi son sort d'office.


"If having a soul means being able to feel love and loyalty and gratitude, then animals are better off than a lot of humans."
―James Herriot
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 692
Ft : Ella Purnell

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juin - 22:13
Après l’annonce du professeur Billie s’empressa de réajuster ses gants et inconsciemment elle regarda ses mains à la recherche d’un éventuel trou dans le cuir. Elle ne tenait pas à perdre toute sensation dans ses doigts et de se charcuter la chair sans même s’en rendre compte. Elle observa attentivement la démonstration du professeur. Elle désirait ardemment réussir ce nouveau sortilège du premier coup. Plus pour sa satisfaction personnelle que pour impressionner le professeur d’ailleurs. Depuis un mois et demi qu’elle avait régulièrement cours avec lui, elle avait fini par comprendre qu’il n’était pas le genre impressionnable. Son attitude nonchalante la faisait souvent se demander s’il ne mettait pas autre chose que du tabac dans sa jolie pipe en jade.

Elle essaya de ne pas trop grimacer en badigeonnant les tentacules de crème. Leur aspect rose et visqueux n’était pas très ragoutant et la sale bestiole gesticulait en refusant de se laisser faire. Mais le murlap avait beau être très laid, l’idée de le blesser parce qu’elle n’aurait pas correctement anesthésié la bête l’horrifiait encore plus que l’idée de le toucher.

Une fois qu’elle considéra que le murlap était bien crémé, elle sorti sa baguette et reproduit le geste et l’intonation du professeur avec exactitude… ou du moins le croyait-elle. Rien ne se produisit. Même pas une petite gerbe d’étincelles au bout de sa baguette. Frustrée, son regard coula vers le professeur dans l’espoir d’attirer son attention pour qu’il puisse lui expliquer ce qu’elle avait bien pu faire de travers.


Mais le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d'entendre ça plutôt que d'être sourd.
- George Abitbol

(c) black pumpkin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 512
Ft : Saoirse Ronan

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 0:14
Aslinn écouta avec attention le professeur. Il s'agissait de ne pas faire de mal à la créature qu'il leur avait confié. Lorsque vint leur tour de s'en occuper, elle préféra y aller doucement. Elle ne voulait pas brusquer le murlap et continuait à imiter les vagues pour s'assurer qu'elle était calme. Elle continua tandis qu'elle lui appliquait la pommade, diminuant le volume de son souffle au fur et à mesure qu'elle sentait la bestiole se calmer sous ses doigts. Elle n'y allait pas de main morte sur la pommade bleue, de toute façon il y en avait assez à disposition. Si par moment la créature s'agitait un peu plus, elle trouvait que dans l'ensemble elle ne s'en sortait pas trop mal. Elle essayait de garder un contact visuel avec la bestiole et la regardait avec douceur, espérant lui montrer qu'elle ne lui voulait aucun mal. Elle s'en voulait presque de devoir lui couper ses tentacules. Elle était trop sensible, son cousin le lui disait souvent.

Lorsqu'elle jugea le moment opportun, elle saisit sa baguette et la pointa vers l'un des tentacules. Elle s'excusa puis lança le sort.

- Diffindo.

Elle prononça le sort d'une voix claire mais pas trop forte pour ne pas énerver la créature et la toucher ailleurs qu'à l'endoit visé. Le sort toucha le bon endroit et sectiona le tentacule au bon endroit comme indiqué par le professeur. Elle l'attrapa, ou du moins essaya de l'attraper. Le tentacule se débattait, sautillant sur la table et essayant de s'échapper. Elle l'attrapa au dernier moment et le posa dans le bocal. Elle leva la main pour attirer l'attention du professeur et avoir son approbation sur sa première tentative avant de poursuivre.


Admin
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 553
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 19:28
Damien aurait sans doute fait l'exercice sans gants et se serait donc retrouvé avec des doigts incapables de réagir. Il soupçonnait son parrain d'avoir précisé la raison du port de gants spécialement pour lui. Il était du genre distrait, surtout lorsqu'il s'agissait de sécurité dont le manquement n'entrainait rien de trop grave. C'était pour ça qu'il se retrouvait toujours avec des petites blessures. Un manque d'attention et de prudence, voila la marque de fabrique du jeune Carmichael. C'étaot un murlap qu'il aurait du être, capable de régénérer ses tissus perdus en un rien de temps. Tout ce qu'il pouvait faire en tant que métamorphomage c'était simuler un bras en plus, pas vraiment en obtenir un nouveau. S'il reprenait sa forme normal après avoir perdu un bras, il aurait toujours un bras en moins.

Après avoir enfilé ses gants il commença à appliquer la pommade, beaucoup de pommade. Les tentacules roses de la créatures étaient à présent totalement bleues, du moins à l'endroit où il allait devoir couper. Il attrapa sa baguette et se concentra pour ne pas louper sa cible. Il n'était pas encore tout à fait à l'aise avec un bout de bois en main mais utiliser un sort de coupe sans risquait de décapiter le murlap. Il fallait être précis et pour ça, rien de mieux qu'une baguette. Il était content que la sienne s'adapte plus vite à lui qu'il ne s'adaptait à elle. Elle était gentille avec lui et semblait l'aider, du moins si une baguette en était capable. Elle devait avoir un peu pitié de lui.

Hop ! Un tentacule de moins. Il en coupa d'autres, prenant soin de maintenir la créature calme. Entre chaque découpe il massait un peu le haut de la tête de l'animal, en particulier derrière les oreilles. Par moment il avait l'impression qu'il se mettait un peu à ronfler.
Les tentacules sautilleurs, il les attrapa en utilisant son deuxième gant comme panier de basket puis les laissait retomber dans le bocal.
Il zieuta un moment vers Sandrine.

- Fais attention, tu vas lui faire mal.


Admin
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 476
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://havchronicles-ouat.forumactif.com/
Dim 8 Juil - 18:56

Jeudi 22 Octobre 1998


- Pourquoi tu crois que la nouvelle a séché les cours la semaine dernière ? Tu penses qu’elle était trop occupée à faire des avances à un autre pauvre garçon dans les toilettes ? Ou peut-être qu'elle préfère les coincer à l'infirmerie maintenant, c'est plus façile ils sont trop faible pour se débattre... répliqua Billie.
Evidemment, cela arriva jusqu’aux oreilles de Sandrine. Elle qui avait trouvé la préfète sympa, elle changeait d’avis finalement. C’était qu’une sale peste mais la belge ne comprenait pas pourquoi elle s’en prenait à elle. Ok, elle a été maladroite en voulant essayer de draguer Tibérius et c’était certain qu’elle ne recommencerait pas. Mais ce n’était pas une raison pour la traiter ainsi devant les autres. La jeune fille n’aimait pas ce genre de remarque. Elle s’était remise en question depuis mais visiblement, au lieu de se faire des amis, elle avait réussi à se faire des ennemis. Cependant, la remarque de Billie lui fit bien mal. Sandrine se retint de pleurer car elle sentait les larmes lui monter aux yeux. Non, hors de question de pleurer devant cette peste. Elle ravala ses larmes et continua à suivre le cours mais on pouvait voir qu’elle avait les yeux un peu rouges à force de se retenir. Elle avait même une boule à la gorge. Il lui pouvait arriver d’être parfois sensible aux paroles des autres et pourtant, elle s’était promise de ne plus leur accorder de l’importance.
Elle commença à appliquer la crème, n’en mettant pas assez et elle était sur le point de couper lorsque son voisin de table lui fit une remarque.
- Hein ?
Elle regarda un instant la tentacule et réalisa qu’elle n’avait pas mis assez de crème. Heureusement que Damien l’avait interpellée, sinon ce pauvre murlap aurait bien eu mal. Une fois qu’elle était à présent bien certaine qu’il y avait assez de crème, Sandrine utilisa sa baguette en lançant Diffindo. Le sortilège marcha à merveille. Les tentacules sautèrent mais la gryffondor les rattrapa à l’aide d’un sort pour les déposer ensuite dans le bocal. Elle poussa un soupir de soulagement par la même occasion. Finalement, elle avait plutôt bien écouté malgré les remarques blessantes des autres. Bande de sales mauvaises langues !
- Merci de m’avoir prévenue. Dit-elle en se tournant vers son camarade de maison. J’aurai fait une grosse connerie.



Code by Sybline
Contenu sponsorisé
 
[COURS] Soins aux Créatures Magiques - Le Murlap (6e, 7e et 8e années)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°7 : Sortie !
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques
» Soins aux créatures magiques, 1er cours
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Les Éxtérieurs :: Le Parc :: Cours de SACM-
Sauter vers: