Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

Andromeda Bartleby

Aller en bas 
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 118
Ft : Emma Kenney

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 17:37
Andromeda Bartleby

Behind the Screen
FEAT Penguin factory

▬ Pseudo : Toujours le même
▬ Age : Vieille
▬ Ou as tu connu le forum : De mes autres comptes
▬ Ton avis sur celui-ci ? : Bisous !

-->

Mon image

informations

▬Nom - Bartleby
▬Prénom - Andromeda
▬Age - 15 ans
▬Date de naissance - 16 juin
▬Année/Métier - 5ème année
▬Baguette - Baguette en bois de mélèze avec un cœur en corail, elle fait 19,5 centimètres et est plutôt rigide.
▬Patronus - Un écureuil roux, mais elle n’arrive à le réussir que très rarement.
▬Objets Personnels - Un Eclair de Feu : Reçu à Noël lors de sa deuxième année. C'est un cadeau de la part de ses parents pour la féliciter de son inégration dans l'équipe de Quidditch. C'est la plus belle chose qu'on lui ait jamais offerte, elle le bichonne comme s'il était la chair de sa chair.
La Batte d'Isidor Budge : Son arrière-grand-père. Il était batteur dans l'équipe des Montrose Magpie. Elle est incassable et revient dans les mains de son propritétaire s'il ou elle la perd. Il paraitrait égalment qu'elle décuple la force de frappe du porteur.
▬Don - Elle peut retenir son souffle très longtemps

caractère

Andromeda a toujours été « dans la moyenne ». En tout. Troisième née de quatre filles, elle n’a pas particulièrement reçu d’attention en grandissant. Elle n’est ni laide, ni jolie, mais souvent qualifiée de quelconque par ses deux sœurs aînées. Alors quelconque, elle l’est devenue. En tout. Elle était quelconque à l’école, elle était quelconque en danse classique (et souvent relayée au dernier rang lors des spectacles de fin d’année), elle était quelconque dans ses goûts vestimentaires et musicaux. Elle se forçait à sourire, à garder pour elle ce qu’elle pensait « oui madame », « non monsieur ». Et pourtant bien qu’un peu timide, elle est loin d’être désagréable. Optimiste de nature, elle essaye toujours de prendre la vie du bon côté et de trouver du positif dans toutes les situations. Mais être positive dans un vieux Londres tout gris, ça détonne un peu. Alors ses pensées ensoleillées, elle se les garde pour elle. Bien sûr elle avait des amis à l’école, des enfants de son âge avec qui elle jouait, aux activités desquels elle se greffait plutôt, mais souvent pour eux elle était juste « là ». On oubliait souvent de l’inviter aux goûters d’anniversaires, et on oubliait d’aller au sien. Aujourd’hui encore on a tendance à l’oublier. On oublie qu’elle est dans la pièce, on oublie qu’elle a une opinion. Il faut dire que son opinion, elle ne la donne pas beaucoup. Et les peux de fois où elle se sent assez à l’aise pour enfin dire ce qu’elle pense, elle en est tout aussi surprise que son interlocuteur. Il est plutôt difficile de la mettre en colère, sa tendance à voir le bon côté des choses la préserve de bien des frustrations, mais dans quelques cas rare où elle sent que l’on va trop loin, elle emmagasine tellement ses émotions qu’elle se met à gonfler… littéralement. Son visage rougit, ses joues s’arrondissent et se tendent, ses yeux lancent des éclairs sous la courbure noire de ses sourcils… de la fumée lui sortirait presque des oreilles. Personne ne peux encore témoigner de l’avoir vu exploser mais qui sait, l’année est encore jeune.
Il n’existe peut-être qu’un seul endroit où elle ne connait aucune retenue, sur un balai. Si elle est moyenne, voir médiocre dans pratiquement toutes les matières de Poudlard, il n’y a qu’en cours de vol qu’elle surpasse ses camarades et étrangement, cela lui plaît. Les entraînements de Quidditch sont sa bouffée d’oxygène et elle se montre impitoyable sur le terrain. La petite Andromeda si agréable et discrète est méconnaissable.


histoire

Les parents d’Andromeda s’étaient rencontrés alors qu’ils travaillaient tous les deux sur la même affaire. Lui avocat de la défense, moldu, et elle membre d’une division spéciale du magenmagot traitant des affaires concernant sorciers et moldus. En l’occurrence tels étaient les faits : un ensorcellement de la poignée de porte d’une boulangerie londonienne. Isaura et Octave unirent leur force sur ce complexe autant qu'étrange cas (qui fut présentée aux yeux des moldus à la charge comme les viles actions d'un voisin malintentionné qui modifiait la serrure de la boutique toutes les nuits) et six mois plus tard ils s’unirent tout court. Ils étaient tombés amoureux durant leur association professionnelle et dès que leur affaire d’ensorceleur de serrure fut clôse, Isaura réléva à Octave sa nature sorcière et lui ouvrit les yeux sur son monde, le merveilleux monde magique des sorciers qui vivait dans le secret. Le jeune homme le prit étonnamment bien. Un an après leur union naquit leur première fille, Danaë. C’était une jolie demoiselle aux joues bien rondes qui respirait la santé. Toute la famille s’extasiait sur la petite fille aux boucles déjà blondes, il n’y avait aucun doute qu’elle grandirait pour devenir une jeune femme magnifique et jalousée. A peine deux ans plus tard naissait Cassiopeia, bâti sur le même modèle que sa sœur aînée. De nouveau on s’esclaffait, on gagatisait sur la petit peut-être pas autant que la première mais elle ne manquait pas non plus d’attention. Encore deux ans plus tard (les Bartleby faisaient les choses bien) c’était au tour d’Andromeda de voir le jour. Sa naissance passa un peu plus inaperçu. Il faut dire qu’au bout de la troisième fille, c’était un peu redondant. Et elle n’avait ni la chevelure fournie de sa mère et ses deux sœurs, ni leur joues roses et potelées. Elle tenait un peu plus de son père. Petits yeux marron, cheveux d’une couleur indéfinie châtain tirant un peu sur le roux, membres maigres.

Danaë et Cassiopée, comme prédit par la famille, grandissaient pour devenir deux belles petites filles, vives et précoces. Danaë était la plus précoce. Elle avait fait la démonstration de ses pouvoirs magique très tôt avant même la naissance de la benjamine, lors d’un caprice au moment du repas. Coincée sur sa chaise haute elle voulait absolument jouer avec le joli couteau brillant que papa tenait dans les mains pour découper le poulet, mais maman n’était pas d’accord et lui demandait de manger ses petits pois. En colère, elle envoya valdinguer son assiette sur le beau chemisier blanc de maman sans la toucher une seule fois et le couteau vint lui voler dans les mains. Au lieu de recevoir la punition qu’elle aurait pourtant méritée, ce fut jour de fête à la maison. On passa le dimanche après-midi au parc où elle eut droit à tous les tours de manège dont elle avait envie. Cassiopée quant à elle réussi à changer sa soupe en chocolat chaud à l’âge de quatre ans et fut récompensée par une jolie poupée aux même cheveux blonds qu’elle. Et Andromeda… toujours rien. Au début, les parents ne s’en soucièrent pas trop, elle va à son rythme, cela viendra plus tard, au moins c’est une bonne petite, elle a toujours un mot gentil pour les autres… Mais plus les années passaient, plus Isaura s’inquiétait. Elle n’avait tout de même pas donné naissance à une cracmole ?

Il était convenu entre les parents que les filles feraient l’école primaire dans une école moldue, et qu’à leur onzième année bien sûr, elles iraient à Poudlard. Les deux aînées comprirent bien vite qu’il ne fallait surtout pas parler des tours de magie que maman faisait à la maison au camarade de classe. Elles étaient toute deux brillantes d’ailleurs. Surtout Danaë qui excellait dans toutes les matières et ramenait toujours des diplôme presque parfaits à la maison. Mais Andromeda elle, se laissait porter par la classe plus qu’elle n’y participait. Elle ne montrait d’intérêt pour rien, sinon peut-être pour le sport. Les instituteurs se désolaient de voir qu’elle ne suivait pas les traces de ses deux sœurs mais au moins la petite avait toujours le sourire, c’était déjà ça. Puisqu’elle aimait les activités sportives, on l’inscrivit au même cours de sport que Danaë (qui à l’époque rêvait de devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris)et Cassiopée, mais Andromeda était loin d’avoir leur grâce, de toute façon elle aurait préféré faire du baseball. Au moins elle ne manquait pas d’énergie, disait Madame Chastain, la professeure. On finit quand même à l’inscrire au baseball après avoir vu le spectacle de fin d’année. Andromeda faisait aussi régulièrement des bêtises, mentionnant la magie à ses camarades, et c’est Danaë qui devait sans cesse rattraper les paroles de sa sœur. Elle expliquait que c’était une originale, qu’elle n’était pas très maligne ou bien, avec un air très concerné, qu’elle croyait aussi encore au Père Noël, il ne fallait pas lui en vouloir. Alors on observait le visage devenu un peu trop rond avec les années de la petite fille et son air innocent, et on gobait les explications de l’adorable petite blonde au visage d’ange.

A ses onze ans, Danaë reçu comme prévu sa lettre pour Poudlard. Encore une fois ce fut le branle-bas de combat dans toute la famille pour lui acheter ses fournitures scolaires, un hibou grand-duc, ses robes, sa baguette, un jeu d’échec sorcier et un jeu de bataille explosive (il ne fallait pas qu’elle s’ennuie pendant le trajet dans le Poudlard Express) et un journal intime magique. Andromeda qui découvrait le chemin de traverse pour la première fois de sa vie eut le droit de donner un coup de main pour porter les multiples paquets de sa sœur. La semaine précédant son départ on lui lança une grande fête surprise où toute sa famille et ses amis furent conviés (aux moldus on expliqua qu’elle partait en pension dans une grande école écossaise). Les adieux sur le quai de la voie 9 ¾ furent déchirants. Maman, Danaë et Cassiopée pleurèrent dans les bras des unes et des autres tandis qu’Andromeda, tenant son papa par la main, lui disait qu’elle allait tellement s’amuser à Poudlard que les vacances de Noël arriveraient vite.

L’année sans l’aînée de la famille d’eut pas tant d’impact sur la petite puisque toute l’attention était à présent portée sur sa petite sœur, née un an plus tôt. Lors d’un de ses nombreux voyages d’affaire, Isaura était tombée gravement malade et avait dû passer un séjour prolongé à Sainte Mangouste. Cela avait beaucoup perturbé Danaë qui réclamait sa mère quotidiennement et qui fut subitement aux petits soins pour elle quand elle fut autorisée à rentrer enfin à la maison, et leur relation devint plus que jamais fusionnelle. A Sainte-Mangouste on avait annoncé aux Barleby que la maladie avait peut-être rendu Isaura stérile, c’est pourquoi lorsqu’Eurydice vint au monde en 1989, elle fut accueilli comme un cadeau du ciel, il n’y en avait que pour elle. Danaë qui avait d’abord vu cette naissance d’un mauvais œil avait fini par s’y faire alors qu’Andromeda, loin d’être jalouse, était heureuse d’avoir enfin une sœur plus petite qu’elle.

Noël approchait donc et avec lui, le retour de Danaë à la maison pour deux semaines. Lorsqu’on annonça à Andromeda qu’on allait chercher sa sœur à King’s Cross, elle fut si heureuse qu’elle se mit à briller comme une luciole. Isaure félicita chaudement sa fille, rassurée qu’elle ne soit finalement pas une cracmole, mais rapidement car il fallait partir pour la gare. Danaë avait mille récits à raconter sur Poudlard et ses premiers mois dans le merveilleux château au dîner, tous plus passionnant et excitant que les autres. Maman prenait aussi souvent la parole, se rappelant des anecdotes de sa propre scolarité dans l’école. La révélation des pouvoirs d’Andromeda passa un peu inaperçu. Elle eut quand même un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue au dessert qu’elle partagea avec ses deux sœurs.  

L’année suivante se passa comme la première pour Danaë sauf qu’elle avait un nouveau sujet de conversation intarissable à chaque vacances. Harry Potter était à l’école ! Et dans la même maison qu’elle en plus ! Cassiopée et Andromeda buvaient les paroles de sa sœur et cette dernière finit par se dire qu’elle devait probablement en savoir plus sur Harry Potter qu’Harry Potter lui-même. L’année suivante ce fut au tour de Cassiopée de rentrer à Poudlard, et rebelote avec les courses pour les fournitures sur le chemin de traverse. La petite insista pour qu’on lui achète une chouette, il n’y avait pas de raison que Danaë ai son propre hibou et pas elle. Quelques jours après la rentrée on apprit par courrier que Cassiopée était aussi à Gryffondor avec sa sœur et qu’elles étaient très heureuses d’être dans la même maison (et celle de Harry Potter). D’ailleurs, on avait à présent droit au double d’anecdotes sur le Survivant aux dîners de vacances. Du coup Andromeda esperait vraiment qu’elle serait aussi a Gryffondor quand ce serait son tour d’entrer à Poudlard. Ses aînées faisaient que répéter que c’était la meilleure des quatre maisons. C’était forcément vrai, d’autant plus qu’Harry Potter avait l’air d’être un garçon extraordinaire, et qu’il était aussi dans cette maison.

Deux années passèrent ainsi, Andromeda était seule à la maison avec ses parents et Eurydice pendant que ses sœurs semblaient passer les meilleures années de leur vie à l’école. Elle était quand même devenue la meilleure joueuse de baseball de son club, et même si techniquement elle était la seule fille de son club, son papa lui avait dit qu’il était très fier.

Quand ce fut son tour de recevoir sa lettre pour Poudlard, Andromeda n’arrivait pas à tenir en place. Elle voulait e précipiter sur le Chemin de Travers pour faire ses course mais « ma chérie il faudra attendre quelques jours maman travaille sur un cas qui lui prendra une semaine ou deux. De toute façon ça ne presse pas la rentrée n’est que dans un mois ». Andromeda hérita de toute façon des livres de Danaë ainsi que ses robes. Il lui fallut tout de même lui racheter des jupes et des chemise car n’arrivait pas fermer celles de ses deux sœurs. Sa plus grande fierté de la journée fut quand elle sortit de chez Ollivander avec sa baguette en main. Elle ne payait pas de mine face aux baguettes à la poignée finement ouvragées de ses aînées mais c’était la sienne alors elle l’adorait. Sa mère ne voulut pas qu’elle achète un hibou (on en a déjà deux c’est suffisant) alors elle opta pour un jeune chat noir qui louchait, d’après la vendeuse la pauvre bête ne trouvait pas de maison parce qu’il était à moitié aveugle.  

Le jour de la rentrée étant venu, les Bartleby laissèrent leurs trois filles monter à bord du Poudlard Express. Danaë et Cassiopée avaient probablemen raconté à leur cadette tout ce qu’il y avait à savoir sur leur école, sauf la cérémonie de répartition, laissant Andromeda à la fois terrifiée et excitée. De toute façon elle avait beaucoup réfléchit et s’était dit que n’importe quelle maison lui irait du moment qu’on l’acceptait dans la grande école de magie. En plus les rumeurs allaient de bon train et il paraissait même, d’après Danaë, que cette année aurait lieu à Poudlard le tournoi des trois sorciers (elle l’avait su du cousin de l’amie du petit copain de sa meilleure amie dont le père travaillait au ministère). C’était vraiment la meilleure année pour arriver à Poudlard, Andromeda aurait vraiment été déçue de rater ça.

Les cours commencèrent enfin et la troisième née des Bartleby pu enfin expérimenter d’elle-même tout ce qu’elle n’avait vécu qu’à travers les histoires de ses sœurs. D’ailleurs les deux filles ne s’occupaient pas vraiment d’elle mais Andromeda avait l’habitude. Elles n’avaient jamais vraiment été proches. La petite fille se rendit vite compte qu’elle n’était pas très bonne à l’école. Elle avait énormément de mal à rester attentive lors des cours théoriques et n’était pas très douée pour les cours pratiques non plus, surement plus dû à un manque de confiance en elle qu’a de la mauvaise volonté de sa part. Elle s’attendait d’ailleurs à finir à l’infirmerie après son tout premier cours de vol mais étonnamment une fois montée sur son balai elle se senti… bien. Elle ne s’était d’ailleurs jamais sentit aussi bien. C’était comme si elle se rendait compte que ses deux pieds n’avaient jamais été faits pour marcher mais bien pour contrôler un balai dans les airs. Elle était tellement heureuse qu’elle se lança dans une série de loopings sous les airs à la fois terrifiés et admiratifs de Madame Bibine. Une première année passa rythmée par les épreuves du Tournois. Andromeda ne manquait pas une seule épreuve, elle soutenait le champion de Poudlard de tout son cœur même si elle avait quand même un petit faible pour Harry, après tout ce que ses sœur lui avaient dit sur lui ! La mort de Cedric se révéla un véritable choc. Il lui était arrivé de parler au Poufsouffle et il s’était toujours montré très gentil et patient avec elle.

Les vacances d’été arrivèrent et il fallait rentrer à la maison. Andromeda aurait eu trop honte d’avouer que la vie à Poudlard lui manquait. Elle aimait sa famille de tout son cœur mais le sentiment de liberté qu’elle avait ressenti l’année précédente était dur à oublier. Heureusement les vacances passèrent bien vite et Andromeda et son chat Perseus étaient de retour dans le Poudlard Express le premier septembre. Cette année-là fut beaucoup moins mouvementé que la première si ce n’était que le nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal terrorisait tout le monde. La jeune Bartleby su se faire assez petite pour qu’on la laisse tranquille bien que ses notes dans la matière enseignée par Ombrage avoisinaient à présent le zéro. Quant à Danaë et Cassiopée, elles avaient apparemment trouvé un moyen d’étudier la Défense contre les Forces du Mal d’une autre manière mais refusèrent toujours de révéler comment à leur jeune sœur. Le point postitif de l’année cependant était qu’Andromeda avait à présent l’âge d’intégrer l’équipe de Quidditch de sa maison. Les entrainements étaient pour elle les meilleurs moments de ses journées, elle aurait pu passer sa vie sur le terrain. Pour Noël ses parents lui offrirent même un Eclair-de-Feu pour la féliciter d’avoir intégré l’équipe, ainsi que la batte fétiche de son arrière-grand-père qui avait été autrefois joueur professionnel de Quidditch dans l’équipe des Montrose Magpies. C’est en recevant le précieux objet que la jeune fille su ce qu’elle voudrait faire plus tard. L’année suivante elle s’entraînait avec encore plus d’acharnement, elle prenait de l’assurance, sur le terrain elle était méconnaissable. Elle commençait à se faire quelques amis, surtout parmi les joueurs de son équipe, et à s’ouvrir aux autres. A la fin de l’année, elle fut préservée de la bataille qui se déroula dans les couloirs de Poudlard, elle était bien à l’abri dans son dortoir. Mais la mort de Dumbledore fut un choc. Elle n’y crut pas tout d’abord. Comme beaucoup. Mais elle du vite se rendre à l’évidence. Alors qu’elle rentrait chez elle par le Poudlard Express elle n’avait toujours pas digéré la nouvelle et était persuadée de le revoir dans son siège de directeur l’année suivante.

La rentrée scolaire de sa quatrième année la fit vite déchanter. Les né-moldus étaient à présent interdits à Poudlard. L’école était à présent régie par des mangemorts. Les cours n’étaient que de la porpagande mangemort. Rogue ETAIT un mangemort. Voldemort était de retour… Andromeda passa les premières semaines la tête basse. Pour se faire oublier, ça elle était douée. Mais cela ne dura pas bien longtemps. Elle eut vite un choix à faire. Se soumettre, ou bien subir. Elle ne put que choisir la seconde option, et à sa honte, ce n’était même pas une question de conviction mais simplement que même si elle l’avait voulu, elle n’aurait probablement pas pu lancer de doloris sur qui que ce soit. Alors les doloris furent pour elle. Elle collectionna les retenues. Et ce nombre fut même doublé quand ils se rendirent compte que Cassiopée faisait peut-être parti d’un groupe de résistants qui sévissaient entre les murs du château. Andromeda la couvrait, elle ne voulait pas entrer dans l’A.D. elle avait trop peur de risquer de les trahir par inadvertance, mais résister pour sa sœur et juste pour sa sœur, c’était encore dans ses cordes. Alors elle se prenait des doloris pour deux. Sa « forte constitution », comme on lui avait répété tant de fois, lui était peut-être utile finalement. En mai, elle évacua le château avec les plus jeunes. Elle se sentait vieille et fatiguée alors qu’elle franchissait avec Cassie, les portes de leur maison en banlieue londonienne. Elle passa une semaine entière à dormir dans sa chambre, se levant à peine pour les repas, sans dire un mot à personne. Elle sursautait au moindre bruit et pleurait beaucoup, souvent pour rien. Et puis petit à petit, cela commença à aller mieux. De l’extérieurs en tout cas. Ses parents hésitèrent quand même à la renvoyer a Poudlard en septembre, mais c’est elle qui insista. Elle pouvait étudier par correspondance c’est vrai, mais Poudlard était le seul endroit où elle pouvait voler librement sur un balai.

(c) fiche crée par rits-u sur epicode
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 1996
Ft : Zac Efron
Localisation : Chez les jaunes

Feuille de personnage
Don: Animagi loup à crinière
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 20:40
Re bienvenue love
Tu connais la maison (un peu beaucoup xD) donc tu sais aussi ou me trouvé en cas de besoin Razz
En tout cas ce caractère *O* elle a un point commun avec Jon, sur un balai on change complètement sourcil
Hâte de lire tout ça quand ça sera fini ^^



LOYAL YES BUT NOT SILLY
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Avr - 2:25
Hey hey ! Bienvenue encore une fois, chouuu ♥️ Déjà, cette petite à l'air trop pipouuuu ♥️ L'avatar est coolos et bon Dieu j'ai tellement hâte de la voir parmi nous ! Franchement, je serai presque triste en sachant ce qui attend notre petite choupinette D8 En tout cas, bon courage pour ta fiche et je trépigne a l'idée de construire des liens avec elle (réserve surtout un lien a Nereus èé) BISOU !
En ligne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 371
Ft : Jaeden Lieberher

Feuille de personnage
Don: Legilimens
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Avr - 11:59
C'est vraiment très agréable de voir un personnage "quelconque" comme ça et étonnement sur forum ça la démarque bien ehe. Elle est adorable et très vraie, elle promet d'être très touchante comme petite. J'ai hâte de voir son évolution et les liens que tu pourras trouver avec tout les hurluberlus du coin.

J'aime aussi beaucoup ce début d'histoire et j'attends la suite avec impatience. L'idée de la rencontre des parents est top, ça permet d'apercevoir un petit peu plus certains aspects revisités ou poussés de l'univers de Rowling et c'est vraiment chouette. J'ai hâte de lire la suite de cette histoire quelconque ♥️ C'est vraiment très agréable à lire. J'aime beaucoup que la première soeur soit présentée comme l'héroïne idéale quand on va se concentrer sur Andy. Bref, cette petite me botte incroyablement beaucoup. Je l'aime déjà, j'aime sa bouille toute choupette et le fait qu'elle soit si malléable. C'est une ado très réaliste qui promet.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 118
Ft : Emma Kenney

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Avr - 21:23
Merci beaucoup pour vos gentils mots!
J'espère que l'histoire vous plaira tout autant! =D
avatar
Administrateur
Messages : 2505
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Jeu 19 Avr - 14:16

Félicitations

Te voilà chez les Jaunes et Noirs


Bravo à toi ! Maintenant que tu es validé, le Staff te demande qu'avant toute chose tu ailles faire un tour dans les Bottins afin de référencer ta trombine, ta maison et ton coeur de baguette. Si tu es sang-pur tu devras également te recenser dans notre registre. Nous te conseillons également recenser ton patronus si tu en à l'âge, de t'inscrire dans ton équipe si tu es un passionné de Quidditch, de nous indiquer si tu as un don particulier, et si tu es en 5ème année où plus, n'hésite pas à nous proposer ta canidature en tant que préfet !
Bien entendu si ce compte est un DC (où TC etc.) il faut aller t'enregistrer par !

Courage ! Après ces quelques formulaires administratifs tu pourras rejoindre ton dortoir pour y prendre un peu de repos !

Plus tard et si tu le souhaite, tu peux te rendre dans les liens pour créer ton petit répertoire de tes relations amicales où non. il est toujours bon de savoir à qui on a affaire. Tu peux aussi te créer un répertoires de RP pour ne pas te perdre dans la chronologie de tes multiples écrits qui je l'espère fleuriront sur notre forum !

Si tu as des questions n'hésite pas à contacter le Staff ♥️
CREDITS IMAGES: ICI ○ CREDITS FICHE: ROMANE
avatar
Invité
Invité
Jeu 19 Avr - 15:06
Re bienvenue (tu joues qui d’autre ?)
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 118
Ft : Emma Kenney

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Avr - 17:35
Merci beaucoup!

Thomas > Merci! Et C'est Billie & co.
avatar
Invité
Invité
Dim 22 Avr - 22:06
Bienvenue en retard! Smile
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 113
Ft : Charlie Heaton
Localisation : Au sol

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Avr - 16:59
Wahou, je DEVAIS venir passer un bonjour sur ce sujet même s'il se fait bien tard.
Je suis ultra flattée que tu imagines un personnage comme ça à partir de Max, ultra contente d'avoir aidé à choisir l'avatar aussi. Plus qu'une hâte, commencer à RP maintenant. Je suppose que c'est pas dû au hasard mais la personnalité d'Andromeda est une multiplications de propositions pour s'élancer dans des RPs avec Max. En lisant je trouve des centaines de raisons et d'accroches, encore plus que d'habitude. Elle est trop chouette, super badass, merveilleusement sensible, Max ne mérite même pas une go pareille. J'ai l'impression qu'elle souffre aussi du syndrome du personnage secondaire, explicitement dans sa biographie avec sa mise au second plan systématique et dans son caractère où tu la vend comme une bonne copine. Comme Max qui est un peu le PNJ des jeux vidéos qui te vend des cartes chocogrenouilles... Du coup j'ai très hâte qu'on les colle en héros de nos histoires ! Ils vont être trop drôles. Andromeda a un potentiel comique et tragique gigantesque, je sais que toutes les situations vont être excitantes !



"Et tu ne peux trouver de si douces caresses,
Dont le goût dure autant que celui des richesses."
Mélite ou les fausses lettres, Acte 1, Corneille

Contenu sponsorisé
 
Andromeda Bartleby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andromeda Black
» Lady Alicia Andromeda Layana [terminée?]
» Rigel Andromeda Black
» (f) ANDROMEDA TONKS feat KATIE MCGRATH
» Andromeda Tonks [Fin]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Are You Ready ? :: Gestion des Présentations :: Présentations Validées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: