Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Groupe Inferno

Aller en bas 
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Dim 29 Avr - 9:59
Présentation de la créature

Inferno

Behind the monster
FEAT Inferno

▬ Membres du groupes
▬ Hyppolite
▬ Sandrine
▬ Margaret
▬ Dimitri
▬ Aaron
▬ Max

-->

Mon image

informations

▬Nom - Inferno
▬ Flamme venue tout droit des "enfers"
Sorti des flammes, son corps jonché de pierre semi volcanique, d’un simple coup d’œil on peut comprendre qu’il dégage une force étrange. Autour de lui la chaleur est si intense que si vous vous approchez trop des cloques et des brulures peuvent apparaitre sur votre peau..


Capacités

Pics de flammes : Des flammes sortent du sol vous empêchant de passer.
Tremblement de terre : D’un geste ferme, il tape du pied au sol et un tremblement de terre emplie l’espace. Vous empêche d’utiliser un objet et/ou une potion pendant un tour
Etreinte infernale : Il attrape un membre de l’équipe dans sa main, celle-ci commence donc a brulé doucement (cloque, brulure superficielle), le groupe a 1 tours pour faire lâcher prise au monstre (soit 4 sort réussi) si le tour n’est pas remporté la victime est hors-jeu.

A savoir

Combats : Doit être touché au maximum 5 fois/par tour par des sorts/potions.

Si pas vaincu dans le délai imparti tout les membres du groupe sont hors-jeu a l’infirmerie avec une brulure grave sur le corps sans possibilité de postez dans le sujet de fin.

Gain : Flamme éternelle, permet de réparer n’importe quel objet et donc de le remettre dans votre inventaire après utilisation (exemple si vous avez utilisé la cape de fourrure qui vous octroie un bouclier anti sort, grâce a la flamme éternelle votre objet utilisé revient dans votre inventaire) + 30 PC
(c) fiche crée par rits-u sur epicode


Dernière édition par Mysterious Book le Ven 25 Mai - 10:25, édité 2 fois
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Dim 29 Avr - 10:01
Mise en Situation
Inferno

L'homme à disparu dans un tourbillon de plume, sans trop avoir pu le temps de réagir vous reculez violemment, non pas par plaisir, mais parce que certaines plumes tombées au sol ont fait jaillir des barrières magiques d'une couleur noire semi-opaque vous forçant a vous retrancher au nord de la salle, jetant quelques regards autour de vous, vous n'êtes pas seul. En effet 5 autres personnes sont avec vous, dans le même coin, subissant ce retrait incongru. Les choses paraissent se calmer, seul bémol les barrières vous empêchent de passé et elles absorbent toute magie. Un son se fait entendre, comme pour vous signaler que vous ne pourrez pas passez. Il est clair que vous devez abaisser ces barrières, pourtant...Les choses ne sont pas si calmes. Plus les secondes s'écoulent plus la température semblent monté, c'est soudain et pourtant si attendu. Le feu crépite violemment, les flammes grandissent comme alimenté par un vent violent.  

©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr




Règles à respecter !
▬ Lisez bien les informations donnez dans les deux posts (présentation et mise en situation)
▬ Les achats ne sont pas autorisés pendant l'event
▬ La situation se déroulera en 3 tours, les tours seront annoncés a chaque début de post du PNJ (comme ici c'est actuellement le premier tour)
▬  Vous avez droit a 2 lancés de dé "offert" (sort ou action). + 2 lancés de dé supplémentaire si et seulement si vous les avez dans votre inventaire le lancé de dé de votre groupe s’effectuera ici
▬  [b]Vos partenaires ne doivent pas prendre en compte le résultat final de votre dé c'est le "PNJ" c’est-à-dire Inferno qui à l'aide de donnée complémentaire vous expliquera les tenants et les aboutissants de vos actions
Spoiler:
 
en cas de besoin lisez la FAQ de l'event ici
▬ Le PNJ Postera après que tous les membres du groupe soit passés.
▬ Le PNJ lance aussi le dé quand il utilise une de ces capacités (le pnj peut donc lui aussi foiré complet son tour What a Face )
▬  Vos posts doivent faire au minimum 200 mots, évitez les posts à rallonge ayez pitié j'ai 4 groupes a géré xD
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Dim 29 Avr - 10:02
Premier Tour
Inferno

La chaleur devenait presque étouffante devant cette cheminée, les flammes semblaient vouloir sortir, soudainement une paire d'yeux apparait aux centres de cette nuée de flammes imposantes, la terre tremble sous vos pieds, alors que les flammes ont l'air plus dense, plus épaisse, comme un concon. C'est alors qu'un pied énorme sort des flammes, s’ensuit alors un corps imposant fait de pierre volcanique. La créature vous est inconnu, aucun d'entre vous n'a étudié cela à Poudlard ou dans une autre académie. Deux petites cornes sont bien apparentes sur son crane, les veines qui jonchent sa peau noircie et dure sont aussi rougeoyantes que le feu derrière lui. Il semble vous fixer mais ses yeux sont tel deux flammes intenses. Il ouvre la bouche et une petite fumée blanchâtre en sort. Il ouvre les bras et pousse un léger rire guttural. Frappant de son poing dans le plant de sa seconde main, prêt à vous attaquer. D'un geste de la main il va utiliser sa première capacité Pics de flamme

©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr



Régles
▬ Vous devez poster un tour chacun et choisir si vous lancez un sort ou si vous utilisez une potion/objet ou une action (l'utilisation d'une potion, d'un objet ou tout autre action sans baguette doit se faire avec le dé ACTION)
▬ Les lancés de dé ce font la
▬ Vous avez 10 jours
▬ Vos échecs/Réussites seront pris en compte lors du post pnj du second tour donc "no panic"


Dernière édition par Mysterious Book le Mar 1 Mai - 16:10, édité 2 fois
En ligne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 366
Ft : Jennifer Lawrence

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Avr - 14:20
Meg s’apprêtait à rejoindre la piste de danse en compagnie d’Aslinn lorsque la musique du bal s’était éteinte d’un coup. La suite avait été confuse : une figure masquée qui ne semblait correspondre à aucun professeur était entrée, elle s’était sentie projetée contre une table dans un choc qui lui avait coupé le souffle, et un tourbillon de plumes lui avait obscurci la vue, comme si des milliers d’oiseaux avaient soudain envahi la Grande Salle.  

Clignant des yeux et essayant de retirer toutes les plumes s’étant piquées dans la dentelle de sa robe, la Serdaigle se releva, essayant de prendre la mesure de la situation : elle était toujours dans la Grande Salle, évidemment, mais quelque chose de noirâtre l’empêchait de distinguer ce qu’il y avait devant elle ou même d’avancer vers la sortie. Echoués par hasard avec elle dans ce petit bout de salle où subsistait entre un morceau de table du buffet, absurdement paré de timbales argentées et de sandwichs au concombre, se trouvaient d’autres élèves. Elle reconnu Aaron, Hippolyte (super, elle était coincée avec un potentiel meurtrier !), le Gryffondor meilleur ami de Peter, dans un incongru costume qui lui semblait être celui des Aurors moldus, et une fille blonde dont la tête lui était vaguement familière. Okay. Elle se rapprocha d’Aaron, encore indécise sur ce qui était en train de se passer.

« Pourquoi est-ce qu’il fait aussi chaud ? »

La traîne en dentelle de sa robe semblait se racornir sous la chaleur soudain étouffante, et l’air qu’elle respirait donnait l’impression de sortir d’un four. La cheminée à côté d’eux semblait avoir pris vie et déterminée à devenir un braiser infernal. Elle fit un bond alors que des yeux apparaissaient dans les flammes, puis que celles-ci se dressaient soudain en mur devant elle. Elle n’avait pas la moindre envie de finir brûlée vive. Vite, quelque chose.

« REDUCIO ! » hurla-t-elle en pointant sa baguette vers la créature et ses pics enflammés.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 273
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://nowherelandrpg.forumactif.com/
Dim 29 Avr - 20:19
Sandrine avait été bousculée par quelqu’un alors qu’elle venait de faire demi-tour. Décidément, on ne la voyait pas. C’était Harry mais alors qu’elle allait lui répondre, un type bizarre et masqué fit irruption.
- Oh oh ! ça sent les ennuis ! dit-elle, plus en elle-même que vraiment à son camarade de maison.
Et elle n’avait pas tout à fait tort car quelques minutes plus tard, le voilà qui se mit à tourbillonner avant de disparaître. La jeune fille avait reculé, désirant éviter les plumes que l’inconnu avait laissés. Elle réalisa qu’elle se retrouva prise dans un coin de la grande salle où la chaleur commençait à devenir de plus en plus étouffante. On se croirait dans un de ces saunas dans lequel la tante de Sandrine l’avait amenée une fois l’an dernier. La demoiselle regarda autour d’elle et remarqua enfin les cinq autres personnes qui étaient prisonnières tout comme elle. Oh non, pas Bradley ! Il allait surement faire son intéressant celui-là Elle ne l’aimait vraiment pas. Puis, son regard se posa rapidement sur le jeune Hippolyte avant de voir qu’il y avait la fille dont Peter semblait s’être amouraché et Thomas. Au moins, elle n’allait pas être la seule de sa maison. Mais le pire, c’était qu’une créature du feu sortit de la cheminée. La Gryffondor ne l’avait pas étudié à l’école mais ce n’était pas difficile à deviner que c’était une créature du feu. Il fallait agir et vite. Elle vit que la Serdaigle tentait de lancer un sort. Cela pourrait être une idée mais Sandrine eut une autre mais elle prit les choses en place.
- Mon cher Bradley, fais quelque chose ! T’es préfet après-tout ! C’est pas le rôle des préfets de veiller à la sécurité des élèves qui sont sous leur responsabilité en cas de danger ?
Sortant sa baguette, elle vint prêter main forte à l’autre jeune fille. Il fallait à tout prix faire diminuer la température ou du moins les flammes.
- AGUAMENTI ! lança la belge.


Code by Sybline
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 133
Ft : Jaeden Lieberher

Feuille de personnage
Don: Legilimens
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Avr - 20:30
Samgar et Hippolyte avaient continués leurs messes basses un moment avant que le Serdaigle n’accepte de rejoindre la salle commune des Serpentard. Ils étaient en train de se frayer un chemin entre les élèves quand un homme avait fait irruption dans la Grande Salle. Son entrée avait été vite précédée par un lourd silence. Les conversations et la musique s’étaient éteintes dans un fondu presque comique. Hippolyte s’était arrêté pour observer l’homme qui se trouvait à quelques mètres de lui à peine, non sans un certain effroie. Aux expressions qu’affichaient le corps enseignant ce n’était pas une animation qu’ils avaient prévue. Le Serdaigle fit un mouvement pour s’éloigner de l’inconnu mais il n’eut pas le temps de le terminer qu’il se fit souffler par un champs de force invisible. La tête d’Hippolyte percuta le sol dans un bruit sourd et il termina sa course contre le pied d’une table, roulant sur une petite poignée de mètres. Complètement sonné, il ne saisit pas les paroles du fauteur de trouble, comprenant à peine qu’il avait prit la parole. Tout dansait autour de lui et il eut un haut le coeur. Persuadé d’être incapable de se relever Hippolyte resta prostré au sol, il peinant à respirer. Une chaussure lui écrasa les doigts et il ne put exprimer sa douleur qu’à travers un faible grognement avant que sa vision ne soit troublée par un voile sombre fourni. Est-ce qu’il était en train de s’évanouir ? Non, c’était peu probable. On avait rarement conscience de perdre conscience.

Un calme factice semblait peser autour de lui. Hippolyte se redressa, portant sa main dont les doigts acceptaient encore de bouger à sa tête. Il ne sentit pas le liquide chaud qui barbouillait sa paume, trop occupé par la douleur. Le garçon se releva avec difficulté, sa tête continuait de lui tourner et il eut de nouveau envie de vomir. Il s’appuya sur la table (accompagnant son geste d'un glapissement de douleur pour ses doigts meurtris) pour ne pas tomber de nouveau au sol, la bouche ouverte pour prendre des petites goulées d’air. Hippolyte retira sa main de sa tête pour tirer doucement sur le col de sa chemise, il ne savait pas si la brusque montée de température était dans sa tête ou belle et bien réelle. Un coup d’oeil vers sa voisine (Bride, toujours dans sa jolie robe blanche qu’elle devait regretter maintenant) lui indiqua que non, tout le monde était en train de cramer. Avec un peu de retard (sa tête tournait beaucoup trop) Hippolyte sortit sa baguette de l’étui qui pendait à la ceinture de son pantalon dont la jolie couleur blanche n’allait pas tarder à virer au gris à cause de la cendre. Il le colora de rouge sans vraiment y prêter attention avant de brandir sa baguette devant lui.

Le sol trembla et Hippolyte cru que les pierres du château allaient céder et ouvrir un gouffre à ses pieds. Il recula d’un pas, tapant la table sans y prêter attention. Un petit gémissement de terreur s’échappa de ses lèvres alors qu’une créature sortit tout droit de l’enfer (qui se trouvait dans la cheminée apparemment) se dressait devant eux. Hippolyte ferma les yeux et retint sa respiration comme premier moyen de défense primaire à la manière d’un enfant qui sait que sa couverture est le meilleur des boucliers contre les griffes des monstres sous le lit. La présence des quelques élèves coincés avec lui dans cette arène improvisée ne le rassurait absolument pas. Il eut un hoquet qui fut recouvert par la voix de Margaret alors qu’elle lançait un premier sort offensif. Hippolyte se pinça la main (celle qui lui envoyait encore des chocs douloureux dans le bras) violemment pour reprendre ses esprits. Ils étaient quelques élèves livrés à eux-même et c’était tout dans son intérêt de réagir s’il ne voulait pas terminer comme un brasier ambulant, ce qui n’allait pas tarder à arriver si la créature continuait de s’approcher. La chaleur était insupportable et il n’aurait pas été surpris de voir que ses cheveux étaient en train de prendre feu.

Impedimenta sa voix était à peine audible et son mouvement de poignet peu fluide. Hippolyte tenta tant bien que mal de reculer encore mais à moins d’entrer dans la table la tâche était difficile. Quoi que si ça continuait comme ça il ne tarderait pas à se retrouver en état de fantôme et ça ne serait probablement plus un problème.
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 81
Ft : Louis Hofmann

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Avr - 21:16
La voix de son amie serdaigle ramena Aaron de très loin. Les yeux écarquillés, le jeune serpentard essayait de comprendre ce qui s'était passé. Tant d'évènements s'étaient enchainés, un individu menaçant avait fait son apparition, il s'était précipité rejoindre Meg, ils avaient reculé pour éviter des plumes pétrificatrices et les voilà. Il tourna la tête rapidement de gauche à droite afin de comprendre la situation actuelle, ils étaient cinq dans le même pétrin, pas moyen de voir où étaient les autres élèves et professeur, ils étaient seuls.

Son attention se recentra sur la demoiselle. En effet, la température avait considérablement augmenté. Le préfet pointa alors à son camarade la cheminée qui semblait avoir engendré une forme de vie étrange. Le jeune homme, pétrifié de terreur, avait la respiration haletante. Il n'avait quasiment jamais été confronté dans sa vie à un quelconque danger mortel. Il se ressaisit rapidement lorsque Meg lança un reducio à la créature. Elle avait raison il fallait agir vite et ne pas céder à la panique. Reprenant son souffle, il entendit une certaine gryffondor lui adresser la parole d'un peu plus loin avant de vite l'ignorer, ils étaient tous les cinqs coincer avec une créature démoniaque, ce n'était pas le moment de se questionner sur les capacités intellectuelles de ses coéquipiers.  

Le serpentard se retourna complètement vers la créature, lui lâchant un regard noir et baguette en main, il cria un expulso au monstre, espérant le faire reculer un minimum.
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 94
Ft : Charlie Heaton
Localisation : Au sol

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mai - 15:06
Un cri suraigu avait percé derrière eux-tous à l’apparition du monstre.
Maxence, outré et paniqué roulait des yeux pendant que ses intestins faisaient des nœuds élaborés. Son sang-froid était tombé en même temps que son verre de whiskey qui lui avait explosé au visage quelques minutes plus tôt. Il en dégoulinait de ses cheveux et partout sur son col haute couture.

-Nooon mais c’est quoooi cette horreuur ? soufflait-il, caché derrière Sandrine qu’il dépassait malheureusement d’une bonne tête.

Lui aussi regarda Bradley en espérant qu’à tout moment, Jon allait sortir d’un placard avec des cotillons et des confettis en criant « surprise ! ». Ou que le professeur Xavier allait subitement faire disparaître les hologrammes d’entraînement et faire un jeu de mot rigolo.
Médusé comme tous les autres, il recula de quelques pas. Son regard cherchait plutôt une issue. Ça y est, il allait mourir maintenant ? Sans explication ? Est-ce que le Diable venait enfin le chercher ? Mais non, le diable ne viendrait jamais chercher Margaret avec lui.

-Mais qu’est ce que vous foutez… ? balbutia-t-il en regardant les sortilèges de ses camarades fuser.

Il se précipita en direction des barrières pour les éprouver à coup de pied et de poing en répétant des « oh maman » et autre champ lexical de la frousse.
Impossible.
A reculons, il revint vers ses camarades et fit volteface doucement pour découvrir l’hideuse apparition. Il avait l’impression de se réveiller en sursaut dans un cauchemar.

-…j’ai eu des hallucinations pires que ça… Il sortait à son tour sa baguette de sa poche. Comme si ça allait les empêcher de mourir cuit à la plancha.

« Stupefix… ! » s’étrangla-t-il presque inaudiblement, à la suite de Bradley. Une énorme boule blanche s’expulsa brusquement et fusa en direction de la créature à une vitesse terrible. Maxence ne savait pas si défier le diable était vraiment une bonne idée mais l’adrénaline le faisait trembler des pieds à la tête.



"Et tu ne peux trouver de si douces caresses,
Dont le goût dure autant que celui des richesses."
Mélite ou les fausses lettres, Acte 1, Corneille

avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Mer 9 Mai - 11:27
Synthèse et donnée
LIENS PRATIQUES
Tu peux revoir les dé ici mais aussi en savoir plus sur ton coeur de baguette.

En cas de besoin n'hésite pas à consulter le staff.


Vous trouverez ci-dessous une synthèse de vos actions ainsi que les données complémentaires pour la suite et bien sur vos premiers gains obtenus lors de ce premier tour


★Margaret Bride★
▬ Reducio: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Ecaille de Serpencendre, augmente les sorts liés aux feu (exemple flambios)
▬ Aucun Bonus/Mallus
▬ Gains obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation d'un dé 20 PC. Soit un total de 30PC pour ce tour

★Sandrine Caudron★
▬ Aguamenti: Réussite
▬ Baguette disposant d'un Ventricule de Dragon, rend les sorts "explosif" plus puissant
▬ Aucun Bonus/Mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10 PC. Soit un total de 20PC pour ce tour

★ Hippolyte Avery ★
▬ Maléfice d'entrave: Réussite
▬ Baguette disposant d'un Poil de Rougarou , augmente tout les sorts en général
▬ Bonus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation d'un dé 20PC. Soit un total de 30PC pour ce tour

★Aaron Bradley★
▬ Expulso: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Corne de basilic , rend la baguette capricieuse
▬ Bonus le sort est lancé une seconde fois
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10 PC. Soit un total de 20PC pour ce tour

★Maxence Brookes★
▬ Stupefix: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Ventricule de Dragon, rend les sorts explosif plus puissant
▬ Aucun bonus/mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation d'un seul dé 20 PC. Soit un total de 30PC pour ce premier tour

★Thomas Dax★
▬ Hors jeu ET blessé par la créature (voir post du pnj ci après)
▬ Ne peux plus participé
▬ Est remplacé par Dimitri Querus (voir post pnj)

★Inferno★
▬ A été touché 6/5 soit un bonus de départ de 1/5 pour le prochain tour
▬ Vous avez fait gagnez 130 Pc à votre groupe
▬ Le sort de Sandrine a causé une épaisse fumée blanche très chaude, vous ne voyez plus grand chose devant vous
▬ La créature est affaibli mais très en colère

Crédits : codage de Bangerang / texte de Epicea
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Mer 9 Mai - 11:28
Second Tour
Inferno

L'inferno est plus que ravi de son effet sur la faible populasse devant lui, il peut sentir le corps chaud et moite, il passe sa langue rocailleuse sur ses lèvres charnus tandis que ses pics de flammes sont brillamment réduits de moitié par le sort de Margaret, il avance d'un pas alors qu'un sort d'eau l'atteint de plein de fouet, certaines de ses flammes s'eteignent mais une épaisse fumée blanche très chaude englobe alors l'espace, l'inferno rit grassement devant cet effet, alors que les flammes brulantes de son corps reprennent contenance, il peut voir à travers l'épaisse fumée contrairement à nos petits sorciers. Il tend alors la main et saisi un jeune homme Thomas Dax, son large pouce et son index ont prit le corp du jeune, il semble le jaugé du regard tandis que le costume de celui-ci brule et semble se fondre sur sa peau lui arrachant un cri de douleur. L'inferno se prend alors un maléfice d'entrave très puissant, de ce fait ses actions sont au ralenti, brulant plus doucement sa proie actuelle, il tourne lentement la tête vers l'épaisse fumée se demandant comment ses assaillants peuvent le voir, quand un sort le projette violemment contre la cheminée d’où il venait de sortir, lâchant ainsi Thomas qui tomba au sol inerte et grièvement brulé sur tout le côté droit de son corps. Sortant de l'âtre une nouvelle fois et absorbant les flammes qui rester dans la cheminée L'inferno poussa un rire amer mais alors qu'il voulait lancer une nouvelle attaque, il se retrouva Stupefixé de part sa taille et sa puissante, le sort n'allait pas le retenir bien longtemps
Dans cette épaisse fumée personne ne put voir une petite sphère blanche lumineuse, qui tourna sur elle même avant de faire apparaitre Dimitri Quercus qui retrouva la capacité de bougé alors que durant le banquet il s'était retrouvé immobilisé avec les autres. La sphère disparu laissant le Professeur au milieu de la fumée face a un monstre de feu assez mécontent et des élèves un peu perdu

©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr



Régles
▬ Vous devez poster un tour chacun et choisir si vous lancez un sort ou si vous utilisez une potion/objet ou une action (l'utilisation d'une potion, d'un objet ou tout autre action sans baguette doit se faire avec le dé ACTION)
▬ Les lancés de dé ce font la
▬ Vous avez 10 jours
▬ Vos échecs/Réussites seront pris en compte lors du post pnj
▬ Thomas est remplacé au pied levé par votre professeur de botanique !
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 69
Ft : Jonathan Young

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Mai - 14:02
Le Professeur Quercus avait été immobilisé au même titre que bien d'autres. Lorsqu'il était venu au bal c'était en tenue simple, offerte généreusement par la pomme. Chemise blanche aux manches retroussées, gilet gris clair par avec dans le dos de légère broderies représentant des plantes grimpantes, jeans gris à peine moins clair, chaussures en cuir et, comme cerise sur le gâteau, un bonnet gris foncé vissé sur la tête. Lorsqu'il se réveilla de sa transe face à un monstre tout feu tout flammes il remit ses manches sur ses bras. Mieux valait se protéger un max la peau.


- Restez en arrière ! Protéger vous la peau un maximum. Si vous portez du synthétique éviter le plus possible la chaleur.

Dimitri se dirigea vers une masse au sol, visiblement l'élève blessé. Il le tira en arrière pour l' éloigner du monstre. La priorité était la sécurité des élèves mais sans eux pour l'aider il n'irait pas loin non plus.

- Je vais lancer un protego. Si l'un d'entre vous peut dissiper la brume ou priver les flammes d'oxygène faites le, mais en restant à distance.

Il tenta alors un protego horribilis, un sort qui nécessitait plus d'expérience et d'entraînement qu'un sort appris en 5 ème année.



Be prepared for botany - But thick as you are, pay attention My words are a matter of pride. It's clear from your vacant expressions The lights are not all on upstairs.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 273
Ft : Dove Cameron

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://nowherelandrpg.forumactif.com/
Mer 9 Mai - 21:56

Sandrine ne savait pas comment Max s’était retrouvé derrière elle. S’il avait cru pouvoir se cacher du monstre, c’était pas malin de sa part car la jeune fille était bien plus petite que le Serpentard. Soudain, la créature attrapa Thomas et commença à le brûler. Sandrine fut choquée de voir son camarade de maison être blessé. Mais avec cette fumée causée par la demoiselle en question, elle ne vit pas le professeur de botanique arriver.
- Restez en arrière ! Protéger vous la peau un maximum. Si vous portez du synthétique éviter le plus possible la chaleur. Fit le professeur.
Elle le vit récupérer son camarade maison. Thomas était sérieusement blessé.
- Je vais lancer un protego. Si l'un d'entre vous peut dissiper la brume ou priver les flammes d'oxygène faites le, mais en restant à distance. Reprit le Quercus.
La jeune fille réfléchit. Oui mais comment ? Apparemment, l’eau n’était pas la bonne solution. Cela créait plus de fumée blanche que d’éteindre le feu. Mais pourtant, le feu était faible face à l’eau. Ça, elle en était persuadée. Mais si elle utilisait encore le sort d’aguamenti, cela allait certainement recréer cette brume. Elle décida de tenter d’annuler le sort qui les maintenait dans cette bulle.
- Finite ! lança-t-elle vers la barrière noire opaque.



Code by Sybline
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 81
Ft : Louis Hofmann

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Mai - 23:38
La gryffondor avait vraiment merdé sur ce coup-là, une épaisse fumée chaude s'était maintenant élevée dans toute la salle obstruant complètement la vue du jeune homme. Il pesta contre elle avant de se rendre compte qu'il ne la voyait plus du tout, qu'il était seul avec Meg dans l'épaisse purée de pois. La situation ne s'arrangeait pas, la créature démoniaque pouvait maintenant se déplacer à sa guise sans qu'il puisse intervenir. Un cri déchira à travers le brouillard, ce qui ne manqua pas de terrifier le serpentard. Mordant sa lèvre supérieur, le regard dure, il ne voulait pas montrer des signes de faiblesses à qui que ce soit. Quelques gouttes de sueur glissaient le long de sa main alors qu'il tenait sa baguette droite en direction de la source de bruits. Une plainte rauque et un enchainement de bruit lourd fit comprendre au préfet qu'il avait atteint sa cible. Vu la violence du fracas, le démon devait en avoir bavé, il ne fallait pas lui laisser reprendre ses esprits.

Le serpentard entendit alors une voix adulte s'élever à l'autre bout de la salle demandant aux élèves de rester à distance, et puis quoi encore. Aaron n'avait pas reconnu la voix de potentiel professeur, mais s'en fichait pas mal, en quoi un individu qui devait s'être caché au début du combat avait le droit de diriger les opérations maintenant qu'il était dissimulé dans la vapeur d'eau.

"Meg, écoute ce qu'a dit cette personne" dit-il à la serdaigle avant de s'enfoncer dans la brume en direction du dernier bruit de la créature qu'il avait entendu.

Aaron ne fut pas déçu et debarqua devant le diable qui était en train de se relever. La créature semblait beaucoup plus grande maintenant qu'il s'était rapproché. Le serpentard garda tout de même une distance raisonnable entre lui et le suppôt de Satan, et encore une fois, lâcha un expulso en direction cette fois de la tête de la créature.
En ligne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 366
Ft : Jennifer Lawrence

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mai - 0:16
Meg eut le temps de se rassurer brièvement en constatant que son sortilège fonctionnait et que les pics de flammes diminuaient de volume, avant que son champ de vision ne soit soudainement obscurci par un épais nuage de vapeur. Ça lui piquait la gorge et elle se mit à tousser. Elle avait l’impression que l’air brûlant allait la cuire de l’intérieur, et chaque inspiration était douloureuse. Ils n’allaient pas survivre très longtemps dans une atmosphère aussi irrespirable. On ne voyait plus rien : tout au plus distinguait-elle Aaron, très proche d’elle, et une lumière orange diffractée derrière le nuage de vapeur, preuve que le monstre de feu était toujours là.

Elle ne pouvait pas voir ce qu’il se passait mais une horrible odeur de plastique et de chair brûlée se répandit dans l’air. Comment elle pouvait encore sentir quelque chose dans de telles conditions, elle ne savait pas, mais elle aurait presque préféré avoir les narines brûlées que de respirer ça. C’était affreux. Quelqu’un était en train de griller, et ses vêtements avec. Terrorisée, elle se raccrocha à Aaron, saisissant son bras alors qu’une voix retentissait, leur rappelant qu’ils n’étaient finalement pas tous seuls dans cet enfer. C’était celle du nouveau professeur de botanique, elle en était sûre ! Ses instructions calmes lui permirent de chasser un peu la panique qui menaçait de l’envahir. Elle devait rester concentrée, comme elle avait fait avec le sortilège de Rattatinage, ne surtout pas se demander qui pouvait émettre cette odeur de cochon rôti et… Oui, rien dans sa robe n’était en synthétique. Soie, satin, coton, par Avalon. Et de toute manière, elle ne voulait pas s’avancer plus. Et si sa baguette avait pris feu ?!

Son front lui faisait un mal de chien. Trop tard, elle réalisa que le peigne d’argent qui ornait ses cheveux ne devait pas être en véritable orfèvrerie gobeline. Celle-ci n’absorbait que ce qui la renforçait, et n’aurait donc pas été affectée par la chaleur (raison pour laquelle elle avait pour l’instant eut le confort d’oublier l’existence de sa bague en argent). Or son bijou de cheveux était brûlant, chauffé presque à rouge par l’atmosphère infernale. Elle lâcha la manche d’Aaron pour se débarrasser de l’ornement, se brûlant la paume au passage et quand elle releva le nez… Aaron avait disparu ! Avalé par la brume.

Elle était seule au milieu de ce péril mortel, et voulu l’appeler : « Aaron ! » mais son cri se perdit dans une quinte de toux. Il fallait qu’elle bouge ou elle allait se faire piéger par les flammes sans même les voir arriver. Elle devait garder son sang-froid, Merlin, bien que toute idée de fraîcheur ait déserté son esprit. D’un pas mal assuré, elle s’enfonça dans ce qu’elle supposait être le sillage du Serpentard. En plein cœur de la vapeur, l’air était suffocant. Incapable de respirer, elle se laissa tomber au sol, à genoux. « En cas d’incendie, l’air frais est près du sol. » disait la partie sécurité du règlement intérieur que fort heureusement, elle avait réellement lu. Voyons. Obéir au règlement, au professeur. Quercus avait demandé de faire disparaître la fumée. Elle tendit sa baguette vers le plafond de la Grande Salle, obscurci de traînées blanches percées par des flammes éclatantes, fit de son mieux pour articuler clairement. « Evanesco ». Si jamais elle n’atteignait pas la vapeur, elle réussirait peut-être à faire disparaître les langues de feu elles-mêmes.


If a cat had a dowry, she would often be kissed.
©crack in time
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 94
Ft : Charlie Heaton
Localisation : Au sol

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Mai - 0:51
Peu habitué à ce que le moindre de ses sortilèges fonctionne, Maxence observa médusé le corps du démon se débattre avec la paralysie. Un sourire idiot souleva la commissures de ses lèvres asséchées. "Woh, quelqu'un a vu ça ?"

Tel un ange venu annuler l'apocalypse sur ordre fédéral, le professeur le plus improbable de l'édition 98 fit son apparition à leurs côtés. Pour la première fois de sa vie il était heureux d'entendre la voix d'un adulte, même cet abruti de Quercus. Il se rangea derrière lui, la baguette toujours en avant, à la fois hypnotisé et épuisé par la vision sordide du monstre.

Maxence entendit un cri mais sa vision était de plus en plus obstruée par les épaisses volutes de fumée. C'était...c'était comme...c'était comme évoluer dans les poumons d'un Person. Il toussait, et c'était dire.

-Evanesco ! répéta-t-il à son tour dans la direction du monstre, la source de tout ce four.

Il tâtonna dans la brume et se pencha vers ce qu'il reconnut comme étant la chevelure de Meg. Il posa une main sur son épaule en se couvrant le visage avec le coude opposé puis il s'accroupit à côté d'elle et essaya de voir son visage, croyant qu'elle faisait une sorte de malaise. "Ca va ?!" Il avait les traits tirés, inquiet, très nerveux. Ses yeux étaient presque aussi rouges que ceux de la créature.



"Et tu ne peux trouver de si douces caresses,
Dont le goût dure autant que celui des richesses."
Mélite ou les fausses lettres, Acte 1, Corneille

avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 133
Ft : Jaeden Lieberher

Feuille de personnage
Don: Legilimens
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mai - 1:37
Peu après que la Gryffondor ait lancé son sort un épais brouillard les avala. Hippolyte se sentait suffoquer et étouffer. Il était en nage et chaque goulée d’air prise dans ce souffle chaud lui brûlait la gorge. Le jeune garçon s’essuya inutilement le visage avec son avant bras, ses cheveux étaient collant. Il eut beaucoup de sympathie pour tous ces animaux marins ébouillantés vivants.

Une odeur toute particulière le sortit de sa brève torpeur dédiée à la faune des cours d’eau et océans. Des effluves d’été, de barbecue (Bramblethorn en était féru), de viande qui cuit dont l’odeur s’imprègne dans les vêtements et les cheveux. Mais dans les barbecus d’été la viande n’avait pas pour habitude de hurler. Bientôt le joli souvenir fut vite balayé. L’odeur de chair brûlée devint plus tenace, plus ignoble. Elle restait dans les narines. Hippolyte eut à peine le temps de se pencher en avant pour vomir ce qu’il avait picorer au buffet. De la bile lui était remonté dans le nez mais la brûlure acide ne chassait pas l’odeur.

La voix d’un professeur lui fit relever la tête. Le Serdaigle s’essuya la bouche d’un revers de main, ayant oublié ses doigts engourdis. Dans d’autres circonstances il aurait certainement beaucoup rit de la réflexion du professeur. Éviter la chaleur, il ne demandait que ça. Et l’élève qui avait terminé brûlé vif (ou quelque chose s’y approchant) était sûrement du même avis.

Hippolyte avait bien une idée pour se débarrasser de quelques flammes mais à l’aveuglette c’était risqué pour ses petits camarades. Et s’il y en avait qu’il ne portait pas vraiment dans son coeur, face à un monstre pareil il mettait toutes les rancoeurs de côté sans hésitation. Rester uni signifiait avoir plus de chance de s’en sortir vivant. C’est donc à tout petit pas, la baguette à la main, qu’il commença à marcher dans la direction de la créature de feu. Il avait l’impression de perdre toute l’eau de son corps, qu’il arriverait complètement desséché à destination. Ses vêtements étaient tellement collés à lui qu’il était à peu près sur qu’ils avaient fondu pour ne faire qu’un avec sa peau. Une fois lui indiqua où était Bride. Très vite une autre lui fit écho. Hippolyte s’arrêta, discernant une source de lumière étouffée par la vapeur. La chaleur était insoutenable. Il était bien trop prêt du monstre à son goût. Le Serdaigle leva sa baguette pour jeter son sort. Une explosion suffisamment forte pourrait le souffler et le blesser. Ca valait le coup d’essayer et de toute façon il n’avait pas de plan plus fantastique dans la poche.

Son bombardia fut lancé d’une voix graveleuse à peine audible. Sa langue était sèche et lui donnait l’impression qu’elle pouvait tomber morte à toute instant. Les syllabes avaient roulés et crissés comme des grains de sable épais hors de sa bouche.
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Sam 19 Mai - 10:55
Synthèse et donnée
LIENS PRATIQUES
Tu peux revoir les dé ici mais aussi en savoir plus sur ton coeur de baguette.

En cas de besoin n'hésite pas à consulter le staff.


Vous trouverez ci-dessous une synthèse de vos actions ainsi que les données complémentaires pour la suite et bien sur vos premiers gains obtenus lors de ce premier tour


★Margaret Bride★
▬ Evanesco: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Ecaille de Serpencendre, augmente les sorts liés aux feu (exemple flambios)
▬ Aucun Bonus/Mallus
▬ Gains obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10 PC. Soit un total de 20PC pour ce tour

★Sandrine Caudron★
▬ Finité Réussite
▬ Baguette disposant d'un Ventricule de Dragon, rend les sorts "explosif" plus puissant
▬ Aucun Bonus/Mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation d'un dé 20 PC. Soit un total de 30PC pour ce tour

★ Hippolyte Avery ★
▬ Bombardia: Réussite
▬ Baguette disposant d'un Poil de Rougarou , augmente tout les sorts en général
▬ Bonus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation d'un dé 20PC. Soit un total de 30PC pour ce  tour

★Aaron Bradley★
▬ Expulso: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Corne de basilic , rend la baguette capricieuse
▬ Aucun Bonus/Mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10 PC. Soit un total de 20PC pour ce  tour

★Maxence Brookes★
▬ Evanesco: Echec
▬ Baguette disposant d'une Ventricule de Dragon, rend les sorts explosif plus puissant
▬ Aucun bonus/mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10 PC. Soit un total de 20PC pour ce premier tour

★Dimitri Quercus★
▬ Protego Horribilis: Réussite
▬ Baguette disposant d'une Ventricule de Dragon, rend les sorts explosif plus puissant
▬ Aucun bonus/mallus
▬ Gain Obtenue : Respect des délais 5PC, Respect des règles 5 PC, utilisation des deux dés 10PC. Soit un total de 20PC pour ce premier tour

★Inferno★
▬ Touché 3/5 MAIS la barrière magique a adsorbé une parti de ses pouvoirs
▬ Vous avez fait gagnez 140 Pc à votre groupe
▬ Le sort de Dimitri vous protège d'une éventuelle attaque (la lave qui est tombé est donc bloqué par celui-ci)
▬ La créature est affaibli, en colère et désorientée de se voir dans un tel état

Crédits : codage de Bangerang / texte de Epicea


Dernière édition par Mysterious Book le Sam 19 Mai - 11:36, édité 1 fois
avatar
Administrateur
Messages : 1283
Ft : Livre
Localisation : Everywhere

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur http://callofmagic.forumactif.com
Sam 19 Mai - 10:55
Dernier Tour
Inferno

Le sort qui fut lancer en premier malgré l'épaisse fumée blanche et chaude fut un sort de protection. L'inferno eut un rire gras, comme si de son point de vue cette tentative était bien trop basique et sans saveur. Pourtant voir que son attaque se retrouve diminué par un finité ne rend pas le monstre trop heureux, bien au contraire, il semble alors devenir plus rougeoyant qu'au départ, les veines teintés de rouges orangés qui sillonnent son corps semblent prendre plus de place que prévue, comme si la pierre étaient doucement adsorbé. Des sortes de clapotis se font entendre alors que la température augmentent, de son corps enflammés sort un liquide visqueux, similaire a de la lave. Alors qu'il s'approche dangereusement d'une silhouette le son d'un Expulso mêlée a un Bombardia projeta le monstre contre la barrière magique, celle ci adsorba alors uen partie de la magie du monstre, éteignant soudainement la pseudo lave de son corps, et le rendant ainsi plus "effrité". Il fixa ses mains et grogna un "Nooon" alors que des petits bouts de celle-ci venait de tombé tel des cendres. Il se secoua férocement la tête, tant que la fumée et les langues de flammes était...Cette fois son grognement se fit plus hargneux, plus présent, les sorts lancés par Margaret et Maxence avaient en quelques sortes fusionnées faisaient ainsi disparaitre l'épaisse fumée et sa précédente attaque.

©codage par anglycanne sur PRD; gifs et icone provenant de tumblr



Régles
▬ Vous devez poster un tour chacun et choisir si vous lancez un sort ou si vous utilisez une potion/objet ou une action (l'utilisation d'une potion, d'un objet ou tout autre action sans baguette doit se faire avec le dé ACTION)
▬ Les lancés de dé ce font la
▬ Vous avez 10 jours
▬ Vos échecs/Réussites seront pris en compte lors du post pnj
▬ C'est le dernier tour mes chouchous
En ligne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Messages : 366
Ft : Jennifer Lawrence

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Mai - 1:52
« L’air frais est près du sol. » Póg mo thóin ! Il n’y avait d’air frais nulle part. peut-être que mourir étouffée était de toute manière moins douloureux que de mourir brûlée ? Ni l’un ni l’autre ne faisait très envie. A quatre pattes sur le sol de pierre qui avait un jour été froid, Meg cherchait l’air de son mieux, et ne releva même pas la tête quand une voix se joignit à la sienne pour lancer un sortilège de disparition. Celui-ci devait cependant être efficace, puisque le monstrueux nuage de vapeur et de fumée disparut. Margaret inspira de longues goulées d’air, telle une noyée remontée brutalement à la surface, avant de tourner un peu la tête. Maxence était à ses côtés, la main sur son épaule, et elle n’avait jamais été aussi heureuse de sa vie de le voir. Trop occupée à inspirer pour répondre à haute voix, elle acquiesça à sa question, avant de la lui retourner en le désignant du doigt.

Sa vue étant désormais dégagée, elle constata également avec plaisir qu’Aaron était toujours vivant, que la voix qu’elle avait entendue était bien celle du professeur Quercus et… Un tas noir et fumant gisait dans un coin. Ca ne pouvait pas être Hippolyte, qu’elle voyait très bien également alors… L’ami de Peter ? Le cœur au bord des lèvres, elle renonça à se relever, et rentra la tête dans le cou alors que son condisciple lançait un Bombardia fracassant. Le monstre parlait, ou gémissait plutôt, et ça ne le rendait que plus terrifiant. Baguette levée par instinct sans trop savoir ce qu’elle lancerait exactement s’il se jetait sur elle, elle regarda avec une horreur fascinée les lèvres pulpeuses du monstre d’agiter tandis qu’il déversait de la cendre sur eux. Ses camarades ressemblaient désormais aux silhouettes grises peuplant la ville de Pompéi, et elle supposait qu’elle partageait cette allure de statue. Elle fut d’ailleurs forcée de cracher, de la cendre plein la bouche. Que faire pour se débarrasser définitivement du monstre ? Même en s’effritant, il restait terrifiant, et la chaleur abominable. La sueur qui coulait sur son front traçait des sillons dans la cendre recouvrant son visage, lui brûlant les yeux.

Elle voyait mal, mais sa position basse lui offrait un nouveau point de vue. A milieu des débris de table, à quelques pas, était-ce bien des pétards ? Mon Dieu, si le monstre y mettait le feu, ils allaient tous mourir dans une explosion. A moins que… Peut-être sous l’effet de sa mauvaise respiration, une idée folle lui venait en tête. Et si elle balançait les pétards dans la cheminée, et la faisait s’effondrer sur le monstre ? L’amas de pierres qui en découlerait suffirait peut-être à l’étouffer, et au minimum, cela exploserait loin d’eux. C’était risqué, mais il fallait tenter. Rampant presque, terrorisée à l’idée que le monstre la repère et ne l’enflamme alors qu’elle aurait encore les pétards dans les mains, elle traversa les quelques mètres qui la séparait de son objectif. Ne pas rater sa cible. De là où elle était, personne n’était dans sa ligne de mire. Parfait. Elle se redressa et lança les pétards de toutes ses forces vers la cheminée, avant de se laisser immédiatement retomber derrière la table, au cas où l’explosion enverrait des débris dans sa direction


If a cat had a dowry, she would often be kissed.
©crack in time
avatar
Staff de Poudlard
Staff de Poudlard
Messages : 69
Ft : Jonathan Young

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Mai - 3:03
Dimitri n'avait pas vu grand chose avec la vapeur, tout au plus avait-il vu fuser des lumières sorties des baguettes des élèves. Son sort de protection avait fonctionné, il le maintenait autant que possible. La vapeur disparut finalement et il put enfin appercevoir ses élèves. Il y en avait un plus jeune que les autres, il l'avait eut dans le cours des plus jeunes, il devait être en 4ème si ses souvenirs était bon. Les autres étaient plus âgés. Il reconnu une élève de Serdaigle et Miss arbuste de Gryffondor. Le visage de Max ne lui était pas non plus inconnu, quand à celui d'Aaron... Il lui avait semblé que l'élève s'était montré assez discret durant son premier cours, ce matin même.
Il profita d'un moment plus calme de la part de la créature pour s'adresser à eux, ne quittant pas le monstre des yeux.

- C'est bien, continuez comme ça. Couvrez-vous la bouche et le nez pour ne pas respirer la cendre.

Lui même en profita pour se couvrir la moitié inférieur du visage avec son bonnet. Il se dirigea un peu plus en avant, essayant d'avoir les élèves dans son dos et pouvoir ainsi être le premier rampart face au monstre. Il pointa une fois de plus sa baguette vers la créature, lui lançant un regard décidé.

- Duro !

Il espérait faire durcir le corps du monstre et surtout la lave qui en sortait. Il espérait que le sort fonctionne sur une telle créature.



Be prepared for botany - But thick as you are, pay attention My words are a matter of pride. It's clear from your vacant expressions The lights are not all on upstairs.
avatar
Serpentard
Serpentard
Messages : 81
Ft : Louis Hofmann

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mai - 1:19
Un petit sourire satisfait apparu sur le visage du serpentard lorsqu'il ressentit les vibrations émises par l'importante créature lorsque celle-ci retomba une fois de plus avec lourdeur. Alors qu'il se réjouissait, il remarqua que les épais nuages de vapeur qui le séparait de tout le reste du groupe devenait de plus en plus fin pour finalement disparaître pour de bon. Le doute et l'inquiétude s'empara de lui lorsqu'il remarqua la position de Margaret alors qu'il se trouvait lui-même à seulement quelques mètres de la créature démoniaque. Le jeune préfet essayait de déterminer si elle avait été blessée ou si sa vie était en danger, mais ce manque d'attention allait lui coûter très cher.  

Puisqu'il se tenait immobile, scrutant sa camarade, il ne pouvait pas voir venir un deuxième sort qui arrivait dans sa direction. Peut-être s'il avait fait plus attention, il aurait eu le temps de se plaquer au sol pour éviter les effets du bombardia. Mais ce fut la détonation qui lui fit détourner la tête. La puissante explosion projeta de plusieurs mètres lui et de nombreux débris dans la direction opposé au monstre. Après de nombreuses cabrioles, il était maintenant ventre au sol, complètement sonné. Un sifflement insupportable le faisait grimacer. Le souffle court, Aaron tenta d'abord de se redresser en se repoussant avec ses bras, et malgré une importante douleur sur l'abdomen qui l'arracha d'énorme quinte de toux et failli le faire retomber, avec des gestes très lent, il finit par réussir sa manœuvre. Le jeune homme pouvait maintenant respirer sans difficulté, mais le problème du bruit stridant était toujours d'actualité. Le visage ahuri et les yeux lourds rivés sur l'imposant homme de feu, il essayait de faire un rapide topo, mais un seul point obnubilait son esprit : bombardia, bombardia. Malgré le souffle de la détonation et la sueur, il avait gardé sa baguette en main, jamais on ne pouvait la lui arracher. Et, le torse droit, entièrement sur genoux, le serpentard envoya lui-même un bombardia en direction de l'Inferno, comme par reflexe. Avec le bourdonnement dans ses oreilles, il n'était même pas sûr d'avoir prononcé correctement le sortilège.  

Heureusement, le vacarme finit par se calmer, et la pensée un peu plus tranquille, le préfet reprit conscience de son environnement. Meg ! Il essaya tant bien que mal de se relever pour rejoindre son amie, mais au bout de quelques douloureux pas, sa vision commença à être obstrué et sa tête devenait de plus en plus lourde. Le jeune homme porta sa main droite à son visage dans le but d'essuyer le liquide qui le gênait. Lorsqu'il constata que celle-ci était devenu toute rouge, il s'écroula sur les genoux lâchant un cri étouffé, une vive douleur lui déchirait maintenant la face. Tête contre sol et poings serrés, il essayait tant bien que mal de retenir les cris de douleurs et les larmes qui lui montait aux yeux.
Contenu sponsorisé
 
Groupe Inferno
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Poudlard :: Hall d'Entrée :: La Grande Salle-
Sauter vers: