Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Redevenir sociable. Ft Alexandra Weaver

Aller en bas 
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 86
Ft : Joe Klocek
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juin - 9:39
Novembre 1998

Une si belle journée pour un mois de novembre, la température est agréable et le soleil se retrouve orphelin de ses nuages ce qui n’est pas pour me déplaire. Une bonne partie des élèves de Poudlard sont partis à Pré-au-Lard pour se prélasser dans le village, dépenser leurs petites monnaies dans des sucreries et autres objets de farce et attrape. Qu’il semble lointain l’époque où Ombrage sévissait dans les couloirs de l’école accompagnait de ses cruels acolytes, et pourtant, seulement quelques mois nous séparés de cette terrible période. Pour ma part, je préférais rester ici à l’école, ne voulant pas être mêlé a tout ce monde, je voulais être seule et surtout profiter de ce beau temps pour m’entrainer un peu au Quidditch. Pour ce faire, je m’habille pour l’occasion de ma tenue de sport fétiche, un ensemble de vêtement à l’effigie du club de Quidditch dans lequel a joué mon père quand il était encore joueur de Quidditch professionnel. Une tenue bleu foncé avec des rayures blanche horizontale, et le logo du club estampillé sur le cœur. Prenant ensuite un souafle et tout un attirail pour faire un terrain de Quidditch de fortune et je descends les marches du château en direction de l’extérieure. Les couloirs de l’école étaient quasiment déserts, ce qui était assez agréable.

Après une petite marche, parce que mine de rien ce château est assez gigantesque, j’arrivé enfin dans un immense espace vert. Le terrain de Quidditch n’étant pas praticable, je vais devoir me contenter de cet endroit pour m’entrainer. Je pose tout mon matériel sur l’herbe encore verte avant de commencer à courir pour m’échauffer un peu les muscles. Très important avant tout effort physique, il serait vraiment bête de se blesser pour ça. Après l’échauffement, vient le temps de poser le terrain de fortune. Pour cela je possedais une petite valisette, bien entendu qui était bien plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dedans se trouvait trois piquets, représentant les trois buts du Quidditch, il y avait aussi à l’intérieur divers objets de sorte à faire un petit match, mais ce n’était pas le but aujourd’hui. Cette valisette, c’était mon grand frère qui me l’avait offerte il y a de ça deux ans, lorsque j’ai été pris dans l’équipe de Quidditch de Gryffondor en tant que poursuiveur. Ce cadeau à une autre saveur aujourd’hui. Bref, une fois mon terrain de quidditch de fortune installé, je m’empare de mon souaffle et commence à exécuter quelques tirs dans les buts. L’efficacité devant le but était très importante au vu de mon poste, suivant les matchs je n’aurai pas forcément trop d’occasion de marquer, alors quand elles se présenteront, il ne faudra pas que je me loupe. Je m’entraine à tirer suivant certains angles, je tente de faire des tirs avec des effets, des tirs avec le pied aussi.

Après plusieurs minutes, je commence un peu à suer. Mine de rien ça épuise mais ce n’est pas pour autant que je vais m’arrêter là, loin de là même. Bref, je me dirige vers ma valisette pour m’emparer de ma bouteille d’eau, histoire de me désaltérer un peu et c’est là que je me rends compte que j’étais observé par quelqu’un, une fille blonde, je la reconnais aussitôt, c’était Alexandra, une batteuse de l’équipe de Gryffondor. Mon regard se porte sur la jeune femme avant de dire :

- Ça fait longtemps que tu es là ? Je dis ça avec un ton neutre, avant de regarder autour de moi pour voir s’il n’y avait pas d’autres personnes.

Depuis la rentrée, on ne peut pas dire que j’ai été très sociale, j’ai repoussé une bonne partie de mes amis et les seules personnes avec qui je parle vraiment sont les gens qui sont dans mon équipe de Quidditch et encore… Oui j’ai un peu tendance à m’isoler. Est-ce justifié ? Liam Holden aurait tendance à dire oui, même si je sais pertinemment que non, j’ai juste du mal à avaler le fait que mon frère m’ait trahi.

- Tu veux échanger quelques passes ? Je dis ça en lui montrant le souafle.

Bon on est loin du Liam d’autrefois, a une époque j’aurai probablement sortie une petite plaisanterie avec un sourire charmeur aux lèvres. Mais bon je fais des efforts tout de même, il y a de ça quelques semaines je ne lui aurais même pas proposer de venir échanger quelques balles avec moi. Il y a du progrès… Qui a dit que j’étais pitoyable ?
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 21
Ft : Emilie Nereng

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Juin - 2:29
 
Assise sur le rebord d'une des grandes fenêtre du château, tu observais les élèves s'enfuir en un véritable troupeau de vaches vers Pré-Au-Lard, bien décidés à profiter de ce rare moment de liberté. Et par chance, pour eux en tout cas, il fait un temps magnifique aujourd'hui, bien trop pour rester enfermé aux Trois Balais ou encore faire les magasins. De toute façon ils ne changent pas, c'est toujours la même chose. Le soleil avait décidé de céder de sa chaleur, même en cette période avancée de l'année  1998, ce qui était assez surprenant surtout en Angleterre. Généralement, vous avez plutôt droit à la de pluie ou au moins un ciel couvert, la température étant toujours basse ou supportable. Ici, c'est étouffant. Mais peut-être que ça l'est autant parce que tu n'aimes pas ce lieu, parce que tu préférais largement être dans ton village avec tes vieux amis ou n'importe quoi d'autre du genre. Même te promener toute seule dans les rues ne serait pas de refus pour le coup, tant être ici te dérange. Mais au moins, t'es loin du regard pesant de ta mère. Cette simple pensée te fait serrer les dents, alors que tu te dis que tu as bien besoin de prendre l'air. C'est même la meilleure chose à faire après tout. Autant profiter de cette magnifique journée...

Alors tu descends de ton petit perchoir paradis, passant d'une vue des plus agréable à celle des couloirs du château. Soupire. Ca craint, vraiment. Alors tu ne perds pas de temps : le pas rapide, tu te diriges  vers le grand hall qui te mène directement dans le parc du château. Chaque pas que tu fais te délivre  un peu, un rien, assez pour te faire oublier à quel point  tu étouffes entre les murs de Poudlard... Dans le sens où il fait trop chaud. Dit de manière symbolique, ce mot est loin de t'être inconnu depuis que tu as découvert que tu étais une sorcière. Soit, tu ne peux plus faire marche arrière ma petite ! Alors tu prends sur toi et tu avances, laissant tes pas te guider où bon leurs semblaient. Et ils ont décidé que ce serait vers un mini terrain, là où une tête familière semblait avoir décidé de s'entraîner.

Tu fronces les sourcils un instant tout en t'appuyant sur l'arbre qui était à tes côtés. Tu aurais bien pu t'en aller et laisser ton camarade tranquille mais il faut bien avouer que tu ne t'attendais pas trop à le voir dans les parages. Tu ne le voyais que très peu, même si vous êtes de la même maison et dans la même équipe de quidditch. Vous n'êtes pas du genre à parler ensemble. C'est plutôt Damien qui profite, ou subit, le son de ta voix la plupart du temps. Alors t'aurais pu être mal à l'aise quand t'as pu constater qu'il t'avait remarqué et encore plus face à sa question. Mais non. Tu te contentes d' hausser les épaules, absolument pas embêtée.

« Non, tout juste une minute. Et je suis seule si c'est ce que tu regardes. » dis-tu d'un ton presque agacée, accablée. Comme tu étais du genre à te balader avec plein de monde autour de toi. Mais toute ton attention fut portée sur le souafle que te montrait ton coéquipier. Tu hausses un sourcils en relevant les yeux vers Liam. Faire des passes ou pas ? T'en sais rien mais il faut admettre que le quidditch est ce qui te défoule le plus et ce que, par ailleurs, tu préfères dans le monde magique. « Pourquoi pas. » C'est ça, cède. Tu retire ta chemise que tu laisse au pied de l'arbre. Un top était largement suffisant pour te tenir au chaud, surtout si tu allais bouger. Justement, tu ne supporterais pas plus durant un effort physique par cette chaleur. Une fois munie de tout ce qu'il te faut, tu attaches tes cheveux en une queue haute tout en te tournant vers ton coéquipier. « A toi l'honneur ! »
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 86
Ft : Joe Klocek
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Juin - 20:55
Alexandra, l'une des batteuse de l'équipe de Gryffondor, elle formait un tandem avec Damien. Dire que je suis proche de la jeune femme serait un mensonge, la plupart de nos discussions tournent autour du Qudditch ou alors des cours. Est-ce pour autant que je n’apprécie pas la personne ? Loin de là, du peu que je connais elle me semble être une personne tout à fait sympathique, avec très probablement un tempérament de feu comme en témoigne sa réponse agacé à ma question qui était stupide, certes. Mais je ne prends pas mal sa réponse ou son agacement, loin de là même, un sourire amusé se dessine sur mon visage, je lui propose alors de me rejoindre pour faire quelques passes. Proposition qu'elle accepta, elle se mit en tenue de combat, si on peut appeler ça une tenue de combat et elle me rejoignit sur la pelouse. J'avais là une occasion de discuter un peu avec la jeune femme et de la connaitre un peu plus, au final les seuls choses que je connaissais d'elle c'était qu'elle était une né moldu et qu'elle aimait le Quidditch. Bref, je lui passe le Souaffle me le jetant dans les airs, une passe comme on en voit souvent dans le football américain. Je commence tout doucement avec des passes dosé, nous verrons après si on augmente en intensité. Après tout, Alexandra était batteuse et non poursuiveur comme moi, elle sa préoccupation durant les match ce sont les cognards et non le souaffle. Mais j'estime que chaque joueurs de l'équipe doivent comprendre chacun des postes de l’équipe, c'est important, ça permet de mieux se comprendre et surtout d'être meilleur.

- Alors tu n'as pas rejoins les autres à Pré-Au-Lard ? Comme je te comprends... Il fait un temps radieux pourtant. Il faut bien démarrer la conversation par quelque chose non ? Et puis nulle doute que la jeune femme saura me retourner la question avec une pique bien placé.

Autrefois fois j'étais sociable, je n'avais aucun mal à aborder les gens et discuter avec eux. Aujourd'hui cométaire plus compliqué, en parti du à mon comportement de début d'année, cette habitude que j'avais prise de repousser quiconque voulait me parler de mon frère ou de la bataille de Poudlard. Au final le fait de passer du temps aux côtés de Damien commence à me ramener peu à peu vers qui j'étais autrefois, mais c'est pas encore ça. Comme beaucoup, la bataille de Poudlard à laisser de nombreuses séquelles, que ça soit physique ou psychologique. Des douleurs profondes qui mettront du temps à guérir. J'espère de tout cœur que je saurai faire abstraction de tout ça et de nouveau profiter de la vie et de mes amis, du moins du peu qui me reste.
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 21
Ft : Emilie Nereng

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Juin - 18:25
Ce type, tu le connaissais à peine. Tout ce que tu avais pu entendre de lui, c'était les rares informations qui filaient durant vos entraînements de quidditch et encore : vous jouez plus qu'autre chose et ne laisser pas énormément de place pour les conversations basées sur vies ou la pluie et le beau temps. C'est rare de de toute façon, en ce qui te concerne, tu n'aimes pas trop parler de ta vie et encore moins avec n'importe qui. Alors non, vous ne savez pas grand chose sur l'autre mise à part une ou deux infos. Faut dire que tu n'as jamais aimé sociabiliser avec plus des trois-quart de l'école. Tu ne voulais tout simplement pas être mêlée à tous ces gens, surtout ceux qui avaient l'habitude du monde magique. Peut-être à juste titre. Alors au fond, pourquoi refuser quelques passes ? Lui ne t'a jamais rien fait après tout alors tu n'allais pas l'envoyer promener gratuitement même si tu es douée pour ça. Ce serait bête de créer des tensions entre membres d'une même équipe, pas vrai ?

Une passe. Une seconde. Une troisième... Et ça continue. Tu ne dis rien. Tu te contente de jouer comme si tu avais le même poste que ton camarade. D'une certaine façon, ça te permet de te défouler.

«Alors tu n'as pas rejoins les autres à Pré-Au-Lard ? Comme je te comprends... »

Tu te met à fixer ton coéquipier, sourcils légèrement froncés. Sérieusement ?  

« Me comprendre. C'est un peu prétentieux de dire ça alors que tu ne sais rien de moi, non ? » Voilà déjà que tu t'emballes un peu, lançant le souaffle assez fort avant de soupirer. « Désolée. Je crois que j'entends un peu trop souvent ce genre de chose » dis-tu avec un sourire gêné. Tu rattrapes le souaffle, penchant légèrement la tête sur le  côté. « Et toi ? T'as voulu profiter de cette journée de liberté ? »

Une passe. Une seconde. Une troisième. Ce sont des gestes si simples et pourtant, c'est comme si le simple fait de se lancer une grosse "balle" vous permettait de communiquer plus aisément. On t'a souvent dit que le sport ça rapprochait. Tu demandes à voir... « T'as peur de lancer ? » dis-tu alors, un peu provocatrice mais pas moqueuse. C'est vrai que t'es pas poursuiveuse mais tu t'occupes quand de repousser ces saletés que sont les cognards. T'as plus de faire qu'il paraît avec ton petit corps frêle.
En ligne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 86
Ft : Joe Klocek
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juin - 10:13
Apparemment Alexandra était du genre à avoir un bon gros caractère, le genre de femme à ne pas se laisser marcher sur les pattes. Quoi de surprenant au final ? Son caractère va parfaitement avec le poste qu’elle occupe dans l’équipe de Gryffondor. Est-ce que je prends mal sa réflexion ? Ps les moins du monde, au contraire même un sourire amusé s’affiche sur mon visage, je n’ai même pas le temps de répondre qu’elle s’excuse pour son comportement, elle affirma qu’elle entendait un peu trop ce genre de propos envers elle. Je n’avais bien entendu pas la prétention de la comprendre, loin de moi cette idée, après tout je ne la connaissais que très peu, j’avais dit ça comme on disait une simple expression. Je réceptionne sa passe, Alexandra me retourna ensuite la question, ce qui était à prévoir, elle semblait un peu gênée, je lui envoie une passe avant de répondre :

- Non mais je comprends que tu…
J’affiche un sourire amusé avant de me reprendre. Disons que mes propos n’étaient probablement pas des plus adaptés. C’est vrai qu’après toutes ces années on ne se connait pas beaucoup… En tout cas je n’ai pas la prétention de savoir ce que tu penses ou autre… Je ne suis même pas capable de savoir ce que pense mon frère… Mon visage se ferme un peu plus avant de reprendre. Et sinon oui, j’aime bien cette période quand l’école est quasiment vidée de ses élèves. Je ne suis plus trop fan des foules, ça me prend la tête et puis au moins je peux quasiment profiter seul du parc. Je termine en lui refaisant une passe.

Depuis les évènements de la bataille de Poudlard, je préférais être seul ou tout du moins être en petit comité, la masse de monde à tendance à m’insupporter au plus haut point ce qui n’était pas spécialement le cas autrefois. Bref, après quelques passes Alexandra me défia avec sa petite remarque, en gros elle me dit que je lance comme un enfant. J’adresse un sourire amusé, souaffle dans les mains. La batteuse voulait monter d’un cran ? Pas de soucis, elle n sait pas à qui elle vient de lancer un défi.

- C’est une provocation mademoiselle Weaver ? Je dis ça sous un ton moqueur. Alors qu’il en soit ainsi, il est temps de monter le niveau d’un cran ! Pas de cadeau ! Un sourire narquois s'affiche sur mon visage.

D’un geste vif je fais une passe puissante à Alexandra, tout à fait le genre de passe que je peux faire en match à mes coéquipiers poursuiveurs. Au Quidditch il valait mieux savoir doser les passes sinon l’adversaire saura les intercepter aisément. On ne pourrait pas croire mais certaines passes pouvaient être très puissante. Je ne compte plus le nombre de fois où je suis tombé de mon balai à la réception d’une passe surpuissante de mon grand frère lorsque que nous jouions les étés. Mine de rien cet entrainement à la dure m’a permis d’intégrer l’équipe de Gryffondor lors de ma quatrième année et d’ainsi devenir l’un des meilleurs poursuiveurs de Poudlard. Certains voient même en moi un futur joueur professionnel comme mon père. Pour ma part je ne serai pas aussi catégorique me concernant…
Contenu sponsorisé
 
Redevenir sociable. Ft Alexandra Weaver
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duvalier veut-il redevenir président?
» Alexandra a 35 ans
» Présentation d\'Alexandra... =) [Validée]
» Tout oublier, et redevenir une enfant... [PV]
» Nora Weaver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Les Éxtérieurs :: Le Parc :: Le Parc-
Sauter vers: