Forum Hp situé juste après la guerre contre Voldemort
 

Partagez | 
 

Une rencontre interdite (Avec Damien)

Aller en bas 
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juin - 21:43
Une rencontre interdite
Lundi soir, le dîner vient à peine de se terminer et la plupart des élèves rentrent dans leurs dortoirs. Mais ce jour-là, Miranda n'a pas sommeil et l'idée de devoir supporter la foule de Poufsouffles excitées par la perspective de participer au match de Quidditch du lendemain l'exaspère. La petite sang pur n'a pas du tout envie d'en discuter, au risque d'être angoissée et de perdre tout espoir de dormir un peu. Alors au moment de rejoindre sa salle commune, Miranda s'éclipse et remonte jusqu'au hall. S'il y a bien une chose qu'elle sait faire quand elle en a besoin, c'est enfreindre les règles. Pour trouver un peu de calme rien de mieux que le parc le soir, ses alentours sont les plus tranquilles. Miranda s'assoit sur un rocher aux abords de la forêt interdite. Elle n'y entre pas bien entendu mais la perspective de se retrouver à quelques mètres de créatures magnifiques et dangereuses est très attrayante. Le soleil se couche, la Poufsouffle lève les yeux sur le ciel orangé, il ne va pas tarder à faire nuit. C'est apaisant dans un sens d'être plongé dans l'obscurité et effrayant vis-à-vis de tout ce qu'il s'est passé pendant la guerre dans les ténèbres. Miranda soupire, le match du lendemain la stresse, elle est attrapeuse chez les Poufsouffles ne l'oublions pas. La responsabilité de la perte de son équipe peut vite lui retomber dessus, surtout si ses coéquipier(e)s décident d'êtres de mauvaise foi. Elle est douée au Quidditch, assez pour éviter ce genre de mauvaises surprises mais comme on dit : on est jamais sûr de rien. Alors qu'elle s'apprête à quitter son reposoir pour aller retrouver son lit, un bruit dans la forêt attire son attention. Elle s'en approche prudemment et tend l'oreille.

“ Aaaah ! Lâchez moi !”

Cette fois elle n'a pas rêvé, quelqu'un est en mauvaise posture et là-dedans ce n'est jamais une bonne nouvelle. Miranda jette un coup d'œil derrière elle pour vérifier que personne ne l'observe et sans réfléchir, elle s'engouffre dans le bois. La Poufsouffle zigzag entre les arbres, saute par-dessus quelques racines et s'engage sur un semblant de sentier en direction des cris. Cet endroit est lugubre à souhait, il ne manque plus que quelques détraqueurs pour compléter l'impression de Miranda de se retrouver dans un film d'horreur moldu. La jeune fille tire sa baguette de sous sa robe et la brandit devant elle, mieux vaut prévenir que guérir. La voix se rapproche elle y est presque. Soudain, elle s'immobilise. Là, dans une petite clairière un Gryffondor se débat avec une horde d'araignées accrochées à lui comme des strangulots affamés. Miranda l'observe quelques secondes se dépatouiller avec ses assaillants à 8 pattes, elle-même ne les apprécies pas non plus.

“Arania exumai ! Lance Miranda en visant la plus grosse arachnide.”

Le sort l'atteint de plein fouet, elle tombe sur le sol et se relève aussi sec l'intervention de la sorcière ne semble pas plaire aux petites bête. Pour les dissuader de s'en prendre à elle, la jeune femme en vise une seconde et l'envoie valser à trois bon mètres. Le reste des araignées ne s'y frottent pas et s'enfuient dans le bois avant même que leur camarade ne se soit remise. Miranda s'approche du Gryffondor prudemment et lui tend une main amicale.

“A moi non plus les araignées ne me plaisent pas beaucoup, déclare-t-elle en souriant.”

La Poufsouffle observe le jeune homme de la tête au pied et pose un point sur sa hanche faussement autoritaire.

“ Qu'est-ce que tu fais ici ? La forêt est interdite, c'est dangereux tu pourrais te faire piétiner par des centaures, manger par un troll ou attaqué par des acromentules qui sait ?”

Elle rit, et c’est elle qui dit ça ? On aura tout entendu.

“Je m’appelle Miranda, Miranda Blackwood.”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juin - 22:47
Après le repas, Damien s'était rendu dans le parc. Il n'avait pas envie de se coucher directement, préférant s'éclipser un peu à l'air libre. Autrefois, avant d'entrer à Poudlard, il adorait rester à la belle étoile le soir venu. C'était presque pareil ici sauf qu'il faisait beaucoup plus froid, surtout en ce mois de novembre. Le soir, en Afrique, il avait l'habitude des fraicheurs mais il savait surtout à quoi s'en tenir. Ici c'était comme si le temps jouait à la roulette russe.

Damien s'était rendu dans la forêt interdite, à la poursuite d'Harry. Le chenapan avait filé dans les sous bois. Le gryffondor l'avait suivi sans vraiment se rendre compte où il mettait les pieds. Quand bien même il s'en serait rendu compte, il aurait continué.

- Putain Harry, t'es con !!! Reviens sinon tu vas te faire bouffer.

Il continua à la poursuivre, le voyant à peine tourner. Au bout d'un moment il s'était changé en renard. Ce serait plus pratique pour courir. Il finit par le retrouver et lui sauta dessus, sans le mondre pour autant. Il repris alors sa forme normal.

- Ahah je t'ai eut ! Bah... pourquoi tu bouges plus ?

Il le sentit trembler. Damien releva alors les yeux et en vit huit. Huit yeux brillants.

- Mais non Harry, arrête de dire ça. Tu vois bien qu'elle.... oups pardon. qu'il ne va pas te manger. T'es trop maigre pour lui.

Damien esquissa un petit sourire un peu gêné à l'attention de l'acromentule dont Hagrid lui avait déjà parlé à lui et à Rafael.

[...]

- Aaaahh ! Lâchez moi !!!

Damien était entouré d'acromentules plus ou moins grandes. Il était à terre et était mort. Mort de rire. Il subissait l'effoyable attaque de chatouilles des 8 pattes de chacune des acromentules. Certaines étaient sur lui, les autres tout autour. Harry était un peu plus loin, à l'abris. De toute façon ils n'auraient pas osé l'attaqué, pas lui, même pour de simples chatouilles.

Une fille arriva et leur lança un sort, les faisant partir après leur avoir visiblement fait mal. Damien fit la moue, triste de voir ses "amis" partir. Il aurait très bien pu se faire dévorer par elles, avant ou après qu'elles l'ait chatouillés. Miranda lui avait peut-être finalement sauvé la vie mais ils ne le sauront jamais.

Damien arqua un sourcil en l'écoutant parler.

- Mais..... moi j'adore les araignées, peu importe leur taille....

Il ressemblait à un enfant qui essayait de se justifier.

- Et toi, tu fais quoi dans la forêt ? T'as pas peur de te faire manger par... il y a quoi dans ce genre de forêt déjà ?

Il avait faillit lui parler d'éruptif avant de se rendre compte que non, ils n'étaient pas en Afrique et qu'élever un éruptif ici, en Ecosse, était la pire des idées.

- Damien Carmichael. Pourquoi tu leur as lancé ce sort ? Tu leur a fait mal, les pauvres...

Il faisait partie de ces gens, tout comme son parrain, qui avaient plus de compassion pour les créatures que pour les humains.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Juin - 23:31
Miranda hausse un sourcil surpris, déjà parce qu'elle reconnaît le Gryffondor à qui elle vient possiblement de sauver les miches mais également parce qu'il le lui reproche presque avec une moue enfantine tout à fait inadapté à un 6e année. Elle sait qui est Damien Carmichaël, du moins surtout de réputation. Batteur de l'équipe des rouges au Quidditch, il est arrivé cette année et il paraît que c'est un vrai pitre toujours prêt à amuser la galerie. Selon les rumeurs, il serait également très intelligent mais ce n'est pas vraiment l'image de lui qu'il donne au premier abord. Elle le jauge un moment en se demandant si il se fiche d'elle ou si il est vraiment sérieux. A voir sa tête indignée, Miranda opte pour la deuxième option. Elle soupire et range sa baguette précautionneusement.

“Je suis ici parce que je t'ai entendu crier et que j'en ai déduis que tu avais besoin d'aide, explique-t-elle sérieusement mais gentiment. Les acromentules sont dangereuses, les plus grosses mangent des êtres humains, il faut faire très attention. La forêt interdite abrite tout un tas de créature qu'il vaut mieux savoir appréhender.”

Elle jette un coup d'œil derrière elle et poursuit.

“Comme par exemple des centaures qui depuis quelques années s'en prennent au personnel et aux élèves de Poudlard pour des histoires de trahison et d'allégeance, et de l'arrivée d'un géant également mais ça c'est à Hagrid d'en parler. Il y a aussi des licornes, des sombrals, Touffu un chien à trois têtes pas toujours très commode… énumère t-elle. On suppose qu'il y a des loups garou, mais c'est plutôt une rumeur lancée par Drago Malefoy et pour finir il y a des trolls… stupide certes mais pas inoffensifs.

Miranda termine son petit discours en souriant.

“Et c'est encore une minorité des créatures qu'on connaît, les sorciers n'ont pas réponse à tout…”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Juin - 0:00
Damien frotta rapidement son t-shirt pour y retirer la poussière qui le couvrait. Il écoutait Miranda en même temps, cherchant toujours d'un oeil distrait Harry. Ou diable avait-il pu passer ?

- Ah oui, j'en ai déjà croisé des centaures d'ici. Ils ont un drôle d'accent. Touffu est un gentil chien, une brave bête. C'est juste un chien de garde, c'est normal qu'il n'aime pas trop les étrangers. Il adore qu'on lui gratouille derrière les oreilles mais ses têtes sont vites jalouses. Je suis obligé de me faire pousser un troisième bras quand je le fais.

Il adressa un sourire à la jeune fille. Elle était dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle, ça lui revenait.

- Quand aux acromantules, c'est une idée reçue. Elles ne sont pas plus dangereuse qu'une araignée normale et en plus elles sont capables de parler pour les plus âgées d'entre elles. Elles sont juste très territoriales et protectrices avec leur famille, un peu comme ma mère. Il suffit de savoir comment les aborder. Désoler si mes cris t'ont fait peur, on s'amusait juste.

Enfin il repète une boule de piquants un peu plus loin.

- Harry !!! T'étais la... Ouais je sais, t'inquiète pas il n'y a aucun danger. Tu vois, c'est juste une autre élève. Oh! Mais t'as raison !

Il se retourna vers Miranda après avoir pris le hérisson dans ses bras pour le déposer sur son épaule.

- Ca veut dire que t'étais dans le parc alors que c'est bientôt le couvre-feu ? T'as pas peur d'avoir des ennuis ?

Lui même n'était pas au bon endroit au bon moment. C'était même pire, il se trouvait dans un lieu interdit peu importe le moment de la journée.
Il bomba un peu le torse histoire de montrer qu'avec lui dans les parages il n'y avait pas trop de risque.

- J'ai grandi au milieu des éruptifs et autres animaux considérés dangereux. J'ai observé des nundu, de loin parce que mon père ne voulait pas que j'approche trop. Je pense que je pourrais survivre à cette forêt et si tu restes près de moi, toi aussi.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Juin - 15:49
Enfin quelqu'un qui apprécie les créatures magiques autant qu'elle. Tout comme Damien, elle vient voir Touffu de temps en temps, au début elle le faisait avec Hagrid mais plus maintenant. Le problème c'est que les élèves de Poudlard ne sont pas aussi prévenants et qu'ils risquent autant de mettre leur vie en danger que celle du chien à trois têtes s'ils viennent jusqu'ici, elle prend donc à cœur de les en éloigner. En revanche, elle évite les Centaure, il ne fait pas bon de les côtoyer en ce moment même si elle les trouvait fascinants lors de sa première année à Poudlard et qu'elle discutait souvent avec Firenze du temps où il travaillait pour Dumbledore comme professeur de divination. Et les acromentules… Oui elles sont territoriales et on ne sait jamais vraiment comment elles peuvent réagir. Tout le monde sait qu’ Harry Potter s’est fait poursuivre par les araignées pour avoir seulement posé des questions à Aragog lors de sa seconde année… Miranda n'a pas confiance. Mais elle hoche la tête aux commentaires de Damien, si il est fou c'est encore son problème à lui.

“Touffu et très fidèle, répond-t-elle en hochant la tête. Et gentil quand il décide qu'on est digne de son attention.”

Une petite boule hirsute surgit de derrière un bosquet et trottine jusqu'à Damien, la Poufsouffle observe le garçon le déposer sur son épaule. Elle plonge une main dans son petit sac noir et en sort son boursouf violet. La créature ouvre de grands yeux gris et fixe Le Griffondor et son hérisson attentivement.

“Je te présente Mister coconut, j'ai pour habitude de faire tout un tas de choses interdites et pour le moment l'idée de rentrer dans mon dortoir et d'écouter mes camarades s'extasier sur le match de demain ne m'enchante pas vraiment, explique-t-elle en hissant son propre animal de compagnie sur son épaule.”

Il se blottit dans le creux de son cou et Miranda penche la tête sur le côté pour frotter sa joue contre son pelage. L’imitation du coq de Damien la fait rire, il est attendrissant avec son côté petit garçon naïf. Elle doit bien admettre que les Gryffondors qu'elle a rencontré jusqu'ici sont vraiment gentils et particulièrement joyeux. C'est définitivement les Serdaigles qui lui causent le plus de problèmes. Miranda secoue la tête amusée et exaspérée par l'attitude de Damien.

“Range ta fierté l'hippogriffe, on ne va pas rester ici indéfiniment, en pleine nuit ce serait très imprudent… retournons à l'orée de la forêt pour discuter.”

Et sans attendre, Miranda revient sur ses pas en soulevant le bas de sa chemise de nuit blanche. Cette soirée promet d'être intéressante...
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Juin - 18:49
En y réfléchissant bien, il aurait tout aussi bien pu terminer en repas pour les araignées. Harrison était un bon indicateur de danger, contrairement à son propriétaire. Le hérisson se mettait en boule et filait lorsqu'il y avait du danger, une réaction tout à fait normale qui dénotait avec le manque d'esprit de survie de Damien qui préférait largement jouer avec des araignées tueuses. La première fois qu'il les avait rencontré, elles avaient essayés de le dévorer jusqu'à ce qu'il se change en créature redoutable qu'elles n'avaient jamais vu dans cette forêt et qui ne figurait donc pas dans leurs aliments habituels. Par la suite, lorsque ça devenait trop dangereux, il avait prit l'habitude de se changer en quelque chose de vénéneux ou vénimeux. Avec le temps elles avaient finit par comprendre un peu le fonctionnement de Damien et inversément. Il savait plus ou moins lorsqu'il fallait arrêter malgré les quelques petites morsures qu'il s'était déjà prises. Il ne jouait d'ailleurs jamais avec les plus grosses des araignées, préférent celles lui arrivant en dessous des genoux.

Elle lui présenta une boule de poils. Mister Coconut. Il arqua un sourcil en entendant le nom de l'animal. Est-ce que c'était la nouvelle mode chez les plus jeunes d'appeler leurs animaux avec un Monsieur, Madame, Mademoiselle ? Il retint un petit rire. Non, ce n'était pas gentil de se moquer. Elle pouvait bien l'appeler comme elle voulait après tout. Si ça se trouve son boursouf était son professeur privé en X ou Y matière. Comment serait-ce possible ? Et pourquoi pas ? Damien avait bien un chien comme parrain.

- Bonsoir Monsieur.

Vu ce que Miranda lui révélait sur ses écarts au règlement, Monsieur Coconut n'avait aucune possibilité de leur retirer des points ou de leur donner des retenues, c'était déjà ça.

Lorsqu'elle l'intima de se la fermer pour aller discuter plus loin, Damien baissa légèrement la tête dans une moue un peu boudeuse. Ca dura 2 secondes, juste par principe. De quoi voulait-elle discuter au juste ? Ca sonnait comme un "faut qu'on discute" et en général ça n'annonçait rien de bon.
Le côté autoritaire de la jeune fille aurait pu l'agacer. Pour qui elle se prenait du haut de ses 14 ans ? Mais c'était un caractère qu'étonnement il appréciait chez les filles. Il se résigna donc à la suivre. Il la laissa marcher devant et remarqua seulement maintenant qu'elle était en chemise de nuit. Pour tout dire il n'y avait pas fait plus attention que ça avant mais à présent, puisqu'un frisson le parcourait lui-même, il se dit qu'en ce mois de novembre, soleil déjà couché, la demoiselle devait avoir froid, très froid.
Arrivé à l'orée du bois il retira donc sa cape de Gryffondor, se retrouvant en t-shirt, et le tendit à Miranda.

- Met ça. Il fait froid, tu vas tomber malade.

Il allait à son tour avoir froid mais c'était pas grave. Il agissait déjà sur son corps avec son pouvoir pour essayer de modifier les propriétés de sa peau et craindre un peu moins la fraicheur. Il se jeta même un sort rapidement, ni vu ni connu, pour que son t-shirt à manches longues soit plus chaud de l'intérieur. Il utilisait toujours la magie sans baguette.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Juin - 19:31
“La galanterie existe t-elle donc toujours ? Demande Miranda sur un ton plaisantin.”

Elle remercie Damien d’un petit sourire et ramène les pans de sa cape sur ses épaules, elle porte encore la chaleur du Gryffondor, la jeune fille laisse échapper un frisson. Le ciel a définitivement abandonné ses couleurs pour ce soir, quelques étoiles apparaissent de ci de là, l’ambiance est radicalement différente la nuit. Miranda aime la paisibilité et le calme qu’elle abat sur Poudlard, notamment sur le parc. Mais elle n’est pas assez imprudente pour s’y installer avec Damien, si quelqu’un les voyaient ils seraient fichus. De plus, si on les surprenait tous les deux, la Poufsouffle enveloppée dans la cape frappée du blason des Gryffondor, le quiproquos pourrait leur coûter très cher. Miranda trouve un rondin de bois à quelques mètres seulement de l’entrée de la forêt interdite et s’y assoit. Puis, elle fait signe à son compagnon d’une nuit de faire de même. L’adolescente garde sa baguette à portée de main, on ne sait jamais ce qui peut arriver et comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir. Mister Coconut s’est déjà blottit sous le tissus qui recouvre ses épaules, Miranda le sent ronronner dans sa nuque, elle ne remerciera jamais assez ses Grand-parents de lui en avoir fait cadeau, la solitude lui pesait avant de l’avoir à ses côtés. Elle observe Harry, le hérisson de Damien et suppose qu’il en est de même pour lui, on ne se rend pas compte à quel point la vie à Poudlard peut parfois être… pesante. Elle s’attarde ensuite quelques secondes sur le visage de son camarade, sur ses yeux bruns et son sourire enfantin, d’où qu’il vienne, l’humeur doit être bien plus gaie qu’ici. Miranda tire légèrement sur le bas de sa chemise de nuit pour s’assurer qu’elle ne laisse pas entrevoir quelque chose d’un peu trop intime à son goût et soupir.

“Je n’aime pas faire la morale pour des choses que moi-même je ne respecte pas, déclare t-elle en fixant ses yeux noisettes à ceux de Damien. Je sais que tu as des capacités beaucoup plus aiguisées que la plupart des élèves de cette école mais un abus de confiance peut entraîner de fâcheuses conséquences… Je sais que la forêt interdite est captivante et ce n’est pas moi qui vais te dire le contraire, j’ai enfreint le règlement à peine un mois après mon arrivée pour l’explorer un peu… Et je m’en souviendrais encore un moment...”

Elle s’interrompt, et soulève une partie de ses cheveux. Là, juste au dessus de son oreille, bien cachée par ses mèches châtains, une fine cicatrice court jusqu’à sa tempe. L’infirmière madame Pomfresh voulait la faire disparaître complètement mais Miranda ne l’a jamais voulu, elle est discrète mais témoigne d’un accident qui a dû être grave.

“J’ai été stupide de croire que j’étais assez expérimentée pour affronter ce qu’il y a ici, les trolls ne font pas de cadeaux crois en mon expérience… De plus, chaque endroit à son histoire et si les centaures que tu as connu ailleurs étaient pacifiques, ceux que nous avons ici garde la rancoeur d’un conflit passé. Je ne te demande pas de ne plus revenir, je sais que tu le feras quoi que j’en dise mais fais très attention, un accident est vite arrivé, reprend t-elle en lâchant ses cheveux. A la rigueur la prochaine fois que tu voudras y retourner, viens me trouver je t’accompagnerais, à deux on risque moins de finir en pâtée pour acromentules…”

Elle rit, elle aime bien Damien, il est gentil et beaucoup moins stressé qu’elle, ça lui est plutôt bénéfique.

“C’est étrange, je ne pensais pas trouver quelqu’un d’aussi intéressé que moi par les créatures magiques, nous allons bien nous entendre !”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Juin - 20:04
Damien l'avait suivi. A présent elle lui montrait sa petite cicatrice, souvenir visiblement encore douloureux d'une mauvaise rencontre au mauvais moment et au mauvais endroit.
Miranda parlait à Damien comme si elle s'adressait à un enfant. C'était tout sauf agréable. Il avait l'impression qu'elle était encore plus imbue de sa personne que lui ou que son père.

- C'est des centaures de cette forêt que je te parles. Je n'en ais pas rencontré d'autres, jamais d'aussi près.

Il releva les manches de son t-shirt et laissa ses bras prendre leur apparence normale, c'est à dire couvertes de cicatrices plus ou moins visibles.

- Je sais ce que ça représente, ne t'en fais pas pour moi. Je ne t'ai pas attendu pour me promener dans des endroits dangereux. Comment on dit chez vous ? Ah ! Je suis comme un strangulot dans l'eau au milieu des créatures.

Harrison s'agitait sur ses genoux, il le caressa alors calmement.

- Mon père est un magizoologue reconnu dans son milieu. Il étudie certaines des créatures les plus dangereuses, en Afrique. Ma mère est vétérinaire, aussi pour les animaux "exotiques". Mes grands-parents paternels ont aussi un passé avec les animaux et mon parrain est un magizoologue mondialement reconnu qui a écrit des tonnes de bouquins. Alors disons que les créatures... J'ai grandi dedans.

Il lui adressa un petit sourire. Lui aussi voulait continuer sur la même voie que son père. Ca ou devenir bassiste dans un groupe de rock, mais sa grand-mère lui disait souvent que ce n'était pas un vrai métier.

- J'ai vu mon premier nundu à 8 ans. De loin évidemment. Ma mère ne l'a jamais su sinon elle aurait tué mon père. On était supposé aller observer des dirico.

Grâce à son sort, Damien avait un peu moins froid, ce qui ne signifiait pas qu'il n'avait plus froid du tout. Il était frilleux de nature, du moins ici.

- Je pense que tu devrais bien t'entendre avec mon frère aussi. En plus il est plus raisonnable que moi.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Juin - 19:05
Aïe, à en juger par le ton de sa voix, Miranda a agacé Damien et pas qu’un peu. Est-ce qu’elle a insinué à un seul moment qu’il était ignorant ? Apparemment c’est comme ça qu’il a interprété sa petite mise en garde. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Poufsouffle ne voulait que le prévenir d’une chose qu’il aurait très bien pu ne pas avoir entendu à son arrivée à Poudlard. Fenn y est bien depuis presque deux mois et ne comprend toujours pas la moitié de ce qui lui arrive ici… Non pas qu’il soit bête mais quand on vient d’un autre établissement ou même d’un autre pays, l’adaptation n’est pas toujours très facile. Miranda écoute le discours de Damien sans broncher, ce n’est pas vraiment le moment de tenter de se justifier, le mal est fait. Elle baisse les yeux sur ses bras constellés de cicatrices, sa peau est sacrément abîmée mais ça ne dégoûte pas la jeune fille, au contraire elle tend même ses doigts vers le poignet du Gryffondor pour caresser l’une d’elle du plat de son pouce.

“Ce doit être douloureux… Commente t-elle en retirant sa main. J’ai eu la chance de ne pas me retrouver en trop mauvaise posture avec une créature magique mais j’imagine ce que ça doit donner avec les pires d’entre elles…”

Damien poursuit son récit sur sa famille, son père surtout. Son élan de nostalgie la fait sourire, elle aimerait beaucoup avoir ce genre de souvenir. Mais on ne choisit pas d’où l’on vient, c’est comme ça, on fait avec ce qu’on a et en l'occurrence, Miranda n’a que deux… trois… Deux personnes et demi sur lesquelles elle peut vraiment compter.

“Vivre avec quelqu’un de passionné par la faune doit-être absolument incroyable ! Répond t-elle fascinée par son discours. Quand j’étais petite, mon père adorait les Dragons, il ne s’en occupait pas personnellement, il ne s’occupait de rien de toute façon, même pas de moi, alors il faisait dresser les sien pour les tournois par Orsino Shimpling. Moi je n’aimais pas les voirs combattre mais je passais mon temps à les regarder soit de loin, soit avec Orsino qui s’avérait être en réalité un homme qui détestait son métier et qui ne le faisait que par nécessité financière. Il faisait en sorte que tout se passe bien, il était très gentil… Et passionné par les créatures magiques, je crois que c’est lui qui m’a transmit cet attrait !”

Le temps qu’elle passait avec cet homme est bien l’un de ses seuls bons souvenirs d’enfance. Comme elle regrette que son père l’ait fait renvoyer, elle aurait tant aimé pouvoir lui parler de ce qui lui est arrivé depuis tout ce temps. Des êtres qu’elle a pu rencontrer sur son passage et découvrir au fil des ans. C’est fou, on ne se rend jamais vraiment compte de la fragilité du quotidien, des relations… Miranda plie ses jambes sur le côté.

“Je n’ai jamais été très raisonnable tu sais, plaisante t-elle. Je fais en sorte de transmettre aux autres les règles que je ne respecte pas, ça m’aide à avoir bonne conscience… Mon Frère n’est pas bien mieux, tu t’entendrais très bien avec lui je pense ! Vous avez quelques traits de caractère en commun !”

Un bruit dans la forêt attire son attention. Méfiante, l’adolescente fronce les sourcils, elle est presque sûr qu’aucune créature ne s’aventure jusqu’ici en temps normal… En temps normal… Quelques brindilles craquent derrière elle, elle se retourne immédiatement et saute sur ses pieds. Ça n’annonce rien de bon tout ça !
Miranda recul jusqu’à Damien, quitte à devoir se battre, elle préfère avoir quelqu’un de compétent avec elle, c’est un sixième année après tout et en temps que quatrième année elle s’en remet à lui. Une respiration hachée leur parvient de derrière un bosquet, l’adolescente resserre sa prise sur le manche de sa baguette prête à envoyer un Incarcerem ou quelque chose du genre quand une truffe noire apparaît derrière le tas de feuillage, suivit d’une tête à la peau pendante et d’un corps élancé mais trop prudent pour être une créature dangereuse et malfaisante. Et pourtant, la vision de ce chien est peut-être pire que si ils étaient tombés sur une acromentule ou un troll, pour la simple et bonne raison qu’il signe la fin de leur petite escapade nocturne. Miranda écarquille de grands yeux plus effrayés que réellement stupéfaits, elle saisit le poignet de Damien en vitesse et le tire hors de la forêt en courant.

“Mince c’est Crockdur, ce qui veut dire qu’Hagrid n’est pas loin ! Partons d’ici !”

Elle entraîne le gryffondor dans le parc d’un pas rapide, ils contournent le lac et s’arrête au niveau des serres. La Poufsouffle jette un coup d’oeil derrière elle pour vérifier que l’animal ne les a pas suivis. Elle s’autorise à souffler et éclate de rire.

“Cette soirée est vraiment surprenante…”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Juin - 20:25
Il la laissa faire. Elle n'était pas la première à regarder comme ça ses cicatrices, c'était même une réaction assez normal. Il n'avait pas la lèpre, il ne s'agissait que de cicatrices. En général les gens avaient envie de les toucher, comme pour s'assurer qu'elles étaient bien réelles et que ce n'était pas un trompe l'oeil. Effectivement, elles étaient réelles et elles avaient un léger relief, certaines plus que d'autres. Il laissa ensuite son don de métamorphomage refaire son boulot. C'était devenu tellement naturel qu'elles soient dissimulées qu'il devait généralement plutôt songer à les dévoiler qu'à les cacher.

- C'était douloureux avant que ça ne cicatrise, et comme je ne suis pas doué pour les sort de soin je ne suis pas parvenu à les faire cicatriser sans laisser de marque. Mais j'aime bien avoir leur trace comme piqûre de rappel. L'une enseigne qu'il ne faut pas rire au nez d'un botruc, une autre que voler son repas à un focifère n'est pas une bonne idée et ainsi de suite. C'est comme ça qu'on apprend ce qui est dangereux ou non.

Et par la logique aussi, mais Damien n'en avait pas beaucoup de logiques. Il préférait l'apprentissage par l'expérience. La théorie ce n'était pas pour lui. Tout comme son père il était quelqu'un d'action.

Miranda lui parla des combats de dragons. Il grimaça, fronçant les sourcils. Quel genre de monstre accepte un tel métier juste pour l'argent ? Peu importe ses raisons derrière tout ça, si ce gars acceptait de dresser des dragons pour offrir leur combat en spectacle aux sorciers, c'était un homme horrible, point final. Il n'y avait aucune discussion à avoir la dessus avec lui. Il y avait des tonnes de façons bien plus nobles de récolter de l'argent. Faire la plonge dans un restaurant, ramasser les ordures dans la rue, travailler dans les égouts, vendre son rein, tout ça était cent fois. Non, bien plus de fois encore, plus noble que de dresser quelque créature que ce soit à se battre entre elles pour le plaisir d'autres. Il n'y avait rien de plus inhumain sauf peut-être regarder et parier sur ces mêmes combats. La place d'un animal n'était pas dans une cage, du moins pas à longue durée, ni même sur un ring. Dans ces moments la, les humains étaient la pire des espèces animales.
Il ne préféra pas commenter, son visage et l'expression qu'il abordait en disait déjà long sur son opinion.

Il préféra se concentrer sur ses autres paroles. Miranda avait un frère ? Il n'avait jamais vraiment fait gaffe aux noms de famille et serait incapable de dire qui était frère avec qui. Il savait juste qu'il y avait les jumeaux Persson, Meg et Cat et Tiberius et un gars de 4ème dont le nom ne lui revenait plus.

Soudain un bruit attira l'attention de la poufsouffle. Damien se releva, prenant Harrison contre lui, et observa d'où ça pouvait venir. Lorsqu'il vit Miranda lever sa baguette, il appuya sur sa main pour la lui faire baisser. Se donner une allure hostile n'allait pas aider, mieux valait ne pas donner l'impression qu'ils étaient sur le point d'attaquer ce qui allait venir.

- Oh Croky, salut toi... Chuut.

Il n'eut pas vraiment le temps d'en dire plus que Miranda le tirait déjà ailleurs. Damien n'avait aucune conscience du danger que rester ici, face au chien, pouvait représenter. Miranda était plus réactive que lui pour le coup. Il était doué avec les créatures, moins avec les humains et leurs règles. Le temps qu'il réaliser qu'il pouvait se prendre une heure de colle ou se faire virer, il serait déjà de retour en Afrique du Sud.

Les voila à courir dans le parc. Heureusement la nuit les couvrait et ils ne devait pas être visible depuis le château, du moins pas en ne se concentrant pas sur l'endroit où ils étaient. Ils courraient vite, Damien essaya de ne pas aller trop vite pour rester à la hauteur de Miranda. De toute façon il la suivait plus qu'il ne fuyait Hagrid. Ils arrivèrent au niveau des serres. Damien y jeta un coup d'oeil. Il n'y avait aucune lumière, peut-être que par chance le professeur de botanique n'y était pas. Il était tard, il était peut-être déjà dans ses appartements ou ailleurs avec d'autres collègues. Si ça se trouve il était entrain de boire avec Rafael. Jour de chance.

- Dommage, j'aimais bien l'odeur du bois...

Il sourit à Miranda, comme si ce n'était qu'un détail. C'était une façon de rendre la chose moins grave qu'il n'y paraissait.
Damien jeta un coup d'oeil aux serres. Il avait vu sur l'une des portes, elle était fermée à clé avec un cadenas magique. Le professeur Quercus les avait prévenus.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Juin - 23:43
Miranda capte le sourire de Damien et le lui rend, elle aussi aime l’odeur du bois humide de la forêt interdite la nuit. C’est étrange, depuis qu’elle est à Poudlard, c’est la première fois que quelqu’un partage de vraies affinités avec elle. En à peine une demi heure, elle lui a déjà confié une chose sur son passé alors qu’elle ne le fait jamais en général. Alors pourquoi ? Ce Gryffondor avec sa naïveté et son naturel a percé la carapace qu’elle a mit un temps fou à construire rien qu’en lui parlant de sa propre vie. C’est incroyable. Cette constatation la fige sur place littéralement, Damien lui, est déjà passé à l’inspection du cadenas de la serre. Miranda cligne des yeux frénétiquement et revient à la réalité, mieux vaut qu’elle ne se penche pas trop sur la question. Elle tourne et retourne sur elle même à la recherche d’un endroit où ils peuvent s’installer.

“Je sais comment satisfaire ton désir de sentir du bois, déclare t-elle en lui faisant signe de la suivre.”

La jeune fille traverse de nouveau le parc mais jusqu’au saule cogneur qui, a bien y réfléchir, est une très bonne cachette. Elle saisit la manche du garçon près d’elle du bout des doigts et le tire jusqu’à la descente menant au lac où elle s’installe. Le vent soulève ses cheveux, elle les attrape et les enroule autour de ses doigts pour les remettre en place.

“J’aime bien le saule cogneur, il dégage quelque chose de paisible je trouve… Dit-elle en attrapant Mister Coconut et en le caressant du bout de ses pouces pour le calmer. Est-ce que tu aimes la musique ?”

C’est une discussion comme une autre, elle fait partie du cours de musique de Poudlard alors autant se renseigner sur ses penchants et peut-être l’inviter pour sa représentation avec Meg à Noël. Ce serait une bonne occasion de lui présenter Fenn. Fenn… Miranda détourne le regard vers le lac, en ce moment penser à son frère lui fait un mal de chien. Il lui manque, c’est un fait il lui manque tellement… c’est insupportable de savoir qu’il pense qu’elle ne l’aime pas. Elle déglutit pour faire descendre la boule qui s’est logée dans sa gorge, par merlin il n’est pas question qu’elle pleure ! Miranda se racle la gorge et se retourne vers Damien les yeux légèrement brillant.

“J’aime beaucoup la musique ! Déclare t-elle la voix éraillée. Je joue du piano…”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Juin - 0:21
Miranda prit une fois de plus les devants et l'emmena ailleurs. Bon, de toute façon il n'allait pas rester planté la. Damien lui emboîta alors le pas, le pas de course même. Il fit attention aux alentours, histoire de ne pas être repéré. Il se serait bien changé en piaf mais Miranda se serait surement demandé où il était passé. Il préféra donc garder sa forme originelle et la suivre, quitte à se faire prendre. De toute façon qu'est-ce qu'il risquait ? Une retenue tout au plus, il avait entendu parler d'une élève de sa maison qui s'était ramassé ça pour avoir été autre part que dans sa chambre après le couvre-feu. Est-ce qu'on pouvait vraiment lui donner pire ? S'il se faisait chopper il espérait devoir aider Rafael dans des tâches lourdes, de toute façon il le faisait presque sans qu'on ne lui demande rien.

Lorsqu'ils approchèrent du Saule Cogneur, Damien eut une petit rictus. On lui avait parlé du Saule, il en avait déjà vu. C'était le genre d'arbre qui n'appréciait pas tellement qu'on le dérange, le genre d'arbre capable de réduire un troll en cube de bouillon de troll. Par chance ils ne s'arrêtèrent pas trop près du Saule, continuant le chemin pour être plutôt proche du lac. Ouf ! Damien se laissa tomber dans l'herbe, croisant les bras sous sa tête et visant son regard vers le ciel. Harrisson vint se blottir contre lui pour récupérer un peu de chaleur, le piquant au passage mais il a l'habitude.

- Le Saule dégage surtout les gens par gros coup de branche dans la gueule.

Il souriait à sa propre réflexion, fier de lui. Mais il appréciait assez l'odeur du Saule qu'il pouvait encore sentir jusqu'ici. L'avantage avec un arbre aussi "vivant" c'était qu'au moindre mouvement il répendait un peu plus son odeur, du moins déjà plus loin que le faisaient les arbres figés.

- J'aime bien le rock, et les trucs où l'instrumental à vraiment sa place.

Un léger silence s'installa puis elle reprit, lui révélant qu'elle jouait du piano. Sa mère en faisait mais lui avait été incapable d'apprendre, déjà parce que le solfège ce n'était pas pour lui. Il était incapable de rester concentré assez longtemps et ça l'avait vite saoulé. Il s'était plutôt montré autodidacte et avait apprit la basse grace aux tablatures pas grace aux noms des notes. Il ne les connaissait d'ailleurs toujours pas, ça ne l'intéressait tout simplement pas de savoir ça.

- On a un piano chez ma mère, mais moi je préfère la basse. J'ai ramené la mienne à Poudlard. J'en joue de temps en temps pour passer le temps. Le piano c'est cool, et pas super facile à apprendre ce qui le rend peut-être encore plus cool à écouter, parfois. Tu préfères jouer quoi dessus ?


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juin - 18:42
Miranda rit à la réflexion de Damien, c’est peut-être ce qu’elle préfère chez le saule cogneur, qu’il dégage surtout les gens à grand coup de branche dans la gueule, personne n’osera jamais lui faire du mal ! Elle écoute le Gryffondor énumérer ses goûts et sourit, elle aime beaucoup le rock, surtout grâce à Fenn qui en écoute du matin au soir mais également parce que la sonorité lui plaît. Petite elle n’avait le droit que d’apprécier la musique jouée par des Sorciers/Sorcière et particulièrement du classique, rien d’autre, Elton en avait fait une règle inviolable dans son éducation… Imaginez la surprise quand le Frère d’origine Moldu a ramené son lecteur de CD et fait jouer au moins une vingtaine de genre dans le manoir Blackwood. Du coup, Miranda a apprit à les apprécier… Enfin pour une petite partie d’entre eux. Elle lève le nez en l’air songeuse.

“Mmmmh… Le funk ? Demande t-elle curieuse. L'opéra ? Le Classique ? Tout ça fait beaucoup jouer l’instrumental !”

Un bassiste… La Poufsouffle n’a pas la moindre idée de la place de ce musicien dans un groupe mais ne voulant pas passer pour quelqu’un de stupide, elle hoche la tête silencieusement. Ses éloges sur le piano sont très flatteuses, elle n’est pas certaine que le fait qu’elle ait apprit à en jouer fasse d’elle quelqu’un de plus méritant. Elle plisse les yeux et fouille dans ses pensées, ce qu’elle préfère jouer..? Cette question est compliquée.

“J’ai appris à jouer du classique surtout donc j’aurais bien du mal à jouer autre chose mais en arrivant à Bristol, Fenn m’a fait écouter des compositeurs Moldus très intéressants que j’ai décidé de reprendre, par là je veux parler de Shakespeare, Mozart, Bach par exemple…”

Elle soupire et s’allonge près de Damien, le ciel est beau ce soir, parsemé d’un millier d’étoiles brillantes et pour certaines même scintillantes.

“J’aime énormément Shakespeare, Moonlight Sonata tout particulièrement… J’adorerais pouvoir jouer des choses plus rythmées comme le rock mais c’est difficile sans professeur.”

Miranda lève une main au dessus de son visage les doigts écartés.

“L’univers est musical tu ne trouves pas ?”
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juin - 21:01
Bof, le funk c'était pas vraiment son truc. Ce que Damien aimait par dessus tout c'était les sons graves et chauds de la basse et le rythme sauvage de la batterie. Le rock, le hard rock et le métal en général étaient plus son truc.

- L'opéra ça gueule trop. Le classique ça va, quand c'est pas trop trop classique non plus. Mozart est assez rock dans son genre.

Damien releva la tête lorsque la demoiselle lui expliqua ce qu'elle aimait. Il était étonné et arqua un sourcil, pas sur de ce qu'il avait entendu. Si, ça se confirmait. Il avait bien entendu ce qu'elle avait dit. Il sourit, amusé. Il trouvait à Miranda une certaine naïveté. C'était une jeune ado, ça ne faisait aucun doute malgré ses faux airs d'adulte.

- Moonlight Sonata c'est Van Beethoven. Shakespeare c'est le théâtre. Tu sais, le Théâtre du Globe à Londres, tout ça. Sinon, le rock sans prof ça peut s'apprendre. Il suffit de beaucoup en écouter pour connaître un peu les rythmes et de t'entrainer sur des musiques connues, quitte à les fait beaucoup plus lentement au début pour bien comprendre le truc.

Il aurait été incapable de vraiment lui expliquer comment faire. Il avait été un peu aidé par un prof lorsqu'il s'était essayé la première fois à la guitare mais avait préféré apprendre par lui même après, lorsqu'il s'était mit à la basse, principalement parce qu'il était trop fainéant pour apprendre la basse quand on le lui demandait. Il préférait s'y mettre quand son envie en avait décidé.

Damien leva les yeux vers les étoiles.

- Aucune idée. L'univers ne fait pas de bruit. Enfin... je pense pas.

Il lui trouvait plutôt un côté artistique, plus proche d'un mélange de formes et de couleurs, plutôt quelque chose qui éveillait la vue comme sens et non l'ouïe.

- Tu vas souvent voir les étoiles ?


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juin - 23:26
Lorsque Damien se hisse sur ses coudes l’air abasourdi et un tantinet moqueur, Miranda ouvre de grands yeux interrogatifs. Dans la nuit, ses traits sont encore plus fin et ses yeux particulièrement sombre. Elle rougit et Merlin bénisse l’obscurité pour le cacher, comment a t-elle pu se tromper aussi ridiculement ? Elle reporte son attention sur le ciel et fronce le nez vexée d’avoir fait une erreur comme celle-ci. Susceptible ? Un petit peu oui… Mais ne l’auriez-vous pas été à sa place ? Elle se dandine pour mieux s’installer et réfléchit à la possibilité d’étendre son registre musical au piano.

“Je pourrais toujours envisager d’apprendre le rock… sur ce coup là Fenn me serait d’une grande aide… répond t-elle. Il me semble qu’il joue de la guitare, je n’ai jamais réussi à sortir une mélodie convenable avec un instrument avec des cordes…”

Elle s’interrompt, fronce les sourcils et reprend.

“Ça fait mal au bout des doigts, et les accords sont compliqués !”

Contrairement à Damien, elle trouve que les étoiles dégagent une certaine musicalité. Quand elle les observe depuis la terre, elle entend tout un tas de symphonies, du piano majoritairement ainsi que du violon. Miranda fixe les volutes opaques au dessus d’elle en fredonnant Moonlight Sonata. L’ambiance est tellement calme et sereine, elle ne s’est pas sentie aussi bien depuis des lustres, ce garçon est incroyable. Et puis l’odeur de sa cape l’entoure comme un nuage apaisant. Le vent est léger, frais mais supportable. De temps à autre, le saule cogneur remue et se repositionne, comblant le silence.

"Je n’ai pas beaucoup l’occasion de les admirer, même si je les trouves magnifiques, elles sont toujours là, perpétuelle… On se sent tellement minuscule face à un spectacle comme celui là, les problèmes deviennent insignifiant.”

Miranda tourne la tête vers le sixième année et lui sourit.

“Je te remercie pour cette soirée, ça fait tellement longtemps que je n’ai pas pu me détendre…”



Just like fire
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 0:00
Oui, la guitare faisait mal aux doigts, la basse un peu plus étant donné la nature des courdes. Mais on s'y faisait. Avec le temps le bout des doigts devenait plus solide et finissait pas résister à la douleur. C'était pour ça qu'il fallait commencer doucement. Jouer le titre le plus rapide des Bizzar' Sisters dès le début était la meilleure idée pour terminer à Ste Mangouste, les mains couvertes de cloches et de sang.

Lorsque Miranda parla des étoiles, Damien eut un petit coup de nostalgie. En Afrique du Sud il les voyait beaucoup mieux qu'ici. La croix du sud lui manquait, il avait adoré l'observer et se repérer grâce à elle. Ici il ne parvenait pas à la retrouver, c'était dommage mais en même temps un nouveau ciel s'ouvrait à lui. Il n'était pas capable de redonner les noms de toutes les constellations, encore moins de chaque étoiles. Il en retenait certaines et en renommait d'autre au gré de ses envies, il avait toujours fait comme ça, c'était plus amusant. Avec Scott ils leur donnaient surtout des noms ridicules, presque imprononçables.

Le Gryffondor releva légèrement la tête pour pouvoir observer son hérisson, posé tranquillement sur son torse. Il lui popa le bout du museau avec son index.

- On est toujours plus petit et plus grand que quelque chose. Pour Harry je suis un géant alors que pour un éruptif, je suis petit. Chacun voit les choses à son échel, c'est normal.

Damien reprit Harrison dans ses bras pour le poser sur ses genoux tandis que lui même s'assit dans l'herbe. Il faisait froid, encore plus quand le vent venait leur chercher des noises. Il tourna la tête vers Miranda qui elle était au chaud. Bon, pour le lendemain un détour par l'infirmerie pour chopper un peu de pimentine s'imposerait. Il y passera peut-être même ce soir, avant d'aller dans sa salle commune. Il devra juste éviter de se faire chopper par un préfet ou un professeur.

- Y a pas de quoi.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 11:26
Miranda considères l'argument de Damien, il n'a pas tort, on est tous le petit ou le grand de quelqu'un d'autre. Elle baisse les yeux sur Mister coconut logé dans le creux de ses mains et se demande comment il l'a perçoit. Il ronronne, ça doit au moins vouloir dire qu'il l'apprécie. Du coin de l' œil, la poufsouffle capte un frisson de Damien, c'est un peu de sa faute sur ce coup-là, c'est elle qui lui a piqué sa cape. Elle se redresse en prenant garde à ne pas blesser son boursouf.

“Il se fait tard n'est-ce pas ? Je m'en voudrais d'être la cause d'un vilain coup de froid, dit-elle en retirant l'habit du Gryffondor et en le posant sur ses épaules. “

Miranda glisse Mister coconut dans son sac et se lève. Sa chemise de nuit est recouverte de brins d'herbes elle l'époussette. Le vent est froid mais ne l'atteint pas encore, la chaleur laissée par la cape protège toujours sa peau. Elle se baisse pour caresser brièvement Harry.

“J'espère que nous nous reverrons, déclare-t-elle d'une voix tendre au petit hérisson. Amène donc ton ami Gryffondor la prochaine fois.”

Elle sourit à Damien d'un air taquin et se redresse. Miranda récupère son sac et le hisse sur son épaule. Elle se retourne vers le garçon.

“J'ai passé un très bon moment avec toi, ça faisait très longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de profiter de la nuit. Tu es très gentil, j'espère avoir le plaisir de te revoir…”



Just like fire
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 20:19
Il commençait effectivement à se faire assez tard, et de plus en plus froid. Il allait surement un peu geler pendant la nuit, une bonne couverture ne lui ferait pas de mal. Miranda lui rendit sa cape. Ouf ! Elle était encore bien chaude. Il y fourra aussi Harrison lorsque Miranda eut terminé de lui parler. L'hérisson aussi était frileux, bien qu'un peu moins que Damien.

- Ca m'a aussi fait plaisir d'être dehors ce soir. A mon avis pour les soirs suivant ça va être plus compliqué, rapport à la chaleur tout ça.

En tout cas s'il sortait elle ne le recroiserait plus sous sa forme humaine, ce qui voudrait dire qu'elle ne le reconnaîtra jamais.

- De toute façon on va surement se croiser sur le terrain lors des matchs amicaux ou pour la coupe de Quidditch. Pardon d'avance si je t'envoie un cognard en pleine tête, c'est le sport qui le veut.

Il lui adressa un sourire amical. Il était fair play mais uniquement en dehors du terrain. Lorsqu'il jouait, il jouait. Juste après le match la oui, il pouvait redevenir un gros bisounours mais pendant le match c'était le match avant tout. Il n'avait aucun scrupule à envoyer les cognards sur les adversaires, du moment que c'était en raccord avec les règles du sport.

Damien se releva complètement. Ouf, il avait déjà un peu moins froid aux fesses à force de rester assis dans l'herbe.

- On va rentrer au château, c'est peut-être mieux. Faut juste éviter de se faire repérer par Rusard. La grande porte n'est pas une bonne idée, on va faire trop de bruit.

Il réfléchissait déjà à un plan pour rentrer.

- La salle des Poufsouffle et vos chambres sont presque à hauteur du sol. Tu peux peut-être frapper à une fenêtre pour que l'une de tes camarades t'ouvres non ? Moi je vais me démerder pour aller dans ma tour. On se quitte ici ?

Il savait exactement ce qu'il devait faire pour retourner dans sa chambre. Il l'avait déjà fait plusieurs fois avant ce soir.


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Messages : 106
Ft : Taissa Farmiga
Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
Don:
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 20:43
Damien est bien frileux, en même temps l’Écosse n’est pas réputé pour sa chaleur. D’ailleurs Miranda en fait les frais, la prochaine fois penser à prendre un pull. C’est étrange elle serait bien resté avec lui un peu plus longtemps, elle apprécie beaucoup ce Gryffondor, elle espère qu’il l’aime bien aussi. À sa réflexion sur les entraînements de Quidditch, la Poufsouffle hausse un sourcil amusé et le dévisage.

“Je suis bien meilleure que tu ne le penses sur un balais, déclare t-elle faussement vantarde. Je ne me suis jamais pris de cognard et c’est pas toi qui va changer la donne, je suis une attrapeuse hors pair !”

Miranda éclate de rire et repousse une mèche de ses cheveux dans son dos. C’est étrange de se dire qu’ils ne se reverront peut-être que pour s’affronter dans un sport. Enfin c’est comme ça, ils ne sont même pas de la même maison.

“Si Rusard m’attrape je pourrais toujours prétexter avoir tiré un élèves des vilaines pattes des acromentules… plaisante t-elle. Ou le stupéfier… Ou lui lancer un Oubliette !”

Elle pose son menton et son index sur son menton l’air songeuse.

“Olympe ne doit pas dormir à cette heure, ou je pourrais par les cuisines, Wigo est le meilleur pour garder les secrets et je suis certaine qu’il me forcera à manger un morceau de tarte à la mélasse avant d’aller me coucher…”

Elle sourit.

“Alors bonne nuit Damien, j’ai été ravie de passer une soirée avec toi, j’espère que tu feras de beaux rêves... Dit-elle gentiment.”

Un dernier salut de la main et Miranda tourne les talons en direction du château. Elle n’oubliera pas ce moment, le meilleur qu’elle ait passé depuis longtemps. Une chose est sûr, elle en discutera avec Olympe demain matin. Elle ne sait pas si ils se reverront mais elle l’espère, ne dit-on pas que l’espoir fait vivre ? Les étoiles n’ont jamais été plus belles que ce soir là…



Just like fire
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Messages : 413
Ft : Nick Robinson

Feuille de personnage
Don: Métamorphomage
Sortilèges:
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Juin - 21:30
Damien esquissa un petit sourire en coin. C'était un défi ?

- Il y a un début à tout.

En Afrique ils avaient eut une version un peu plus sauvage du Quidditch, autorisant plus de coup bas mais Damien était un fan du sport, il en voyait de nombreuses rediffusions et avait déjà eut la chance d'aller voir de nombreux match, il connaissait donc les vrais règles, pas celles entre potes, et savait donc ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas faire.

Si Miranda racontait à Rusard qu'elle avait aidé quelqu'un il allait lui demander qui, et surtout elle allait avouer avoir été dans la forêt interdite. Pour Rusard, peu importe les motivations ce serait un motif d'exclusion pour tous les deux. Damien espérait qu'elle plaisantait. Elle n'allait surement pas lui révéler ça. Quand à lui lancer un sort.... Nouveau motif d'exclusion.

Lorsqu'elle parla d'un Olympe et de Wingo il ignorait de qui elle lui parlait. Il supposa qu'Olympe était une camarade de Poufsouffle et Wingo, vu son nom et le lieu qu'elle donnait, devait être un ou une elfe de maison.

- Bonne nuit, à la prochaine.

Il la laissa partir dans sa direction et opta quand à lui à une autre solution. Il s'éloigna vers la tour des Gryffondor, à l'extérieur. Une fois hors de vue il se changea en un grand hibou, attrapa Harrison entre ses serres et s'envola vers la fenêtre de sa chambre. Il y toqua avec le bec après s'être posé sur le rebord. Les gars ne dormaient pas encore et Liam vint lui ouvrir. Ouf ! Le voila au chaud.


RP TERMINE


Modérateur
"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités."
Nous avons la responsabilité d'être irresponsables.
Contenu sponsorisé
 
Une rencontre interdite (Avec Damien)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CallOfMagic :: Les Éxtérieurs :: La Forêt Interdite :: Coeur de la forêt-
Sauter vers: